Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 24 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Hors Serie Haute fidélite Mai 2012

Message » 29 Juil 2012 13:17

haskil a écrit:
wuwei a écrit:
haskil a écrit:
Oui sauf ce que j'ai mis en gras : L'Audiophile a été un vecteur puissant, bien que confidentiel, des pires çonneries (à côté d'articles à peu près sérieux) que l'on retrouve aujourd'hui dans les credo de l'idiophilie et d'une idéologie qui a détruit de l'intérieur la presse haute fidélité française.


Etrange car c'est pas aussi dans les milieux technique et hautes compétences (DIY) qu'on les aime ces articles..? Je pense entre autre à Mélaudia mais aussi Delphi


Ni Mélaudia ni Delphi ne sont des lieux aussi homogènes que tu le laisses entendre... ni par le fait qu'ils seraient archétypiques des "milieux techniques" ni qu'ils le seraient par les "hautes compétences" des contributeurs qui, de plus, ne sont pas tous adeptes du "DIY"...


Non bien sûr et c'est certainement probablement aussi hétérogène.. mais c'est là bas ou j'ai lu que l'on faisait référence à l'audiophile ou qu'on appréciait les auteurs.. qui étaient considérés et côtoyés.
Je ne les lis plus depuis des années dans ces forums car on sentait bien que c'était des clubs fermés. Par contre je demande aujourd'hui comment des gens avec des hautes compétences ce fourvoyaient encore un peu dans l'idiophilie ou dans la reproduction sonore de grand papa..
wuwei
 
Messages: 2726
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Juil 2012 13:17

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Juil 2012 13:20

Par contre je demande aujourd'hui comment des gens avec des hautes compétences ce fourvoyaient un peu dans l'idiophilie ou dans la reproduction sonore de grand papa..


Autoproclamés avec des hautes compétences ou ne se souvenant que des rares articles tenant debout ?,... et la mémoire qui enjolive tout faisait le reste...
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 29 Juil 2012 13:27

haskil a écrit:
holggerson a écrit:Personnellement, cela ne me gène pas qu'une revue se limite aux tests des appareils recommandables (à condition peut-être que les journalistes fournissent au lecteur la liste des appareils passés entre leurs mains). Ce qui m'importe plus : voir les revues sortir de leur optique essentiellement consumériste afin qu'elles renouent avec l'esprit des publications des années 70 et 80, celui de l'Audiophile, des livres et des revues des Editions Radio ou encore de celui de la RDS. Je souhaiterai de la part des revues plus de pédagogie, plus de prospective autour des possibilités offertes par les nouvelles technologies, une approche plus systémique de l'audio incluant la dimension acoustique... Bref, une optique qui soit plus celle d'un ingénieur faisant un effort de vulgarisation, que celle du représentant de commerce.
:wink:


Oui sauf ce que j'ai mis en gras : L'Audiophile a été un vecteur puissant, bien que confidentiel, des pires çonneries (à côté d'articles à peu près sérieux) que l'on retrouve aujourd'hui dans les credo de l'idiophilie et d'une idéologie qui a détruit de l'intérieur la presse haute fidélité française.


+10 avec ces propos

Les Cahiers de l'Audiophile ont en effet fortement contribué a une désinformation en HiFi, et la création de l'idiophilie ambiante.
Il est aussi possible que l'arrêt des Japonais a construire de la HiFi ait été influencé par l'incroyable dégommage des matériels HiFi Japonais par certaines revues...
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6757
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 29 Juil 2012 14:21

haskil a écrit:
holggerson a écrit:Personnellement, cela ne me gène pas qu'une revue se limite aux tests des appareils recommandables (à condition peut-être que les journalistes fournissent au lecteur la liste des appareils passés entre leurs mains). Ce qui m'importe plus : voir les revues sortir de leur optique essentiellement consumériste afin qu'elles renouent avec l'esprit des publications des années 70 et 80, celui de l'Audiophile, des livres et des revues des Editions Radio ou encore de celui de la RDS. Je souhaiterai de la part des revues plus de pédagogie, plus de prospective autour des possibilités offertes par les nouvelles technologies, une approche plus systémique de l'audio incluant la dimension acoustique... Bref, une optique qui soit plus celle d'un ingénieur faisant un effort de vulgarisation, que celle du représentant de commerce.
:wink:


Oui sauf ce que j'ai mis en gras : L'Audiophile a été un vecteur puissant, bien que confidentiel, des pires çonneries (à côté d'articles à peu près sérieux) que l'on retrouve aujourd'hui dans les credo de l'idiophilie et d'une idéologie qui a détruit de l'intérieur la presse haute fidélité française.


Oui, du fait d'une ligne éditoriale trés pluraliste, se cotoyait dans l'audiophile le bon, le moins bon et le pire. Néanmoins, et c'est ce que j'avais en tête lorsque j'ai écrit ce que tu as quoté, il me semble que la variété des thèmes traités dans cette revue, son ambition intellectuelle même, allaient très au delà de ce que propose actuellement les revues. En revanche, la question de savoir pourquoi une bonne partie de la génération de journalistes qui a suivi a fait le choix de ne retenir que le pire me parait essentielle pour expliquer l'évolution de la presse hifi en France.
holggerson
 
Messages: 1020
Inscription: 11 Nov 2008 15:34
Localisation: Île-de-France & Rhône-Alpes
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message