Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Influence des enceintes arrières sur SACD multich

Message » 06 Sep 2005 13:57

pat17 a écrit:
UltimateX86 a écrit:ben en hifi j'aime bien aussi


Klipsch est plus orienté HC, non ? :oops: :wink:

(désolé, je n'ai jamais eu l'occasion d'écouter, je ne les connais que de réputation)


Tout à fait!

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Annonce

Message par Google » 06 Sep 2005 13:57

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Sep 2005 18:47

TMS a écrit:
UltimateX86 a écrit:....
Klipsch :mdr: les RF7 :o


ça va pas la tête :o :o

jacques :wink:

PS : remarque que pour une façade de HC, ça peu le faire :P


:evil:

ca dépand ce que tu écoute comme musque ! :wink:

comme je l'ai remarqué à mulhouse, tu n'aime pas la gratte ! :mdr:
UltimateX86
 
Messages: 3621
Inscription: 27 Oct 2002 21:13

Message » 06 Sep 2005 18:48

pat17 a écrit:
UltimateX86 a écrit:ben en hifi j'aime bien aussi


Klipsch est plus orienté HC, non ? :oops: :wink:

(désolé, je n'ai jamais eu l'occasion d'écouter, je ne les connais que de réputation)


et les panneaux c'est de la hifi peut etre ?? :evil:

au contraire ils n'ont rien de fidele !
UltimateX86
 
Messages: 3621
Inscription: 27 Oct 2002 21:13

Message » 06 Sep 2005 19:34

UltimateX86 a écrit:......
et les panneaux c'est de la hifi peut etre ?? :evil:

au contraire ils n'ont rien de fidele !


les panneaux c'est de la HIFI en effet, mais pas de la haute fidélité (petite différence que tu peux voire quand tu regarde la réponse impulsionnelle d'un panneau) :wink:

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 06 Sep 2005 20:09

Il suffirait de scanner les pages du livre de GA Briggs. Le comportement d'un panneau y est clairement exposé et mesuré.

Bien qu'il ait participe à ces tests et en ait autorisé la publication, Peter Walker a poursuivi sa fabrication de l'ESL.

Ceci prouve qu'un défaut, même majeur peut être digéré par l'auditeur.

Je ne suis pas un fan du panneau, même électrostatique mais plutôt que de dire: c'est mauvais à la mesure donc c'est mauvais tout court, j'essaie de comprendre pourquoi l'oreille ne prête aucune attention à ces "détails" et les accepte avec plaisir.

Même chose pour les pavillons et compressions.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 06 Sep 2005 20:12

les panneaux c'est de la HIFI en effet, mais pas de la haute fidélité (petite différence que tu peux voire quand tu regarde la réponse impulsionnelle d'un panneau)


Mon cher TMS, vous êtes décidément très maladroit.

Comment un homme tel que vous peut oser ressortir cette plaisanterie digne d'un vendeur de grande surface.

Vous vous lâchez.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 06 Sep 2005 20:25

Philippe Muller, TMS, je vous en prie! Demeurez dignes dans vos échanges!

Philippe Muller, ton message de 20 h 12 me paraît déplacé. Peut-être ce qui est dit par ton contradicteur peut être discuté, je ne saurais le confirmer n'en ayant pas les compétences, mais il est toujours préférables de circonstancier une réponse plutôt de chercher à décrédibiliser une personne en guise de réponse. Ainsi, on est un peu plus sûr de ne pas franchir les limites du respect dû à autrui et en outre, la communauté des lecteurs du forum trouvera un intérêt plus grand à lire une discusion argumentée et courtoise (du moins je l'espère...).

Merci d'avance!
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 06 Sep 2005 20:27

Pour ma part, les seuls panneaux que j'avais entendu (chez une connaissance), c'était des esl57 (la personne en avait d'abord eu un en mono, m'avait-elle dit, puis était passée à la stéréo) et un système tout Quad:
des défauts, oui — mais alors c'était très charmeur et des timbres très beaux…

Alors je ne vois pas ce qu'il y a de choquant dans le fait d'utiliser des panneaux — pas facile sans doute à régler et à faire marcher, mais bon:
et si le résultat y est?

