Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Kelinac ou le numéro de transformiste Gort'hien !

Message » 05 Juil 2010 15:05

:mdr: Hors de question que je change d'ampli, d'enceintes et de câbles... Je vais travailler par la source :wink: Ca ne sert à rien de compenser en sortie si ce qui arrive au départ à une signature marquée.
Donc..... arrondir les angles sur le DAC par changement d'AOP. Après.... Même si je gagne peu ce sera toujours ça... :wink:
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Juil 2010 15:05

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Juil 2010 16:25

Gort'h a écrit::mdr: Hors de question que je change d'ampli, d'enceintes et de câbles... Je vais travailler par la source :wink: Ca ne sert à rien de compenser en sortie si ce qui arrive au départ à une signature marquée.
Donc..... arrondir les angles sur le DAC par changement d'AOP. Après.... Même si je gagne peu ce sera toujours ça... :wink:



Je sens que chacun pourrait y aller de son avis.

J'aurai raisonné de façon contraire : compenser le plus tard possible, et surtout pas la source si elle est neutre et analytique.
M'enfin chacun fait comme il veut et comme il peut ! :roll: :wink:
Bien sûr que ça n'est pas raisonnable ! Mais en HI-FI est-ce le but ? Mario RICCI.
Je ris très peu mais j'apprécie beaucoup l'humour.
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 12640
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Paris 15
  • offline

Message » 05 Juil 2010 16:29

Surtout comme il peut :wink:
Je pense ma stratégie cohérente sur le papier. On va voir si ça se concrétise :wink:
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 06 Juil 2010 19:30

Je suis en train d'écouter un disque d'électro(soft) a volume très modéré(potard très en dessous de 9h) et très franchement ça le fait!Du détail,du grave,c'est lisible...
J'attends les AOP Moon pour comparaison.Jugés romantiques et smooth :wink: A voir quoi.
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 06 Juil 2010 21:23

pour comparer, il ne faut pas entendre ce que l'on est censé écouter? :lol:


=> Je sors :oops: désolé
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 06 Juil 2010 21:57

Je me demandais si qqn allait me la faire. :mdr:
Je ne m'attendais pas a toi par contre. :wink:
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 07 Juil 2010 2:22

:wink:
Bonnes écoutes quand même :mdr:
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 07 Juil 2010 9:24

Merci :wink:
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 13 Juil 2010 14:32

Hello tout le monde

Bon ca y est j'ai commandé, reçu, installé et un peu écouté les AOP Moon de chez Audio-GD pour mettre sur mon DAC puisque (vu que tout le monde à suivi) j'ai pris l'option d'attaquer le système par la source.
Donc oui, comme je l'ai dit sur le post du Zhaolu, l'installation de ces deux AOP discrets (de nom) en lieu et place des AOP d'origine me permet d'avoir affaire à une toute autre écoute.
De détaillée, analytique avec un équilibre spectracle clair dû à une carence en bas-medium, je passe à quelque chose de très différent.

1ere chose j'ai l'impression que les AOP d'origine d'origine du Zhaolu ont tendance à détimbrer. En écoutant hier et en repensant aux remarques de Yijing suite à sa venue (ex: Il est enregistré bizarrement ce CD) je me suis fait cette réflexion.
Donc les timbres me semblent plus naturels aujourd'hui. Je le ressens sur les notes les plus aigus d'un piano mais aussi sur les notes graves où je perçois le jeu avec et sans pédale mais également l'impression d'entendre le feutre du piano lorsque la touche est enfoncée au maximum.
Le medium gagne en présence et en matière. Sur les voix bien évidemment.J'ai retesté Strange Fruit de Nina Simone et oui Yijing tu avais raison. Lors de ton passage la voix sonnait maigrelette et un brin aggressive. Ce qui devait être des points culminants d'émotion devenait un passage difficilement écoutable si on poussait trop le volume. Aujourd'hui c'est tout le contraire qui se produit. L'émotion est à fleur de peau et le plaisir aussi.
Alors oui c'est de la coloration mais ce n'est pas à mon sens un embompoint donc ça passe remarquablement.
Sur les cuivres comme la trompette par exemple c'est la même chose.

