Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: jepasse, nicobedin et 15 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

interrogation sur le rapport niveau de sortie/niveau entree

Message » 20 Avr 2015 9:02

Bonjour à tous

Alors voilà, j'ai quelques interrogations concernant mon ensemble hifi composé de :

Lecteur sony HAP-Z1es
Amplificateur marantz PM11S2
Enceintes next4 DIY troel graversen

En fait je constate que le niveau de sortie de ma platine sony en symetrique est donné pour 2 volts max
Or la sensibilité en entrée symetrique de mon amplificateur est donnée pour seulement 480mv....
Le pire c'est qu'avant ma sony je possédais une marantz SA11S2 qui elle délivrait 5 volts max sur ces sorties symétrique!!

Le truc que je ne comprends pas du coup c'est comment puis je correctement retranscrire toute la dynamique d'un enregistrement si mon amplificateur écrête à partir de 480mv??

Cela veut dire que les 1.5 volts restant sont écrêté soit une bonne partie du message sonore?

Je penses que je dois oublier qqch sinon comment expliquer que marantz propose 5 volts en sortie de ces platines sacd et seulement 480mv en entrée de ces amplis...

Dernière chose, si une source sort autant en voltage, quel est l’intérêt d'un préamplificateur? La plupart des amplificateur de puissance se contente sans problème de 2 volts en entrée, un variateur d'amplitude passif suffirait donc non?



Merci pour votre aide parceque là je m'y perd un peu..
vadonchez
 
Messages: 86
Inscription: 27 Sep 2010 12:32
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Avr 2015 9:02

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Avr 2015 10:02

Tu poses de très bonnes questions qui font partie des anomalies occultes dont personne ne parle jamais, quelques éléments de réponse=

-attention a vérifier s'il s'agit de volts efficaces ou crete à crete
-heureusement, la saturation d'un étage d'entrée n'intervient qu'à plusieurs fois la tension d'entrée(sensilibité) mentionnée par le constructeur.La marge dépend du cas.Bien sur on ne peut envoyer davantage que la valeur mentionnée pour donner la puissance maxi en sortie si l'ampli est équipé d'un potentiomètre atténuateur.
-un PA ligne, tu t'apercois qu'il est complètement inutile pour "pramplifier" la tension, déjà largement suffisante..tu pourrais compléter ton étonnement en t'apercevant aussi qu'il est également complètement inutile pour adapter les impédances, celle de la source étant toujours faible et celle du récepteur (ampli en l'occurence) étant toujours forte (dans une liaison en tension,c'est exactement ce qu'il faut).
Un préampli ne sert donc qu'à régler le volume, et donc il est inutile si un bon réglage de volume est déjà prévu sur le dac ou le lecteur.Ou grace a un potentiomètre d'entrée sur l'ampli.
Il n'empeche que certains croient aux vertus miraculeuses des préamplis, s'imaginent que ces derniers "améliorent" le signal, ce qui est complètement onirique,et pensent donc qu'il faut dépenser des sommes folles dans un préampli qui , à mon sens, ne sert strictement à rien dans 98% des cas, à condition de bien équilibrer l'écoute par d'autres moyens.
maxitonic
 
Messages: 1802
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 20 Avr 2015 10:32

En fait je constate que le niveau de sortie de ma platine sony en symetrique est donné pour 2 volts max


L'entrée du MARANTZ accepte 2 Volts :
http://us.marantz.com/us/Products/Pages ... tId=PM11S2
GG14
 
Messages: 709
Inscription: 21 Nov 2011 14:45
  • offline

Message » 20 Avr 2015 10:50

maxitonic a écrit:Il n'empeche que certains croient aux vertus miraculeuses des préamplis, s'imaginent que ces derniers "améliorent" le signal, ce qui est complètement onirique,et pensent donc qu'il faut dépenser des sommes folles dans un préampli qui , à mon sens, ne sert strictement à rien dans 98% des cas, à condition de bien équilibrer l'écoute par d'autres moyens.


