Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Et si on créeait une nouvelle marque de hifi (sérieusement!)

Message » 22 Aoû 2002 17:39

Salut Seytan,

Aucun problèmes tu peux me filer un coup de main pour la conception, il y a plus d'idées dans deux cerveaux que dans un seul ;)

a+
Rémy
Rémy_B
 
Messages: 5143
Inscription: 24 Mai 2001 2:00
Localisation: mons belgique

Annonce

Message par Google » 22 Aoû 2002 17:39

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Aoû 2002 17:43

Le forum privé est déjà créé ?, j'aimerai bien faire le point sur les caractéristiques de l'ampli avec vous .

a+
Rémy
Rémy_B
 
Messages: 5143
Inscription: 24 Mai 2001 2:00
Localisation: mons belgique

Message » 22 Aoû 2002 17:46

oui remy il l'est tu devrais y avoir accès en principe
adol
 
Messages: 2446
Inscription: 18 Jan 2002 2:00
Localisation: paris
  • offline

Message » 22 Aoû 2002 17:49

:o Il est ou le forum ??.
JLD
 
Messages: 2174
Inscription: 11 Jan 2002 2:00
Localisation: Guerande
  • offline

Message » 22 Aoû 2002 22:59

Petite précision : bu/ok/testeur-1er acheteur intéressé :wink:

C'est vrai qu'à mon age (20 piges) on entend encore le 20khz ! :wink:
bu
 
Messages: 308
Inscription: 11 Mai 2000 2:00
Localisation: cannes

Message » 22 Aoû 2002 23:14

Au fait , il faudra se renseigner pour pas se tromper en choisissant le nom de la marque , vivendi ou vizzavi , c déjà pris ! :wink:

Au fait , aucun MP ni acces au forum privé
bu
 
Messages: 308
Inscription: 11 Mai 2000 2:00
Localisation: cannes

Message » 23 Aoû 2002 23:04

pas cool ça on aurait pu encore un peu débattre ici... ça m'interresse moi aussi !
theredlion
 
Messages: 176
Inscription: 05 Mai 2002 13:16
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 24 Aoû 2002 17:34

à tous,

Je viens de passer pas mal de temps à lire tous vos posts et me retrouve 20 ans en arrière quand j'ai créé ma sté de fabrication d'enceintes acoustiques triamplifiées (donc avec un chassis d'électronique intégrée).

J'ai donc connu tous le PB de fabrications et de vente.

Je crie donc casse-gueule et je m'explique :

avant de fabriquer quoique ce soit, posez vous les bonnes questions :
- que vais je apporter de nouveau ? (innovation technique, prix ...)
- pourquoi me choisirait t'on et, d'abord comment les revendeurs vont m'accepter ? (ils ont l'embarras du choix)

L'innovation ?
- sur le marché mondial, il existe de tout et les véritables innovations sont rares.
Le prix ?
- Toujours moins cher en Asie (d'ailleurs vous pourriez prospecter des sous traitants)
Le marketing ?
- les revendeurs sont blasés et les modes passent vite.

Votre seule chance : une souscription parmi les membres du forum; chacun devant accepter de supporter le surcoût de la première série.
Si jamais, vous renconter un succès d'estime, ce n'est pas pour celà que vous serez reconnu du gd public car il faut du temps, beaucoup de temps pour que se fasse le bouche à oreille; et ce n'est qu'avec de grandes séries que vous pourriez baisser les prix.

Je vous rappelle qu'un module d'amplification de 200 à 300 W acheté en chine coûte à l'import environ 90 € HT.
Ce même module servant à alimenter les caissons de basse vendu à 700 € public.
D'ailleurs le prix du watt (matériels PRO) est beaucoup plus bas que le prix du watt ésotérique.

Un ampli Pro de 2x500 W coûte : +/- € 450 public.

Regardez le prix du Hafler 4000 (un produit évolué) qu'on peut acheter à 900 € en Allemagne.
à combien faut il qu'il sorte d'usine pour que tous les intermédiaires
vivent ?

De toute façon, après la fabrication, il faudra bien vendre le produit :
si vous comptez monter un réseau de vente, il vous faudra trouver d'autres arguments car les revendeurs spécialistes HDG cherchent l'exclusivité et la marge (donc peu de diffusion à attendre, prix cher et dissuasif);
les revendeurs pousse cartons chercheront la rotation donc le prévendu (ce qui ne sera pas le cas au démarrage);
la grande distribution : n'y comptez pas.
Si votre produit est "incontournable", vous serez peut être distribué.
(j'ai connu celà avec la marque AMSTRAD car j'étais chef des ventes sur la région Parisienne et à ce titre responsable grand compte)

Aujourd'hui, je laisse la fabrication aux autres et je me contente de vendre ce que j'aime bien.

