Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 16 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Hi-Fi ou haute fidélisation du client?

Message » 08 Mai 2006 10:54

PADOLYIMF
 
Messages: 342
Inscription: 15 Juil 2005 18:12
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Mai 2006 10:54

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Mai 2006 11:36

Où ça, une piste de réflexion ?

Je vois 30 fois le même message : "c'est moi qui ai raison et les autres c'est des cons".

L'objectivisme, c'est bien, mais à condition que cela fasse avancer les choses. Pour cela il faut vraiment s'engager, organiser ou participer à des écoutes en aveugle, réaliser des tests, discuter et critiquer les résultats, etc.
La discussion citée me paraît sans intérêt. On a eu des discussions plus intéressantes ici. Par exemple en faisant des tests de câbles : http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... #168903915
Ou alors en testant des lecteurs de CD : http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... =169329500
Pio2001
 
Messages: 5901
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 08 Mai 2006 11:45

Il est vrai qu'il y a eu et il y aura toujours de la suspiçion sur la hifi haut de gamme et très haut de gamme. Moi aussi je doute en ce moment car je vais réaliser mon ampli hifi et il y a des choix à faire.....

Je pense qu'il manque dans ce débat l'avis éclairé de musiciens et de personnes travaillant dans des studios d'enregistrement.
Qu'est ce qu'il utilise pour écouter de la musique?
A titre d'information, il y a des ouvrages dédiés à la prise de son en stéréo!
PADOLYIMF
 
Messages: 342
Inscription: 15 Juil 2005 18:12
  • offline

Message » 08 Mai 2006 11:57

PADOLYIMF a écrit:Je pense qu'il manque dans ce débat l'avis éclairé de musiciens et de personnes travaillant dans des studios d'enregistrement.
Qu'est ce qu'il utilise pour écouter de la musique?

On peut aussi demander aux taxi ce qu'ils ont comme voitures. Je n'en vois pas beaucoup dans nos rues qui utilisent des Rolls ou des Jaguar.
Les besoins dans le milieu professionel et la volonté jusqu'au boutiste d'un passionné n'ont pas grand chose à voir.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Mai 2006 12:12

angus2 a écrit:On peut aussi demander aux taxi ce qu'ils ont comme voitures. Je n'en vois pas beaucoup dans nos rues qui utilisent des Rolls ou des Jaguar.


Très juste ! J'aurai dit Ferrari ou Aston-Martin mais c'est l'idée..
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 08 Mai 2006 12:20

angus2 a écrit:
PADOLYIMF a écrit:Je pense qu'il manque dans ce débat l'avis éclairé de musiciens et de personnes travaillant dans des studios d'enregistrement.
Qu'est ce qu'il utilise pour écouter de la musique?

On peut aussi demander aux taxi ce qu'ils ont comme voitures. Je n'en vois pas beaucoup dans nos rues qui utilisent des Rolls ou des Jaguar.
Les besoins dans le milieu professionel et la volonté jusqu'au boutiste d'un passionné n'ont pas grand chose à voir.


Ce qu'il y a de bien avec les analogies, c'est que ça permet de dire absolument n'importe quoi. On en a ici un bel exemple.

Les musiciens sont des artistes. Les chauffeurs de taxi, à ma connaissance, n'en sont pas (ceci dit sans aucun mépris pour ces professionnels!). Il serait donc plus pertinent de comparer avec d'autres artistes : peintres, sculpteurs, photographes... La plupart du temps, ces artistes, lorsqu'ils sont professionnels, utilisent pour exercer leur art de l'excellent matériel, sans pour autant lui donner la première place dans leur pensée. Je pense que pour les musiciens, c'est pareil. Bon évidemment, on peut ergotter qu'on parle de matériel de reproduction du son, alors que le prinicipal outil de travail du musicien, c'est son instrument ou sa voix, etc. C'est bien le problème qu'il y a à utiliser des analogies vaseuses!