Je dois te contredire sur ce point Maxitonic. Un preamp fait plein d'autres choses que juste "regler le volume" (adaptation d'impédance, buffer, etc...), et mon experience personnelle est que, chaque fois que j'ai integré un pré de haut niveau dans mon système, le son a été meilleur...Et pourtant j'ai un DAC qui dispose peut être du meilleur réglage de volume numérique (le TotalDac)
Globalement: meilleur etagement des plans sonores, plus de finesse, timbres mieux differenciés...

Je ne peux pas expliquer "techniquement" pourquoi, mais les faits sont là...Malheureusement pour mon portefeuille :cry:
Lucus
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1181
Inscription: 14 Jan 2006 19:58
Localisation: Entre la Seine et le Rhône
  • offline

Message » 20 Avr 2015 11:10

Bonjour,

Maxi a raison
"adaptateur d'impédances" = inutile si source plus basse que ampli, ce qui est presque toujours le cas
"buffer" = générateur de distorsions harmoniques qui donne un son "plus chaud" au dires de ceux qui en possèdent
ça peut plaire, mais c'est contraire aux partisans du circuit le plus court
la preuve, beaucoup sont à tubes
"son meilleur" : pour les oreilles de qui ? ça peut être meilleur pour l'un et pire pour l'autre
le reste est du subjectif
à l'époque, le préampli était intéressant car il intégrait les correcteurs de tonalité, mais ça a été banni depuis

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3630
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 20 Avr 2015 11:19

Peut etre, mais c'est de la théorie tout ça...C'etait pour ça que je n'ai actuellement pas de pré, car ces arguments techniques m'avaient convaincu
mais malheureusement
A mes oreilles (et à beaucoup d'autres aussi...) c'est meilleur avec un bon pré
Lucus
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1181
Inscription: 14 Jan 2006 19:58
Localisation: Entre la Seine et le Rhône
  • offline

Message » 20 Avr 2015 11:22

MickeyCam a écrit:Bonjour,

à l'époque, le préampli était intéressant car il intégrait les correcteurs de tonalité, mais ça a été banni depuis

Michel...


Et non, c'est faux :oldy:

Il y a encore bon nombre de préamplis qui possèdent les correcteur de tonalité et c'est parfois bien pratique :wink:

Cédric
For the love of music...
cédric1
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5213
Inscription: 07 Avr 2007 18:26
Localisation: En Suisse au bord du lac Léman
  • offline

Message » 20 Avr 2015 12:00

GG14 a écrit:
En fait je constate que le niveau de sortie de ma platine sony en symetrique est donné pour 2 volts max


L'entrée du MARANTZ accepte 2 Volts :
http://us.marantz.com/us/Products/Pages ... tId=PM11S2


dans la documentation de l'amplificateur ce n'est pas ce qui est marqué...

http://www.manualslib.com/manual/99013/Marantz-Pm-11s2.html?page=33#manual
vadonchez
 
Messages: 86
Inscription: 27 Sep 2010 12:32
  • offline

Message » 20 Avr 2015 13:59

Bonjour,

je sais qu'il y en a encore avec les correcteurs, et heureusement
mais aux yeux des soit-disant puristes, c'est une hérésie

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3630
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 20 Avr 2015 15:51

Lucus a écrit:
maxitonic a écrit:Il n'empeche que certains croient aux vertus miraculeuses des préamplis, s'imaginent que ces derniers "améliorent" le signal, ce qui est complètement onirique,et pensent donc qu'il faut dépenser des sommes folles dans un préampli qui , à mon sens, ne sert strictement à rien dans 98% des cas, à condition de bien équilibrer l'écoute par d'autres moyens.


Je dois te contredire sur ce point Maxitonic. Un preamp fait plein d'autres choses que juste "regler le volume" (adaptation d'impédance, buffer, etc...), et mon experience personnelle est que, chaque fois que j'ai integré un pré de haut niveau dans mon système, le son a été meilleur...Et pourtant j'ai un DAC qui dispose peut être du meilleur réglage de volume numérique (le TotalDac)
Globalement: meilleur etagement des plans sonores, plus de finesse, timbres mieux differenciés...

