Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

hf

Message » 27 Fév 2002 18:46

Voici un mail que j'ai envoyé à un consultant Hifi pour B&W France.
Vous allez voir que la réponse qui est dans le post suivant est plus que complète et intéressante.


"Bonjour M. Muller,

Je suis l'heureux possesseur d'enceintes Matrix 803S2 dont je suis très content mais je suis arrivé au seuil de saturation de mon système au regard de mes aptitudes d'écoute. Je pense changer l'étage de puissance...
Après plusieurs débats sur un forum Hifi-HC bien connu (http://www.homecinema-fr.com" onclick="window.open(this.href);return false; pour ne pas le nommer), je pense que la suite de mes questions ne peuvent être traitées que par des professionnels.
Je ne sais pas si vous êtes aptes (ou même si vous avez l'autorisation au regard de B&W) à répondre à mes questions, mais sachez que dans l'affirmative, je rapporterai vos dires sur le forum (à moins d'une requête contraire émanant de votre part). Ce serait pour vous comme pour moi très bénéfique...


Je me pose les questions suivantes depuis quelques temps sur la bi-amplification passive et sur l'amplification active.

1. Bi-amplification passive:
a. Faut-il mieux utiliser par enceinte ?
. 2 blocs monos
. 1 ampli stéréo mono-transfo bi-cablé (électronique séparée, 1 transformateur toroidal commun)
. 1 ampli stéréo dual-mono bi-cablées (électronique séparée, 2 transformateurs toroidaux séparés)
b. Les B&W permettent-elles une extraction facile des filtres pour les rapprocher de l'ampli ?
c. Quel type de cable faut-il alors utiliser pour relier les filtres aux HP ?

2. amplification active:
Sur mes Matrix, le bornier supérieur alimente le filtre du tweeter, et le bornier inférieur alimente le filtre des HP grave et medium.
a. Est-ce que B&W fournissent des filtres hauts pour ses enceintes, est-ce qu'ils recommendent un fournisseur, ou est-ce qu'ils déconseillent carrément l'amplification active ?
b. Faut-il mieux garder la même architecture de filtre (HF + MF&BF) que B&W ou passer en tri-amplification ?

3. Votre expérience:
Vous êtes aussi spécialiste Rotel, et il est vrai que le mariage B&W + Rotel est plébicité un peu partout.
a. Avez-vous des expériences de bi-amplification passive ou active avec ce type matériel ?
b. Vous connaissez sûrement notre petit Français Atoll. Que pensez-vous du mariage avec B&W ?

Merci de votre patience... et peut-être de votre réponse.


Salutations,
C G"

Comme promis, et au vu de la qulité de la réponse, je fais un copié-collé de la réponse dans le prochain post. Et je mets ci-dessous un lien vers leur site internet.
http://www.bw-loudspeakers.fr/" onclick="window.open(this.href);return false;

Ce n'est pas de la pub puisque c'est mon premier contact avec cette boite mais j'ai tellement été enchanté de cette réponse... que je pense qu'elle en intéressera plus d'un ici... Donc SVP, pas de mauvais comportement dans vos commentaire comme l'on en voit souvent

Salutations,
Jes'

PS: A l'attention de Ogobert. je ne pense pas violer la charte du forum, cette réponse apportant un bon nombre de réponses techniques. Si toute fois c'était le cas, je m'en excuse (quelque part c'est de la pub pour ce revendeur mais ce n'en est pas le but pour ma part)...

<font size=-1>[ Ce Message a été édité par: jesus33 le 2002-02-28 18:51 ]</font>
Dernière édition par jesus33 le 01 Avr 2011 19:16, édité 1 fois.
jesus33
 
Messages: 360
Inscription: 02 Juil 2001 2:00
Localisation: Salon de Provence

Annonce

Message par Google » 27 Fév 2002 18:46

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Fév 2002 18:46

Voici la réponse:

"Cher Monsieur,

Il n'est jamais facile de répondre de façon exhaustive, et par écrit, à un ensemble de questions dont les réponses requièrent un certain développement. Les avis que je vous donnerai sont le fruit de mon expérience personnelle et m'engagent davantage que B&W.

