Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot] et 23 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Full ISEM Element + MULIDINE Orchestre - Fabuleux Sortilèges

Message » 31 Aoû 2008 16:21

Tout d’abord un petit historique rapide de mon système.
Hormis les tous premiers éléments de mes débuts audiophiles, j’étais arrivé à un ensemble très satisfaisant, voilà quelques années (je me le rappelle avec émoi !) : Atoll Pr 200 – une paire d’ Am 100 (bi-ampl passive), Isem Ego 3, Mulidine Accord 2001.
Au passage d’ailleurs, si la transition de l’IN 100 au pré-ampli séparé m’avait conquis (très large ouverture de la scène sonore, différence la plus notable), la bi-ampl ne m’avait pas forcément convaincu (moins de différences notables, selon moi, voire… bref pas convaincu).
Un léger bug sur l’affichage de l’Ego 3 (rien de grave et parfaitement résolu ! Bravo Isem) m’a amené à le comparer, sur un système qui n’était pas le mien, à l’Element 1 (Isem toujours !). J’ai alors été surpris par la plus-value notable offerte par l’Element 1 (Element 1 que j’ai alors évidemment comparé et préféré à d’autres marques, dans un budget similaire, pour des raisons de transparence, de fidélité des timbres, de respect de la dynamique, bref en un mot d’esthétique sonore qui exprime la musicalité d’un musicien telle que je la conçois ).
C’est alors que le nouveau système, celui dont je vais parler, a commencé à voir le jour. L’Ego 3, s’est métamorphosé en
Isem Element 1,
l’ensemble Atoll a mué en un
Isem Element 3,
et allez savoir pourquoi, mes belles Mulidines Accord ont muté en de superbes
Muldine Orchestre.
Un petit mot sur les câbles avant de rentrer dans le vif du sujet : Full MPC Audio (modulation : présence symétrique XLR, H.P. : prestige Abyss, Tension : MKIII).

Les électroniques ont maintenant bien tourné (je profite de mes derniers jours de vacances pour m’enivrer de musique jusqu’à l’ivresse !) à défaut d’être complètement rôdées (elles ont tournées pendant une centaine d’heures environ depuis samedi 23 août) elles sont complètement chaudes (pas éteintes depuis !).

Bojan Z – « Solobsession » - Label Bleu 2001 (piano solo) – Track 3 « Multi Don Kulti »
J’aime commencer mes écoutes par un piano en solo. D’une part, un seul instrument permet de concentrer son attention sur un registre plus limité qu’un orchestre symphonique, d’autre part c’est un instrument difficile à enregistrer, me semble-t-il, et difficile à retranscrire par voie de conséquence. Je me suis souvent dit, lors de mes comparatifs, si le piano passe, tout passe.
Ce morceau débute par une introduction d’une minute environ où Bojan Z, « s’amuse » avec les cordes du piano (cf. Coréa et Hancock qui le pratiquent également). Les impulsions sont nettement reproduites sur mon système et ce de manière très précise, j’ai redécouvert ce passage par la présence d’informations absentes jusqu’alors, notamment au niveau de la résonnance des vibrations des cordes.
Puis, le pianiste dévoile le thème par un jeu relativement volubile. Je connais bien ce morceau, mais j’ai trouvé cette exposition beaucoup plus aérée qu’à l’accoutumée si bien que la compréhension du message en est plus clair : très bonne distinction de toutes les notes ; les accentuations et attaques de celles-ci sont retransmises à la perfection, le touché du pianiste prend, lors d’une telle écoute, tout son sens, puisque le plus infime détail est offert gracieusement. La dynamique de l’instrument est excellente tant par sa fidélité que par l’admirable retranscription des variations des nuances, les plus fines soient elles. Cette plage musicale se donne alors de manière intelligible avec un soutien rythmique parfait.
Le timbre du piano m’a littéralement enchanté. La transparence est absolue, aucun registre n’est favorisé et l’on entend tout très nettement. Le passage dans les graves (à 3min 22 environ) ne m’avait jamais été si agréable : le système descend aussi bas qu’il le faut pour restituer ces accords si difficiles à reproduire. Aucune crispation dans les notes les plus aigues (même lorsqu’elles sont frappées franchement !) : le système « chante » aussi haut qu’il le faut, avec une élégance insolente : quelle décontraction !


