Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Essai JMR Offrande

Message » 01 Avr 2003 8:53

RoroMinator a écrit:Pour de la techno, pas besoin d'Offrandes.

Je n'irai pas jusqu'à dire que ce serait de la confiture pour les cochons mais pas loin...

Roro


ouh là. je crais les représailles de Burndav
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Avr 2003 8:53

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Avr 2003 9:18

Pauvre France,

je fais une diatribe énorme sur la stéréo et les enceintes de proximité, personne ne répond et on enchaîne sur de la techno...

1 un assemblage de sons n'est pas de la musique.
2 je reconnais à la techno un effet thérapeutique occasionnel pour liquéfier le cerveau à la manière des tams-tams. De temps en temps ça peut faire du bien mais pas trop longtemps...
3 si il y a bien une chose qui peut se passer de stéréo c'est bien la techno. Un seul baffle suffit IL N'Y A PAS A RECONSTITUER UNE SCENE SONORE.
4 je ne vois pas l'intérêt de passer de la techno sur des appareils sensés rendre LA MUSIQUE VIVANTE.
5 si il y a autre chose à chercher dans la techno alors ce n'est plus de la techno...

En Belgique pas loin de la frontière française il y a une boîte, La Bush. Spécialisée dans le GROS son. A l'époque il n'y avait pas la même réglementation en France et en Belgique aussi la musique euhhh le bruit était beaucoup plus fort chez les belges. Je vous jure qu'il n'y avait pas besoin de stéréo, sur la piste de danse les cheveux se dressaient sur nos têtes et si on cherchait à rester sur place les pieds décollaient de quelques centimètres et on bougeait dans le sens de la pente... A Cambrai il y avait moins de son mais les caissons de basses étaient montés sur des ascenseurs pour faire profiter les pistes du haut et du bas. Les évents étaient plus gros que des ouvertures de machine à laver le linge. Les lobotomisés mettaient leurs tête directement à l'intérieur du caisson... Allez dire à Jean-Marie Reynaud que vous voulez imiter ça ! le pauvre...
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 01 Avr 2003 14:55

Pour revenir aux Offrande, voici le dernier compte rendu de Bob Neill sur Positive feedback :

http://www.positive-feedback.com/Issue6/offrandes.htm

Il s'agit donc de son deuxième essai des Offrande prises aujourd'hui dans leur dernière version. Vous pouvez trouver son premier compte-rendu dans une précédente "issue" du site.

C'est étonnant de voir que les critiques sont très subjectives, même si Bob Neill est obligé de disséquer un peu plus... Ces enceintes portent à l'enthousiasme et n'avais d'ailleurs pas eu non plus l'envie de faire un compte rendu trop détaillé.

A prendre toutefois avec prudence, car j'ai cru comprendre qu'il est devenu importateur des JMR... Ca a fait l'objet d'une petite bataille sur un des forums en anglais.

Au fait, j'ai acheté hier soir les Offrande en reprenant mon matériel chez Arpège Audio près de Lille, je dois vous dire que le patron est très sympa, ceux de la région comprendront que ça change un peu... depuis l'arrêt de certaines échoppes réputées.
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 01 Avr 2003 15:01

n.d.b a écrit:1 un assemblage de sons n'est pas de la musique.
2 je reconnais à la techno un effet thérapeutique occasionnel pour liquéfier le cerveau à la manière des tams-tams. De temps en temps ça peut faire du bien mais pas trop longtemps...
3 si il y a bien une chose qui peut se passer de stéréo c'est bien la techno. Un seul baffle suffit IL N'Y A PAS A RECONSTITUER UNE SCENE SONORE.
4 je ne vois pas l'intérêt de passer de la techno sur des appareils sensés rendre LA MUSIQUE VIVANTE.
5 si il y a autre chose à chercher dans la techno alors ce n'est plus de la techno...


Et allez, vive la tolérence, la compréhension et toutes ces choses...
Vive le classique seul capable d'utiliser la fidélité d'une chaîne qui l'a haute...
Vous vous êtes vraiment donnés le mot, aujourd'hui, non ?

