Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: phil 13320 et 21 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

j ai l impression que c'est mieux sans

Message » 24 Déc 2011 12:39

2EME jour d'ecoute apres avoir tout viré : les anneaux et "chaussettes " pour tubes , les deux transfos , les deux rendistors , les ceraball sous la source , le systeme est donc mis en oeuvre de la maniere suivante: posé sur meuble finite element , lui mm vissé sur cerapuc , rien en dessous de la source et de l ampli , tubes: tubes sovteck d origine changés il y a 6mois pars des Nos tesla ecc8O3 S de fin des années 50 (superbes) , rien sur les tubes (ni ceux de la source) , les appareils direct a la prise murale hms , ligne dédiée , cable secteur vitus andromeda , enceintes simplement cablées avec le hms jubilee (retrait rendistors) , ben je confirme : je retrouve un grain , un soyeux , les instruments acoustiques et voix sont plus "pleins " , c'est aussi plus melodieux , c'est vrai , c'est moins tendu moins percutant , mais moins montant et de superbes timbres retrouvés : donc exit certains accessoires qui transforment la personnalité des appareils : il faut un meuble support sain , un bon cablage .....
vanouille
 
Messages: 1516
Inscription: 13 Mar 2004 17:14
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Déc 2011 12:39

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Déc 2011 17:00

haskil a écrit:
legato écrit La transparence, la précision, le détourage, la stabilité, la largeur de l'image, la profondeur, les graves bien tendus, les aiguës filants et j'en passe et des meilleurs.
Tous ces termes sont le résultat de l'orientation de nos sociétés hyper technologique où tout doit être déterminé au quart de poil.


Pas le moins du monde, c'est le moyen le plus direct pour atteindre le coeur même de la musique dont le vecteur est le son enregistré, en l'occurrence. Par chance, si ces conditions ne sont pas toutes réunies, chacun sait entendre ce qui lui convient.

La musique est souvent loin de tout cela.


La musique c'est du son organisé. Ton point de vue sur le sujet est un point de vue peu ou mal informé, et est par ailleurs inapplicable à la musique enregistrée.

Je pense aussi qu'une des raisons de cette perversion est l'appauvrissement de notre culture musicale, quelque soit le genre. On passe parfois plus de temps à chercher la transparence qu'à découvrir de nouveaux albums.


La perversion et l'appauvrissement de la culture musicale sont à trouver dans la presse hifi mondiale qui a appliqué le vocabulaire basique de la création musicale à la reproduction sonore. Et dans les dégâts que cela a fait sur les lecteurs dont les connaissances dans le domaine de la reproduction sonore ont été conditionnées par l'inculture musicale et la perversion de ceux qui auraient dû les informer de façon compétente, sérieuse, sincère et intègre.


+1000, la presse hi-fi :roll: :roll: :roll: :roll:

vous voulez parler comme les magazine de hi-fi, tout est la le pipotron de la hi-fi :
http://www.dcx2496.fr/pipo.php

"Eu égard à l'accroissement du pouvoir de conviction sur les programmes qui swinguent de ce préamplificateur, on ne peut s'empêcher de reconnaitre que l'ensemble des connecteurs dorés de très haute qualité font la différence. Depuis que nous l'avons branché, nous poussons un soupir d'aise. A écouter avant tout achat ! "
:lol: :lol:
:wink:
dominax
 
Messages: 5458
Inscription: 09 Mai 2010 16:50
  • offline

Message » 24 Déc 2011 17:24

dominax a écrit:
haskil a écrit:
legato écrit La transparence, la précision, le détourage, la stabilité, la largeur de l'image, la profondeur, les graves bien tendus, les aiguës filants et j'en passe et des meilleurs.
Tous ces termes sont le résultat de l'orientation de nos sociétés hyper technologique où tout doit être déterminé au quart de poil.


Pas le moins du monde, c'est le moyen le plus direct pour atteindre le coeur même de la musique dont le vecteur est le son enregistré, en l'occurrence. Par chance, si ces conditions ne sont pas toutes réunies, chacun sait entendre ce qui lui convient.