Si vraiment on doit parler de voitures, les professionnels "pointus", ce ne sont pas les chauffeurs de taxi, mais les pilotes (de rallye, de F1, etc.) et les techniciens ne sont pas les garagistes du coin qui entretiennent les taxis, mais les mécaniciens hautement compétents qui s'occupent des voitures de compétition. Et là, force est de constater que les véhicules qu'ils utilisent sont très supérieurs à ceux que peuvent posséder des "passionnés jusqueboutistes" comme tu les appelles (qui sont d'ailleurs très rarement de bons pilotes) !

Bref, analogie foireuse. Tout ça pour dire qu'il est effectivement très intéressant de regarder ce qu'utilisent les musiciens et ingénieurs du son comme matériel de reproduction musicale. Ce qu'on a déjà fait amplement sur le forum, il suffit de faire une recherche à ce sujet!
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 08 Mai 2006 12:41

PADOLYIMF a écrit:Je pense qu'il manque dans ce débat l'avis éclairé de musiciens et de personnes travaillant dans des studios d'enregistrement.


L'avis des musiciens est le même que celui des autres. Il y a des musiciens qui ne jurent que par des systèmes hors de prix, et des chefs d'orcherste qui écoutent la musique sur des magnétophones de poche.
Chez les professionnels (ingénieurs du son), il y a une moins grande proportion d'amateurs de très haute fidélité. Voilà un exemple : http://forum.hardware.fr/hardwarefr/Vid ... m#t1039108
Pio2001
 
Messages: 5901
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 08 Mai 2006 13:16

vincent128 a écrit:ça permet de dire absolument n'importe quoi. On en a ici un bel exemple.
.../...
C'est bien le problème qu'il y a à utiliser des analogies vaseuses!
.../...
Bref, analogie foireuse.

:roll:
Puisque les analogies semblent te poser un problème au point d'oublier la simple courtoisie je rappellerai ma dernière phrase qui résume mon point de vue à ce sujet et qui elle n'est pas une analogie mais est trés claire.
Les besoins dans le milieu professionel et la volonté jusqu'au boutiste d'un passionné n'ont pas grand chose à voir.


Et compliment pout compliment ton analogie avec les pilotes de compétitions est à mon gout plus que douteuse :-?
Dés qu'on touche à la compétition on est bien loin de milieu pro dont il était question, on rentre de plein pied dans le milieu des jusqu'au boutistes, les pilotes de compétitions sont l'équivalents des férus de haute fidélités "no-limit", pas du brave camarade travailleur de studio.

Et par "no-limit" je ne veux d'ailleurs pas dire "basé sur le carnet de chèque", les férus dont je parle là existent surtout en diy. Je précise ceci parce qu'aprés cette charmante intervention je me sens projeté dans le camp des subjectivistes ce que je ne suis absolument pas.

Ceci étant précisé, je vous laisse à vos agréables discussions.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Mai 2006 13:44

angus2 a écrit:les pilotes de compétitions sont l'équivalents des férus de haute fidélités "no-limit", pas du brave camarade travailleur de studio.


Sauf que les pilotes de compétition, ils utilisent un chronomètre pour mesurer leur performance. Ils disent pas "les mesures on s'en fout, je sais très bien que la voiture avance mieux, vous n'avez qu'à prendre le volant si vous croyez piloter mieux que moi !" :lol:

Bref, les analogies, effectvement, tout ce qu'on leur fait pas dire !
Pio2001
 
Messages: 5901
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 08 Mai 2006 13:54

Pio2001 a écrit:"les mesures on s'en fout, je sais très bien que la voiture avance mieux, vous n'avez qu'à prendre le volant si vous croyez piloter mieux que moi !" :lol:

Ou "Tout conducteur qui a pris le volant peut s'en rendre compte, c'est tellement évident qu'il faut être sourd, euh pardon aveugle ici, pour ne pas s'en rendre compte" :lol:
Les analogies sont ce qu'elles sont mais moi j'aimais bien celle des taxis :(
:mdr:
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Mai 2006 15:39

faudrait trouver un taxi mélomane pour savoir ce qu'il en pense :mdr:
le touriste
 