Je reste assez circonspect lorsqu'il s'agit de modifier des enceintes acoustiques à titre privé. L'équilibre obtenu à l'origine est le fruit d'un travail d'équipe compétente et très bien outillée. Bien que des progrès aient été réalisés depuis les Matrix 803 S2, il est vain d'en attendre les résultats de la Nautilus 803 tant les modèles sont différents. Améliorer l'une n'amène pas obligatoirement les résultats de l'autre mais j'ai bien compris que votre souhait est de tirer le meilleur de ce que vous possédez, sans faire référence à sa remplaçante.

Aucune étude approfondie n'ayant été menée en vue de créer une version active de la 803 S2, le laboratoire B&W ne peut fournir que des conseils assez généraux, permettant d'appliquer la multi amplification active sans risquer de dégrader le résultat acquis.

La meilleure direction à suivre, dans l'absolu, serait celle de la tri amplification active, parce qu'elle ne vous entraîne pas vers des modifications hasardeuses du filtre passif, avec tous les risques que cela comporte.Malheureusement, vous risquez de vous lancer dans une aventure difficile. Certains génies méconnus s'y sont risqués, mais avec des résultats généralement beaucoup moins enthousiasmants qu'ils ne l'affirment. Le mieux, si vous persistez, serait de relever, à l'aide d'un générateur sinusoïdal, le tracé très précis de la courbe de tension du filtre passif, chargé par ses haut-parleurs. De cette façon, vous obtiendrez trois courbes sur lesquelles figurent les fréquences de coupures, les pentes et les niveaux attribués à chaque voie. Il est impératif que vous trouviez un filtre actif capable de reproduire ces tracés de façon absolument identique, faute de quoi vous réaliserez une enceinte très différente de la version originale (sonnant différemment mais pas forcément mieux). Il est peu probable que les filtres disponibles dans le commerce y parviennent, à l'exception de certaines réalisations hors de prix, destinées aux laboratoires. Les filtres à pentes fixes commutables ou non (6, 12, 18, 24... dB/octave) sont incapables de reproduire les variations de pentes obtenues par les constructeurs. Oubliez-les !
Si vous trouvez la perle rare, assurez-vous que vous pourrez reproduire exactement les mêmes courbes de tension, mesurées cette fois à la sortie des trois amplificateurs, avec les mêmes caractéristiques (niveaux, pentes, fréquences). Méfiez-vous des inversions de phase possibles entre les différents amplificateurs.

Dans une enceinte acoustique, le filtre n'est pas le seul élément dont la phase varie ; les haut-parleurs génèrent également des variations de phase. L'architecture d'une enceinte acoustique, sérieusement étudiée, tient compte de tous ces paramètres; elle est un tout indissociable. Un particulier ne dispose pas des moyens permettant d'évaluer tous ces éléments. Le filtre passif, la disposition des haut-parleurs, etc... dépendent de ces caractéristiques. Si vous remplacez votre filtre passif par un système actif numérique, dont la courbe de phase serait différente de son équivalent analogique, vous modifierez la relation de phase existant entre les différentes voies, surtout si vous tentez de reconstruire la réponse impulsionnelle en introduisant des retards de compensation. Dans l'absolu théorique, cette démarche est souhaitable mais il ne faut pas oublier que les ingénieurs savent qu'ils conçoivent une enceinte passive et qu'ils appliquent des solutions techniques avec lesquelles il vaut mieux ne pas jouer à l'apprenti sorcier. Autant dire que le résultat risque de ne pas être aussi heureux que vous le souhaitez.