Brad MEHLDAU – « Songs » The Art Of The Trio Vol. 3 – Warner Bross 1998 – Track 4 « Exit Music (For A Film) ».
J’écoute beaucoup de jazz et le trio est une formation très équilibrée que j’affectionne particulièrement. Pour une écoute, cela me permet d’analyser le rendu d’une contrebasse et d’une batterie.
J’ai pris un immense plaisir à redécouvrir ce morceau. Brad Mehldau ouvre seul celui-ci et expose le thème de la manière la plus subtile qui soit. Le touché du pianiste est délivré si fidèlement et l’on distingue si parfaitement toutes les notes (même les « ghost-notes ») que j’ai eu l’impression de toucher du doigt la perfection de la retransmission sonore : il a fallu que je l’écoute plusieurs fois pour ne pas me laisser emporter et envahir par mes émotions, et tenter de retrouver un esprit analytique afin de vous décrire au mieux cet extrait.
C’est ensuite la batterie qui fait son entrée. Par un jeu des plus fins qui puisse être, celui offert par les cymbales. La perception en est très précise, comme si l’on pouvait visualiser l’impact, si léger soit-il, de la baguette sur le métal. Les nuances de la frappe de J. Rossy sont retransmises avec une extrême finesse et une grande palette de couleurs sonores. Oui, écouter ce morceau dans de telles conditions est magique. Les résonnances naturelles des cymbales sont présentes et meurent naturellement, une fois la frappe effectuée, pour le plus grand bonne de l’auditeur. Enfin, vient la basse et c’est la cerise sur le gâteau, par ailleurs déjà bien succulent ! Celle-ci est d’une propreté sans égal, les notes les plus basses sont tendues et descendent très bas, et là encore on les entend jusqu’au bout : le son n’est jamais écourté.
Décrire l’intensité de la suite de ce morceau relève du défi littéraire. Ces trois musiciens accroissent peu à peu leur présence, vient la caisse claire de Rossy, puis sa grosse caisse afin d’accentuer le soutien rythmique, enfin le chorus de Melhdau plein de richesses. Bref tout y est, de manière très aéré avec un très bel étagement des plans sonores : horizontaux, verticaux ainsi que ceux s’exprimant en profondeur.


Radiohead – « Ok Computer » - Parlophone 1997 – Track 4 « Exit Music (For A Film) »
Bien que n’écoutant presque qu’exclusivement du jazz et de la « musique classique », j’aime aussi d’autres genres musicaux. Radiohead est un des groupes que j’apprécie le plus en dehors de mes styles de prédilection. J’aime donc tester mon matériel avec des « grands écarts » musicaux. Et puis, c’est un petit clin d’œil au morceau précédent bien sûr, puisqu’il s’agit là de sa version originale !
J’avoue avoir vibré comme jamais à la découverte de ce morceau sur mon système. Il s’ouvre par une introduction à la guitare. Une foule de micro-détails me sont alors délicatement parvenu dès les premières notes : le son des cordes, le bruit des doigts glissants sur ces dernières… Puis la voix arrive… Et c’est à cet instant que j’ai pris une grosse claque. De celle qui vous retourne. Magistrale. Cette voix très éthérée emplit tout l’espace. La précision du son y est proprement hallucinante puisque que l’on entend absolument tout : le début de la note lorsqu’elle va être chantée induit une préparation physique… et bien on assiste ici à sa genèse par la perception des bruits de sa naissance. Là, un subtil bruit de lèvre s’entrouvrant délicatement, ici un léger bruit de langue frôlant le palais de T.Yorke…
Les effets sonores sont également rendus à la perfection. Vers 2min 42, un bruitage que j’ai redécouvert ces jours-ci apparaît. Le son est impressionnant de réalisme et l’effet stéréophonique intensifie son caractère singulier avec cette impression que le mur s’ouvre devant vous (oui, j’ai souvent eu l’impression ces derniers jours d’avoir paradoxalement agrandit largement mon salon en y invitant ces plantureuses Orchestre !).
Enfin, la batterie fait son entrée avec un son très « rock » cette-fois ci. Chaque élément de percussion est parfaitement perçu. Pour ce qui est de la saturation à la fin du morceau, cet effet me semble moins réussi que ceux cités précédemment. Est-ce une question de goût ou une révélation d’un manque de qualité ? La question se pose peut-être, un tel système me paraît intraitable avec la moindre approximation.