Je ne peux pas expliquer "techniquement" pourquoi, mais les faits sont là...Malheureusement pour mon portefeuille :cry:

+1.
padcost
 
Messages: 1034
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 20 Avr 2015 18:28

vadonchez a écrit:
Le truc que je ne comprends pas du coup c'est comment puis je correctement retranscrire toute la dynamique d'un enregistrement si mon amplificateur écrête à partir de 480mv??


Il faut baisser le volume, c'est tout.

Merci pour votre aide parceque là je m'y perd un peu..


C'est vrai que la gestion des niveaux dans une chaîne d'amplificateurs peut être très compliquée. D'où l'intérêt, d'ailleurs, de composer une chaîne d'éléments provenant du même fabricant et de la même série car, a priori et bien que ce ne soit pas forcément toujours le cas, le constructeur a étudié sa chaîne de gain pour qu'il n'y ait ni problèmes de saturation, ni problèmes de sous-modulation ou de dégradation du rapport signal/sur bruit d'un appareil à l'autre. Du moins peut-on l'espérer de fabricants sérieux.

A noter qu'attaquer un étage d'entrée avec un signal de très forte amplitude, c'est-à-dire un signal qui a en principe un très grand rapport signal sur bruit, pour l'atténuer ensuite peut permettre de réduire le niveau du bruit de fond global de la chaîne, puisqu'en atténuant le signal, on atténue en même temps le niveau du bruit généré par la source avant l'amplification. Encore faut-il pour que cela fonctionne que l'étage d'entrée accepte les signaux de grande amplitude sans distordre et que l’amplificateur ne génère pas lui-même plus de bruit que la source. C'est simplement pour illustrer l'intérêt que peut présenter une source à haut niveau en fonction du matériel et de ses conditions d'utilisation. Je pense que c'est dans ce but que des sources numériques modernes ont des niveaux de sortie beaucoup plus élevés que les 2 V prescrits du temps du CD Audio. Au moins, les niveaux de sortie élevées favorisent les spécifications de la source en terme de rapport signal/bruit... :mdr:
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 20 Avr 2015 19:08

merci pour toutes ces informations je vais continuer a chercher de mon cote et si j'ai des explications je vous les ferais suivre :thks:
vadonchez
 
Messages: 86
Inscription: 27 Sep 2010 12:32
  • offline

Message » 21 Avr 2015 7:22

Il est indéniable que beaucoup d'audiophiles constatent qu'ils ont plus de plaisir d'écoute AVEC un préampli que sans.

Sachant qu'il est indéniable aussi que tout circuit électronique rajouté au trajet d'un signal audio ne peut pas retrancher de distorsion ((s) quelle que soit sa nature, dh, di, transitoire) ni de bruit, mais au contraire ajoute sa propre distorsion et son propre bruit donc dégrade la qualité intrinsèque du signal entrant, et ne peut pas rajouter de "dynamique " au signal car il n'est pas concu comme un expanseur de studio,il faut bien trouver une explication qui n'est surement pas que les audiophiles en question sont des idiots.

En effet, je ne ferai pas comme certains qui manient les tests aveugles pour tenter de faire croire aux ouailles naives que l'homme est crétin par nature et que seuls eux, l'élite de l'écoute aveugle, détiennent le graal absolu de l'intelligence et de la perception vraie.

Je propose donc l'explication suivante:
-un préampli concu intelligemment peut fort bien légèrement modifier la courbe de réponse dynamique du signal entrant,en la rendant plus "agréable", moins "fatigante",et en masquant certains défauts; les fabricants de préamplis hdg connaissent bien ces problèmes et pour vendre leur matos savent donc jouer de ces paramètres pour faire du préampli un embellisseur pour naifs.
Je dis "naifs" non pour mépriser les acheteurs mais pour rappeler que cet embellissement ne peut etre qu'une série d'artefacts (artifices) car comme déjà précisé, le rajout d'un préampli ne peut que dégrader les informations contenues dans le signal entrant, et que l'absence de naiveté doit rendre ces reflctions évidentes, si elles le sont, pas de problème pour celui qui - en toute connaissance de cause- décide d'acheter un "préampli-embellisseur" alors qu'il pourrait sans doute plus efficacement acheter -par exemple- un equaliseur paramérique numérique WEISS EQ1 (ou EQ1-LP), pour un résultat bien plus efficace et adapté à la correction de son système....que l'on peut facilement mesurer en amplitude et phase)