La musique est souvent loin de tout cela.


La musique c'est du son organisé. Ton point de vue sur le sujet est un point de vue peu ou mal informé, et est par ailleurs inapplicable à la musique enregistrée.

Je pense aussi qu'une des raisons de cette perversion est l'appauvrissement de notre culture musicale, quelque soit le genre. On passe parfois plus de temps à chercher la transparence qu'à découvrir de nouveaux albums.


La perversion et l'appauvrissement de la culture musicale sont à trouver dans la presse hifi mondiale qui a appliqué le vocabulaire basique de la création musicale à la reproduction sonore. Et dans les dégâts que cela a fait sur les lecteurs dont les connaissances dans le domaine de la reproduction sonore ont été conditionnées par l'inculture musicale et la perversion de ceux qui auraient dû les informer de façon compétente, sérieuse, sincère et intègre.


+1000, la presse hi-fi :roll: :roll: :roll: :roll:


:wink:


Il fallait bien aussi mettre des mots que tout le monde comprenne même si il y a eu bien entendu de l'exagération.. :mdr:
wuwei
 
Messages: 2726
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 24 Déc 2011 17:38

pour ceux qui savent l'utiliser (parfois un peut trop , parfois avec des fautes .. moi le premier :cry: .mais je trouve que c'est marrant :wink: ) la très grande richesse de notre langue .... je trouve que c'est bien !!!peut être dominax préfère il parler en langage sms ?? :lol:
fredoamigo
 
Messages: 2911
Inscription: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: aix en provence
  • offline

Message » 24 Déc 2011 18:04

fredoamigo a écrit:pour ceux qui savent l'utiliser (parfois un peut trop , parfois avec des fautes .. moi le premier :cry: .mais je trouve que c'est marrant :wink: ) la très grande richesse de notre langue .... je trouve que c'est bien !!!peut être dominax préfère il parler en langage sms ?? :lol:


moi je suis contre le langage sms :evil:

mais bon quand on vois écrit toutes ces bêtises
du genre

"Eu égard à l'accroissement du pouvoir de conviction sur les programmes qui swinguent de ce préamplificateur, on ne peut s'empêcher de reconnaitre que l'ensemble des connecteurs dorés de très haute qualité font la différence. Depuis que nous l'avons branché, nous poussons un soupir d'aise. A écouter avant tout achat ! "

moi aussi dans mes cr j'utilise des mot grand publique, ces mot on rapport direct avec des chose plus ou moins technique ou signifie quelque chose

exemple, le cr de l'installation d'igor avec sa dernière égalisation:

Entrons dans le vif du sujet cette égalisation ohl8 dont l'action se situ à 7kHz, c'est pas grand chose et pourtant sa change bien les choses dans ce registre c'est nettement audible.
Avec ohl7, c'est moins définie, un peu plus voilé, on est moins dans la salle avec les musiciens.
Avec ohl8 plus de présence, plus de définition , on s'approche encore un peu plus de ce qu'il y a sur le disque, le piano devient encore plus vrais.
Ces qualités s'ajoute à celle déjà existante du système, une image sonore hyper large tout en ayant des instrument bien compact à la bonne taille, résultat, beaucoup d'aire entre chacun d'entres eux, ceci participe à l'impression de définition, de même les distinctions tonal dans tout les registres sont de haute volé
L'apport de l'infragrave est encore une fois démontré, sur nombre de piste il manque quelque chose, quand celui-ci n'est pas présent.
La dynamique est stupéfiante, sur tout le spectre
Revenons à ce bss, il gère tout le filtrage et toute les correction, et et c'est cela qui permet à la chaine d'igor d'atteindre des niveaux stratosphériques en terme de qualité.
Si vous appliquez les recette mis en oeuvre sur la chaine d'igor, vous allez progressé comme jamais, cela impose de s'abstenir sur les câbles à 2000euro, les coupelle magique à 500 euro, les bibliothèque 2 voie à 10000euro, ou les ampli à 5000euro.
Si vous investissez dans la connaissance et que vous réalise vous même les enceintes à base de hp de qualité à très bon prix, vous allez faire fondre le budget enceintes sans pour autant descendre drastiquement en qualité, et vous compenserez la ou il y a le plus à gagner le traitement de la pièce, le filtre numérique, permettant filtrage et égalisation, et pour les ampli la class d est la voie royale pas chère et très qualitative.
Mot de la fin:
Si vous avez peur d'allez écouté la chaine d'igor, c'est que vous présentez que la votre construite de puis fors longtemps au près de votre revendeur, va entrer de plein fouet dans l'ère préhistorique de la hi-fi,
totalement dépassé par des approches rationnels et moderne pour certaines, ou égalisation, pente de filtrage raide, traitement de la pièce ne sont plus des gros mot, mais de nouveaux horizon, pour des sensations inédites, ou le son des instruments et les voies capté de main de maitre par Igor, se font des plus réalistes, et vous entraine un moment dans les salles de concerts, ou dans les cathédrales, tout en restant à 4m10 de deux dôme en béryllium au reflet irisée.