Messages: 7568
Inscription: 31 Juil 2005 13:13
Localisation: rp 77
  • offline

Message » 08 Mai 2006 16:25

En ce qui concerne le lien de la discussion que tu as donnée, PADOLYIMF, je le trouve effectivement un peu " léger" : une discussion vaseuse de gens qui se foutent royalement de la hifi haut de gamme et qui en profitent pour déverser leur fiel à grands coups de phrases douteuses et d'arguments ré-ré-ré-ré entendus du genre : les composants internes d'une electronique valent 3 francs 6 sous et on les paye dix fois plus chers etc...

Bre, moi je me contenterai de mettre une citation que j'avais lue sur un site ( peut-être THF.FR) :

- Mais c'est quoi la différence entre une chaîne à 10 000 € et une chaîne à 100 000 € ?
- Et bien vas écouter une chaîne à 10 000 € et une chaîne à 100 000 € et si tu n'entends aucune diférence, tant mieux pour toi : tu as économisé 90 000 € !!!

C'est mon crédo .
radinan
 
Messages: 368
Inscription: 04 Aoû 2003 1:36
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Mai 2006 19:23

angus2 a écrit:
vincent128 a écrit:ça permet de dire absolument n'importe quoi. On en a ici un bel exemple.
.../...
C'est bien le problème qu'il y a à utiliser des analogies vaseuses!
.../...
Bref, analogie foireuse.

:roll:
Puisque les analogies semblent te poser un problème au point d'oublier la simple courtoisie je rappellerai ma dernière phrase qui résume mon point de vue à ce sujet et qui elle n'est pas une analogie mais est trés claire.


Oui les analogies me posent un problème. Beaucoup de gens les utilisent n'importe comment et prétendent démontrer n'importe quoi avec. Je crois que quelqu'un a dit quelque chose du genre "l'analogie, c'est la réflexion du pauvre". Même si cette citation manque gravement de précision, je suis quand même d'accord avec l'auteur! :wink:

Pour ce qui est de la courtoisie, il m'a semblé que le ton expéditif du 4e message de ce fil manquait remarquablement de courtoisie, alors que le 3e message posait une question intéressante, qui méritait une réponse plus courtoise. Je ne fais que répondre au tac au tac à ton post, sur le fond comme sur le ton!

Les besoins dans le milieu professionel et la volonté jusqu'au boutiste d'un passionné n'ont pas grand chose à voir.


Et compliment pout compliment ton analogie avec les pilotes de compétitions est à mon gout plus que douteuse :-?
Dés qu'on touche à la compétition on est bien loin de milieu pro dont il était question, on rentre de plein pied dans le milieu des jusqu'au boutistes, les pilotes de compétitions sont l'équivalents des férus de haute fidélités "no-limit", pas du brave camarade travailleur de studio.

Et par "no-limit" je ne veux d'ailleurs pas dire "basé sur le carnet de chèque", les férus dont je parle là existent surtout en diy. Je précise ceci parce qu'aprés cette charmante intervention je me sens projeté dans le camp des subjectivistes ce que je ne suis absolument pas.

Ceci étant précisé, je vous laisse à vos agréables discussions.


Cette réponse est doublement à côté de la plaque, ce qui prouve soit une attaque volontairement basse, soit l'absence d'une lecture attentive de mon post, soit les deux...

Premièrement, j'avais indiqué que toute analogie est trompeuse, mais que j'essayais d'en donner une moins trompeuse. Attaquer sur sa pertinence est donc bien bas.