Burndav' (...)
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Message » 01 Avr 2003 15:09

RoroMinator a écrit:Pour de la techno, pas besoin d'Offrandes.

Je n'irai pas jusqu'à dire que ce serait de la confiture pour les cochons mais pas loin...

Roro


Oh, tu es vraiment méchant avec les Offrandes :D

Burndav' (chboiiing)

(note : la "techno" est une toute petite catégorie de ce que l'on appelle les "musiques électroniques" j'aimerais que vous précisiez de quoi vous parlez, j'ai peur des généralisations abusives)
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Message » 01 Avr 2003 15:50

Je n'ai personnellement rien contre la techno, mais je n'ai aucun disque de techno, ça m'ennuie. Saufs certaines compilations comme par exemple les mix du Ministry of Sound que j'ai d'ailleurs connu à Londres, mais qui ne m'apparaissent pas être de la techno pure et dure... et qu'on passe en soirée.

Je ne fais pas l'amalgamme avec toutes les musiques électroniques dont je possède encore quelques enregistrements qu'il m'arrive d'écouter.

Il n'y a pas que le classique qui mérite de passer sur un bonne chaîne hifi, j'écoute beaucoup de Jazz, de Bossa et même de l'Acid Jazz. J'aime les groupes des années 70 (électroniques ou accoustiques). J'aime retrouver l'atmosphère du spectacle et les Offrande répondent à mon avis à tout ça même si elles seront peut être un peu courte pour retranscrire "Hells Bells" ou "For those who want to live, we can rock you" du live d'ACDC.

Pour la techno, je pense que le problème est différent, faire du 120 Hz toutes les enceintes le font donc tu peux en écouter sur toutes les chaînes Hifi. Faire du 120 Hz à 200bpm à fond c'est une autre histoire... Je préfère alors allez dans une boîte qui le fait bien (à la rigueur :-? ) plutôt que d'entendre des 17 cm talonner sur le Zamac du saladier :wink: .

Pour conclure, je ne vois vraiment pas ce que fait une discussion sur de la techno dans un sujet de compte rendu d'essai des Offrande... En bon modérateur que tu es, le débat pourrait avoir lieu sur un autre post.
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 01 Avr 2003 15:56

n.d.b a écrit:Je ne fais pas l'amalgamme avec toutes les musiques électroniques dont je possède encore quelques enregistrements qu'il m'arrive d'écouter.

Ok, c'est ce qui me faisait peur...

Pour conclure, je ne vois vraiment pas ce que fait une discussion sur de la techno dans un sujet de compte rendu d'essai des Offrande... En bon modérateur que tu es, le débat pourrait avoir lieu sur un autre post.

Et bien ça n'est pas moi qui l'ai ouvert, mais Le Rédacteur, en disant que les offrandes étaient plutôt réservées aux musiques telles que Jazz ou classique.
Et des débats sur les musiques électroniques, il y en a déjà eu, et ils ne se sont pas tous bien terminés :roll: ;)

Burndav' (très éclectique :D )
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Message » 01 Avr 2003 21:28

Très franchement, lorsque je lis les raccourcis rapides sur la techno, cela me fait peur.

n.d.b.: je ne te conseillerais jamais de passer la marche ou le finale de la 11e symphonie de Chostakovitch au même niveau sonore où Busch passait de la techno: ça te liquéfierait littéralement le cerveau... :wink:

Toute musique jouée par une chaîne au-delà du niveau sonore réaliste devient agressive, voire dangereuse pour la santé. Il suffit bien souvent de se rendre dans un salon de hi-fi pour constater que le concours de décibels auquel se livrent en général les exposants est préjudiciable pour la santé. Même avec du Bach sur un clavecin, on peut se casser les oreilles si on écoute trop fort. J'ai failli me casser les oreille avec du Rakhmaninov pour piano seul, parce que j'écouté le disque au niveau où j'ai l'habitude d'écouter de le musique accoustique. Manque de peau, le pianiste est de ceux qui attaquent les notes comme les Américains l'Irak... J'ai mis deux semaines à m'en remettre (mais il faut dire que je dois avoir les oreilles trop sensibles :( ).

n.d.b., Roro, vos opinions sur la techno me semblent être le reflet d'une certaine suffisance, ou du moins d'un confort intellectuel qui refuse de sortir des musiques les plus anciennes en assimilant le passé, la tradition, à un archétype. Avec de tel raisonnement, je vois mal comment Monet ou Picasso aurait pu révolutionner la peinture.

