Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 10 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

infra grave ??

Message » 29 Avr 2002 15:33

> il y a bien souvent du 20hz en musique.....

Il n'y aucun _instrument_ ( je ne parle pas évidement d'un synthé utilisé en GBF pour faire boum boum dans les compétitions de Jacky... ) de musique qui descend à 20Hz...
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Avr 2002 15:33

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Avr 2002 17:45

Sinon pour être sérieux, le 35 hZ s'entend davantage par ses harmoniques supérieurs que par sa fréquence fondamentale... d'où l'utilité de caissons de basses qui descendent raisonnablement bas avec vélocité et rapidité et sont capables de sortir du 150 hz qui ne bave pas

oui je suis ben d’accord avec toi, (rare !) En faite pour les quelques cd qui descendent réellement, mais l’utilité c’est surtout les harmoniques, plus les détails qui en résultent.
Et en SACD avec une bande très large qui dépasse l’entendement, on peut même prévoire un caisson qui descend aux delà de 20hz ! rare sont les instrument qui descendent, mais quel plaisir quand il y a, et quand y a pas !!!
Et puis en SACD si il y a des constructeurs qui font des tweeter qui montent a plus de 35 khz alors pourquoi pas un caisson qui descend a 15 hz.


Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 30 Avr 2002 0:12

il y a eu au moins un instrument de musique qui descendait sous les 20 Hz,
c'était l'octobasse conçue par Vuillaume et présentée à l'expo universlle de Londres en 1851. Un machin monstrueux de 4 mètres de haut et 100 kgs doté de trois cordes (do sol do) que le musicien pinçait grâce à un jeu de clefs metalliques et un pédalier. L'autre main jouait l'archet et à priori la fréquence plancher tournait autour de 16 Hz!!! Je crois qu'il y a également quelques grands orgues à tuyau qui peuvent se balader par là aussi... :roll: quant à l'idée de coller un 38 dans la caisse d'une contrebasse, j'ai des doutes sur la viabilité de la chose... :D :D :D :D :D
jipé
 
Messages: 24
Inscription: 05 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 30 Avr 2002 0:19

jipé a écrit:il y a eu au moins un instrument de musique qui descendait sous les 20 Hz,
c'était l'octobasse conçue par Vuillaume et présentée à l'expo universlle de Londres en 1851. Un machin monstrueux de 4 mètres de haut et 100 kgs doté de trois cordes (do sol do) que le musicien pinçait grâce à un jeu de clefs metalliques et un pédalier. L'autre main jouait l'archet et à priori la fréquence plancher tournait autour de 16 Hz!!! ... :D :D :D :D :D


Il y en a d'ailleurs un exemplaire (unique?) au musée de la cité de la musique.
Très impressionant!

C'est l'une des pièces préférées de ma fille que j'emmène réglulièrement là-bas.

JérômeB

"La vie est plus douce avec ses vices qu'avec ses vertus".
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 30 Avr 2002 0:29

tous les orgues ayant un jeu de trente deux pieds sortent du 15 hz. Les variations sur le carillon de westminster de Vierne sorte cette fréquence et d'autres aussi composées au XXe siècle et aussi des mixtures provoquent par sympathie acoustique des fréquences plus graves que les quintes jouées. Classique.
Cela dit, rien ne sert de sortir de l'infra grave réel dans la quasi totalité des pièces d'habitation. Evidemment si l'on vit dans un chateau du moyen âge ayant des murs de pierres de trois mètres d'épaisseur, ça ira. Mais même chez moi, à la campagne : murs d'un mètre d'épaisseur en pierre, les murs tremblent légèrement mais ils tremblent, ainsi que le plafond, pourtant un assemblage de poutres recouvert de terre battue et de tomettre dont l'épaisseur doit à peu près atteindre 40 centimères (deux poutres principales de 50 au carré pour soutenir le tout...à...
Aucun caisson du commerce hi-fi n'est capable malgré qu'ils en aient de sortir un 40 hZ qui a la même qualité qu'un 100 hZ. Ne rêvons pas. Un caisson qui sortirait un 50 hZ à 0dB, rapide, sec, sans traînage serait ce que l'on peut imaginer de mieux s'il pouvait grimper sans perte qualitative beaucoup plus haut (même s'il doit être coupé évidemment plus bas) en plus il faut impérativement qu'un caisson soit filtré en passe haut, à pente très raide sous 25 hZ... Le reste, ce sont les bobards racontés dans les revues de hi-fi...
Alain
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Avr 2002 0:54

il en a construit trois à ce que je sais et au moins une copie a été faite au 20éme siècle dont on peut entendre ( enfin entendre...) le son dans la visite virtuelle du musée de la musique . Mais bon, si on a des gamelles informatiques sur son pc, mème pas en rêve...Mais effectivement, en usage domestique et sauf si on habite dans la galerie des glaces ( peut être pas la galerie des glaces à la réflexion, sinon sblingggg!!...) du chateau de Versailles, l'intérèt de rendre proprement de telles fréquences me semble moyennement interessant... :o
jipé
 
Messages: 24
Inscription: 05 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 30 Avr 2002 1:00

il en a construit trois à ce que je sais et au moins une copie a été faite au 20éme siècle dont on peut entendre ( enfin entendre...) le son dans la visite virtuelle du musée de la musique . Mais bon, si on a des gamelles informatiques sur son pc, mème pas en rêve...Mais effectivement, en usage domestique et sauf si on habite dans la galerie des glaces ( peut être pas la galerie des glaces à la réflexion, sinon sblingggg!!...) du chateau de Versailles, l'intérèt de rendre proprement de telles fréquences me semble moyennement interessant... :o
jipé
 
Messages: 24
Inscription: 05 Mar 2002 2:00
  • offline

Voila un debat qui promet....