2) mon analogie n'est pas si mauvaise. Si tu prends le milieu de l'enregistrement professionnel, on a des musiciens de haut niveau et qui vivent de leur art (donc professionnels), et des ingénieurs du son professionnels et qu'on va supposer compétents pour couper court à une nouvelle polémique. Si on parle du milieu de la voiture, le moins mauvais équivalent des musiciens, ce sont les pilotes de haut niveau et professionnels (le pilotage est peut être un art, mais en tous cas un sport exigeant, pas un simple travail). Le moins mauvais équivalent des ingénieurs du son, ce sont les mécaniciens de ces pilotes. Des professionnels, au service des pilotes, qui ne sont pas des artistes mais appliquent avec rigueur des compétences techniques pointues.
Pour poursuivre cette analogie, le chauffeur de taxi, c'est au mieux, le musicien de bar, qui joue le même répertoire tous les soirs depuis 30 ans. L'amateur de hi-fi "no limit" ou "féru de diy" comme tu le dis si bien, c'est le pilote amateur, celui qui entretient et répare lui-même sa voiture. Il peut être passionné et même compétent, mais il n'est pas au niveau des professionnels. Il y a même un certain nombre de "tuneurs" et de "jacky", comme partout! :wink:

Sur le fond de la question, je suis plutôt d'accord avec Pio 2001.

J'ajoute que je pense qu'une assez grande part de tout le foin qu'on fait autour de la hi-fi vient du fait qu'on utilise des matériels dont la conception est légère, et le schéma et les liaisons, asymétriques. Les musiciens et les ingés son utilisent du matériel professionnel (donc bien conçu, robuste et coûteux), avec schéma et liaisons symétriques. A partir de là, je suppute qu'ils ont une qualité sonore de haut niveau, et suffisante pour se concentrer sur la seule chose qui compte pour eux : la musique et l'émotion qu'elle transmet.

Avec du matos hi-fi de salon THDG, on gagne peut-être un peu sur certains plans... mais on récupère aussi beaucoup d'emmerdements...

Bon je peux me tromper, mais c'est mon avis et je le partage.

Tiens une analogie foireuse qui me vient à l'esprit : la hi-fi de salon, c'est Windows (on peut faire plein de choses jolies mais le fonctionnement est fragile à base, bugs et vulnérabilité)... le matos pro c'est Unix! (on gagne en robustesse ce qu'on perd en versatilité et en ergonomie) On va pouvoir faire une polémique de 10 pages avec celle-ci, c'est chouette! :wink: :lol:
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 08 Mai 2006 19:42

vincent128 a écrit:Pour ce qui est de la courtoisie, il m'a semblé que le ton expéditif du 4e message de ce fil manquait remarquablement de courtoisie, alors que le 3e message posait une question intéressante, qui méritait une réponse plus courtoise. Je ne fais que répondre au tac au tac à ton post, sur le fond comme sur le ton!

:o :roll:

vincent128 a écrit:Cette réponse est doublement à côté de la plaque, ce qui prouve soit une attaque volontairement basse, soit l'absence d'une lecture attentive de mon post, soit les deux...

:lol:
Au moins ce coup ci ça n'est pas ma stupidité qui est en cause, je te remercie vivement de cette progression dans nos rapports.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Mai 2006 20:11

vincent128 a écrit:
angus2 a écrit:
vincent128 a écrit:ça permet de dire absolument n'importe quoi. On en a ici un bel exemple.
.../...
C'est bien le problème qu'il y a à utiliser des analogies vaseuses!
.../...
Bref, analogie foireuse.

:roll:
Puisque les analogies semblent te poser un problème au point d'oublier la simple courtoisie je rappellerai ma dernière phrase qui résume mon point de vue à ce sujet et qui elle n'est pas une analogie mais est trés claire.


Oui les analogies me posent un problème. Beaucoup de gens les utilisent n'importe comment et prétendent démontrer n'importe quoi avec. Je crois que quelqu'un a dit quelque chose du genre "l'analogie, c'est la réflexion du pauvre". Même si cette citation manque gravement de précision, je suis quand même d'accord avec l'auteur! :wink:

Pour ce qui est de la courtoisie, il m'a semblé que le ton expéditif du 4e message de ce fil manquait remarquablement de courtoisie, alors que le 3e message posait une question intéressante, qui méritait une réponse plus courtoise. Je ne fais que répondre au tac au tac à ton post, sur le fond comme sur le ton!

Les besoins dans le milieu professionel et la volonté jusqu'au boutiste d'un passionné n'ont pas grand chose à voir.