Pour conclure :
- si vous pensez gagner de l'argent avec cette aventure, vous irez vers de graves désillusions
- si vous voulez vous amuser et vous faire plaisir personnellement, pouquoi pas.

Si votre proto me plait, j'irai quand même en faire la promotion au magasin car c'est bon de réver.
poprock-homecinesolutions
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 2585
Inscription: 01 Nov 2001 2:00
Localisation: Compiegne 60200

Message » 24 Aoû 2002 17:50

Pour ce qui est des amplis de puissance et même des préamplis, n'oubliez pas non plus qu'il existe déjà d'excellents en kit dont les série MOS, GRAND MOS, TRYPHON II de selectronic ainsi que les divers velleman ou bien encore les yves cochets à tubes _très_ abordables.
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 24 Aoû 2002 23:07

Cela faisait un petit bout de temps que je voulais me plonger dans ce thread intriguant (à prendre dans tous les sens du terme... :wink: ).
Voilà, c'est fait! J'ai (presque) tout lu ...Ouf!

Ouf et peut-être fou aussi... même si la débauches d'initiatives que ce projet génère chez les uns et les autres est fascinante.

Cela dit, n'êtes-vous pas en train de mélanger envie (phantasme) personnelle et réalité de marché? Que chacun d'entre nous ayions dans un coin de notre tête un projet lié à notre passion (et j'ai le mien aussi... :wink: ) n'a rien de singulier.
Qu'à partir de là, on imagine que le-dit projet concerne suffisamment de monde pour le rendre économiquement viable, c'est une toute autre affaire...

Je vais maintenant vous dire ce que je pense de tout cela.
Mon métier m'a appris que pour intégrer un marché il faut préalablement l'avoir mesuré.

En d'autres termes, voici les questions fondamentales à se poser avant toute chose:

1-Quelle est la taille de ce marché en volume et en valeur.
2- Est-ce un marché en croissance, stagnation, augmentation
3-Pourquoi? (Baisse/Hausse du prix moyen? Baisse/Hausse des unités vendues? Ou baisse/Hausse de la population cible?)
4-Comment ce marché est-il structuré, ou comment est-il ségmenté
(Bas de gamme, Moyen de Gamme, Haut de Gamme, Prestige)
5-Quelles sont les part de marché de chacun des acteurs sur chacun de ces segments.
6-Quelle stratégie de communication/distribution mettent-ils en oeuvre?
7-Quelles sont les populations types de ce marché et de chacun des segments qui le composent (Age, Profil Socio-démo, Géographique...)
8-Quel est/quels sont les critères qu'un foyer soit équipé ou non?
9-Quelle est la taille de la population non-équipée ou sous équipée, qui de par sa ressemblance avec la population équipée pourrait le devenir? Autrement dit, où sont les niches de développement?
10-avec quel type de communication/arguments? (Prix, Prestige, Plaisir, Confort, Art de vivre....)
11-Quel est le taux de renouvellement moyen de l'équipement (Global marché et sur chacun des segments)
12-quelles sont les parts de marché de chaque type de distribution: Hyper/Super, GSM (type FNAC), Distribution spécialisée, Net et vente à distance...
13-quel est le poids du marché de l'occasion en volume et en valeur sur le marché global?
14- quels sont les critères de choix pour un client de choisir telle type de distribution plutôt qu'une autre? (et en utilse-t-on un autre différent quand il s'agit de renouvellement ou d'un second équipement?)
15-Idem sur les marques achetées.
16- Elasticité au prix par segments, par types de clients cibles, par catégorie de produits (enceintes, amplis, CD, Câbles, accessoires...)

Et qques autres problématiques...

En conséquence, prévoyez un budget 2tudes de Marché (Quali & Quanti) avant de dépenser le premier franc dans cette affaire.

Sincèrement, je ne crois pas en cette entreprise. Cela dit, étant Dir. Marketing et ayant travaillé pdt près de 10 ans à la SOFRES, L'IFOP et MV2 Conseils (sur d'innombrabales problématiques: Gde Conso, Energie, Politique, biens de l'équipement...) avant de passer chez l'annonceur, je suis néanmoins disposé à mettre mon expérience à votre disposition pour piloter cette étude de marché.

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 24 Aoû 2002 23:08

Cela faisait un petit bout de temps que je voulais me plonger dans ce thread intriguant (à prendre dans tous les sens du terme... :wink: ).
Voilà, c'est fait! J'ai (presque) tout lu ...Ouf!

