Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: baloo46, choubajf, Google [Bot] et 19 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

[HISTOIRE] Premiers enregistrements DSD par Philips (1997)

Message » 10 Mai 2014 17:39

Pour mémoire, je me permets d'ouvrir un fil pour donner des liens vers une chronique (en anglais) des premiers enregistrements en DSD, réalisés par Philips à partir de 1997 avec du matériel prototype.

Cette chronique est publiée sur le site de Sonoma, mais elle n'y est plus indexée et la 4ème partie a déjà disparu.

J'invite donc les amateurs et historiens en herbe à consulter cet article et à le sauvegarder pour leur usage personnel.

Bonne lecture !

http://www.superaudiocenter.com/DemRep.htm
http://www.superaudiocenter.com/DemRep2.htm
http://www.superaudiocenter.com/DemRep3.htm
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 10 Mai 2014 21:43

Super intéressant à lire, merci pour les liens :thks:

Cédric
For the love of music...
cédric1
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5213
Inscription: 07 Avr 2007 18:26
Localisation: En Suisse au bord du lac Léman
  • offline

Message » 31 Oct 2014 23:13

Pour éclairer un peu la démarche de Philips au sujet du DSD et du SA-CD, je place ici un petit verbatim de propos tenus publiquement par Carel Dijkmans, ingénieur chez Philips puis consultant chez NXP (nouveau nom de la division semi-conducteurs de Philips), celui qui a conçu le matériel d'enregistrement évoqué dans ces articles. La traduction de l'anglais est de moi.

« When we at Philips started DSD together with Sony, we were convinced that the bandwidth limitation and pulse reaction of the sharp filtering in PCM, was the [root] of all evil. It proved to be correct, which means that converting existing CD records to DSD is [definitely] wrong. We found that only PCM material at least 8 times oversampled with noiseshaped rounding and more than 100 [dB] dynamic range gives an acceptable result. » in http://www.linkedin.com/groupItem?view= ... D_69128846

Quand, chez Philips, nous avons commencé [le projet DSD] avec Sony, nous étions convaincus que la limitation de bande passante et la réponse impulsionnelle du filtrage à pente raide du PCM étaient la racine du mal. Cela s'est révélé exact, ce qui signifie que convertir les enregistrements CD existant en DSD est définitivement inadéquat. Nous avons trouvé que seul les fichiers PCM suréchantillonnés au moins 8 fois avec une mise en forme du bruit numérique et une dynamique plus de 100 dB donnait des résultats acceptables.

« Again, SACD stands for increased bandwidth, superior impulse response, and getting to natural sound as close as possible, this also could not be achieved without multichannel recordings. So remakes of old stereo PCM recordings or even worse MP3 has nothing to do with what [initially] SACD stands for. » in http://www.linkedin.com/groupItem?view= ... D_69128846

J'insiste : le SA-CD, c'est une bande passante étendue, une réponse impulsionnelle supérieure et se rapprocher le plus possible des sons naturels, ce dernier point ne pouvant d'ailleurs pas être atteint sans enregistrements multicanaux. Donc, des avatars de vieux enregistrements PCM ou, pire, MP3, n'ont rien en commun avec ce pourquoi le SA-CD est conçu.

« [To] hear the differences, the total chain has to be as perfect as possible. During development we struggled with amplifiers, speakers etc, to make it a bit clear. The use of five or six channels added considerably to the sonic impression, once the sound engineers understood how to handle them. They were delighted but I am afraid that [this] is not a system for the average CD buyer. » in http://www.linkedin.com/groups/DSD-Open ... .gna_75420

Pour entendre la différence*, toute la chaîne [de reproduction] doit être aussi parfaite que possible. Durant la phase de développement, nous nous sommes battus avec les amplificateurs, les enceintes, etc..., pour la faire émerger. La reproduction sur cinq ou six canaux a considérablement ajouté à l'effet sonore une fois que les ingénieurs en ont dominé l'usage. Ils étaient ravis, mais j'ai bien peur que ce ne soit pas un système pour l'acheteur moyen de CD.

* Note : propos tenus pour insister sur le fait qu'il est difficile de départager un enregistrement PCM bien réalisé d'un enregistrement DSD bien réalisé.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message