Et ce jazz que vous appelez à la rescousse pour vous défendre d'être ce pour quoi vous craignez de passer - des rétrogrades - et que je ne pense pas que vous êtes (vous êtes peut-être juste un peu coincés :wink: ), ce jazz était considéré comme une musique affreusement vulgaire, dégradante et avilissante il n'y a pas si longtemps de cela...

Et, tenez, même dans le classique (au sens large), il y avait du snobisme. Longtemps, on a distingué opéra-seria et opéra-bouffa, les premiers pour les nobles, les autres pour les bourgeois et les roturiers...

Alors, s'il vous plait, ne porter pas de jugement hautain sur un genre musical que vous n'aimez peut-être pas, mais ce n'est pas un raison pour le rabaisser. Suivez le conseil que les Spartiates ont donné à Philippe II de Macédoine en guise de réponse à son injonction de contribuer à l'invasion de l'empire perse: «Si tu te crois devenu si grand, mesure donc ton ombre». Cela fait du bien.

Et pour être un peu plus objectif à l'égard de la techno, je dirais à ceux qui disent que ce n'est que du son, ou du bruit, que s'ils ne savent pas reconnaître le rythme dans la techno, je me demande comment il font pour le reconnaître dans l'Offrande musicale, où c'est bien plus compliqué... Il y a du rythme dans la tehno, je dirais meme qu'il y a un rythme, qui fait que cette musique est ce qu'elle est. Oui, la techno, c'est de la musique, précisément parce qu'elle est faite de sons ryhtmés, harmonisés, ...

Et, oui encore, il y a une scène sonore dans la techno. C'est même sur ce genre de musique, et plus généralement la musique électronique, que l'on peut se faire plaisir en créant des effets spatiaux hallucinants, même en stéréophonie (musique qui vient de derrière, de côté, de sous le plancher, pour citer ce que j'ai déjà constaté chez moi).

Et la techno, non, n'est pas destiné à détruire les 17 cm, ou plus gros, de vos chères enceintes. On n'écoute pas la techno comme cherchent à la ressentir des raveurs. De même qu'il ne me viendrait pas à l'idée de chercher à atteindre avec ma chaîne hi-fi le niveau de la sonorisation de Aïda au Stade de France sous prétexte que c'est comme cela que la musique y a été représentée...

Et, en outre, la techno ne fait pas que du 120 Hz. Ça descend allégrément à 30 Hz sur certain morceau. Même à un niverau d'écoute raisonnable, je conçoit que l'on puisse avoir des craintes pour un 17 cm, certes. Tiens! Je suis même certain que certains compositeurs de techno sont allés jusqu'à battre les grandes orgues en terme de réponse en fréquence!


Bon, allez! Bisous à tous! :)

Scytales (Bien chaud aujourd'hui :P )
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 01 Avr 2003 23:26

ben puisque j'ai ouvert les hostilités, je vais faire l'ONU :D :D
ma remarque sur les musiques électroniques et plus particulièrement sur celle que l'on nomme parfois abusivement et de façon un poil généralisatrice "techno" ne se voulait aucunement péjorative, je consomme moi-même parfois ce type de nourriture tympanique (si vous voyez les mines défaites qu'arborent parfois mes petits camarades de la rédaction à l'écoute de mes morceaux de test :lol: ). Je précisait simplement que les Offrandes n'ont absolument pas été conçues pour rendre les musiques à forte demande de graves rapides, répétés et impactants (ce qui, nonobstant quelques sous-familles du genre générique précité, est en général la caractéristique forte de la famille techno et cousins cousines...) et qu'elles ne leurs rendront pas justice, c'est tout :D .

le rédacteur (tympan multicartes...)
le rédacteur
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 123
Inscription: 30 Mai 2002 22:40
  • offline

Message » 01 Avr 2003 23:53

Là je suis consterné.