:wink:
dominax
 
Messages: 5458
Inscription: 09 Mai 2010 16:50
  • offline

Message » 25 Déc 2011 21:31

Bonsoir Haskil,

legato écrit La transparence, la précision, le détourage, la stabilité, la largeur de l'image, la profondeur, les graves bien tendus, les aiguës filants et j'en passe et des meilleurs.
Tous ces termes sont le résultat de l'orientation de nos sociétés hyper technologique où tout doit être déterminé au quart de poil.



Pas le moins du monde, c'est le moyen le plus direct pour atteindre le coeur même de la musique dont le vecteur est le son enregistré, en l'occurrence. Par chance, si ces conditions ne sont pas toutes réunies, chacun sait entendre ce qui lui convient.


Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. Quand j'écoute par exemple des enregistrements mono de Segovia ou Atahualpa Yupanqui (que j'ai eu la chance de voir en concert il y a bien longtemps), il manque transparence, largeur, profondeur... et pourtant je prends beaucoup de plaisir à les écouter. La raison en est elle: "chacun sait entendre ce qui lui convient", je n'en suis pas sûr.
Le cœur même de la musique est pour moi autre chose. J'ai découvert Tchaïkovski à l'age de 14 ans joué par une harmonie municipale. Je n'avais quasiment aucune culture musicale.

Par contre, si un ou deux des éléments, détourage, transparence... sont mis en exergue par rapport aux autres, là je n'accède plus à la musique.

Patrick
legato
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 432
Inscription: 04 Déc 2008 0:17
Localisation: région parisienne

Message » 25 Déc 2011 23:19

dominax a écrit:vous voulez parler comme les magazine de hi-fi, tout est la le pipotron de la hi-fi :
http://www.dcx2496.fr/pipo.php


En ce qui concerne l'image gigantesque et sans entrave de ce préamplificateur, il ne faut pas négliger de reconnaitre que la plupart des connecteurs dorés de très haute qualité font la différence. A découvrir d'urgence. Fascinant !


Image
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 26 Déc 2011 12:14

...
syber
 
Messages: 10300
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 26 Déc 2011 13:40

legato a écrit:Bonsoir Haskil,

legato écrit La transparence, la précision, le détourage, la stabilité, la largeur de l'image, la profondeur, les graves bien tendus, les aiguës filants et j'en passe et des meilleurs.
Tous ces termes sont le résultat de l'orientation de nos sociétés hyper technologique où tout doit être déterminé au quart de poil.



Pas le moins du monde, c'est le moyen le plus direct pour atteindre le coeur même de la musique dont le vecteur est le son enregistré, en l'occurrence. Par chance, si ces conditions ne sont pas toutes réunies, chacun sait entendre ce qui lui convient.


Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. Quand j'écoute par exemple des enregistrements mono de Segovia ou Atahualpa Yupanqui (que j'ai eu la chance de voir en concert il y a bien longtemps), il manque transparence, largeur, profondeur... et pourtant je prends beaucoup de plaisir à les écouter. La raison en est elle: "chacun sait entendre ce qui lui convient", je n'en suis pas sûr.
Le cœur même de la musique est pour moi autre chose. J'ai découvert Tchaïkovski à l'age de 14 ans joué par une harmonie municipale. Je n'avais quasiment aucune culture musicale.

Par contre, si un ou deux des éléments, détourage, transparence... sont mis en exergue par rapport aux autres, là je n'accède plus à la musique.

Patrick


Tu dis ne pas être tout à fait d'accord avec moi et pourtant tu dit tout d'une coup rigoureusement la même chose que ce que j'écris... en te posant mal la question...

Pose toi la question à l'envers : si Segovia et Yupanqui (que j'ai également entendus en vrai)... avaient été enregistrés d'une façon aussi fidèle que celle que l'on peut atteindre aujourd'hui... cette qualité t'interdirait-elle d'accéder à la musique ?

Qui parle, par ailleurs, de mettre en exergue quoi que se soit ? Pourquoi, a tous prix, cette opposition que tu reprends à ton compte et qui veut que les plus grandes performances aillent contre la musique ?

Tu écrits "La transparence, la précision, le détourage, la stabilité, la largeur de l'image, la profondeur, les graves bien tendus, les aiguës filants et j'en passe et des meilleurs.
Tous ces termes sont le résultat de l'orientation de nos sociétés hyper technologique où tout doit être déterminé au quart de poil."


Pas le moins du monde le résultat de l'orientation de nos sociétés hyper technologique ! c'est au contraire, du point de vue de l'histoire de la pensée, une vieille lune opposée de génération en génération : c'est au nom de cette idée reçue (qui se décline aisément) que l'on oppose la raison au coeur, la science à l'état de nature, l'inné et l'acquis... que l'on dit par exemple, pour en revenir à la musique, que le savoir tue la sensibilité et la spontanéité, que les interprétes qui ont de la technique n'ont pas de coeur, que le savoir étouffe la spontanéité, etc.

C'est un automatisme de pensée binaire : il est amusant de voir qu'il est appliqué à la hifi avec une constance incroyable. La façon dont les performances sont mises en doute par le discours audiophile dominant dans les revues est amusant ! Or, à la vérité, les défauts, les limitations techniques n'ont jamais amélioré le résultat sonore, tout comme ils n'ont jamais pu permettre de mieux faire passer la musique.

J'adore le son des quatuors à cordes bien enregistrés dans les années 1920 et 1930 : j'adore ce son infidèle, patiné, associé à une technique d'archet ancienne, avec des portamentos (glissades, etc.). Esthétiquement, c'est une collusion admirable ! Alors que cette technique d'archet à l'ancienne, ce style de jeu + un son d'aujourd'hui créerait une collision vraisemblablement dommageable esthétiquement... pour autant, je n'en fais pas une règle... et surtout la musique n'en souffrirait pas...
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 26 Déc 2011 14:04

vanouille a écrit:2EME jour d'ecoute apres avoir tout viré : les anneaux et "chaussettes " pour tubes , les deux transfos , les deux rendistors , les ceraball sous la source , le systeme est donc mis en oeuvre de la maniere suivante: posé sur meuble finite element , lui mm vissé sur cerapuc , rien en dessous de la source et de l ampli , tubes: tubes sovteck d origine changés il y a 6mois pars des Nos tesla ecc8O3 S de fin des années 50 (superbes) , rien sur les tubes (ni ceux de la source) , les appareils direct a la prise murale hms , ligne dédiée , cable secteur vitus andromeda , enceintes simplement cablées avec le hms jubilee (retrait rendistors) , ben je confirme : je retrouve un grain , un soyeux , les instruments acoustiques et voix sont plus "pleins " , c'est aussi plus melodieux , c'est vrai , c'est moins tendu moins percutant , mais moins montant et de superbes timbres retrouvés : donc exit certains accessoires qui transforment la personnalité des appareils : il faut un meuble support sain , un bon cablage .....


bonjours Vanouille

Tu as bien raison d’avoir tout enlever car à force de toujours gratté ont fini par faire n’importe quoi, je suis moi-même passé par cette étape je dirais presque obligatoire pour comprendre bien des choses.

