Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 21 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Interview du Directeur Général d' YBA

Message » 12 Mar 2008 18:52

minicos a écrit:Combien avez-vous de revendeurs YBA en France ? Pourquoi si peu ? Dans quel pays privilégiez-vous l'expansion du réseau de vente ?

Nous disposons d'une dizaine de points de vente pour la gamme YBA Passion. Nous n'avons pas la volonté de développer ce réseau.

La question est : vaut-il mieux avoir 20 magasins qui n'ont à chaque fois qu'un ou deux produits en démonstration, ou uniquement 5 ou 6 représentants officiels YBA qui :
- propose l'intégralité de la gamme
- connaissent parfaitement les produits
- offre un lieu d'écoute de qualité
- et offrent le service que l'on est en droit d'attendre d'un magasin haut de gamme

La direction que nous avons prise est clairement celle-là.

La gamme YBA Design est, elle, distribuée dans une quarantaine de points de vente. Ce réseau là a vocation à se développer, mais cela prend du temps !


J'adhore l'autodérision.

Francois
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Mar 2008 18:52

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Mar 2008 19:30

...
Dernière édition par zeroundemi le 01 Aoû 2008 13:00, édité 1 fois.
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 12 Mar 2008 19:46

J'ai toujours trouvé ça assez beauf culturellement avec un tel dédain affiché pour tout ce qui ne relevait pas de sa propre inclination culturelle et ses opinions critiques émises à partir de disques dont souvent on se demande comment il pouvait les écouter pour trouver les qualités et défauts des appareils.

Et une propension à trouver tel appareil le meilleur de sa catégorie...


Il me fait penser, en moins intéressant parce que plus superficiel, à certains musicologues qui savent tout de la musique composée par John Foulds (1880-1939) et écrivent que son concerto pour piano est le meilleur composé dans le monde en 1928... mais qui t'avouent candidement ne pas être certain d'avoir entendu le 3e de Prokofiev ou le sol majeur de Ravel et qui, quand tu leur en parle, te disent : "c'est si bien que ça, faudra que j'écoute à l'occasion...".

Parce qu'écrire ce dithyrambe sur un amplificateur intégré qui n'a rien de plus ou de moins que d'autres relève quand même de la bizarrerie... et du manque de sérieux. Qu'il ne se prenne pas tout à fait au sérieux est possible (on lui souhaite), mais que son propos soit pris au sérieux est une autre chose.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 12 Mar 2008 19:49

Comment se compose votre équipe :

Nous sommes une petite équipe :
- 4 ingénieurs de développement : 1 pour le software, 1 pour le hardware, 1 "mixte" (hardware, software, mécanique) et 1 ingénieur dédié au développement sous Linux (pour le projet de serveur e-ncore)
- 1 directeur commercial, qui s'occupe de l'Europe et de la France
- 1 responsable du service client, qui coordonne toute la fabrication, la logistique et les achats
- 1 responsable administrative et financière
- 1 technicien de SAV et de "projets spéciaux"
- 4 monteurs-câbleurs

- Avez-vous recours à une succession de stagiaires comme l'autre grande marque française d'électronique ?

Je ne sais pas si c'est le cas ailleurs, mais pour YBA il n'est pas possible de développer sérieusement des produits en ayant cette approche. L'audio haut de gamme est affaire de connaissances mais aussi d'expérience, et si un stagiaire peut apporter ses connaissances et ses idées, par définition, il manque d'expérience.

Il nous arrive de prendre des stagiaires, en général en dernière année d'école d'ingénieur. À chaque fois il s'agit d'un sujet bien précis et c'est surtout un mode d'embauche : 2 de nos 4 ingénieurs sont des anciens stagiaires.

YBA a la plus grosse équipe de R&D de notre industrie : cela a représenté l'année dernière plus de 16% de notre CA car il nous fallait faire d'importants efforts pour le futur.
minicos
 
Messages: 1452
Inscription: 30 Nov 2006 17:50
Localisation: sud Essonne
  • offline

Message » 12 Mar 2008 19:51

J'invite NETeagle2k à réagir à la question ci-dessus, qu'il m'a inspirée.
minicos
 
Messages: 1452
Inscription: 30 Nov 2006 17:50
Localisation: sud Essonne
  • offline

Message » 12 Mar 2008 19:58

...
Dernière édition par zeroundemi le 01 Aoû 2008 13:01, édité 1 fois.
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 12 Mar 2008 20:03

Encore chapeau bas pour le boulot !!!
En plus chaque fois que je passe il ya un petit bout d'interview en plus :)

violet
YBA Passion 1000 double mono/pre-amp /Rosita Omega/câbles full diamond
YA201-YC201-YT201 + Elipson 4260
Avatar de l’utilisateur
v_iolet
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 762
Inscription: 10 Juin 2004 16:26
Localisation: Etampes

Message » 12 Mar 2008 20:03

...
Dernière édition par zeroundemi le 01 Aoû 2008 13:02, édité 1 fois.
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 12 Mar 2008 20:05

haskil a écrit:J'ai toujours trouvé ça assez beauf culturellement avec un tel dédain affiché pour tout ce qui ne relevait pas de sa propre inclination culturelle et ses opinions critiques émises à partir de disques dont souvent on se demande comment il pouvait les écouter pour trouver les qualités et défauts des appareils.

