Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: jepasse, nicobedin et 14 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

J'ai affronté la bête de Meudon!

Message » 21 Sep 2003 21:35

Pacaya a écrit:Quel CR passionnant ! De bout en bout ! Clair, léger, imagé... C'est du bonheur à lire. Bravo Jérôme ! C'est certain, c'était la meilleure berceuse que je puisse trouver.


Je n'aurais pas dit mieux :wink:
Juste une question : pourquoi les éléctroniques sont-elles sur un support en bois et pas en marbre?
maxlg
 
Messages: 4663
Inscription: 07 Nov 2001 2:00
Localisation: Chalifert, le 77 et son Club
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Sep 2003 21:35

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Sep 2003 21:43

maxlg a écrit:
Pacaya a écrit:Quel CR passionnant ! De bout en bout ! Clair, léger, imagé... C'est du bonheur à lire. Bravo Jérôme ! C'est certain, c'était la meilleure berceuse que je puisse trouver.


Je n'aurais pas dit mieux :wink:
Juste une question : pourquoi les éléctroniques sont-elles sur un support en bois et pas en marbre?


J'ai précisément fait le test cette semaine, suite à la recommandation répétée de JB, de Marc_G, de BPhil ... et ai même suivi le conseil précis de ce dernier en achetant des planches à découper la viande de chez Ikea.
Comparaison effectuée sur les blocs monos à tube, bois contre plaque de marbre : les timbres sont plus rond, il y a plus de matière, il n'y a pas de perte de précision avec le bois.
Testé aussi avec le drive CD : le changement est radical, mais selon les config, je préfère un support dur ou un support mou, pour ajuster le niveau de grave, l'aération et la rapidité. Le bois semble être le meilleur compromis, même s'il n'a pas les avantages de certains tweaks, car il n'en n'a pas non plus les inconvénients ...
Je dois faire le test avec le pré-ampli à tubes, pour l'instant sur du verre.

Marc
Marc 75
 
Messages: 762
Inscription: 27 Sep 2002 22:58
  • offline

Message » 21 Sep 2003 22:01

Theobald a écrit:je n’avais pas le câble symétrique ni le bon câble numérique

C'est quoi d'ailleurs ce câble numérique ?

Chris.


C’est la même personne qui me fournis tous mes câbles, il m’en a fais 4 pour test, dont l’un qui est excellent, mon converto revient de loin :) et il m’a assuré qu’il pouvait le modifié en AES/EBU ce que je veux a terme, pour le silence ou le recul du bruit.

C’est une sorte de multi filaire ??? fait de petits coax très fin avec un drôle de câblage sur les masses qui ont l’air d’être en masse flottante ??? :o

Il paye pas de mine car le diamètre est ridicule, depuis qu’il est connecté (trois jours) quand j’écoute, ont sent comme un apaisement général, autour du médium bas médium, beaucoup plus d’articulation, de tempo, car dans cette partie j’avais comme un manque, genre blizzard, et des timbres en haut pas trop jolies, comme dé timbrés, et pas mal quand même puisque je n’arrivé plus a rester plus d’une heure devant.

Même après le passage des câbles de modulation assy. en sym. La sifflante haut perché avait disparus et j’avais gagné en netteté et en profondeur, avec plus de silence c’est vrai, mais les timbres étaient toujours pas finis, ça frappés pas trop fort sur les cymbales par exemple.

Bon sinon avec le passage du câble numérique, cela a fait plus que le changement de modulation ?? j’en reviens pas ?? du coup :o j’aimerais faire d’autres essais avec des bombes en SPDIF, même si je pense le prendre sans discuter, car il colle bien ???? et le prix au alentour des 160€ est une tentation irréversible ??

Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 22 Sep 2003 0:36

JérômeB a écrit:Du coup, j'échafaude une opération cagoulée du côté de Meudon afin de faire main-basse sur son "autoradio".

JérômeB


Tu peux toujours essayer : Sandra est armée, et elle veille sur l'autoradio, comme naguère sur le cerisier, rapport aux merles.
Par contre tu as enchanté ma moitié, donc essaies plutôt de passer par la mère que par la fille...