Mike STERN – « These Times » - BHM 2004 – Track 6 « Street Rhyme » - SACD
J’apprécie aussi, au sein du jazz, ce qui tutoie la fusion et le jazz rock. M. Stern est, dans ce style, un de mes musiciens favoris. Cette écoute est particulière, puisque je peux bénéficier, grâce à l’Element 1 d’Isem, des multiples apports du SACD. SACD que j’utilise en 2 canaux, bien évidemment (une écoute comparative CD Versus SACD s’est imposée, deux mêmes albums, un en CD l’autre en SACD : avantages indéniables au SACD en terme de bande passante pléthorique, de dynamique plus réaliste et de qualités de timbres renversantes, pour les effets les plus remarquables).
Dès les premières notes de ce morceau, c’est la spatialisation qui m’a le plus impressionné. Le placement de chaque musicien y est excellent. La scène sonore s’ouvre réellement en trois dimensions et une sensation de « largeur » du son sans limite s’est instantanément dégagée. « Largeur » du point de vue spatial, au sujet de la bande passante également : que ce soit les sons les plus aigus du percussionniste A. Tuncboyaciyan, au son les plus graves de la basse de W. Lee ou de la grosse caisse de V.Colaiuta, tout y est à sa place, sans qu’aucune fréquence ne vienne déborder sur une autre. Il est alors délivré un message d’une grande clarté, où j’ai sans cesse eu l’envie de pousser le volume sonore, sans qu’aucune aigreur, aucune acidité, aucun phénomène de projection n’apparaisse. Tout le spectre est présent. Les timbres des instruments, des voix, sont si réalistes que toutes les harmoniques des instruments, des voix, enregistrés doivent être ici émises le plus fidèlement possible. Un son d’une grande clarté, d’une infinie précision, sans la moindre froideur au demeurant…
Le développement du chorus de M.Stern est un bonheur incommensurable, de par son jeu, retransmis à l’identique, d’où ce caractère magique et exceptionnel.
Ce morceau s’achève par un très joli chorus de saxophone ténor (B. Malach). Etant particulièrement connaisseur de cet instrument, je puis vous certifier que son timbre est d’une justesse implacable. Les graves du ténor sonnent exactement comme il le faut, les aigus et « sur-aigus » sont d’une limpidité effroyable. Tout ceci concoure à un réalisme saisissant et délivre un plaisir d’écoute sans borne.


Mon compte rendu ne s’achèvera pas ici. Il manque par exemple mes impressions sur le « requiem de Verdi », ainsi que d’autres extraits que j’ai réécoutés avec gourmandise. J’espère que ces lignes ne sont pas trop indigestes, d’où le C.R. en deux temps !
Fichiers joints
Hi-Fi2.jpg
Dernière édition par Stereaudiophil le 01 Sep 2008 18:21, édité 3 fois.
Stereaudiophil
 
Messages: 205
Inscription: 24 Fév 2008 18:55
  • offline

Annonce

Message par Google » 31 Aoû 2008 16:21

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 31 Aoû 2008 16:55

Superbe CR, trés belle installation et visiblement tu prends énormément de plaisir à l'écouter.
Aprés plusieurs mois de privation cela doit etre le pied, profites, profites! :wink:

Olivier.
poverliner
 
Messages: 1452
Inscription: 21 Sep 2003 21:48
Localisation: 19 Corrèze
  • offline

Message » 31 Aoû 2008 17:43

Superbe CR! :o Quand je pense que je vais venir écouter cet ensemble un de ces jours... ;)
Bon, je vois déjà que ça te donne soif d'écouter ton nouveau système!

Pour les morceaux testés, le "Multi Don Kulti" de Bojan Z me paraît indispensable, la prise de son est fabuleuse de précision, les effets du pianiste sont nombreux, la montée en puissance du morceau qui se fait petit à petit, bref, un morceau parfait... Merci de me l'avoir fait découvrir il y a 2 ans sur ton ancien système, ça m'avait déjà ébouriffé!

Brad Meldhau, pour sa reprise de Radiohead, est aussi un très bon morceau avec notamment des effets de cymbales très précis, je vais peut-être me le mettre dans une prochaine compil de test... Pour ce qui est de l'original britannique, notamment à la fin du morceau (lien avec le suivant), les effets de saturations ne passent pas très bien, même sur une install beaucoup plus modeste comme la mienne... Cet album, excellentissime par ailleurs, n'est pas parfait à ce niveau là. Je te conseille, si tu l'as, l'import japonais du LP "My Iron Lung" écouté il y a deux jours, surprenant (sinon je te l'amènerai).

