Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

French incredible system updated...

Message » 19 Aoû 2003 21:27

Bonsoir GBo,

Je ne suis pas "technique" pour un sou et le plus simple m'apparait de lui poser directement tes questions. KYJ y répondra très certainement (comme il est membre, tu peux le contacter via Delphi ou directement par son site).

Toan.
Gia-Toan PHAM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1024
Inscription: 19 Aoû 2000 2:00
Localisation: France
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Aoû 2003 21:27

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Aoû 2003 9:32

Il n'empèche que malgré les quolibet au sujet du système de JYK quant à la débauche de moyens c'est quand même le genre de système qui doit valoir le coup d'oreille.
Pour ce qui est du style vénitien de la déco, c'est pas ma tasse de thé, mais à chacun ses goûts.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 20 Aoû 2003 9:46

verdi a écrit:ce qui est intéressant, c'est la transversalité des connaissances...


Cordialement,
jean-yves kerbrat


Tout à fait, et c'est même l'interêt des forums de discussion : comparer les expériences des gens qui les fréquentent. Je partage également l'avis de Laurent.

Merci pour votre intervention, Jean-Yves, ainsi que pour les précisions apportées.

Burndav' (cerveau à rendement bas)
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Message » 20 Aoû 2003 17:19

Je ne suis pas "technique" pour un sou et le plus simple m'apparait de lui poser directement tes questions. KYJ y répondra très certainement (comme il est membre, tu peux le contacter via Delphi ou directement par son site).

Toan.[/quote]

Salut Toan,

En septembre on va former un groupe Delphi pour visiter l'installation de JYK (6/7 personnes déjà inscrites) . Il y aurait une possibilité pour un second groupe (je pense pouvoir obtenir des billets SNCF gratuits) . S'il y a donc des personnes intéressées sur le forum home cinéma, bienvenue !(J'espère qu'Ogobert en fera partie) . Après tout je suis un vieux membre ici ...
kifs
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 79
Inscription: 05 Sep 2000 2:00
Localisation: Le neuf trois
  • offline

Message » 20 Aoû 2003 18:14

GBo a écrit:[...on oublie] mais j'aimerais bien voir la réponse en impulsion[/b]!
[...]
Ceci dit, le gars est sûrement très sympa et de bonne foi, mais [...on oublie]


Non seulement le gars en question (JYK) est effectivement très sympa puisqu'il m'a envoyé un MP tout à fait cordial montrant qu'il lui en fallait beaucoup plus pour se vexer :wink: , mais en plus il me fournit la réponse impulsionnelle de son système, qu'il m'invite à vous montrer, assortie de quelques notes:

Bonjour,
ci-joint image de la réponse impulsionnelle;
en bleu et vert clair , celle des voies graves, bas médium, haut médium, aigus; et en rose et vert foncé celles de la voie sub bass.

précision : les réponses impulsionnelles droites et gauches se
confondent;
le trait bleu vertical qui se trouve entre l'impulsion Main et
l'impulsion des subs est un curseur !
le décalage entre le Main et le sub est corrigé par le RCS.
la précision du réglage est au 100ème de ms.

Image

A+
jyk


cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 20 Aoû 2003 19:18

verdi a écrit:[...]je n'ai pas suffisamment de connaissance technique pour argumenter une réponse;je ne pense pas que l'analogie avec des boules de billard soit pertinente; il me semble que les lobes de directivité sont plutôt "patatoïdes" et je crois que l'émission directe est infiniment plus puissante que ce qui arrive par réflexion et ce d'autant plus que les transducteurs sont calés en phase.

cordialement,
jean-yves kerbrat


re ( :wink: )

L'image des boules dans un espace 3D en apensanteur (ça m'est venu comme ça, à cause des smiley :o ) a l'intérêt de bien faire comprendre que:

- 1) les ondes acoustiques voyagent à vitesse constante, comme une boule de billard en absence de frottement.
Si deux boules sont eloignées de l'une de l'autre dans le meme axe, on comprend tout de suite qu'il faut tirer d'abord la plus éloignée de la cible, puis la plus proche, si l'on veut qu'elles arrivent en même temps au but.

