Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 29 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

entendre la distortion d'intermodulation

Message » 08 Déc 2006 16:46

Bonjour,

J'aimerais savoir comment l'on peut mettre en évidence une distortion d'intermodulation?
Connaissez-vous des extraits de CD qui permettent de l'entendre facilement?

Merci

Michel :wink:
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Déc 2006 16:46

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Déc 2006 20:18

Bonsoir,

Une définition courante de la distorsion d'intermodulation (d'un ampli par exemple), c'est la génération de fréquences parasites en sortie de la forme:
f1+f2 f1-f2 2f1+f2 2f1-f2 f1+2f2 f1-2f2 etc...
lorsque en entrée on présente juste f1 et f2 ensemble (avec fréquence f1 < f2, même niveau)

Image
http://www.maxim-ic.com/appnotes.cfm/ap ... umber/728/
Ca c'est pour deux frequences, il y a des définitions avec plus de 2.


Pour "entendre" ces parasites, je dirais donc que l'on pourrait essayer de faire un CD présentant un mix de deux signaux sinusoïdaux de fort niveau bien choisis, une chaine très pourrie du point de vue des non-linéarités, et espérer que ces produits d'intermodulation soient suffisamment forts pour se faire remarquer.
La difficulté, si on n'a que l'oreille, sera aussi de faire le tri entre ce qui est du aux non-linéarités de la "chaîne", de celles du conduit de l'oreille utilisée (voire de celles de la propagation dans l'air, à très fort niveau?).

cdlt,
GBo
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 09 Déc 2006 4:52

Pour mettre en évidence l'intermodulation, rien ne vaut le vinyle :mdr:

Exemple de CD (repris de vinyle) : Mado Robin / Opéras, Arias, plage 03 Lucie de Lamermoor, Scène de la folie.
Lors du duo entre la soprano et la flûte, entre 10 et 12 minutes, l'intermodulation atteint des sommets fracassants.

Pour la petite anectode, même plage, 15 minutes et 5 secondes, record du monde de la note la plus aigüe chantée dans le répertoire classique :wink:
Pio2001
 
Messages: 5911
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 09 Déc 2006 11:40

Pour avancer par un exemple accessible à tous:

Voici un son à deux fréquences pures f1+f2 prises au pif, f1=500, f2=650 Hz:
http://gbotet.club.fr/TT.mp3
Attention à baisser le volume avant d'écouter, ce n'est jamais très agréable.

Voici maintenant le résultat du passage de ce son "Two-Tone" dans une simulation d'ampli qui a pour caractéristique de générer une forte distorsion d'intermodulation ("IMD" en anglais):
http://gbotet.club.fr/TTIMD2.mp3

On entend distinctement des fréquences parasites produites par la simu d'ampli caricatural confronté à deux fréquences en entrée, par exemple un 350 Hz très audible!
NB: voici un 350 Hz pur à écouter pour faciliter sa reconnaissance à l'oreille:
http://gbotet.club.fr/TT350.mp3
350 Hz, cela correspond exactement à 2f1-f2, conformément à la théorie des non linéarités (c'est l'un des produits dits du 3ième ordre en l'occurrence).

Graphiquement, en bleu le spectre obtenu pour TTIMD2, en vert c'est TT, le son "Two-Tone" d'origine:
Image

NB: Cliquer sur l'image pour l'avoir en grand (puis éventuellement sur le Image qui apparait)

cdlt,
GBo
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 10 Déc 2006 23:05

Pio2001 a écrit:Pour mettre en évidence l'intermodulation, rien ne vaut le vinyle :mdr:
Exemple de CD (repris de vinyle) : Mado Robin / Opéras, Arias, plage 03 Lucie de Lamermoor, Scène de la folie.
Lors du duo entre la soprano et la flûte, entre 10 et 12 minutes, l'intermodulation atteint des sommets fracassants.
[...]

Et ça donne quoi à l'oreille, des fréquences qui ne devraient pas y être? comment savoir si ça vient du vinyle? une meilleure platine de lecture s'en sortirait mieux ou c'est intrinséque à tous les traitements nécessaire à la techno?
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 10 Déc 2006 23:25

Oui c'est une excellente demande !!!

Outre Mado Robin quelqu'un a d'autres exemples sur de la musique classique ?
ea
 
Messages: 243
Inscription: 16 Jan 2005 22:32
Localisation: Lille
  • offline

Message » 11 Déc 2006 2:49

GBo a écrit:Et ça donne quoi à l'oreille, des fréquences qui ne devraient pas y être?


Un horrible parasite horriblement saturé qui fait d'horribles fausses notes par dessus la voix et la flûte.

GBo a écrit:comment savoir si ça vient du vinyle?


En fait, j'ai le même problème sur un vinyle : Mimir (de la formation éponyme), et j'ai aussi le CD de Mimir. Le CD a un son propre, et en fin de face sur le vinyle, il y a deux sonusoïdes qui font les folles vers 5000 Hz, et sur le vinyle, il y a des subharmoniques qui ne sont pas sur le CD (des notes plus graves).
Il faudrait que je poste des mp3 en exemple, si j'ai le temps.