-sur quoi jouent les bons préamplis hdg?
-sur l'équilibre des graves, et un poil de renforcement de l'extreme graves sans boursoufler le haut grave
-sur l'adoucissement des médiums souvent un peu proméminents, surtout à l'écoute de CD's, dans la zone 3-7k
-sur un très léger creusement de la courbe de réponse de facon a augmenter l'effet de profondeur de scène sonore
-sur l'atténuation légère des extreme aigus génants ne véhiculant que peu d'information essentielle, permettant ainsi d'atténuer ce qui agresse l'oreille
-s'ils sont a tubes, sur un léger rajout d'harmonique 2 "euphonique" donnant une illusion de son plus riche

Peut-on améliorer l'écoute de facon semblable sans utiliser de préampli?
Sauf la création artificielle d'harmonique 2, réponse:OUI
Comment fait on?Eh bien a vrai dire il faut se débrouiller autrement, ce n'est pas le sujet du post... :P
maxitonic
 
Messages: 1802
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 21 Avr 2015 9:27

Bonjour Maxi,

Je plussoie à tes propos. L'usage d'un filtre actif numérique montre que l'on peut se sculpter très facilement une courbe de réponse sur mesure sans pour autant tripoter la H2. Ca permet de changer de reproducteur à volonté avec un peu plus de çà et moins d'autre.
Mais on n'est plus dans la fidélité mais dans la cuisine.
D'où la question : comment accorder ce que reçoit le micro visant une courbe la plus linéaire possible avec sa propre perception?
GG14
 
Messages: 709
Inscription: 21 Nov 2011 14:45
  • offline

Message » 21 Avr 2015 12:51

@GG14=Bien qu'on sorte du sujet,enfin pas tout à fait car remplacer un préampli ligne inutile par un égaliseur intelligent, paramétrique et digital, assorti d'un logiciel de mesure,est une démarche alternative!!!
Mon avis est que:
-un eq paramétrique digital tel que le Weiss apporte le minimum de distorsions, surtout si on maitrise l'horloge du signal AES.(bien moins qu'un PA, meme hdg)
-un tel eq ne doit pas - à mon avis- a colorer le son comme on aime (bien que je n'aie rien contre..) mais, à mon avis, a réduire/limiter (...supprimer serait un voeu pieux, oublions!) les gros défauts des enceintes ; les "gros" car la perfection n'existe pas.
-a mon avis, il faut l'utiliser -non pas en "aveugle"- mais en suivant en temps réel les courbes d'amplitude ET DE PHASE sur l'écran de son PC, après avoir disposé le micro de mesures en position exacte d'écoute.
En effet il ne sert à RIEN d'arranger la courbe d'amplitude si en meme temps on déteriore la courbe de PHASE.Mon avis est meme que la courbe de PHASE est plus importante que la courbe d'amplitude, c'est elle qu'il faut regarder en premier.
-les corrections apportées doivent etre le plus FAIBLES possible.
-du fait qu'on corrige l'émission des hp's et non "la pièce" il parait en général plus adapté à ce but d'utiliser un eq a phase minimale plutot qu'un eq a phase linéaire, la phase variant donc avec les corrections apportées à l'amplitude.
-les FAIBLES corrections doivent avoir pour objectif d'obtenir une écoute ressemblant le plus possible au son live,et non pas d'obtenir un son "impressionnant" qui fait s'extasier les copains en disant "p....g, qu'est ce qu'il envoie ton système".
-si l'écoute est en champ direct et la pièce bien amortie, si les hp's n'ont pas trop de défauts de phase,si on y va "mollo" sur les corrections, avec précaution , l'apport d'un tel l'eq peut etre subtil et naturel.
maxitonic
 
Messages: 1802
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message