Message » 30 Avr 2002 8:32

J'adore ce genre de débat. Faut-il descendre à 10Hz au risque de provoquer des troubles cardiaques ????
Ayant testé pas mal de gros trucs, y compris le HP Electrovoice 30W de 76cm (dans les années 70), je peux avancer quelques éléments:
Pour avoir des graves profonds et puissants, il faut:
- une pièce d'au moins 70m2. C'est encore mieux avec 200m2
- une grande surface émitrice (38cm, c'est bien, mes précédentes enceintes avait 2x46cm par enceinte).
- 2kW ou plus d'ampli plutot solide.
- des sources de qualité
- une platine phono montée dans un bac de sable
:o
Tous les subs de petite taille (home-cinéma) sont en fait des trucs qui font une bosse dans la derniere octave. C'est utile.
Par contre, placé dans 20m2, autant en prendre un bon qui produit un 30Hz a 0db plutot qu'un qui produit du 22Hz pour les voisins.

Un autre aspect est la courbe de sensibilité de l'oreille. Comme elle n'est pas linéaire à bas niveau, la seulle manière d'avoir une totale haute fidélité est d'écouter au niveau réel des instruments (equivalent à distance d'écoute). Et cela represente des fortés à 109dB ! Les infra-graves sont parfaitement perceptibles à partir de 90dB.... Dans cette gamme de niveau sonore, il vaut mieux avoir un bon rendement et quelques watts pour ne pas avoir trop de distorsion.
Cela dit, ce n'est pas à ce niveau que j'écoute en appartement pour bouquiner.
eric james
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1891
Inscription: 28 Avr 2002 10:23
Localisation: Nantes

Message » 30 Avr 2002 9:21

Tiens quelqu'un de sage? Ben voui, Eric tu as raison... sauf pour le niveau de 1O9 dB dont je ne sais où tu es allé le chercher?
Alain
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Avr 2002 10:23

c'est vrai qu'avec mes bonnes vieilles jbl l150 dans mes 20 m2, j'entend plus les basses dans la cour que dans la pièce :D :D mais dans la cour ça sonne bien. Bon, c'est vrai qu'en hiver ça demande une certaine motivation...
jipé
 
Messages: 24
Inscription: 05 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 30 Avr 2002 11:11

Ah les vraies infras basse. J'ai testé une fois et je n'oublierai jamais. C'était pdt mon service sur une base militaire. J'étais en bord de piste et des avions militaires s'entrainaient pour un meeting.

A chasseur bombardier Tornado à aile Delta à géométrie variable c'est approché dans l'axe de la piste à très basse vitesse, aile Delta déployée.

Il m'a légèrement dépassé, a replié ses ailes, a allumé la postcombustion et est parti en chandelle. J'étais quasiment dans l'axe des deux réacteurs de l'avion. Ca a duré environ 10 secondes et c'était INIMAGINABLE : j'avais l'impression qu'un type me cognait comme un malade dans la poitrine avec des gants de boxe. La terre tremblait de partout et tout mon corps avec. Impossible de décrire ça avec des mots. Depuis je rêve de ressentir la même truc encore une fois :)

Dans le même ordre d'idée, les personnes ayant vraisemblablement connues l'expérience sonore la plus démente en intensité sont celles qui ont assisté au décollage de Saturn V. Le public était je crois à deux kilomètres du pad de lancement. Ils ont vu la fusée décoller sans rien entendre pdt qq secondes. Puis d'un seul coup ça a été un ouragan sonore qui a déferlé et la terre a tremblé de partout. Les gens ont vraiment été secoués car ils ne s'y attendaient pas. Un truc vraiment dingue qu'aucun système sonore ne pourra rendre. Je pense qu'on était largement au dessus des 100dB.

@+
Emmanuel
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10075
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 01 Mai 2002 1:25

Non l'Octobasse n'est pas morte !

J'ai eu l'occasion d'en voir une (à défaut de l'entendre) en concert, avec un vrai musicien (si, si !) qui en jouait.

C'était le 1er mars 2001, à la Halle aux Grains, à Toulouse. L'Orchestre National du Capitole de Toulouse dirigé par Jaap van ZWEDEN avec Nikolaj ZNAIDER en violon solo, jouait :
- Isle of bliss (Rautavaara)
- Concerto pour violon et orchestre en ré majeur, op. 47 (Sibelius)
- Symphonie n°5 en mi mineur, op. 64 (Tchaikovski)

Si je me souviens bien, l'octobassiste n'a joué que sur la 5e de Tchaikovski). En toute honnêteté, je n'ai pas réussi à distinguer (entendre ?, ressentir ?) l'octobasse du reste de l'orchestre (il y avait tout de même 8 ou 9 contrebasses, si mes souvenir sont bons).

Le musicien était italien, et à la fin du concert c'était "l'attraction". Il nous a très gentillement indiqué que l'octobasse descendait à 16Hz et que l'archet pesait au bas mot 500g, ce qui, avec la position assez inconfortable, rend la pratique de cet instrument plutôt "physique"...
Steph31
 
Messages: 194
Inscription: 26 Aoû 2000 2:00
Localisation: Astaffort (47)
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message