Et compliment pout compliment ton analogie avec les pilotes de compétitions est à mon gout plus que douteuse :-?
Dés qu'on touche à la compétition on est bien loin de milieu pro dont il était question, on rentre de plein pied dans le milieu des jusqu'au boutistes, les pilotes de compétitions sont l'équivalents des férus de haute fidélités "no-limit", pas du brave camarade travailleur de studio.

Et par "no-limit" je ne veux d'ailleurs pas dire "basé sur le carnet de chèque", les férus dont je parle là existent surtout en diy. Je précise ceci parce qu'aprés cette charmante intervention je me sens projeté dans le camp des subjectivistes ce que je ne suis absolument pas.

Ceci étant précisé, je vous laisse à vos agréables discussions.


Cette réponse est doublement à côté de la plaque, ce qui prouve soit une attaque volontairement basse, soit l'absence d'une lecture attentive de mon post, soit les deux...

Premièrement, j'avais indiqué que toute analogie est trompeuse, mais que j'essayais d'en donner une moins trompeuse. Attaquer sur sa pertinence est donc bien bas.

2) mon analogie n'est pas si mauvaise. Si tu prends le milieu de l'enregistrement professionnel, on a des musiciens de haut niveau et qui vivent de leur art (donc professionnels), et des ingénieurs du son professionnels et qu'on va supposer compétents pour couper court à une nouvelle polémique. Si on parle du milieu de la voiture, le moins mauvais équivalent des musiciens, ce sont les pilotes de haut niveau et professionnels (le pilotage est peut être un art, mais en tous cas un sport exigeant, pas un simple travail). Le moins mauvais équivalent des ingénieurs du son, ce sont les mécaniciens de ces pilotes. Des professionnels, au service des pilotes, qui ne sont pas des artistes mais appliquent avec rigueur des compétences techniques pointues.
Pour poursuivre cette analogie, le chauffeur de taxi, c'est au mieux, le musicien de bar, qui joue le même répertoire tous les soirs depuis 30 ans. L'amateur de hi-fi "no limit" ou "féru de diy" comme tu le dis si bien, c'est le pilote amateur, celui qui entretient et répare lui-même sa voiture. Il peut être passionné et même compétent, mais il n'est pas au niveau des professionnels. Il y a même un certain nombre de "tuneurs" et de "jacky", comme partout! :wink:

Sur le fond de la question, je suis plutôt d'accord avec Pio 2001.

J'ajoute que je pense qu'une assez grande part de tout le foin qu'on fait autour de la hi-fi vient du fait qu'on utilise des matériels dont la conception est légère, et le schéma et les liaisons, asymétriques. Les musiciens et les ingés son utilisent du matériel professionnel (donc bien conçu, robuste et coûteux), avec schéma et liaisons symétriques. A partir de là, je suppute qu'ils ont une qualité sonore de haut niveau, et suffisante pour se concentrer sur la seule chose qui compte pour eux : la musique et l'émotion qu'elle transmet.

Avec du matos hi-fi de salon THDG, on gagne peut-être un peu sur certains plans... mais on récupère aussi beaucoup d'emmerdements...

Bon je peux me tromper, mais c'est mon avis et je le partage.

Tiens une analogie foireuse qui me vient à l'esprit : la hi-fi de salon, c'est Windows (on peut faire plein de choses jolies mais le fonctionnement est fragile à base, bugs et vulnérabilité)... le matos pro c'est Unix! (on gagne en robustesse ce qu'on perd en versatilité et en ergonomie) On va pouvoir faire une polémique de 10 pages avec celle-ci, c'est chouette! :wink: :lol:


Vous avez raison et j'ajouterai qu'il n'est pas sans "risque" de lancer sur ce forum des débats
de fond. En tout cas votre remarque m'apporte beaucoup plus que les remarques de consommateurs agueris en hifi ou de vendeurs........
PADOLYIMF
 
Messages: 342
Inscription: 15 Juil 2005 18:12
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message