Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Iroise 500 et appartement

Message » 20 Mar 2002 19:34

Le 2002-03-20 17:39, nickfaldo a écrit:
Donc pour répondre sur le sujet du thread, les Iroises 500, ne projettent pas, et ont un bon grave même à bas niveau?


Heureux possesseur des Iroises 500 depuis un bon bout de temps, je pense être bien placé pour donner mon avis :wink:

Oui, les Iroises 500 ne projetent pas plus que ca malgré un bon rendement, principalement grace au médium-aigu BC-12 SCS qui a pour objectif de s'affranchir des particularités du local d'écoute.

Par contre, ces enceintes sont difficiles à piloter en raison principalement d'une impédance minmale assez basse (3,4 ohms) et dont la courbe n'est pas des plus régulières.

Les amplis de puissance qui sont passés chez moi pour les piloter :
- Yamaha DSPA-2070 == une horreur
- Parasound CHD-350 (35W) == pas mal mais manque de grave et s'écroule à fort niveau
- HarmanKardon AVR65 = bien aussi, plus de basse, bonne dynamique, mais manque de puissance quand on allume les 5 canaux
- Proton AA1660 = pas mal, un chouilla mieux que le Harman mais manque de transparence et de dynamique par rapport aux monstres ci-après
- Proton AA2120 = l'Iroise commence enfin à respirer, bonne dynamique, son plein et chaleureux, moins transparent que le Rotel
- Rotel RB-1080 = l'extase avec l'Iroise : y a tout, basses, dynamique, étagement des plans sonores, profondeur, transparence, définition, présence sur les voix, puissance ...

Bref, faut quand même un monstre de 291W sous 8ohms, 558W sous 4ohms et près de 800W sous 2 ohms (puissances mesurées du 1080) pour piloter correctement les bestiaux, moi j'appelle pas ca facile à driver :grin:
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Mar 2002 19:34

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Mar 2002 9:41

Ecoute les avec un petit integré 2x 60 watts rega mira ou thule ia 60 tu seras certainement surpris (si ta pièce ne fait pas 60 m2 bien sur).
ELECTRA
 
Messages: 2096
Inscription: 05 Jan 2002 2:00
Localisation: Bretagne Sud
  • offline

Message » 21 Mar 2002 10:51

Adj, tes essais sur Cabasse avec le rotel 1080 ont été fait avec quel préampli?
nickfaldo
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1593
Inscription: 25 Juin 2000 2:00
Localisation: Grenoble

Message » 21 Mar 2002 11:04

Le 2002-03-21 09:51, nickfaldo a écrit:
Adj, tes essais sur Cabasse avec le rotel 1080 ont été fait avec quel préampli?


Le proton as-2631, et c'est pas un essai, le 1080 il est installé depuis un bout de temps et pour de bon, je suis pas prêt de vouloir essayer autre chose :grin:
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 21 Mar 2002 14:08

Le 2631 a t-il une entrée analogique non reformaté pour les CD?
nickfaldo
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1593
Inscription: 25 Juin 2000 2:00
Localisation: Grenoble

Message » 21 Mar 2002 15:39

Le 2002-03-21 13:08, nickfaldo a écrit:
Le 2631 a t-il une entrée analogique non reformaté pour les CD?


Tu veut parler d'un analog passtrough j'imagine ?

Je ne sais toujours pas si le 2631 renumérise ses entrées analogiques (a priori oui mais ca reste à démontrer) mais de toutes façons j'utilise une entrée numérique pour les CD car ce préamp est vraiment exellent en conversion D/A. On peut le considérer comme un véritable DAC externe Hi-Fi.
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 21 Mar 2002 16:03

J'imagine sans peine que la conversion puisse être bonne. On m'a parlé en bien de ce préampli avec des blocs Atoll 100. explosif pour résumé...
Tu qualifierais ce préampli de neutre nerveux ou mou?
Concernant les iroise, à quoi les as-tu comparées avent de passer à l'acte?
nickfaldo
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1593
Inscription: 25 Juin 2000 2:00
Localisation: Grenoble

Message » 21 Mar 2002 16:24

Le 2002-03-21 15:03, nickfaldo a écrit:
J'imagine sans peine que la conversion puisse être bonne. On m'a parlé en bien de ce préampli avec des blocs Atoll 100. explosif pour résumé...
Tu qualifierais ce préampli de neutre nerveux ou mou?
Concernant les iroise, à quoi les as-tu comparées avent de passer à l'acte?


Le 2631 est plutôt du genre nerveux transparent, si je puis m'exprimer ainsi :grin:

Pour les cabasses iroises, j'ai appliqué le bon vieux principe "faites ce que je dis et pas ce que je fais" c'est à dire que je ne les ais pas écouté avant d'acheter, honte à moi je sais :sad:

Mais bon, mon frère les avait écouté et il m'avaient dit qu'elles étaient fabuleuses et comme il s'agissait d'un déstockage de l'entrepot Cabasse qui déménageait avec une réduc de 50% sur des enceintes neuves avec la garantie à vie cabasse, j'ai fait une petite exception à la règle :lol:
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 23 Mar 2002 15:09

Alors ces enceintes elles marchent mieux avec des amplis sec et nerveux comme des Atolls, ou plus enrobés comme des Nads?
Le 1080 étant qualifiés de neutre.
En fait la question est de savoir comment elles s'en sortirait avce un Hafler ou un Cayin 500 par ex si quelqu'un avait essayé
nickfaldo
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1593
Inscription: 25 Juin 2000 2:00
Localisation: Grenoble

Message » 19 Mai 2002 17:29

Je remonte ce sujet avec une question.