La bi amplification passive est moins risquée, à condition d'employer des amplificateur dont le gain -à ne pas confondre avec la sensibilité- est parfaitement égal. Deux amplificateurs identiques répondent, par principe, à cette caractéristique. Pour ma part, je conseille volontiers l'emploi d'un amplificateur stéréophonique à alimentation unique par enceinte. Cette solution permet de tirer un meilleur profit de la bi amplification passive en terme de puissance. Si l'on observe la courbe d'impédance d'une enceinte, on constate que celle-ci tombe, en général, à un niveau assez bas dans le haut du grave, là où la musique demande beaucoup de puissance. En se rappelant les deux formules suivantes : P = UI et P = U²/R, on s'aperçoit que la puissance nécessite davantage de courant lorsque l'impédance est basse et davantage de tension lorsqu'elle s'élève (certains constructeurs d'amplificateurs soutenant l'inverse feraient mieux de reprendre leur machine à calculer). Un bon amplificateur stéréo à alimentation unique est calculé pour fournir le courant et la tension nécessaires pour garantir la puissance annoncée, sur les deux canaux, dans une certaine plage d'impédance. Le fait d'utiliser un bloc de ce type par enceinte permet de profiter d'une réserve de courant et de tension calculée pour alimenter deux canaux. Chaque groupe de haut-parleur trouvera plus facilement dans l'alimentation l'énergie dont il a besoin lors de crêtes importantes, quitte à puiser dans les réserves du canal adjacent. Bien que la puissance efficace, pour un taux de distorsion donné, reste équivalente à celle d'un seul canal de l'amplificateur, la puissance disponible lors des forte est mieux adaptée aux besoins de l'enceinte. La musique y gagne en confort.

On peut, également, choisir d'utiliser deux amplificateurs différents, un pour le grave et un pour le médium/aigu. On choisira le meilleur pour le haut du spectre, parce que l'oreille y est plus sensible, et un autre plus musclé pour le grave. La nécessité d'avoir un gain identique reste valable. La puissance efficace disponible ne sera pas plus élevée que celle de l'amplificateur le moins puissant, mais le gain en qualité peut être convaincant. En général, évitez d'employer des amplificateurs au comportement trop différent. Dans une enceinte B&W, les ingénieurs ont fait tout leur possible pour que vous ayez l'impression de n'entendre qu'une seule voie au lieu de deux ou trois. Ne cherchez pas à les rendre distinctes, vous iriez à l'encontre de la haute-fidélité.

Le mariage B&W/Rotel, comme le mariage B&W/Classé audio, à des niveaux de prix plus "élitistes", ne sont pas le fruit du hasard. B&W a souhaité clarifier le débat en proposant des solutions d'associations agréées par les oreilles d'or de la marque. Elles constituent des choix "sécurisés", ce qui ne signifie pas que d'autres associations doivent être systématiquement rejetées. Le fait que B&W se charge, dans une grande partie du monde, de la distribution de ces marques signifie que l'on a de fortes chances de les trouver, ensemble, dans les auditoriums B&W. Cette politique d'association est une garantie supplémentaire pour qui veut constituer un ensemble de qualité, duquel tout risque d'erreur de choix est écarté. Il s'agit de solutions vérifiées, simples et sûres, un constructeur ne pouvant tester l'ensemble des solutions du marché. Cette collaboration commerciale permet, en outre, de confronter en permanence les points de vue des différents laboratoires et d'avancer, ensemble, vers toujours plus de fidélité.

Avec l'espoir d'avoir répondu à vos interrogations, veuillez croire en mes meilleures salutations.

Philippe Muller"
jesus33
 
Messages: 360
Inscription: 02 Juil 2001 2:00
Localisation: Salon de Provence

Message » 27 Fév 2002 19:26

Bah si c'est pas de la conscience professionnelle ça ...
Chapeau bas Mr MULLER.

JEZA
JEZA
 
Messages: 777
Inscription: 08 Oct 2001 2:00
Localisation: LOGNES (77)
  • offline

Message » 27 Fév 2002 20:08

Pour ma part, je conseille volontiers l'emploi d'un amplificateur stéréophonique à alimentation unique par enceinte. Cette solution permet de tirer un meilleur profit de la bi amplification passive en terme de puissance.