GBo a écrit:une meilleure platine de lecture s'en sortirait mieux ou c'est intrinséque à tous les traitements nécessaire à la techno?


Alors là je n'en sais rien du tout. Il faudrait essayer de lire Mimir sur une bonne platine.
Pio2001
 
Messages: 5911
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 11 Déc 2006 11:48

Pio, tu peux donner les références exactes du CD de Mado Robin ?

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 22 Déc 2006 9:42

UP car je me demande si Pio a vu la question.

PS: si tu as le temps, je suis curieux d'ouir les MP3 des extraits avec (33 tr) et sans (CD) ces "sub-hamorniques" (à l'occasion, et sur mon e-mail si ça pose pb ici).
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 22 Déc 2006 20:29

Pio2001 a écrit:
GBo a écrit:Et ça donne quoi à l'oreille, des fréquences qui ne devraient pas y être?


Un horrible parasite horriblement saturé qui fait d'horribles fausses notes par dessus la voix et la flûte.

En fait, il faut garder à l'esprit que la distorsion d'intermodulation est la distorsion fréquentielle dominante sur n'importe quel système, loin devant la distorsion harmonique.
N'importe quel ampli donne des taux de distorsion harmonique relativement faibles, mais c'est loin d'être le cas pour la distorsion d'intermodulation. (On reproche souvent aux amplis à tubes une distorsion harmonique élevée, mais d'un point de vue distorsion d'intermodulation, c'est une autre histoire.)
Idem pour une enceinte et même bien plus encore, avec l'énorme difficulté que représente pour un transducteur la reproduction d'une fréquence inférieure à sa bande passante de fonctionnement optimale (non-linéarités dues à l'échauffement de la bobine, à l'excursion de l'équipage mobile) : par exemple, l'intermodulation 60 Hz - 500 Hz pour un boomer/médium ou 300 Hz - 5 kHz pour un tweeter. L'idée est de faire varier le niveau sonore : généralement ça se passe très bien pour des niveaux raisonables ou faibles, quelque soit le haut-parleur ; c'est quand on attaque les niveaux de l'ordre de 100 dB ou plus que l'on repère les transducteurs réellement capables de chanter fort et bien. Au-delà du haut-parleur lui-même, son filtrage a une répercution énorme sur la distorsion d'intermodulation.

A l'écoute, ça se retrouve sur un tas de symptômes : duretés/agressivité, manque de "clareté", manque "d'ouverture"...


;)
Vincent
Vince35
 
Messages: 2630
Inscription: 22 Sep 2002 20:29
Localisation: 35
  • offline

Message » 23 Déc 2006 0:03

Voilà le CD de Mado Robin : [Lien]

Et en voici un court extrait, bien distordu : Robin-IMD

Pour Mimir, j'ai la flemme de sortir le 33 tours, mais j'en ai une copie de cassette qui était elle même une copie de radio FM, laquelle était vraisemblablement d'origine 33 tours vu qu'on a de l'intermodulation en pagaille (et puis ils passaient des tas de vinyles à l'époque).

Version propre : Mimir-CD
Version sale : Mimir-FM

J'essaye d'uploader les sonogrammes, mais j'ai des problèmes de FTP
Il est intéressant de voir que l'intermodulation étant une différence entre deux fréquences élevées affectées d'une oscillation, l'oscillation de l'intermodulation est la même en valeur absolue, mais devient du coup plus grande en pourcentage, ce qui musicalement provoque un vibrato bien plus grand que le vibrato des fréquences qui en sont à l'origine.
Pio2001
 
Messages: 5911
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 23 Déc 2006 0:14

:lol: C'est extra! merci pio. C'est effectivement ce que j'imaginais, mais là c'est pire.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 23 Déc 2006 11:22

Pio2001 a écrit:Voilà le CD de Mado Robin : [Lien]

Et en voici un court extrait, bien distordu : Robin-IMD



Je le connaissais... mais rien ne dit que le CD est une copie du microsillon... comme tu le suggérais.

Ce type d'intermodulation entre la flûte et la voix peut parfaitement être sur la bande originelle...

Et être ainsi présent sur tous les supports : microsillon comme CD... ce qui est le cas ici.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 23 Déc 2006 14:20

En effet, je ne peux être sûr de rien. Mais cela date de 1952. Si ça se trouve, c'est même repris d'un 78 tours.
Pio2001
 
Messages: 5911
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 23 Déc 2006 20:15

Je ne pense pas, on n'aurait justement pas cette intermodulation, assez typique de certains vieux enregistrements sur bandes magnétique, et surtout on aurait le bruit de fond du grattement du 78 tours.


Les CD repris de copie de microsillon sont assez rares. Il comment à y en avoir... car parfois un microsillon gardé neuf dans les archives est en meilleur état qu'une bande mal conservée pour des raisons X ou Y.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message