Au moins ta payé, tu sais !!!

Les accessoires peuvent être utile mais à une condition de ne pas perdre l’équilibre du système comme l’avez constater à ces dépends Vanouille, c’est toute la difficulté, ne pas partir en vrille, c’est si facile….

Cdt Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 31 Déc 2011 8:30

legato a écrit:Bonsoir,

La transparence, la précision, le détourage, la stabilité, la largeur de l'image, la profondeur, les graves bien tendus, les aiguës filants et j'en passe et des meilleurs.
Tous ces termes sont le résultat de l'orientation de nos sociétés hyper technologique où tout doit être déterminé au quart de poil.

La musique est souvent loin de tout cela.

Je pense aussi qu'une des raisons de cette perversion est l'appauvrissement de notre culture musicale, quelque soit le genre. On passe parfois plus de temps à chercher la transparence qu'à découvrir de nouveaux albums.

Vous êtes à n'en point douté sur le bon chemin. Ensuite il vous sera plus facile de faire le tri pour faire évoluer votre système si nécessaire.

Les gri gri genre pieds ou autres sont cela dit parfois très efficace. Mais à utiliser avec parcimonie.

Patrick


:D yessssssssss
BENOIST
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 2591
Inscription: 13 Sep 2003 7:21
Localisation: Villeporcher (41310)

Message » 31 Déc 2011 8:33

vanouille a écrit:2EME jour d'ecoute apres avoir tout viré : les anneaux et "chaussettes " pour tubes , les deux transfos , les deux rendistors , les ceraball sous la source , le systeme est donc mis en oeuvre de la maniere suivante: posé sur meuble finite element , lui mm vissé sur cerapuc , rien en dessous de la source et de l ampli , tubes: tubes sovteck d origine changés il y a 6mois pars des Nos tesla ecc8O3 S de fin des années 50 (superbes) , rien sur les tubes (ni ceux de la source) , les appareils direct a la prise murale hms , ligne dédiée , cable secteur vitus andromeda , enceintes simplement cablées avec le hms jubilee (retrait rendistors) , ben je confirme : je retrouve un grain , un soyeux , les instruments acoustiques et voix sont plus "pleins " , c'est aussi plus melodieux , c'est vrai , c'est moins tendu moins percutant , mais moins montant et de superbes timbres retrouvés : donc exit certains accessoires qui transforment la personnalité des appareils : il faut un meuble support sain , un bon cablage .....


Simple is beautiful ! :D

jlb/Docteur tubes
BENOIST
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 2591
Inscription: 13 Sep 2003 7:21
Localisation: Villeporcher (41310)

Message » 31 Déc 2011 8:35

legato a écrit:Bonsoir Haskil,

legato écrit La transparence, la précision, le détourage, la stabilité, la largeur de l'image, la profondeur, les graves bien tendus, les aiguës filants et j'en passe et des meilleurs.
Tous ces termes sont le résultat de l'orientation de nos sociétés hyper technologique où tout doit être déterminé au quart de poil.



Pas le moins du monde, c'est le moyen le plus direct pour atteindre le coeur même de la musique dont le vecteur est le son enregistré, en l'occurrence. Par chance, si ces conditions ne sont pas toutes réunies, chacun sait entendre ce qui lui convient.


Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. Quand j'écoute par exemple des enregistrements mono de Segovia ou Atahualpa Yupanqui (que j'ai eu la chance de voir en concert il y a bien longtemps), il manque transparence, largeur, profondeur... et pourtant je prends beaucoup de plaisir à les écouter. La raison en est elle: "chacun sait entendre ce qui lui convient", je n'en suis pas sûr.
Le cœur même de la musique est pour moi autre chose. J'ai découvert Tchaïkovski à l'age de 14 ans joué par une harmonie municipale. Je n'avais quasiment aucune culture musicale.

Par contre, si un ou deux des éléments, détourage, transparence... sont mis en exergue par rapport aux autres, là je n'accède plus à la musique.

Patrick


+1 8)
BENOIST
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 2591
Inscription: 13 Sep 2003 7:21
Localisation: Villeporcher (41310)

Message » 31 Déc 2011 8:48

un accessoire hifi cela peut etre un peu de poivre ou sel a rajouter sur sa chaine...

De denier tout en bloc , je ne pense pas qu'il faille aller jusque là...

Certains accessoires sont insérés par les constructeurs par soucis d'équilibre de rendu musical au final... c'est rare mais cela arrive !

Bien souvent malheureusement , certains accessoires sont du pur business qui nous conduit à se faire son chef d'orchestre chez soit , c'est sympa pour certains et rasoir pour d'autres , mais bon :hehe: ...
Le jeu final de tout cela ne devient plus le fait d'écouter de la musique mais de se faire des essais de rendus... dans les deux cas , ben c'est au final du plaisir pour certains et pas pour d'autres.

A partir du moment ou il y a du plaisir chez la personne , ben on ne peut plus trop se mettre à critiquer , chacun fait ce qu'il veut avec ses sous ! mais peut etre en connaissance de cause (un forum de discutions sur le sujet , évidemment peut donner des pistes de travaux et lancer des avertissements et mise en garde :wink: )

S'il s'agit de faire des essais d'accessoires sur une musique pour piano , faut il aussi savoir exactement comment "sonne" un piano ? et dans qu'elle mesure subjectivement je pourrais retrouver au mieux les mêmes sensations qu'au concert dans mon chez moi ?

jlb/Docteur tubes
BENOIST
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 2591
Inscription: 13 Sep 2003 7:21
Localisation: Villeporcher (41310)

Message » 31 Déc 2011 17:16

BENOIST a écrit:un accessoire hifi cela peut etre un peu de poivre ou sel a rajouter sur sa chaine...

De denier tout en bloc , je ne pense pas qu'il faille aller jusque là...

Certains accessoires sont insérés par les constructeurs par soucis d'équilibre de rendu musical au final... c'est rare mais cela arrive !

Bien souvent malheureusement , certains accessoires sont du pur business qui nous conduit à se faire son chef d'orchestre chez soit , c'est sympa pour certains et rasoir pour d'autres , mais bon :hehe: ...
Le jeu final de tout cela ne devient plus le fait d'écouter de la musique mais de se faire des essais de rendus... dans les deux cas , ben c'est au final du plaisir pour certains et pas pour d'autres.

A partir du moment ou il y a du plaisir chez la personne , ben on ne peut plus trop se mettre à critiquer , chacun fait ce qu'il veut avec ses sous ! mais peut etre en connaissance de cause (un forum de discutions sur le sujet , évidemment peut donner des pistes de travaux et lancer des avertissements et mise en garde :wink: )

S'il s'agit de faire des essais d'accessoires sur une musique pour piano , faut il aussi savoir exactement comment "sonne" un piano ? et dans qu'elle mesure subjectivement je pourrais retrouver au mieux les mêmes sensations qu'au concert dans mon chez moi ?

jlb/Docteur tubes


le piano dépend de l'enregistrement sur les bon système, si un piano est enregistré avec tout les écho de la pièce tu veux faire quoi pour les supprimer, et améliorer le rendu, bien sur on va se retrouver avec un vrais piano mais écouté dans une salle à l'acoustique foireuse

quand on est trop loin on capte la pièce quand on est trop près l'enregistrement vous met la tête dans le piano
:wink:
dominax
 
Messages: 5458
Inscription: 09 Mai 2010 16:50
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message