Et une propension à trouver tel appareil le meilleur de sa catégorie...


Il me fait penser, en moins intéressant parce que plus superficiel, à certains musicologues qui savent tout de la musique composée par John Foulds (1880-1939) et écrivent que son concerto pour piano est le meilleur composé dans le monde en 1928... mais qui t'avouent candidement ne pas être certain d'avoir entendu le 3e de Prokofiev ou le sol majeur de Ravel et qui, quand tu leur en parle, te disent : "c'est si bien que ça, faudra que j'écoute à l'occasion...".

Parce qu'écrire ce dithyrambe sur un amplificateur intégré qui n'a rien de plus ou de moins que d'autres relève quand même de la bizarrerie... et du manque de sérieux. Qu'il ne se prenne pas tout à fait au sérieux est possible (on lui souhaite), mais que son propos soit pris au sérieux est une autre chose.


Alain :wink:


Encore une fois, ben oui, des propos auxquelles on ne peut qu'adhérer...KK est une sorte de gourou "à style", à la fois mettant en avant une énorme expérience et un certain ton décontracté, distancié, très "années 80" pour tout dire, et finalement (consciemment ou inconsciemment, je ne me prononce pas là dessus)...marketing. Beaucoup de littérature, et pas au sens le plus noble du terme. Que son truc ne soit pas la différentiation des capacités d'exploration des appareils quant aux différentes options interprétatives des quatuors du Grand Sourd...passe encore. Mais de toute évidence, il s'intéresse à tout autre chose, à un point où la notion de désert culturel peut finir par faire sens. Bon, j'en rajoute un peu, suis probablement injuste et/ou péremptoire. Mais quand on en arrive là, il y a un petit quelque chose...
bruno parfait
 
Messages: 1051
Inscription: 18 Déc 2005 13:05
Localisation: nevers
  • offline

Message » 12 Mar 2008 20:12

...
Dernière édition par zeroundemi le 01 Aoû 2008 13:02, édité 1 fois.
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 12 Mar 2008 20:21

zeroundemi a écrit:
bruno parfait a écrit:de toute évidence, il s'intéresse à tout autre chose, à un point où la notion de désert culturel peut finir par faire sens

Moi, en lisant KK, je m'en tapais, du désert culturel

Car je ne l'aurais pas cherché dans la HiFi&RR...

Je m'intéressais à ses écoutes critques, qui me semblaient moins fumeuses que celles de la RDS

D'autant qu'à l'époque, on était en plein "pralin culcul" en France


Je reconnais que la formule est péremptoire, et même pas très heureuse...Mais la musique que l'on écoute peut avoir ses propres exigences, qu'on le veuille ou non, en matière de reproduction sonore. Et il y a (avait, il y a longtemps que je ne l'ai pas lu...en dehors de sa récente crise digne de certains tabloids bien de son pays d'adoption), il y a donc, chez ce monsieur, une certaine constance dans chez choix esthétiques qui peut, à tout le moins, laisser perplexe et dubitatif...car elle ne peut être sans conséquences. Apres, on en fait ce qu'on veut...
bruno parfait
 
Messages: 1051
Inscription: 18 Déc 2005 13:05
Localisation: nevers
  • offline

Message » 12 Mar 2008 20:30

minicos: Bonjour, il faut bien replacer le contexte de mes propos :-) En effet je parlais du développement software du PR5.1, comment il s'était construit et surtout pourquoi il était si dur de rajouter des fonctionnalités. Les choses ont grandement changés lorsque que j'ai été embauché durant presque 5 ans, et la qualité des produits que j'ai concu s'en ai ressenti (DVD200, CD50-CD80-CD100-CD200 (MK3), TU80 (MK2), IN200, PR300, AM200, toute la gamme INSE, AMSE, PRSE, PR5.1, carte spdif). En effet l'utilisation d'un compilateur C, et l'expérience que j'ai apporté à l'entreprise Atoll a permis un énorme bon en avant sur la qualité du code, l'ergonomie et le suivi des produits.
Il est tout à fait normal de prendre des stagiaires, du moment qu'ils sont bien encadrés et formés. C'est une expérience enrichissante et je pense que tout monde est un jour passé par là. Cela apporte aussi à l'entreprise et permet de donner un coup de pouce aux services R&D des PME qui ont bien besoin face aux nouveaux formats HD et leur protectionnisme inhérent.

@+
NETeagle2k
 
Messages: 279
Inscription: 20 Avr 2005 19:38
  • offline

Message » 12 Mar 2008 21:00

...
Dernière édition par zeroundemi le 01 Aoû 2008 13:03, édité 1 fois.
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 13 Mar 2008 0:32

Déposez-vous beaucoup de brevets ?