Ne mélange pas tout, ce n'est pas être rétrograde que de ne pas aimer la techno. Je ne suis pas sectaire, ça ne rentre simplement pas dans mes critères de choix de musique. Comme d'ailleurs d'autres styles de musiques mais je ne vais pas rentrer dans un autre débat.

Arman qui fait des collages de merdes et de poubelles c'est peut-être de l'art mais je n'aime pas. Ca ne m'a pas empêché d'aller voir son exposition pour me faire MON OPINION.

Aïda au Stade de France dans une sono ce n'est pas non plus ma tasse de thé... mais j'accepte le concept.

C'est quoi le niveau sonore de la techno ? J'en sais rien et vous non plus. En revanche le niveau d'un instrument de musique peut monter à 130 dBA et ça fait mal... Et sans aller jusque là le niveau de la 11° de qui veux pour peu qu'il en soit arrivé à 11 on le connait, il suffit d'aller au concert pour ça... C'est mesurable et ce qu'on essaie de reproduire avec plus ou moins de succès chez soi (et si ce n'est pas le niveau sonore c'est l'émotion).

Je ne vois pas où est la suffisance dans tout ça ou le confort intellectuel. Et j'espère que la techno aura la même durée de vie que le jazz...

Quant au rythme de la techno, j'apprécie celui des tam-tams sans avoir à en écouter chez moi. Ca ne m'interesse pas mais je pense qu'on peut être libre de ses choix, non ?

D'autre part je pensais que ce forum était fait pour un débat d'idées pas pour des attaques d'opinions et autres injures personnelles mais je constate qu'il est difficile de ne pas être humain...

Encore une fois mes propos n'étaient pas dirigés contre la techno mais contre le fait qu'on en parle DANS UN SUJET CONSACRE AUX COMPTE RENDUS D'ECOUTE D'ENCEINTES QUI N'ONT RIEN A VOIR AVEC CA.

tu peux choisir ce que je pense dans la liste :
:D :) :( :o :-? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :roll: :wink:
mais aucun ne correspond.

Et puis apprend à lire au lieu de t'emporter à des propos qui te font passer pour ce que tu n'es pas (comme tu dis si adroitement). Et par pitié relis-toi pour corriger au moins le nom des compositeurs que tu cites :
-Shostakovich
- Rachmaninoff
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 02 Avr 2003 1:30

Hum... je me permets d'intervenir

n.d.b a écrit:Là je suis consterné.

Ne mélange pas tout, ce n'est pas être rétrograde que de ne pas aimer la techno. Je ne suis pas sectaire, ça ne rentre simplement pas dans mes critères de choix de musique. Comme d'ailleurs d'autres styles de musiques mais je ne vais pas rentrer dans un autre débat.


Ca n'est pas le fait que tu n'aimes pas ca, à mon avis, que Scytales critique, mais le fait que tu indique que la seule vertu de cette musique est une liquéfaction cérébrale, ou que Roro affirme que les offrandes sont à la techno ce que la confiture est aux cochons. Ce qui est, tu l'avoueras, hautement réducteur . Tu retire également à cette musique le droit d'être écouté dans de bonne conditions domestiques, soit disant parce qu'elle se limite à 120hz (peut-être serais tu alors surpris d'apprendre que le réputé site "TNT-Audio" a déjà listé comme disques de tests plusieurs enregistrements de "techno" notamment pour la dynamique, l'impact et la tenue du grave, entre autres). Il est certain que pour tester la qualité des timbres, ca n'est pas la panacée...


[...]

Encore une fois mes propos n'étaient pas dirigés contre la techno mais contre le fait qu'on en parle DANS UN SUJET CONSACRE AUX COMPTE RENDUS D'ECOUTE D'ENCEINTES QUI N'ONT RIEN A VOIR AVEC CA.