Ouf et peut-être fou aussi... même si la débauches d'initiatives que ce projet génère chez les uns et les autres est fascinante.

Cela dit, n'êtes-vous pas en train de mélanger envie (phantasme) personnelle et réalité de marché? Que chacun d'entre nous ayions dans un coin de notre tête un projet lié à notre passion (et j'ai le mien aussi... :wink: ) n'a rien de singulier.
Qu'à partir de là, on imagine que le-dit projet concerne suffisamment de monde pour le rendre économiquement viable, c'est une toute autre affaire...

Je vais maintenant vous dire ce que je pense de tout cela.
Mon métier m'a appris que pour intégrer un marché il faut préalablement l'avoir mesuré.

En d'autres termes, voici les questions fondamentales à se poser avant toute chose:

1-Quelle est la taille de ce marché en volume et en valeur.
2- Est-ce un marché en croissance, stagnation, augmentation
3-Pourquoi? (Baisse/Hausse du prix moyen? Baisse/Hausse des unités vendues? Ou baisse/Hausse de la population cible?)
4-Comment ce marché est-il structuré, ou comment est-il ségmenté
(Bas de gamme, Moyen de Gamme, Haut de Gamme, Prestige)
5-Quelles sont les part de marché de chacun des acteurs sur chacun de ces segments.
6-Quelle stratégie de communication/distribution mettent-ils en oeuvre?
7-Quelles sont les populations types de ce marché et de chacun des segments qui le composent (Age, Profil Socio-démo, Géographique...)
8-Quel est/quels sont les critères qu'un foyer soit équipé ou non?
9-Quelle est la taille de la population non-équipée ou sous équipée, qui de par sa ressemblance avec la population équipée pourrait le devenir? Autrement dit, où sont les niches de développement?
10-avec quel type de communication/arguments? (Prix, Prestige, Plaisir, Confort, Art de vivre....)
11-Quel est le taux de renouvellement moyen de l'équipement (Global marché et sur chacun des segments)
12-quelles sont les parts de marché de chaque type de distribution: Hyper/Super, GSM (type FNAC), Distribution spécialisée, Net et vente à distance...
13-quel est le poids du marché de l'occasion en volume et en valeur sur le marché global?
14- quels sont les critères de choix pour un client de choisir telle type de distribution plutôt qu'une autre? (et en utilse-t-on un autre différent quand il s'agit de renouvellement ou d'un second équipement?)
15-Idem sur les marques achetées.
16- Elasticité au prix par segments, par types de clients cibles, par catégorie de produits (enceintes, amplis, CD, Câbles, accessoires...)

Et qques autres problématiques...

En conséquence, prévoyez un budget 2tudes de Marché (Quali & Quanti) avant de dépenser le premier franc dans cette affaire.

Sincèrement, je ne crois pas en cette entreprise. Cela dit, étant Dir. Marketing et ayant travaillé pdt près de 10 ans à la SOFRES, L'IFOP et MV2 Conseils (sur d'innombrabales problématiques: Gde Conso, Energie, Politique, biens de l'équipement...) avant de passer chez l'annonceur, je suis néanmoins disposé à mettre mon expérience à votre disposition pour piloter cette étude de marché.

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 25 Aoû 2002 0:25

Bon alors, Bernard Tapie n'est pas dispo. ?, pour le marketing :-)
J'ai envie d'écrire que la passion peu remuer les montagnes, beaucoup d'argent aussi. Comment ont commencé Microméga, Atoll et autres ?. Il y a aussi la distribution via internet comme Outlaw audio aux USA. Tiens, une idée: Equipement "blackbox" avec tout dans la télécommande bidirectionnelle et liaison PC.
Il y a tt un domaine d'interaction PC/Internet/multimédia qui n'est pas encore développé.
Amusez-vous bien,
Thierry
Thierry Wautelet
 
Messages: 1920
Inscription: 29 Juil 2000 2:00
Localisation: Bruxelles, Belgique
  • offline

Message » 25 Aoû 2002 0:26

Bon alors, Bernard Tapie n'est pas dispo. ?, pour le marketing :-)
J'ai envie d'écrire que la passion peu remuer les montagnes, beaucoup d'argent aussi. Comment ont commencé Microméga, Atoll et autres ?. Il y a aussi la distribution via internet comme Outlaw audio aux USA. Tiens, une idée: Equipement "blackbox" avec tout dans la télécommande bidirectionnelle et liaison PC.
Il y a tt un domaine d'interaction PC/Internet/multimédia qui n'est pas encore développé.
Amusez-vous bien,
Thierry
Thierry Wautelet
 