- 2) les ondes acoustiques se réflechissent sur des murs plats avec un angle incident = angle de reflexion, comme ceci (schema trouvé au pif):
Image
Il faut préciser, et je ne l'avais pas fait, qu'il faut aussi s'imaginer qu'un front montant d'un transducteur audio va correspondre à un lancer simultané d'un grand nombre de boules suivant un angle solide (un cône quoi) propre au transducteur;
les boules qui percutent la cible (l'auditeur), sont toutes celles qui ont suivi le trajet à peu près direct (premières arrivées car chemin le plus court), puis celles qui ont subit un seul rebond sur le mur le plus proche (souvent le mur latéral) suivant le bon angle, puis un seul rebond sur un autre mur (plancher ou plafond) dans le bon angle, etc..., puis celles qui ont subies 2 rebonds dans le bon angle, etc... Tout ceci doit dépendre aussi de la valeur de l'angle solide, des reflexions latérales peuvent ne pas avoir lieu par exemple si le cone est très pointu.

J'aurais pu prendre des balles de fusil mais je suis non-violent et ça va trop vite pour comprendre.
Je néglige l'effet de la longueur d'onde par rapport à la forme exacte des obstacles, la diffusion, l'absorption, mais bon, c'est une image quand même!

En écoutant une personne parler normalement dans un chambre sourde, on constate que c'est a l'air très attenué et désincarné, il faut qu'elle force la voix pour tout saisir: que le trajet direct! Tous les autres trajets rayonnés par la bouche sont perdus dans l'absorbant, dommage (les boules).
L'énergie apportée par l'ensemble des réflexions qui ont suivi les bons trajets (soit une fraction seulement de l'energie rayonnée par la bouche) est capitale (majoritaire je crois dans certains cas où on est loin de la source dans un local reverbérant) dans le signal reçu par l'oreille.
D'où les haussement de sourcils de Phil* quand je parlais de cymbales à 10 mètres (moi je m'imaginais plutot coolos en plein air au festival de jazz de Nice, en face Dédé C. non amplifié, mais bref...).
Ne pas oublier que cette énergie est plus importante qu'elle n'en a l'air car dispersée dans le temps (à cause des trajets plus long), mais peu importe, le cerveau a l'air de très bien "déconvoler" ce signal dans le temps pour en faire un décodage propre, en profitant même de cet apport d'énergie pour augmenter la compréhension à un niveau d'émission donnée, l'expérience quotidienne en "indoor" semble le prouver en tout cas...

cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 20 Aoû 2003 22:34

Moi il me plaît bien ce système. Bien mieux que 2 Nautilus dans 12 m2 en tout cas. Et puis à part certains tableaux, j'aime bien la déco :wink:

Dans un thread précédent où nous discutions de l'intérêt d'enceintes compactes à 2 hp par rapport à des monstres émissifs, je faisais remarquer que la multitudes de sources ponctuelles a forcément du bon mais au prix d'une mise au point difficile.

Manifestement il y a volonté de supprimer le baffle au profit d'une diffusion spatiale qui doit malgré tout être très drective. C'est intéressant, mais je me pose la question de l'optimisation du système en fonction du niveau sonore.

Je suppose que contrairement à ce qu'on peut penser ce système doit avoir un rendu exceptionnel même à faible niveau en raison de la multiplication des amplis qui travaillent sur des plages de réglages plus réduites que celle qu'aurait un gros ampli à la place. Cependant il me semble que l'écartement des sources émissives entre elles devrait différer en fonction du niveau sonore pour compenser certains problèmes dont parle Gbo.

Les amplis numériques permettent-ils de s'abstreindre de réglages mécaniques ?

En d'autres termes la correction de phase et de délai entre onde directe et onde réfléchie est elle dynamique sur les TACT et varie t elle en fonction du volume ?
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 21 Aoû 2003 0:17

n.d.b a écrit:[...]
En d'autres termes la correction de phase et de délai entre onde directe et onde réfléchie est elle dynamique sur les TACT et varie t elle en fonction du volume ?


En attendant la réponse des spécialistes voici la mienne:

Non, le tact travaille sur l'"égalisation temporelle" de la réponse impulsionnelle envoyée lors du test, la même correction est appliquée ensuite tout le temps.

Mais, ça n'a aucune importance si l'on suppose que le système audio + salle d'écoute est un tant soit peu linéaire (independant du gain), ce qui est sans doute vrai en première approximation, c'est en tout cas le fondement des traitements du signal de ce type.
Ce n'est pas le cas de l'oreille par contre qui voit s'effrondrer sa sensibilité graves/aigus lorsque le volume baisse.
cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message