Certes, mais si le sujet n'avais jamais porté QUE sur ce compte rendu, il ne comporterait qu'un seul message, le tien. Tu l'as dit toi-même : il s'agit d'un échange d'opinions, d'idées. Par ailleurs, la discussion avait rapidement dévié de l'écoute vers les enceintes elles-mêmes, et la remarque originelle de Scytales :
C'est un raisonnement intéressant. Mais cela signifierait que les enceintes de JMR, des autres petits concepteurs, s'éloigneraient de la haute fidélité, puisqu'elles chercheraient à présenter toute prise de son selon la manière que leur concepteur à l'habitude de l'entendre.

Je serais donc curieux d'écouter de la techno (par exemple) sur une JMR (par exemple), pour entendre ce que cela donne. De la techno de premier rang d'orchestre, cela doit être intéressant.

était tout à fait à-propos dans cette discussion. L'offrande étant spécialisée, peut-on dire qu'il s'agit objectivement d'une enceinte excellente ?
La réponse ainsi que le CR du Rédacteur dans SVM étaient à ce sujet très clairs : les offrandes sont faites principalement pour les musiques "acoustiques". Même le concepteur l'avoue. Selon les critères de beaucoup de personnes (moi le premier je l'avoue), il ne s'agit donc pas réellement d'enceintes "extraordinaires", puisque trop spécialisées. Je pense, au contraire, qu'il est interessant de le préciser dans un post portant sur ces enceintes.

Le "débat" sur les musiques électroniques est plutôt né de vos remarques, à toi et Rorominator, sur ces musiques ;)

Sans rancune, et autour de la passion qui nous anime tous : la musique, les musiques, TOUTES les musiques.

Burndav' (peace, love and music)
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Message » 02 Avr 2003 7:46

Scytales a écrit:n.d.b., Roro, vos opinions sur la techno me semblent être le reflet d'une certaine suffisance, ou du moins d'un confort intellectuel qui refuse de sortir des musiques les plus anciennes en assimilant le passé, la tradition, à un archétype. Avec de tel raisonnement, je vois mal comment Monet ou Picasso aurait pu révolutionner la peinture.


Scytales, Burndav,

Je ne critique jamais un style musical que je ne connais pas...

Vous ne la savez pas mais vous vous adressez à un ancien habitué de la boîte "Le Shangaï", tous les toulousains comprendront... c'est une boîte où ne passent que de la techno.

Les musiques électroniques ont forgé ma prime jeunesse jusqu'à il y a quelques années. En 1998, au lieu de bosser ma maîtrise, j'écoutais de la dream sur les berges de la Garonne...

Le répertoire que j'affetionnais allait de Jean-Michel Jarre à Vangelis en passant par la Dream, la Trans, et le Hardcore...

J'ai vendu la plupart de mes CD, il me reste seulement quelques CD de dream, vestiges du passé qui constituent pour moi, Scytales, plus de la musique ancienne que du Jazz ou du Baroque.

Alors, tes jugements à l'emporte-pièces, Scytales, tu te les gardes.

Ce que je voulais juste dire - et que j'aurais dû dévolopper pour éviter les "insultes" de Scytales - c'est que les différences entre un système moyen et un très bon système seront moins marquées sur de la musique électronique que sur de la musique acoustique.

C'est tout ; en tous cas c'est ce que j'ai constaté, pas vous ?

Roro
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 02 Avr 2003 10:37

n.d.b a écrit:Là je suis consterné.

Ne mélange pas tout, ce n'est pas être rétrograde que de ne pas aimer la techno. Je ne suis pas sectaire, ça ne rentre simplement pas dans mes critères de choix de musique. Comme d'ailleurs d'autres styles de musiques mais je ne vais pas rentrer dans un autre débat.

Arman qui fait des collages de merdes et de poubelles c'est peut-être de l'art mais je n'aime pas. Ca ne m'a pas empêché d'aller voir son exposition pour me faire MON OPINION.

Aïda au Stade de France dans une sono ce n'est pas non plus ma tasse de thé... mais j'accepte le concept.