Messages: 1920
Inscription: 29 Juil 2000 2:00
Localisation: Bruxelles, Belgique
  • offline

Message » 25 Aoû 2002 0:27

zut ... doublons
Dernière édition par Thierry Wautelet le 25 Aoû 2002 0:29, édité 1 fois.
Thierry Wautelet
 
Messages: 1920
Inscription: 29 Juil 2000 2:00
Localisation: Bruxelles, Belgique
  • offline

Message » 25 Aoû 2002 9:53

JérômeB a écrit:1-Quelle est la taille de ce marché en volume et en valeur.
2- Est-ce un marché en croissance, stagnation, augmentation
3-Pourquoi? (Baisse/Hausse du prix moyen? Baisse/Hausse des unités vendues? Ou baisse/Hausse de la population cible?)
4-Comment ce marché est-il structuré, ou comment est-il ségmenté
(Bas de gamme, Moyen de Gamme, Haut de Gamme, Prestige)
5-Quelles sont les part de marché de chacun des acteurs sur chacun de ces segments.
6-Quelle stratégie de communication/distribution mettent-ils en oeuvre?
7-Quelles sont les populations types de ce marché et de chacun des segments qui le composent (Age, Profil Socio-démo, Géographique...)
8-Quel est/quels sont les critères qu'un foyer soit équipé ou non?
9-Quelle est la taille de la population non-équipée ou sous équipée, qui de par sa ressemblance avec la population équipée pourrait le devenir? Autrement dit, où sont les niches de développement?
10-avec quel type de communication/arguments? (Prix, Prestige, Plaisir, Confort, Art de vivre....)
11-Quel est le taux de renouvellement moyen de l'équipement (Global marché et sur chacun des segments)
12-quelles sont les parts de marché de chaque type de distribution: Hyper/Super, GSM (type FNAC), Distribution spécialisée, Net et vente à distance...
13-quel est le poids du marché de l'occasion en volume et en valeur sur le marché global?
14- quels sont les critères de choix pour un client de choisir telle type de distribution plutôt qu'une autre? (et en utilse-t-on un autre différent quand il s'agit de renouvellement ou d'un second équipement?)
15-Idem sur les marques achetées.
16- Elasticité au prix par segments, par types de clients cibles, par catégorie de produits (enceintes, amplis, CD, Câbles, accessoires...)

JérômeB


Je suis bien d'accord avec toi étant un des acteurs du marché comme tu dis.

Quelques chiffres pour éclairer le smilblicK :

Un marché volatile.
- le marché du Haut De Gamme est très restreint en France (quand il se vend une paire d'enceintes à 15 000 €, il s'en vend 4 en Allemagne; les importateurs connaissent bien le phénomêne) et n'oubliez pas les effets de mode : un produit qui se demande au jourd'hui (grace à la presse) est oublié 6 mois après;
est ce pour cela que le produit a démérité ?
Il y a tout simplement pléthore sur le marché.
Pou s'en convaincre, ouvrez une revue américaine et vous verrez que n'ous n'avons en France que 20 % de l'offre des fabricants.

Autre problèmatique : la santé financière des revendeurs.
- un revendeur spécialisé (qui marche bien) a un CA moyen TTC de 75 000 €/mois soit 62700 * HT, ce qui avec 35% de marge moyenne fait 21900 € de marge brute à laquelle vous enlevez au moins 2 salaires avec leurs charges (le patron + 1 vendeur), les frais du magasin, la publicité ...
- le stock à financer et les occasions à reprendre qui se vendent plus ou moins bien ...
Je dirai que en fin de mois la plupart des magasins sont soit équilibrés soit perdent de l'argent en fonction de la rigueur de la gestion car le moindre vol ou invendu et c'est la perte sèche.

Les aléas de la fabrication.
- le minimum, pour obtenir un prix de revient acceptable, est de commander 100 pièces à la référence, dans l'industrie des composants, des chassis, des cartons ...
Ce qui veut dire que :
- s'il manque 1 seul composant, le produit ne sort pas de fabrication
- il faut fabriquer (du moins potentiellement) 100 exemplaires avant de disposer du premier exemplaire d'une série finie à la vente

Bien entendu certains ont réussi à percer mais combien ont tenu la distance ?
poprock-homecinesolutions
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 2585
Inscription: 01 Nov 2001 2:00
Localisation: Compiegne 60200


Retourner vers Discussions Générales