D'abord, il faut quand même le re-redire, ton CR est un petit bijou d'écriture. Et un plaisir délectable de lecture, le fait que cela soit chez moi ne changeant rien à l'affaire.
Et comme à chaque fois que passent à la maison quelques cinglés grands amateurs de musique et fines oreilles, cela donne à réfléchir. De ce point de vue, j'ai été gâté ces dernières semaines...

Finalement, je crois que nos réflexions sont proches, en plus de nos oreilles (une meilleure enceinte domestique qu'une grande Spendor bien mise en oeuvre, pour nos pommes, ça existe ?) : nous avons chacun notre manière d'entendre la musique, et le rendu qui nous paraîtra absolument juste ne sera pas nécessairement le bonheur absolu d'un autre.

Mais le bonheur, c'est d'obtenir chez soi cette justesse là.

Pour avoir fréquenté un peu plus ce bar ces derniers temps, on devine ceux qui cherchent tranquillement (avec des hauts et des bas, mais on peut préférer les bas fins aux hauts pieds perchés...) à retrouver chez eux l'émotion et le son qu'ils entendent au concert.
Et puis ceux qui passent par tout ce par quoi nous sommes passés (la dernière nouveauté, ce que dit un tel ou telle revue, le course à l'armement dernier cri, etc, etc.).
Et du coup, ils passent pas mal de temps à changer de matériel, et à hanter les auditoriums. Où, du moins sur Paris, à mes oreilles , il n'y a malheureusement aucun lieu qui permette de se rendre compte vraiment de ce que donne un système convenablement mis en oeuvre : on le comprend, c'est trop long, trop singulier pour chaque association, et les associations possibles dans un auditorium, il y en a quelques unes...
Avec une exception, autour d'un système et d'un seul comme par hasard, c'est de mon point de vue l'auditorium Connemara (Edgar Morineau) avec la foulle Icos. On peut chipoter, ce n'est pas totalement ma tasse de thé, mais franchement c'est extrêmement bon et parfaitement abouti.

La bonne nouvelle, c'est qu'après un long voyage on peut réaliser que sur le plan du matériel (40% du résultat), tout, et surtout le meilleur a été inventé depuis très longtemps, et se ramasse sur le marché de l'occasion pour quelques milliers d'écus en tout (ampli, enceintes, tuner, vinyle) .
C'était même de mon point de vue l'un des secrets les mieux gardés de la Hifi avant l'apparition d'Internet...

Le reste, les 60 %, c'est la mise en oeuvre dans une pièce : c'est le plus difficile, et cela ne se trouve pas chez les marchands de hifi, sauf peut-être d'une certaine manière à travers le marché des cables. Qui ne font pas l'accord d'un système dans un pièce.
Mais qui sont la cerise sur le gateau quand tout le reste va bien, ce qui est très différent, AMHA.

Et quand ça n'y est pas dans une pièce, cela n'y est pas. Il m'a fallu ramer deux ans après avoir déménagé pour arriver à ce que toi, les deux Marc, Fraric et sa belle, Sylvain avez entendu, en ne changeant rien au matériel (sauf une mise à jour du CD Sicomin).

Et avant que ce soit bien installé, c'est simple, on s'ennuie. Vers la fin (dans les deux ans, il y a un début, un milieu, une fin, et le fin du fin...), la musique était là, mais manquait l'image, manquait encore le côté "prenant", "happant" presque de la musique. Qui saute aux oreilles avec trois notes de Richter, p'tain quel fabuleux disque !

Et je comprends du coup très bien ce qu'écrit Philippe B. : quand ça y est presque, c'est encore très loin de quand ça y est...

Dans mon bar préféré d'en face, qui est reparti très fort sur l'humour déjanté, je crois l'avoir résumé comme ça :

"Du coup, et ta venue hier a achevé de m'en convaincre, s'il en était besoin : je suis maintenant absolument convaincu qu'il n'y a pas de bonheur universel en Hifi, mais il y a des bonheurs différents. Et ceux qui s'en sortent à peu près sont ceux qui finissent par savoir par où se trouve le leur. Dommage que les revues n'en parlent jamais, à les lire il n'y aurait qu'une seule échelle en Hifi, du bas de gamme vers le ciel.
M'est avis qu'il y a plusieurs échelles, et plusieurs cerisiers.

Ces bonheurs peuvent être variables dans le temps, d'ailleurs."