C'est quoi le niveau sonore de la techno ? J'en sais rien et vous non plus. En revanche le niveau d'un instrument de musique peut monter à 130 dBA et ça fait mal... Et sans aller jusque là le niveau de la 11° de qui veux pour peu qu'il en soit arrivé à 11 on le connait, il suffit d'aller au concert pour ça... C'est mesurable et ce qu'on essaie de reproduire avec plus ou moins de succès chez soi (et si ce n'est pas le niveau sonore c'est l'émotion).

Je ne vois pas où est la suffisance dans tout ça ou le confort intellectuel. Et j'espère que la techno aura la même durée de vie que le jazz...

Quant au rythme de la techno, j'apprécie celui des tam-tams sans avoir à en écouter chez moi. Ca ne m'interesse pas mais je pense qu'on peut être libre de ses choix, non ?

D'autre part je pensais que ce forum était fait pour un débat d'idées pas pour des attaques d'opinions et autres injures personnelles mais je constate qu'il est difficile de ne pas être humain...

Encore une fois mes propos n'étaient pas dirigés contre la techno mais contre le fait qu'on en parle DANS UN SUJET CONSACRE AUX COMPTE RENDUS D'ECOUTE D'ENCEINTES QUI N'ONT RIEN A VOIR AVEC CA.

tu peux choisir ce que je pense dans la liste :
:D :) :( :o :-? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :roll: :wink:
mais aucun ne correspond.

Et puis apprend à lire au lieu de t'emporter à des propos qui te font passer pour ce que tu n'es pas (comme tu dis si adroitement). Et par pitié relis-toi pour corriger au moins le nom des compositeurs que tu cites :
-Shostakovich
- Rachmaninoff


Les orthographes traduites du cyrillique sont pas uniques.
On ecrit plutot Ch... (que Sh)... et R...ov (que off).
Et puis aussi des tam-tams , plutot que des tams-tams...
moi ce que j'en dis, c'est juste pour faire chier un peu :wink:
vdl1
 
Messages: 898
Inscription: 29 Mai 2002 10:48
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 02 Avr 2003 10:59

Roro, je te rejoins complètement.

Ce n'est pas parce qu'on n'aime pas écouter une musique chez soi qu'on ne peut pas prendre de plaisir par exemple en discothèque. Et c'est ce que je pense avoir dit. Bien sûr on prend du plaisir à s'abrutir en boîte. Et si la techno n'était pas jouée forte on s'emm.....ait. Ce qui plait c'est le rendu physiologique et c'est vrai, certains effets. Donc on ne sait pas le faire chez soi à un niveau domestique.

Quand on me dit que faire un essai des Offrande au premier rang d'orchestre pour de la techno est une remarque pertinente, je m'interroge... je ne vois vraiment pas ce qu'un premier rang d'orchestre a à voir avec de la techno.

Il me semble qu'il n'y a pas de salle de concert de techno et pour avoir vu plusieurs concours de DJ, je pense que le lieu d'expression de cette musique est la discothèque ou le plein air avec de multiples enceintes qui reproduisent des effets et pas une scène. On se sert alors du lieu pour faire passer un message, la musique (ou le bruit...) est partout, on EST DANS la musique.

Je me répète donc, on ne peut pas parler de reproduction d'une scène sonore avec la techno puisqu'il n'y a pas de scène sonore. Un effet qui va de gauche à droite n'est pas la transcription de la réalité ni le reflet de la création du compositeur. Lequel compositeur aura créé cet effet POUR l'EFFET et non pas dans l'idée qu'il soit reproduit de la même façon dans TOUS les lieux où sa musique sera jouée. Celà n'a donc rien à voir avec une reproduction d'une scène sonore.

J'avoue également me lasser des disques qui sont un assemblage d'instruments sans cohérence (ex le dernier Johnny). C'est bon pour les voitures mais ça ne donne pas l'envie d'une retranscription de haute fidélité.

Donc si je conteste l'usage d'un outil de reproduction plus ou moins fiable qu'est la chaîne hifi pour la techno et en fait toutes les musiques qui n'ont pas à être reproduite en scène ce n'est pas pour dire qu'on ne peut pas passer de la techno dessus mais que ce n'est pas dramatique pour le choix de mes appareils.