Quelqu'un a t'il essayé les Iroise avec un petit ampli intégré à tubes style 2x25W classe A ?
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 09 Juin 2002 1:42

Salut Ajds,

Tu as écrit :

>- Rotel RB-1080 = l'extase avec l'Iroise : y a tout, basses, dynamique,
>étagement des plans sonores, profondeur, transparence, définition,
>présence sur les voix, puissance ...

>Bref, faut quand même un monstre de 291W sous 8ohms, 558W sous
>4ohms et près de 800W sous 2 ohms (puissances mesurées du 1080)
>pour piloter correctement les bestiaux, moi j'appelle pas ca facile à
>driver

Je possède actuellement des Iroises (1 paire de 500 et 1 paire de MC) et je voudrais mettre un bloc de puissance 2 voies sur les frontales de mon Denon AVC-A10SE pour gagner en qualité en écoute Hi-Fi mais j'hésite entre le produit Denon adéquat (POA-T10) et ce bloc Rotel RB-1080 que tout le monde encense (mais chaque paire d'oreille est différente :) ), une chose m'inquiète : 558W sur une enceinte prévue pour en recevoir 100 ... comment cela se traduit-il à l'utilisation ??? Tu es obligé de baisser fortement le niveau de tes frontales ? Elles hurlent ? Tu ne crains pas de les griller ???
Jer
 
Messages: 288
Inscription: 30 Jan 2002 2:00
Localisation: Annecy
  • offline

Message » 09 Juin 2002 17:53

Adj, c'est les scs ou scs500 que tu as?
nickfaldo
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1593
Inscription: 25 Juin 2000 2:00
Localisation: Grenoble

Message » 09 Juin 2002 21:49

nickfaldo a écrit:Alors, pas plus d'avis sur le rendement des enceintes optimum en appartement et en écoute à niveau modéré?
Il vaut mieux un redement faible ou important
exemple Nautilus 804 : 89 db
Iroise 500 : 94 db


La question me paraît un poil iconoclaste.

Le Haut Rendement n'est pas davantage un gage de musicalité que d'autres types d'enceintes.

Et je veux bien tenter d'apporter mon point de vue sur la question.
D'abord qu'est-ce que le HR et pourquoi le HR?
On peut dire (on prétend) que le HR commence vers 95db/1W/1m.
Et ensuite, le HR est un héritage du passé à une époque où concevoir des électroniques développant des puissances importantes posaient de sérieux pb en termes de taux de distortion, de stabilité et donc de musicalité.
Rappelons qu'en 1964, le MC275 de chez Mac Intosh fit l'effet d'une bombe en proposant un ampli d'une musicalité jamais démentie mais surtout assortie de la puissance phénoménale de....2x75W!!!!! :wink:

L'avènement du transistor, révolutionnant la conception des électroniques en repoussant à plusieurs chiffres après la virgule les taux de distortion ouvrait la voie vers des amplis aux puissances jamais envisagées avec des montages tubes.
En conséquence, les enceintes pouvaient dès lors fonctionner correctement avec des rendements inférieurs...Autres avantage, et non des moindres, les HP nouvellement conçues sur des rendements inférieurs permettaient de concevoir des enceintes à l'encombrement réduit, et ce pour le plus grand des bonheurs de la démocratisation de l'audiophilie.

Partant de là, faut-il mieux aujourd'hui une enceinte HR ou "conventionnelle"?
Pas si simple!

Pour ma part, j'aborderais le pb sous un angle différent: En effet, gardons à l'esprit qu'il sera toujours plus difficile à un ampli de (très) forte puissance d'offrir la même musicalité qu'un ampli plus modeste.

Pour ceux d'entres nous qui ont déjà eu l'occasion d'écouter des électroniques fonctionnant sur peu de watts mais en classe A ou 8W/15W issus d'une 300B ou d'une 845 ne me contrediront pas.

En conséquence, faire le choix d'une enceinte au rendement déplorable impliquera de s'équiper d'une grosse électronique à la musicalité (parfois) reniée...
Ceci étant dit, une enceinte HR et donc bien souvent d'un volume plus encombrant imposera des contraintes en termes de placement et d'espace nécessaire qui, si elles sont négligées, constitueront au moins autant d'embûches vers la recherche de la musicalité :wink:

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 09 Juin 2002 23:08

JérômeB a écrit:Pour ma part, j'aborderais le pb sous un angle différent: En effet, gardons à l'esprit qu'il sera toujours plus difficile à un ampli de (très) forte puissance d'offrir la même musicalité qu'un ampli plus modeste.

(...)


En conséquence, faire le choix d'une enceinte au rendement déplorable impliquera de s'équiper d'une grosse électronique à la musicalité (parfois) reniée...


J'aborderais la question sous un point de vue encore un peu différent, quoique pas tellement éloigné du tien.

Pour généraliser, disons que le haut rendement permet, pour obtenir un niveau sonore égal, de faire travailler un amplificateur à une puissance de croisière inférieure à ce qu'exigerais une enceinte de rendement plus modeste (Bon, quand je parle de "rendement", c'est bien sûr un abus de langage, le terme aproprié est "sensibilité").

Du coup, sur des enceintes HR, l'ampli travaille à x % de ses capacités nominales.

Il s'éloigne de ses seuils de saturation en régime normal, ce qui fait que sur les transitoires violents, la réserve de puissance est d'une part plus importante, et d'autre part l'appel de puissance a moins de chance de dépasser le niveau auquel l'ampli sature, puisqu'il part de plus "bas" que sur une enceinte à bas rendement.
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10078
Inscription: 31 Mar 2002 2:00



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message