Du coup, les avis péremptoires ou cassants parfois lus ici doivent toujours être ramenés au goût particulier de qui les professe. Pour en citer un des plus célèbres, non non, pas qui on peut penser..., mais Yves Cochet, sa manière d'entendre est assénée comme étant la bonne avec un aplomb stupéfiant. En plus elle est assise sur l'alliance d'une somme de connaissances techniques et musicales quasi sans équivalent. Mais bon, je ne crois pas que nous vivrions avec son système (excellent à beaucoup d'égards), et je suis persuadé qu'il ne supporterait pas le mien : il n'en supporte aucun à part le sien, c'est donc assez facile de le deviner.
Je crois que c'est assez transposable.


Maintenant, pour parler de goûts et d'avis, je vais quand même en énoncer un, mais ce n'est que le mien : j'ai l'impression que la course de la Hifi dominante sur le marché d'aujourd'hui, poussée par les revues, les fabricants HdeG leader et leurs détaillants, les manières d'enregistrer, que ce soit en classique ou en jazz, va vers le spectaculairement "transparent", "tendu", etc, etc.
Dans une gamme d'appareils, le meilleur est encore plus transparent, tendu en bas, etc. Mais au bout, le rendu musical, le rendu des timbres, me paraît de plus en plus éloigné de ce qui peut être ressenti en concert.

Sans compter que cette Hifi là est malheureusement le plus souvent ennuyeuse. Ou flatteuse, ou spectaculairement "monitoring" parfois, ce qui est une bénédiction sur le long terme pour les vendeurs d'aspirine...

Bon, j'ai déjà été beaucoup trop long, on va se coucher.
Bonnes écoutes
JB

PS pour le pappy : des comparaisons entre mon vieux machin Mac et des Audio Research TTHG à lampe (et même des VTL TTHG à lampe, chuis pas sectaire, c'est ce que j'avais avant...) ont déjà été faites. No comment.
On peut être surpris, même si je ne prétends absolument pas avoir la 8ème merveille du monde. Pour l'écossaise, chuis sourd, et alcoolique de surcroît. Mais je n'ai rien contre les T 52, c'est très seyant dans un salon.
JB14
 
Messages: 335
Inscription: 14 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 22 Sep 2003 0:55

Salut Jean,

Pour "tendre" le grave de ton écossaise, ça devrait plaire au Sicomin:
http://cgi.ebay.co.uk/ws/eBayISAPI.dll? ... egory=3283

Toan.
Gia-Toan PHAM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1024
Inscription: 19 Aoû 2000 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 22 Sep 2003 1:20

_____________
Dernière édition par JérômeB le 04 Oct 2004 15:58, édité 2 fois.
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 22 Sep 2003 1:27

:lol:

Vu le nombre d'allers-retours que tu vas faire avant de craquer pour une 9/1, tu fabriques une caisse qui y ressemble, tu pourras y loger les 3/5a, les Harbeths, les 2/3 les 3/4, les 4/5, ... et toutes les autres ni vu ni connu. Tu n'as que le premier coup à négocier.

Marc
Marc 75
 
Messages: 762
Inscription: 27 Sep 2002 22:58
  • offline

Message » 22 Sep 2003 1:31

____________
Dernière édition par JérômeB le 04 Oct 2004 15:59, édité 1 fois.
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 22 Sep 2003 10:58

JérômeB a écrit:
Bien entendu, on pourrait écrire des pages et des pages sur les astuces de mise en oeuvre réalisées chez toi par Sicomin.
Mais ce serait pour le coup sans grande valeur pédagogique (paradoxalement) tant ce qui a été fait chez toi n'est pas transposable, à 80%.

A y bien réflechir, car l'écoute de ton système me turlupine un brin, (et je vais revenir sur ses impacts immédiats), je pense que tout le travail a fondamentalement été orienté afin de briser toutes résonnaces parasites des SP9/1, un poil au détriment de la scène sonore qui pourrait avoir un peu plus de 3D me semble-t-il...

Je suis persuadé qu'on doit pouvoir améliorer ce critère (en ouvrant davantage les enceintes), mais au détriment du mal principal qui guette.
Peut-être as-tu déjà essayé...?

JérômeB


D'abord, si tu repiques à la coke, qu'est ce que tu veux qu'on te dise...