En hifi on a quand même très très souvent des surprises et des étonnements, me semble-t-il.

cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 06 Sep 2005 21:02

C'est vrai que c'est un peu brute de décoffrage et que je vais donc faire du développement...

j'aimerais d'abord dire que l'écoute des panneaux ESL Quad m'a laissé un souvenir impérissable, surtout montés en HQD de mark levinson (2 panneaux Quad prenant en sandwich un Decca Kelly sans pavillon, et soutenu dans le grave par un HP de 76 cm :o :o )

J'aime beaucoup le son panneau, et comme le dit Philippe Muller, les "défauts" que montrent les mesures sont en fait très agréable à l'oreille (ce qui me fait faire la distinction en HIFI et haute fidélité, je pense qu'il est difficile pour tout composant de prétendre être fidèle sans avoir des mesures démontrant cette fidélité :condition nécessaire mais malheureusement pas suffisante :( )

De ce que j'ai appris de ces "défauts", c'est qu'ils ajoutent des informations supplémentaires au cerveau dans les toutes premières milisecondes (je ne parle même pas de l'onde arrière...). ceci donnerait de l'épaisseur au sons et aiderait également à remplir le centre entre les enceintes (et également un effet 3D non inclu dans ce qui est enregistré, de par l'onde arrière)
Ce phénomène est aisément msurable en regardant la réponse impulsionnelle et plus encore le waterfall (décroissance de l'énergie en fonction du temps)

Je les appèles donc "HIFI" pour cet embellisement qui les rends très agréable (et qui fait qu'elles sont achetées), alors qu'en terme de fidélité (mesurée) elle laissent un peu à désirer (d'où le fait que je dises qu'elle ne sont pas "haute fidélité").

Après ce qui peut être intéressant, c'est d'être clair que les panneaux ont des caractéristiques qui nous plaisent alors qu'elles peuvent dévier d'une notion de fidélité (et donc pas prétendre qu'elles ont le summum de la fidélité)

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 06 Sep 2005 22:48

J'ai juste une petite remarque à faire à propos de ce que j'ai dit à 20h12.

Ce qui est du niveau supermarché, c'est l'emploi du mot hifi. Il s'agit de la contraction de haute-fidélité et non d'un sens diminué. Les vendeurs de grande surface employaient fréquemment le terme hifi pour désigner même un électrophone. Ce mot est devenu synonyme d'un peu tout et n'importe quoi (souvent pris dans le sens d'un son flatteur aimé de ceux qui n'ont pas le bon goût de savoir). L'emploi incontrôlé de mots sortis de leur contexte a mené à leur totale dépréciation.

Aujourd'hui le terme hifi n'a plus le sens qu'il devrait avoir et c'est dommage car fidélité était un joli mot très expressif pour traduire ce que nous recherchions.

D'autre part, je ne suis pas d'accord avec la notion de hifi qui serait subjective et pas toujours très qualitative et la notion de haute-fidélité qui serait attachée à la mesure.

Le rôle de la mesure est de permettre de quantifier un résultat dont la référence est l'écoute. Si une mesure dit que c'est bon et que l'oreille n'est pas d'accord, c'est la mesure qui n'a pas d'intérêt. Non pas que la mesure soit fausse mais simplement que son rôle n'est pas avéré dans le processus d'écoute.

L'égalisation, par exemple, ne procède pas d'une méthodologie claire et répétitive. Les informations ne sont donc pas exploitables en l'état. Ceci ne signifie pas que l'égalisation ne soit pas inutile mais si on se reforme simplement l'impulsion, le résultat est très mauvais. C'est donc que la procédure n'est pas bonne et que l'on est obligé de bidouiller.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 07 Sep 2005 5:45

Philippe Muller a écrit:Il suffirait de scanner les pages du livre de GA Briggs. Le comportement d'un panneau y est clairement exposé et mesuré.

Bien qu'il ait participe à ces tests et en ait autorisé la publication, Peter Walker a poursuivi sa fabrication de l'ESL.

Ceci prouve qu'un défaut, même majeur peut être digéré par l'auditeur.

Je ne suis pas un fan du panneau, même électrostatique mais plutôt que de dire: c'est mauvais à la mesure donc c'est mauvais tout court, j'essaie de comprendre pourquoi l'oreille ne prête aucune attention à ces "détails" et les accepte avec plaisir.