Dans les tests que tu peux peut-être faire, essaie Nosfell (le premier album), un extrait de "The Rise" de Loureau, un des derniers Air, une orchestration de Jordi Savall en musique baroque (Hespèrion XXI notamment), Sigur Ros par exemple, il y a de très belles choses. Vivement la suite du CR en tout cas! ;)
Vynz100
 
Messages: 1935
Inscription: 09 Mar 2006 19:54
Localisation: Doha, Qatar

Message » 31 Aoû 2008 19:11

Tu es pénible Djib'

Avec un CR comme celui çi, je commence à regretter de m'être séparé de ces Orchestre :roll: , mais ce qui me console et me réjouis c'est qu'elles ont trouvé un nouveau propriétaire qui les apprécient.

Big
BigDenis
 
Messages: 723
Inscription: 19 Jan 2002 2:00
Localisation: region du HAVRE
  • offline

Message » 31 Aoû 2008 19:55

Merci pour ton cr !

Ton système est parfait, tu as pensé à prévenir un magasine hifi ?












je taquine... :mdr:
Dernière édition par Mahler le 31 Aoû 2008 20:31, édité 1 fois.
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 31 Aoû 2008 20:30

:D
Bien sûr que ça n'est pas raisonnable ! Mais en HI-FI est-ce le but ? Mario RICCI.
Je ris très peu mais j'apprécie beaucoup l'humour.
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 12636
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Paris 15
  • offline

Message » 01 Sep 2008 20:05

Et alors, la suite? :mdr:
Vynz100
 
Messages: 1935
Inscription: 09 Mar 2006 19:54
Localisation: Doha, Qatar

Message » 01 Sep 2008 22:36

Patience, il écoute ...
BigDenis
 
Messages: 723
Inscription: 19 Jan 2002 2:00
Localisation: region du HAVRE
  • offline

Message » 01 Sep 2008 23:05

Ca arrive...

Comptez une semaine environ pour le deuxième opus (et oui... peut-être y en aura-t-il un troisième, qui sait ?!).

La reprise du taf va être... difficile cette année, il faut que je décroche :wink: !

Merci pour vos commentaires, cela fait plaisir :oops: .

A très vite donc,

Stereaudiophil.
Stereaudiophil
 
Messages: 205
Inscription: 24 Fév 2008 18:55
  • offline

Message » 02 Sep 2008 11:53

J'aime bien ce genre de CR, ça donne envie d'écouter ce matériel sans la connotation "c'est mon matos, c'est le plus beau, le meilleur du monde".

Félicitations.

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 02 Sep 2008 11:57

///
Dernière édition par Mahler le 19 Oct 2008 9:30, édité 1 fois.
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 08 Sep 2008 20:36

Stereaudiophil a écrit:Ca arrive...

Comptez une semaine environ pour le deuxième opus (et oui... peut-être y en aura-t-il un troisième, qui sait ?!).

La reprise du taf va être... difficile cette année, il faut que je décroche :wink: !

Merci pour vos commentaires, cela fait plaisir :oops: .

A très vite donc,

Stereaudiophil.

Bon alors, qu'est-ce que tu fais? :lol:
Vynz100
 
Messages: 1935
Inscription: 09 Mar 2006 19:54
Localisation: Doha, Qatar

Message » 02 Oct 2008 10:28

Au boulot Djib' on s'impatiente !!

C'est pas le tout de réécouter la totalité de sa CD-tèque , il faut aussi penser au clavier.........

Big'
BigDenis
 
Messages: 723
Inscription: 19 Jan 2002 2:00
Localisation: region du HAVRE
  • offline

Message » 02 Oct 2008 19:44

BigDenis : réécouter la totalité de sa CD-tèque


C'est tout à fait cela !!! :lol: :lol: :lol:

Je me dépèche... :oops:

Stereaudiophil
Stereaudiophil
 
Messages: 205
Inscription: 24 Fév 2008 18:55
  • offline

Message » 02 Oct 2008 22:36

Ouais ouais ouais... si t'allais pas traîner chez des audiophiles triangulés aussi, tu aurais plus de temps!
Vynz100
 
Messages: 1935
Inscription: 09 Mar 2006 19:54
Localisation: Doha, Qatar


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message