Cette partie est pour moi très intéressante...

Reste à obtenir les référence des amplificateurs audiophiles à alimentations sétéophoniques séparées.

Je pense que l'AM100 de chez Atoll correspond à cette description, ainsi que le Rotel RB-1090 (ouch, c'est pas le même prix).

AM100 env.4000FF (610E)
RB1090 env.15000FF (2290E)

Je n'ai pas cherché chez Classé...

Salutations,
Jes'
jesus33
 
Messages: 360
Inscription: 02 Juil 2001 2:00
Localisation: Salon de Provence

Message » 27 Fév 2002 22:21

Tout pareil que JEZA, bien le bonjour a M MULLER, qui me semble aussi trés professionel.
Chapeau bas une seconde fois, donc :wink:

@+
pit
 
Messages: 192
Inscription: 14 Jan 2002 2:00
Localisation: Yvelinnes
  • offline

Message » 27 Fév 2002 22:45

C'est bien gentil de sa part d'avoir répondu. Faut dire, pour ceux qui ne lui ont jamais parlé, que c'est un passioné de chez passioné. Précisons qu'il est "juste" consultant pour les marques distribuées par B&W, mais qu'il travaille en studio pour "gagner sa vie". Les quelques fois que je lui ai parlé au téléphone, çà a duré au moins 30min. Après on se demande pourquoi sa ligne est tjrs occupée....
Encore merci à lui.
A+
François.
Si Mr MULLER nous lit, qu'il sache que ma diode qui clignotait sur mon Rotel RSX972, clignotait parce que la fonction "zone" était activée mais que rien n'y était connectée. Maintenant c'est résolu. Si je peux lui apprendre quelque chose :smile: ....
maxlg
 
Messages: 4663
Inscription: 07 Nov 2001 2:00
Localisation: Chalifert, le 77 et son Club
  • offline

Message » 27 Fév 2002 22:46

> je ne pense pas violer la charte du forum,

En aucune facon. Aucun pb pour moi.
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 27 Fév 2002 23:19

Je peux simplement te dire que j'ai écouté un lecteur Cd et un ampli classé audio 101 sur une paire de 804 nautilus et c'est trés trés bon. Pourtant le Classé ne dispose que d'un transfo.
Dans les blocs à double alime tu as les cairns aussi, surtout les blocs mono classe a.
Je rajouterais que la partie préampli, trop oublié est aussi important et ne parlons pas de la source, dont tout dépendra.
Je fixe beaucoup sur les 340 watts du 1090 actuellement, deux transfo d'1.2 Kva, ça le fait.
nickfaldo
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1593
Inscription: 25 Juin 2000 2:00
Localisation: Grenoble

Message » 28 Fév 2002 8:29

Ouai,
Bravo et merci.
EMIL91
 
Messages: 1196
Inscription: 25 Jan 2001 2:00
Localisation: Corbeil
  • offline

Message » 28 Fév 2002 19:30

Oups, petite rectification sur la compréhension de la réponse (ma faute):

"Cher Monsieur,

Votre invitation à me rendre sur votre site préféré m'a incité à m'y connecter. J'aimerais lever deux ambiguités :

1) Je ne suis pas revendeur mais consultant indépendant pour B&W France, sans activité commerciale directe.