Même chose pour les pavillons et compressions.


Pour ma gouverne, quels sont les maux si importants qui semblent affecter les panneaux ? :oops: :wink:

Pour ma part, entièrement d'accord sur le fait qu'un défaut "objectif" (mesuré) n'est pas forcément important par rapport au plaisir subjectif que peut retirer un utilisateur à l'écoute ou au visionnage d'un ensemble. Bien au-delà de la perfection académique d'une électronique ou d'une enceinte, c'est le plaisir personnel qu'il faut privilégier. 8)
pat17
 
Messages: 2327
Inscription: 14 Nov 2003 10:58
Localisation: Dubai (Emirats Arabes Unis)

Message » 07 Sep 2005 8:08

pat17 a écrit:Pour ma gouverne, quels sont les maux si importants qui semblent affecter les panneaux ? :oops: :wink:


Basiquement, si j'ai bien compris et s'il est permis à un béotien comme moi d'en parler:
en dehors de la difficulté à sortir du grave (mais c'est le cas de nombreuses enceintes, non?)
les cellules du panneaux n'émettent pas toutes en même temps, d'où une diffusion non homogène avec des retards se mesurant en µs

si j'ai bien compris ce que j'ai lu et entendu dire…

Mais à mon sens d'amateur, les données techniques sont incontournables et je les consultent toujours —
mais en même temps, il y a le plaisir d'écoute… Et dans ce que j'ai enendu (les esl57, je ne compte pas les ML que j'ai entendues, en passant, une fois dans un mag, pendant une minute parce que c'était en train de tourner), ça sonnait pas mal au niveau des timbres…
Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 07 Sep 2005 9:54

pat17 a écrit:......
Pour ma gouverne, quels sont les maux si importants qui semblent affecter les panneaux ? :oops: :wink:
......


Les panneaux ont tendance à diluer l'énergie dans le temps, ce qui donne de l'épaisseur aux sources, le fonctionnement en dipole crée aussi des sensation de profondeur qui n'existent pas dans le signal appliqué (c'est en fait un DSP acoustique, les dipoles étaient employés pour les enceintes arrières pour le Dolby surround pour créer cette effet enveloppant du son sans repérer les enceintes)

La phase dans l'axe est bien respectée, mais hors de l'axe ça se complique un peu (ce qui est le cas de beaucoup d'enceintes).

Autre point bien connu des possesseurs de panneau : un sweet spot redoutablement serré (je me souvient d'une écoute chez Emile de ses ML , c'était à 5cm près maxi :o )

voilà qqs points généraux de la bête :wink:

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 07 Sep 2005 10:30

Ah oui, d'accord... :wink:

Pour les basses, c'est clair... et c'est bien reconnu. Mes Clarity ne descendent pas en-dessous de 46 Hz, ce qui oblige de recourir à un caisson de grave même pour la hifi. Solution réellement hérétique pour les puristes. J'ai d'ailleurs longtemps partagé cette opinion, jusqu'à ce que j'essaie avec le Grotto (également Martin Logan). Dans la mesure où les deux produits sont faits pour être complémentaires, la cohabitation se passe très bien. Par contre, le réglage est des plus délicats, pour obtenir des basses également convainquantes en HC et en hifi... :wink:

Pour ce qui est de la phase, je ne me prononcerai pas, n'ayant pas d'expérience en la matière... :oops: :wink:

Le Sweet Spot est effectivement un problème, la directivité des ML que j'ai pu écouter était effectivement faible... :wink:

La réverbération de l'effet push / pull est aussi un phénomène connu, à la base d'ailleurs du périlleux problème du positionnement des enceintes (et de ce que l'on met derrière). L'écartement ou le rapprochement du mur arrière modifie très vite le rendu sonore d'ensemble.

Maintenant, c'est une question de goût. Car l'on pourrait aussi parler de la restitution exceptionnelle des voix, la qualité des timbres obtenus, la finesse du son (sa richesse dans les micro-détails), etc... :wink:
pat17
 
Messages: 2327
Inscription: 14 Nov 2003 10:58
Localisation: Dubai (Emirats Arabes Unis)

Message » 07 Sep 2005 10:38

pat17 a écrit:.....
Maintenant, c'est une question de goût.
.......
:wink:


Absolument :wink:

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message