Maintenant, sur le travail de Gérard Mezzadourian et Jean-Luc.
D'abord, c'est vrai que ce n'est pas transposable tel que : la mise en oeuvre à domicile, c'est vraiment un travail particulier pour chaque pièce et chaque système. Même si bien sûr il y a des "lois" générales, dont j'ai déjà parlé ici (ex : virer tous les meubles dit "Hifi" et les remplacer par un vieux buffet en bois ou l'équivalent. En éliminant tout ce qui est métal, verre, pierre et cie. Et que le support en bois puisse "jouer").

Contrôler le grave et le bas medium est évidemment le plus gros travail. Mais contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'orientation particulière des enceintes chez moi (et qui est très, très récente, on est dans le fin du fin) n'a pas joué du tout sur le grave. Mais sur l'ouverture, la profondeur de la scène sonore, et le côté "évident" de la présence des instrumentistes. Tu te doutes que j'ai déjà essayé une position plus "ouverte" et orthodoxe, té. Essayer la position que tu as vue allait contre mon "bon sens commun" et j'ai résisté un bout de temps avant d'essayer sérieusement.

Sachant que Gérard dirait qu'on ne peut avoir une bonne image et une bonne profondeur si on a pas le grave au point, c'est à dire qui descend vraiment et proprement. Et ils "règlent" d'ailleurs le système en étant le plus souvent de côté, sic.

Sur le fameux "3D", je me gratte la tête. Avec un pré différent, je suis sûr que l'on peut faire un peu mieux, et je soupçonne le Farfadet d'être encore plus épatant sur ce critère par exemple, son aération, en sus de sa dynamique, étant vraiment exceptionnelle. De même que nous avons entendu un "mieux" réel, sur tous les critères, dont celui-là, avec l'Orpheus.

Ceci pour dire qu'il y a toujours mieux, évidemment.

Mais bon, je trouve que ça va déjà très loin comme ça compte tenu de la taille de ma pièce et qu'on se régale assez. A mes oreilles (et je suis loin d'avoir tout entendu), je n'ai entendu mieux qu'une fois sur ce critère (les Ramses de Sicomin chez Pascal Richet, mais avec une pièce de 40 m2, superbe).
Je vais chez JYK samedi prochain, j'espère bien que cela s'installe sur une autre planète et pas que sur ce critère, du moins pour les rares disques qui ont vraiment une image "3D"...

Sinon, tu as une bonne filière pour de l'extra pure ?
JB
JB14
 
Messages: 335
Inscription: 14 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 22 Sep 2003 11:04

Je vais chez JYK samedi prochain, j'espère bien que cela s'installe sur une autre planète et pas que sur ce critère, du moins pour les rares disques qui ont vraiment une image "3D"...

salut JB

Grosse erreur, fatalisas, presque tous les CD ont une image 3D :) c’est plutôt le contraire :) :)

amitiés Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 22 Sep 2003 11:18

Marc 75 a écrit:
maxlg a écrit:
Pacaya a écrit:Quel CR passionnant ! De bout en bout ! Clair, léger, imagé... C'est du bonheur à lire. Bravo Jérôme ! C'est certain, c'était la meilleure berceuse que je puisse trouver.


Je n'aurais pas dit mieux :wink:
Juste une question : pourquoi les éléctroniques sont-elles sur un support en bois et pas en marbre?


J'ai précisément fait le test cette semaine, suite à la recommandation répétée de JB, de Marc_G, de BPhil ... et ai même suivi le conseil précis de ce dernier en achetant des planches à découper la viande de chez Ikea.
Comparaison effectuée sur les blocs monos à tube, bois contre plaque de marbre : les timbres sont plus rond, il y a plus de matière, il n'y a pas de perte de précision avec le bois.
Testé aussi avec le drive CD : le changement est radical, mais selon les config, je préfère un support dur ou un support mou, pour ajuster le niveau de grave, l'aération et la rapidité. Le bois semble être le meilleur compromis, même s'il n'a pas les avantages de certains tweaks, car il n'en n'a pas non plus les inconvénients ...
Je dois faire le test avec le pré-ampli à tubes, pour l'instant sur du verre.