Non, mais rares sont les brevets déposés dans notre industrie. Souvent des personnes ne connaissant pas le monde audiophile me demandent comment on peut, à partir de composants que tout le monde peut trouver sur le marché, faire la différence avec les géants de l'électronique qui ont des moyens, notamment de recherche, nettement supérieurs. Et comment on peut réussir à obtenir des résultats différents d'une marque à l'autre.

Je fais souvent un parallèle avec les grands cuisiniers étoilés. Ils ont à leur disposition les mêmes outils (fours, fouets, couteaux …) que les autres cuisiniers. Ils travaillent le même type de produits que les autres. Et pourtant le résultat obtenu entre un 3 étoiles au Michelin et une cantine de quartier, n'a rien à voir !
Cela tient à la sélection des meilleurs ingrédients, à la précision de la cuisson, à la finesse des sauces, à la qualité de la présentation et du service… Vous comprendrez que tout cela est difficilement brevetable !

Cela étant, nous dépassons parfois cet art de l'assemblage pour aller plus loin dans l'exclusivité technologique et il nous arrive de déposer des brevets : c'était le cas avec la Diode Bleue sur les lecteurs de CD, sur nos câbles, sur le Palensta …

Mais parfois, il vaut mieux ne pas déposer de brevet, car la publication de votre brevet le rend consultable par tous. Par exemple sur le YA701 comme sur le YS201 nous aurions pu déposer des brevets, mais nous avons préféré conserver nos petits secrets YBA !
minicos
 
Messages: 1452
Inscription: 30 Nov 2006 17:50
Localisation: sud Essonne
  • offline

Message » 13 Mar 2008 1:03

Avez-vous souvent des propositions technologiques venant de sociétés ?

Au niveau des sociétés, et je n'ai de cesse de le déplorer, la collaboration entre entreprises françaises est absolument nulle ! Et ce n'est pas faute d'avoir essayé de la favoriser, mais la plupart des constructeurs sont persuadés qu'ils peuvent se débrouiller seuls.
Il y a un véritable problème d'égo dans notre profession en France. Ce n'est pas un hasard si de nombreuses marques portent le nom de leur propriétaire ou le mette tant en avant.

Regardez le résultat : nous n'avons aucune entreprise de taille respectable. C'est une des grosses différences avec nos amis d'outre-Manche : Rega, Naim, Linn, Cambridge, Arcam … autant de marques qui sont puissantes et beaucoup plus grosses que les marques françaises.
Arcam, la plus petite de ces 5 marques, c'est 10 fois le Chiffre d'Affaires d' YBA ou d' Atoll, qui sont les deux plus gros français.

Et ce sont des marques qui collaborent entre elles, que ce soit commercialement (en partageant par exemple des stands sur des salons internationaux) ou techniquement (mise en commun d'un développement d'une carte de traitement, d'une mécanique de CD …).

Aujourd'hui il nous est plus facile d'avoir une collaboration technique avec Cambridge audio ou Linn qu'avec Atoll, Isem, Seven Audio… etc. Pourtant l'évolution technologique fait que si vous voulez suivre le marché, notamment le marché du home cinéma (arrivée du Blu-Ray et des nouveaux formats audio HD, multiroom …) ou vous positionner sur celui des serveurs musicaux, vous n'avez que deux choix :

Le premier est celui d'atteindre une certaine dimension. Que cela soit seul ou en équipe avec d'autres fabricants.

L'autre choix, qui se respecte aussi, c'est de refuser le rythme imposé par le marché et se concentrer sur quelques produits stéréo. C'est ce que fait Conrad Johnson en ne faisant que des amplificateurs, par exemple.

Le problème c'est que le marché de la stéréo pure perd régulièrement des clients (le CA global de la stéréo baisse de 5% par an) et souffre d'un manque crucial de renouvellement. Il suffit de regarder l'âge moyen de nos clients et la fréquentation des salons.
Alors que le home-cinéma c'est 80% des ventes d'amplificateurs sur le marché américain. Et les serveurs c'était moins de 800.000 unités vendues en 2006, mais 18 millions prévues en 2010 !

Et venant de particuliers ?

Disons que 2 ou 3 fois par an, nous recevons des courriers de particuliers qui nous présentent "l'invention du siècle" qui va révolutionner la hifi. C'est souvent drôle, parfois complètement loufoque, très rarement intéressant.

Pour l'anecdote, quelqu'un nous a envoyé un courrier à moitié compréhensible. Il avait écrit 2 pages. Nous l'avons relu 4 fois en se disant : mais qu'est-ce qu'il raconte ?
"Le dispositif que je veux breveter … un système de … pour relier … source sonore … à un émetteur … sachant que l'impédance …"
En fait, il avait inventé le câble HP !

Je les garde, on s'est fait un classeur. :lol:
minicos
 
Messages: 1452
Inscription: 30 Nov 2006 17:50
Localisation: sud Essonne
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message