Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Il fait beau, il fait chaud, le son est bon.

Message » 12 Juin 2006 21:38

Le probleme est de savoir si le facteur du temps, influe assez sur les autres elements pour que l'on s'en rende compte à l'ecoute.
Ce que IIII dit plus haut est evidement vrai. Mais la hausse des temperatures est elle aussi importante au point de detendre nos HP et modifié de maniere significative le son ?
J'en doute :wink:

Dans ce cas, mis à part un bruit ambiant plus que restreind ou un reseau EDF de meilleur qualité, pourquoi en regle generale trouvons nous nos systemes de meilleur qualité la nuit ?
Le bruit et EDF joue t'il un role aussi important.

J'en sais trop rien, je prefere profité :lol:
Magnasuprema
 
Messages: 4882
Inscription: 28 Juil 2004 20:53
Localisation: Dormans 51
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Juin 2006 21:38

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Juin 2006 21:39

Magnasuprema a écrit:Le probleme est de savoir si le facteur du temps, influe assez sur les autres elements pour que l'on s'en rende compte à l'ecoute.
Ce que IIII dit plus haut est evidement vrai. Mais la hausse des temperatures est elle aussi importante au point de detendre nos HP et modifié de maniere significative le son.

Dans ce cas, mis à part un bruit ambiant plus que restreind ou un reseau EDF de meilleur qualité, pourquoi en regle generale trouvons nous nos systemes de meilleur qualité la nuit ?
Le bruit et EDF joue t'il un role aussi important.

J'en sais trop rien, je prefere profité :lol:


En tout cas profite de ce beau grillage d'1 minute.

Fait chaud hein ? :mdr:
IIII
 
Messages: 1349
Inscription: 20 Jan 2006 23:21
Localisation: 92
  • offline

Message » 12 Juin 2006 21:49

il faut se coucher maintenant monsier :lol:
Magnasuprema
 
Messages: 4882
Inscription: 28 Juil 2004 20:53
Localisation: Dormans 51
  • offline

Message » 12 Juin 2006 21:53

Pour la meilleure ecoute la soirée, certes le reseau EDF est meilleur.

Mais y a aussi les conditions d'écoute! Moi perso je pense avoir un réseau pas trop dégueux. Par contre c'est clair et net : ma chambre donne sur la rue et la journée je ne peux pas écouter de la hifi en soi ; ca c'est clair. Mais plus que cela le soir je suis généralement bien plus détendu, et mon esprit est beaucoup plus ouvert à se faire pénétrer par la musique que pendant la journée :wink:

En tout cas, été, hiver, printemps, automne, beau temps, mauvais temps, temps lourd ou moins lourd, l'écoute change par les conditions météorologiques. Mais il est fort possible que tu changes, en tant que personne, plus rapidement que ce rythme naturel. Je ne parle pas d'évenementiels, humeurs ou autres sentimes-ressentiments qui tissent la vie et l'entrainement de notre quotidien, je parle bien de notre affect, notre sensible, notre approche des choses, toute compte fait de cette vague incessante qui nous fait exister (au sens éthymologique du terme, à savoir ex - isteo, autrement dit partir de ce qui est). Au fond, la musique n'est elle pas un miroir de nous meme, une large palette de teintes dont nous pouvons disposer pour nous renvoyer les reflets de nous memes? Meme si personnelement je suis beaucoup plus sensible à d'autres formes d'expressivité sensorielle, je concluerai sur

dis moi ce que tu ecoutes en ce moment, ce que tu ressens, et je te dirai qui tu es, ce que tu vis et ce que tu seras.

Max
Marabout-philosophe-lecture de cartes divinatoires-marchand de sable.
laisse exprimer ces dons à domicile sur rendez vous.

en vous souhaitant une bonne soirée.

Max
IIII
 
Messages: 1349
Inscription: 20 Jan 2006 23:21
Localisation: 92
  • offline

Message » 12 Juin 2006 22:00

l'écoute en période chaude est de meilleure qualité chez moi pour la bonne et simple raison que plusieurs fenetres de ma maison sont.... ouvertes. la fréquence de raisonnance de la pièce d'écoute chute fortement de meme que les colorations et ondes stationnaires sont a des niveaux plus faibles: l'écoute est plus naturelle car moins colorée. on peut monter le volume sonore global sans excitation des murs et des meubles. vive l'été!

docquad
docquad
 
Messages: 393
Inscription: 19 Nov 2004 17:56
Localisation: Moselle
  • offline

Message » 12 Juin 2006 22:03

moi c'est le contraire, j'ai l'impression que plus il fait chaud et moins je trouve mon systeme bon :roll:

M'en fou j'ai la clim :lol:
Magnasuprema
 
Messages: 4882
Inscription: 28 Juil 2004 20:53
Localisation: Dormans 51
  • offline

Message » 12 Juin 2006 22:09

Paradis a écrit:Depuis quelques jours, nous les gens du nord avons enfin droit au soleil qui était parti en vacance 8 mois cette année en battant tout les records de manque d'ensoleillement.

Depuis ces quelques jours ou nous fleurtons a nouveau avec les 30° l'écoute de mon système est devenue beaucoups plus sèche et analytique. Je suis fou ou l'importance de l'hygrométrie ambiante influe fortement le rendu sonore ?