2) Quand je parle d'amplificateur à alimentation unique, je veux dire une seule alimentation pour les deux canaux. Les alimentations séparées n'offrent pas beaucoup d'interêt si ce n'est, curieusement, un prix de revient plus faible qu'avec un seul gros transformateur, tout simplement parce que l'on reprend deux transformateurs fabriqués en plus grande série, donc moins chers. Dans le cas du Rotel RB 1090, cité par l'un des visiteurs du site, l'objectif était de rivaliser avec les productions américaine dont le prix est trois fois plus élevé. La réalisation d'un seul transformateur de 2.5 kVA aurait été plus coûteuse que les 2 x 1.25 kVA utilisés ici et 2 x 400 Watts ne posent pas exactement les mêmes soucis d'exploitation de la puissance. En principe, on peut considérer qu'avec une telle puissance disponible, l'audiophile a de quoi répondre à toutes les sollicitations domestiques admissibles. Les arguments ayant traît à une meilleure séparation des canaux et au fait qu'un canal ne sature pas quand l'autre est trop sollicité ne tiennent pas.

Le bénéfice en puissance dont je fais mention dans ma réponse n'est possible que si une seule alimentation est en jeu pour les deux canaux.

Cordialement,

Philippe Muller"

Salutations,
Jes'
jesus33
 
Messages: 360
Inscription: 02 Juil 2001 2:00
Localisation: Salon de Provence

Message » 28 Fév 2002 19:33

Et pour confirmation:

"Cher Monsieur,

Pour clore notre débat sur la multi amplification, je signale qu'il y a une erreur dans la rédaction de ma première réponse. Cette erreur est reproduite, malgré vous, dans votre QUOTE. Il vaudrait mieux écrire : "Pour ma part, je conseille volontiers l'emploi d'un amplificateur stéréophonique, à alimentation unique, par enceinte. Cette solution ....

Les deux virgules changent le sens de la phrase qui est plus conforme à la réalité. Pour être plus clair vous pouvez dire : , à alimentation unique pour les deux canaux, ...

Avec toutes mes excuses,

Philippe Muller"

Voilà qui est on ne peut plus clair...

Slautations,
Jes'
jesus33
 
Messages: 360
Inscription: 02 Juil 2001 2:00
Localisation: Salon de Provence

Message » 28 Fév 2002 19:43

tres instructif, merci jesus et bien sur M Muller. Une question, tu es passé par un revendeur et ils t'ont orienté vers ce consulant, c'est bien ça ? Maxgl tu dis lui avoir déjà parlé, par quel biais ? Autrement dit on les trouve comment ces consultants spécialisés indépendants puisqu'ils ne sont pas affiliés aux revendeurs ?

Damned
Damned
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2236
Inscription: 03 Nov 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 28 Fév 2002 19:49

Ben tu cliques sur le lien que j'ai donné dan le premier post et tu auras directement les coordonnée de M.Muller sur la page de garde du site.

Voilà qui est intéressant:
"Les arguments ayant traît à une meilleure séparation des canaux et au fait qu'un canal ne sature pas quand l'autre est trop sollicité ne tiennent pas."

J'aurais juré le contraire...

Salutations,
Jes'

<font size=-1>[ Ce Message a été édité par: jesus33 le 2002-02-28 18:56 ]</font>
jesus33
 
Messages: 360
Inscription: 02 Juil 2001 2:00
Localisation: Salon de Provence

Message » 28 Fév 2002 23:57

Le 2002-02-28 18:43, Damned a écrit:
Maxgl tu dis lui avoir déjà parlé, par quel biais ? Autrement dit on les trouve comment ces consultants spécialisés indépendants puisqu'ils ne sont pas affiliés aux revendeurs ?

Damned


En fait j'avais plusieurs questions à poser sur mes enceintes B&W et mon ampli Rotel. Chez B&W, comme ils n'avaient pas l'air de trop comprendre ce que je leur demandait, ils m'ont donné le n° de tél de Mr MULLER. Maintenant je l'appelle directement sans passer par B&W :smile:
Voili
A+
François
maxlg
 
Messages: 4663
Inscription: 07 Nov 2001 2:00
Localisation: Chalifert, le 77 et son Club
  • offline

Message » 01 Mar 2002 0:06

Et bien moi j'invite M. MULLER à s'inscrire sur le forum et à participer directement quand il en aura l'envie !

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline


Retourner vers Discussions Générales