J'invite ceux qui ne l'ont pas lu à revoir mon post sur l'effet que peut rendre un seul baffle dans une pièce et mon interprétation dela focalisation d'une enceinte.

Qui écoute encore du Jarre des années 80 ? TOUT le monde aimait à l'époque et je lui reconnais un rôle de précurseur d'instruments électroniques mais cette musique est un peu has been non ?

Qui n'a pas écouté le Grand Bleu pour finalement découvrir qu'avec un vrai orchestre le disque d'Atlantis est plus interressant ? Il y a d'ailleurs des infra-basses hallucinantes pour qui les a déjà ressenties sur un gros caisson bien réglé (coupure à 40 45 Hz). Je ne suis pas persuadé que les Offrande soient larguées sur ce genre de musique, mais comme toute enceinte d'une dimension raisonnable il faudra lui adjoindre une aide... en revanche c'est sûr elle ne suivront pas la tentative de les faire fonctionner en sono.

Quand le rédacteur fait son écoute sur le Boléro de Ravel je trouve ça beaucoup plus intéressant parce que je ne connais pas beaucoup de compositions qui soit aussi étendue en terme de niveau sonore. Normalement une enceinte à bas ou moyen rendement va tasser l'amplitude et je serais curieux de savoir ce qu'il a pensé de l' Offrande en terme de volume sonore. Voilà pour relancer le débat sur une autre piste...

Sincèrement vôtre, N.
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 02 Avr 2003 11:48

N.D.B.

Tu dis qu'on doit écrire

Shostakovich et
Rachmaninoff



Ben, c'est plus compliqué que cela...

Pour le premier, c'est Chostakovitch en France... tandis qu'Allemands, britanniques et Italiens l'écrivent différemment...

Pour le second, c'est Rachmaninoff... car il signait ainsi son nom et que les noms propres n'ont pas d'autre orthographe que celle que l'usage impose. Ses descendants écrivent ainsi leur nom : avec deux ff à la fin... mais si l'on suivait la règle on devrait l'écrire : avec un Rachmaninov...

Cela étant, si l'on écrit Shostakovitch, on devrait écrire Rakhmaninov...

Stravinski? Stravinsky? Strawinsky?

Pour le reste, il y a à boire et à manger dans ce que tu dis... Bien que fondamentalement amateur de musique classique, je ne serais pas aussi affirmatif que toi pour ce qui est de la scène sonore... C'est avant tout une affaire de perspective... comme un peinte ou un dessinateur peut la reproduire à plat, sans relief, sur une feuille de papier... un ingénieur du son, un compositeur de musique électronique, peut parfaitement en créer une in abstracto et te la faire entendre avec netteté...
Certains disques apportés par Burndav chez moi avaient ainsi une splendide scène sonore : large, haute, profonde...

Evite de corriger Scytales sur des détails aussi ineptes que l'orthographe des noms propres des compositeurs, c'est un garçon très cultivé dont la langue est châtiée... un exemple pour nous tous...

Evite donc d'écrire ceci :
Quand le rédacteur fait son écoute sur le Boléro de Ravel je trouve ça beaucoup plus intéressant parce que je ne connais pas beaucoup de compositions qui soit aussi étendue en terme de niveau sonore.

Tu fais une faute de français : j'imagine difficilement Le Redacteur à califourchon sur le Boléro de Ravel (d'ailleurs on doit écrire Boléro, pas le Boléro), ensuite en lieu et place d'"étendue en terme de niveau sonore", tu devrais plutôt utiliser le mot "dynamique..."

évite aussi d'écrire ceci :
un assemblage de sons n'est pas de la musique.

Parce que la musique concrète, assemblage de sons s'il en est, est bien de la musique... et que la techno, bien évidemment, c'est de la musique. Même si ce n'est pas ma tasse de thé...

Alain (cuistre à ses heures). :wink:
Dernière édition par haskil le 02 Avr 2003 12:21, édité 2 fois.
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message