L'aigû est à mon sens légérement tronqué à son extrémité et/ou est plus mate. Du coup ca virevolte moins haut mais il me semble que ca ne sacrifie pas aux détails.
Pour le grave, il s'est un peu arrondi. Sur une contrebasse on va sentir une note plus ronde par exemple. Pour autant, le slap de la main est toujours présent et efficace. La ligne mélodique peut se suivre sans aucune difficulté.
Les attaques de batteries sont moins rentre dedans, plus sages. Il y a une perte d'un peu de dynamique sur ces passages là. Sur la caisse claire ça percute mais c'est moins vif ou encore une fois plus mate.
Sur la grosse caisse on sent de la rondeur également. L'impact est là mais plus étouffé à mon sens.
En résumé, l'ensemble est plus chaleureux, un peu moins dynamique mais tout autant détaillé. Je pense que c'est un parti prix d'écoute. On n'est pas dans une écoute globalisante recentré sur le medium mais on n'est pas non plus dans de l'hyper analytique.
Un compromis qui s'avére gagnant à mon oreille pour le moment.

En conclusion les AOP ne nuisent pas à mon système bien au contraire. Je pense être parti dans la bonne direction tant la différence de rendu pour un prix modique est importante.

Reste que ce sont des impressions de 1eres écoutes réalisés hier soir sur une courte durée.
Tout cela mérite d'être a nouveau testé sur du plus long terme et également avec des styles plus pêchus comme le rock ou le métal.
Les manques et autres frustrations n'apparaissant jamais lors de 1ers tests (autosatisfaction primaire de l'audiophile avec un nouveau jouet :mdr: ).

Reste que j'aimerai également dans quelques temps tester les AOP Earth.

Voilou :wink:
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 13 Juil 2010 15:57

A suivre donc... :wink:
Bien sûr que ça n'est pas raisonnable ! Mais en HI-FI est-ce le but ? Mario RICCI.
Je ris très peu mais j'apprécie beaucoup l'humour.
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 12640
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Paris 15
  • offline

Message » 13 Juil 2010 16:04

A voir à l'usage en fait sur des écoutes plus longues.
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 15 Juil 2010 11:34

Bon bon bon. Suite des écoutes que j'ai pu faire.
J'ai pu m'essayer à quelques pistes sur quelques morceaux de rock.
J'ai testé :
- Pink Floyd "The Wall"
- Led Zeppelin "IV"
- Marillion "Marbles"

Ces tests avaient pour but de tester mon système sur des musiques plus pêchues pour déceler les éventuels manques en terme de :
- Dynamique (impacts de batteries)
- Bande passante écourtée dans l'aigu (solos de guitare)

Le volume sonore est resté relativement modéré (potard à 9h maximum). Donc non réaliste mais plus élevé que mon niveau d'écoute moyen.

Je confirme ce que j'ai déjà dit à savoir que l'aigu est assagit et légérement écourté.
J'ai également perdu un peu en dynamique.

Le rock n'est donc pas forcèment le style priviligié des AOP Moon. Pour autant ce n'est pas frustrant à l'écoute. D'autant plus que la comparaison se fait avec un rendu précédent assez extrême concernant les deux éléments cités.

J'ai également écouté des choses plus calmes et pop:
- Damien Rice "O"
- Yann Tiersen "C'était Ici" (Live)
- Leonard Cohen "Live In London"
Pour le 1er cité c'est l'émotion à l'état pure qui prime. Les voix sont magnifiques de présence et de richesse. A pleurer. Les voix féminines qui interviennent de temps à autre en arrière plan sont d'une lisibilité impressionnantes et véhiculent également une émotion à tomber.
Lorsque la guitare et la batterie se mettent en route pour les (rares) montées en puissance, ça claque comme il faut tout en respectant la musicalité de l'artiste. Pas d'aggressivité ca reste très fluide.
Je ferai les mêmes remarques concernant Leonard Cohen. Déjà j'ai retrouvé le grain de sa voix qui s'était éclaircie bizarrement. Et concernant les choeurs la lisibilité est bien présente. C'est légérement en arrière plant et pourtant on entend les respiration des choriste et quasiment les bruits de langue sur la palais sur les "lalala"

Sur le Yann Tiersen l'aspect live est très bien restranscrit (applaudissements au début, la porte qui claque est très réaliste). Sur "La Terrasse", la voix de Yann Tiersen est moins lisible non pas dans sa présence ou son timbre mais plus sur la compréhension des paroles. Le volume était très modéré et pour moi c'est complètement lié au fait que ce soit un live.
Sur "Rue des Cascades" c'est d'une beauté exceptionnelle. Je ne me suis jamais surpris a écouter la ligne de piano, son changement de rythme, les silences lorsque le tempo est très ralenti avant de repartir. Impressionnant.
Là aussi, présence et émotions sont au rendez-vous.