Marc


Dans la série "Petites Améliorations Potentielles" pour s'amuser gentiment, si tu ne l'as déjà fait, tu peux essayer de placer tes éléments sur du contreplaqué épais (22 mm). C'est facile à se procurer, le prix est modique comparé aux autres matériaux et l'apport peut se révéler surprenant :wink:
fraric
 
Messages: 1089
Inscription: 12 Avr 2002 2:00
  • offline

Message » 22 Sep 2003 11:21

______________
Dernière édition par JérômeB le 04 Oct 2004 15:59, édité 1 fois.
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 22 Sep 2003 11:31

BPhil a écrit:Je vais chez JYK samedi prochain, j'espère bien que cela s'installe sur une autre planète et pas que sur ce critère, du moins pour les rares disques qui ont vraiment une image "3D"...

salut JB

Grosse erreur, fatalisas, presque tous les CD ont une image 3D :) c’est plutôt le contraire :) :)

amitiés Philippe


Je réponds vite : curieusement, je soupçonne que nous sommes d'accord sur le fond, c'est sans doute les limites du net.
Nos définitions du "3D" doivent juste être différentes. Avec un bon verre, devant un autoradio convenable (la réputation du tien est impressionnante !) et avec quelques disques, je parie qu'on tombe d'accord.
Juste pour préciser mes mots, j'aurais mieux fait de parler de profondeur. Dont le disque test Triangle (excellent de mon point de vue, un remastering remarquable) donne à mon avis un très bon florilège, de Jeanne Lee plantée sur tes genoux à Verdi avec un orchestre très, très étalé en profondeur, du très loin au fond au relativement proche.
Bonnes écoutes
JB
JB14
 
Messages: 335
Inscription: 14 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 22 Sep 2003 11:41

question non évoqué :théoriquement les blocs vtl ne sont largement pas assez puissant pour pousser les spendor ! de quoi il en retourne ? racontez svp :wink:
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline

Message » 22 Sep 2003 11:49

JérômeB a écrit:
JB14 a écrit:Sinon, tu as une bonne filière pour de l'extra pure ?
JB


Je suis sur deux paires de SP2/3, mais qques incertitudes subsistent quand même:

1- je n'ai encore signé pour aucune des deux. Pourtant je cavale...
2- mon épouventail de femme acceptera-t-elle de bonne grâce ces nouvelles venues?
3- dans le bar d'en face, on me dit que la SP2/3 n'est pas la plus réussie des Spendor.
4- Et si je commençais par une dose plus homéopathique: les SP3/1.

Tu as des tuyaux?

JérômeB


Des tuyaux non, mais juste une réflexion que tu peux t'empresser de foutre à la poubelle, mais bon, c'est l'idée qui me vient.
1 - De toutes façons, tu finiras bien avec une grande Spendor dans ton nouveau chez toi de dans deux ans. Donc, d'ici là, zen.
2 - Mettre en oeuvre une enceinte donnée dans une pièce, ça prend un peu de temps. Et en plus on passe son temps à écouter le système, pas la musique.

3 - Tu devrais écouter les Maximum de Sicomin, non pas chez JDAO, mais mises en oeuvre chez toi par Gérard Mezzadourian himself j'insiste, pour réaliser ce que peut être du "grand son" avec les timbres de la Spendor, chez toi, dans un volume d'enceinte totalement WAF compatible. Cela ne t'engage à rien et au pire tu auras juste fait la connaissance de quelqu'un de très sympa, et d'humainement très intéressant.

4 - Comme tu ne vas pas y croire (tu es le genre St Thomas comme moi), il faut que tu ais à ce moment là un référent "Spendor" à la maison. Et dans le fond, peu importe que ce soit les "grandes "SP 2/3 ou les petites SP 3, elles seront très proches sur les timbres, tu te souviens comme cela nous as sauté encore aux oreilles sur les SP 7.
Donc achètes en une, tu la revendras facilement après au cas où.

Pour le plaisir du match, j'aurais tendance à tenter la plus grande (laisses tomber les autres avis, les bonnes mises en oeuvre des Spendor sont malheureusement très rares).
Sachant que tu vas te prendre la tête à passer des heures à les écouter.
Mais bon, bas fins contre haut perchés, je choisis les bas...

JB
JB14
 
Messages: 335
Inscription: 14 Jan 2002 2:00
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message