Température et humidité jouent sur les ondes sonores:
1)- sur la vitesse de propagation du son, surtout par la température d'ailleurs (cela influe donc sur les modes propres d'une pièce ou d'un instrument à vent, les musiciens amenés à jouer en extérieur en climat contrasté le savent bien)
2)- sur l'absorption atmosphérique pour une fréquence pure donnée (l'atmosphère est une sorte de filtre passe-bas, elle amortit davantage les hautes fréquences que les basses fréquences).

Regardons ce deuxième phénomène de plus près. Le calcul* donne, à 3 m de distance et à 30°C uniforme, pour une fréquence de 10 KHz:
Code: Tout sélectionner
0.331 dB d'atténuation lorsque le taux d'humidité est de 50%
0.608 dB d'atténuation lorsque le taux d'humidité est de 25% seulement

On voit qu'à température égale, les hautes fréquences de la bande audio humaine sont d'autant plus atténuées qu'il fait sec (ceci dit les ordres de grandeurs ne sont peut etre pas de nature à rendre ce phénomène perceptible). Une hygrométrie plus séche ne semble pas aller dans le sens d'une écoute plus analytique en tout cas... :wink:

NB: pour les ultrasons entre 30 Khz et 100 Khz c'est le contraire je crois, et de façon bien prononcé, des scientifiques en ont d'ailleurs déduit que cela devait poser problème aux chauves-souris qui voient la portée de leur sonar diminuer quand il fait très humide! :o

La température joue par contre dans le sens attendu (?), mais dans une faible mesure, de façon sans doute difficilement perceptible:
Code: Tout sélectionner
0.476 dB d'atténuation à 20 °C lorsque le taux d'humidité est de 50% (toujours à 10 KHz)
A hygrométrie égale on atténue donc plus un peu plus les hautes fréquences lorsque la pièce est à 20°C versus 30°C...
Sans compter que le premier phénomène (modification de la célérité) intervient aussi pour brouiller les cartes...

cdlt,
GBo

(*) Voici l'applet de calcul utilisé, on peut jouer avec:
http://www.npl.co.uk/acoustics/techguides/absorption/
Dernière édition par GBo le 12 Juin 2006 22:26, édité 1 fois.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 12 Juin 2006 22:26

oui on parle de l'onde dans ce cas, mais notre faculté auditive n'est elle pas modifié aussi ?
Magnasuprema
 
Messages: 4882
Inscription: 28 Juil 2004 20:53
Localisation: Dormans 51
  • offline

Message » 12 Juin 2006 22:29

Sans doute, mais de même que l'attention, la forme physique, le moral, etc...Difficile de faire des tests rigoureux là dessus pour l'homme, avec les ondes au moins on peut le faire, et on l'a fait, autant que cela soit su.
A noter que la température ambiante joue aussi pas mal sur le fonctionnement des électroniques, que l'humidité ramollit les membranes papier, etc...
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 12 Juin 2006 22:50

enfin c'est un sujet sur lequel on peut debattre longtemps, sans vraiment avoir de certitude sur la réelle amplitude du changement du son ou du moins si on peut vraiment et tres nettement ressentir cette difference.
J'avoue etre sceptique meme si cette influence, je m'en moque un peu, je suis quand meme curieux :wink:
Magnasuprema
 
Messages: 4882
Inscription: 28 Juil 2004 20:53
Localisation: Dormans 51
  • offline

Message » 12 Juin 2006 23:00

je suis pas certains de la véracité de ces résultats!!!
cobaltnoss
 
Messages: 5262
Inscription: 13 Juil 2003 14:50
  • offline

Message » 12 Juin 2006 23:05

cobaltnoss a écrit:je suis pas certains de la véracité de ces résultats!!!

La formule de The UK's National Measurement Laboratory serait-elle fausse ou aurais-je mal entré les valeurs (je rappelle que j'ai pris 3 mètres de distance, et signale que j'ai utilisé une pression de 101.325 kPa).
Dernière édition par GBo le 12 Juin 2006 23:10, édité 1 fois.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 12 Juin 2006 23:09

GBo a écrit:
cobaltnoss a écrit:je suis pas certains de la véracité de ces résultats!!!

La formule de The UK's National Measurement Laboratory serait-elle fausse ou aurais-je mal entré les valeurs?

c'est peut etre pas réellement ce que j'ai voulu dire :oops: :wink:
mais plutot , est ce que vraiment cela "s'entend"??
ou alors faut-il etre armé d'appareil de mesure pour pouvoir dire "oui, c'est exact il y a une difference!!" :wink:
cobaltnoss
 
Messages: 5262
Inscription: 13 Juil 2003 14:50
  • offline

Message » 12 Juin 2006 23:10

that is the question!!! :wink:
cobaltnoss
 
Messages: 5262
Inscription: 13 Juil 2003 14:50
  • offline

Message » 12 Juin 2006 23:13

Merci beaucoups Gbo c'est exactement l'info que je recherchais, non il n'y a pas que du trollage sur ce post :mdr:
Paradis
 
Messages: 2711
Inscription: 03 Mar 2004 10:16
Localisation: Soignies (Belgique)Près d'un champ de Frites.
  • offline


Retourner vers Discussions Générales