Il est clair que les attaques de piano sont un peu moins piquantes et vives qu'auparavant, l'aigu file moins haut mais on est vraiment sur du détail et face aux autres qualités ca ne pèse pas très lourd finalement.

Le système reste quand même suffisament transparent pour sonner de manière différente selon les prises de son. Il faudrait que je teste une prise de son vraiment pourrie pour voir ce que cela donne. :wink:

Je reste donc totalement satisfait par ce changement.

A suivre. Faudra bien qu'a la longue un véritable manque apparaisse :wink:
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 06 Aoû 2010 9:06

Hello les gens

Après utilisation intensive et rodage quelques impressions sur ces AOP.

Pour ma part je trouve que c'est une très bonne affaire. Eu égard au prix et au délai entre commande et livraison (1 petite semaine) ce sont de très bon AOP et en tous cas très largement supérieurs à ceux d'origine.
Si au début le rendu est mate et très soyeux.Le son s'ouvre très sensiblement avec le temps.
La bande passante devient plus large, on retrouve de la dynamique et les micro-informations sont plus audibles. La scène respire beaucoup mieux.
C'est vivant et détaillé.
Pour ma part c'est presque parfait, le rodage a éclairci le rendu et ca l'est un tout petit peu trop pour moi.

Il est possible de connecter les fils de masse de ces AOP à la masse du DAC. Ceci est censé les "arrondir" à l'écoute. Je fais un test temporaire sans soudure .
Ca ne change pas fondatementalement les choses mais c'est un poil mieux. On se rapproche de ce que j'attends.

La perfection n'étant pas de ce monde je me dis que je ne peux pas faire mieux sans dépenser des fortunes.

Et puis... et puis le hasard et également une remise en cause de mes certititudes vont faire leur oeuvre....

J'utilise un câble de modulation RCA pour faire la liaison du Drive vers le DAC (Suppra EFF-I). J'utilise l'autre câble de la même paire pour faire la liaison entre le DAC et mon décodeur Numericable. Déjà surprenant,ils doivent être en 75 Ohms...
Cela force a brancher/débrancher lorsque je switche de la chaine à la TV.Seulement les connecteurs de ces câbles sont un peu galères. Ils rendent les câbles un peu difficiles à débrancher (il faut tirer dessus). Rien de gênant quand les changements sont rares mais quand on les multiplie c'est un peu plus embêtant....
Je décide donc d'acheter deux câbles. Et cette fois deux "vrais" câbles numériques blindés.
Un câble basique noname pour la TV et au détour d'une PA ici, un Wireworld Starlight 5 a un prix ma foi très compétitif.

Le changement de câble à été LE changement qu'il me fallait. Le vendeur m'a dit "il est neutre, apporte pas mal de matière mais n 'est pas d'une dynamique pétaradante". J'ai pris note et l'ai choisi par rapport à ce descriptif me disant que ca pourrait me convenir.Pourtant pour moi un câble numérique ne fait que transporter des 0 et des 1, pas de raison qu'il y ait une quelconque influence sur le son.
Et bien si.... :roll:
Le Suppra que j'utilisais avant, m'avait déjà donné l'impression d'explorer pas mal le haut du spectre en modulation. Et bien force est de constater qu'en transportant un flux numérique le résultat est le même.
De même je constate exactement ce que m'avait dit le vendeur du Wireworld. Mais du coup à mon oreille le rendu est devenu très équilibré, et, effectivement, la neutralité du câble laisse passer la sonorité des éléments en amont et principalement du DAC.
Alors peu importe quel câble modifie réellement le signal et peu importe comment, un câble numérique peut changer la restitution et le petit manque que j'avais pour atteindre la restistution attendu a été obtenu par ce changement de câble. A méditer... Je pourrai même le percevoir à l'aveugle sans soucis.

Pour la petite histoire j'ai aussi légérement espacé les enceintes l'une de l'autre et je suis ravi de constater que ca respire mieux.
Je me suis repassé la 5e de Mahler (version Chailly du disque test de Yijing) hier et c'était magnifique. On en n'est pas à la précision diabolique des Tannoy Mini Autograph mais la lisibilité des pupitres est ma foi très convaicante. Les cuivres ne sont pas aggressifs du tout, c'est excellent.
Je me suis repassé aussi "L'invitation au voyage".Piano et violoncelle. C'est beau... Pourtant, à mon sens le disque n'est pas particulièrement bien enregistré mais on prend quand même énormément de plaisir. J'ai noté une belle transparence également. C'est la 1ere fois que j'entend la pianiste reprendre son souflle sur le 1er titre.

Il me reste un dernier test a faire. