Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

JMR Euterpe

Message » 24 Nov 2010 0:34

Bonsoir,

Voilà, après plusieurs semaines d’errances, de questionnements, d’états d’âmes, j’ai trouvé les enceintes qui succédent à mes valeureuses JMR DUO : j’ai succombé au charme des JMR Euterpe. La décision ne fut pas simple. J’étais parti au début sur des biblios, dont je préfère l’esthétique. Cependant, au fil des posts j’ai fini par comprendre ou admettre (peut être à tort) que pour avoir des basses, il me fallait des colonnes à peu près dans mon budget ou des biblios au budget inatteignable. Conclusion….
Après qques recherches, des conseils glanés sur les forums, j’ai trouvé une occasion à prix décent et suis allé faire une écoute ce WE. Ecoute 100% sur mon matos (hormis les câbles d’enceintes et les enceintes)
Résultat des courses : j’ai cassé ma tirelire et les belles sonnent dans mon bureau !

Je vais essayer de vous les raconter avec mes mots de non expert.
Tout d’abord le reste de l’install : un atoll IN100 de 2001 (je crois), un lecteur yamaha CD-S700. Un cable de modulation profigold et des câbles enceintes de diametre correct à mon sens. Bref du câble sans prétention.

Les enceintes :
Nous sommes face à de « petites » colonnes qui mesurent quand même pas loin d’un mètre. Les Euterpe sont des enceintes 2 voies à ligne triangulaire accordée. Pour les haut-parleurs, Jean Marie ReYNAUD utilise un boomer de 17 cm de diamètre pour les fréquences médium et grave, et le registre aigu est confié à un dôme souple en pure soie de 25 mm.

Origine : France
Enceinte 2 voies / 2 HP - bass-reflex
Sensibilité : 90 dB / 1w / 1m
Impédance nominale : 4 ohms
Puissance admissible : 80 watts
Distorsion mesurée : < 1%
Réponse en fréquence : 40 - 22 kHz
Raccordement : mono câblage
Dimensions : ( H x L x P ) 92 x 20 x 33

La finition est excellente, le placage donne envie de toucher le bois, la face avant ne présente pas d’angle droit et donne une impression luxueuse. Les plastiques cheap que présentent certaines concurrentes sont absents ou bien cachés. L’évent est sur la partie avant des enceintes, ce qui facilite leur placement.

Mes goûts musicaux sont simples : rock, rock et rock. La période de prédilection part des beatles, et s’arrêtera à ma mort, donc le plus tard possible j’espère ! lol
J’ai un goût prononcé pour les voix et les enregistrements dépouillés.

Place aux écoutes:

Jimmy Hendrix - The wind cries mary : remasterisé
Malgré le remaster, le son n’est pas génial, mais c’est presque un régal. Jimmy revit, la ligne de basse est présente, jamais envahissante. On entend parfaitement les cymbales, la voix de Hendrix est très belle, profonde

Alanis Morisette - I was hoping : la voix est merveilleuse, la guitare sonne quand il le faut, les basses secouent mais n’envahissent jamais. Je viens de voir une corde de guitare vibrer devant moi !

RadioHead : In rainbows.
Je ne vais pas vous faire le coup du 15 steps qui est parfait, What Hifi l’a déjà utilisé
L’intro de Reckoner est diabolique : chaque instrument est détaché, c’est propre (et surtout TRES bien enregistré) quand la voix de Tom Yorke arrive, le temps s’arrete. La respiration de reprise, les cœurs en fond, tout est là, parfait. Ce morceau est un diamant !
House of cards : je ne peux plus m’arreter. Le disque entier y passe avec un bonheur quasiment extatique. Les aigus sont extrêmement bien traités et resplendissent de vérité et de détail. Je vous avoue le réécouter en même temps que je retranscrit ce CR….


The greatest RnR band in the world : Beggars banquet est une horreur. Si un jour on fait une autodafé de cds, je propose le mien sans hésiter. Complètement inécoutable, dur, sans matiere.
Je change pour flash point. C’est un miracle.
Paint in black est grandiose, simpathy est sublime ! Jagger est là, les voix de simpathy sont exactes, le rythme est entrainant, il y a des basses ni baveuses, ni grasses, ni pas assez basses. Je monte le son.

Sur la Mezzanine de Massive quoi de neuf ?
Quand on attaque avec angel, les basses percutent, c’est LE test sur ce domaine. Les enceintes s’en sortent à merveille. Ça envoie de la bonne basse, tendue, forte, le tout sans rien masquer de la foultitude de détails qu’il y a derrière. Un bonheur !
Tear Drop : le fond cafouilleux est respecté, les basses sont propres, et quand la voix apparaît, c’est une tuerie ! fabuleux. Rien ne se mélange, rien ne se met en avant. Wouah !!
Seul bémol : j’ai depuis égaré le disque………grrrrrrrrrrrrrrrrrrr……….. si vous le trouvez..

J’arrive à Gainsbarre, chez Max coiffeur pour hommes : toutes les intonations du vieux lubrique (génial lubrique) sont restituées. J’ai l’impression qu’il bave devant les seins de marilou ! tous les sons, très travaillés par ailleurs sont présents, qu’ils soient aigus, médiums, ou graves. Quand je passe chez Melody Nelson, l’univers du maitre est encore plus présent. La Rolls feule, les guitares vibrent. Serge n’est pas mort !

Patti arrive sur son cheval : le Gloria est tout simplement fabuleux. Toutes les intonations de la voix sont là, on entend bien les fausses « fausses notes » qui font la particularité de sa voix. Rien n’est jamais confus, mais rien ne sort jamais de l’ensemble. J’ai 30 ans de moins !
Entretemps, je me suis offert Twelve…………… j’ai la sensation que mon système a été créé par la déesse tant il rend hommage à chaque intonation, ou plutôt incantation de Patti.

Je ne peux pas résister et je mets le Hallelujah de Jeff Buckley, la démonstration parfaite sur voix et guitares. Chaque corde, vocale ou de guitare vibre dans l’espace. L’émotion est retranscrite à chaque note, les instruments sont bien spacialisés !

Puis c’est au tour de Sting et son All this time de me transporter. Sur l’intro, Fragile est bouleversant……. Des basses, des instruments, une voix feutrée. Comment retranscrire tout ça en 2 HP ? Mystère. JMR y est arrivé.

Les enceintes sont confondantes de naturel. Elles n’embellissent rien, ne mettent aucun registre en avant, pas plus qu’elles ne gomment les défauts de certains enregistrements. Les médiums sont sublimes, les basses présentes et propres, les aigus très détaillés.
Revers de la médaille: si vous leur donnez de la bouse, elle vous la retranscrivent sans états d’âmes !


Pour conclure, je n’aurais pas d’autre idée que de suggérer à tout acheteur de colonne « modeste » d’aller écouter l’Euterpe avant toute décision. Le seul risque qu’il court est de signer un bon de commande !
HC: Philips 42 PFL7403H, Pioneer BDP 430, Yamaha RX-V1800, Kef KHT 3005 SE.
Hifi: Full Cyrus, JMR Euterpe.
Avatar de l’utilisateur
eric1966
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 639
Inscription: 30 Juin 2007 10:12
Localisation: EURE
  • offline

Message » 24 Nov 2010 0:54

Merci Eric pour ce CR débordant d'enthousiasme :lol:
Voilà qui fait plaisir a lire.
En tout cas tu sembles ravi de ton système.

J'ai écouté moi aussi les Euterpe et je les avais trouvé excellentes.
Plus de problème de grave j'imagine. :wink:
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 25 Nov 2010 0:44

Un point majeur que j'ai oublié dans mon CR: j'ai acheté ces enceintes à un sympathique forumeur qui a eu la gentillesse et la patience de me laisser faire des écoutes assez longues. Je l'en remercie vivement!
HC: Philips 42 PFL7403H, Pioneer BDP 430, Yamaha RX-V1800, Kef KHT 3005 SE.
Hifi: Full Cyrus, JMR Euterpe.
Avatar de l’utilisateur
eric1966
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 639
Inscription: 30 Juin 2007 10:12
Localisation: EURE
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message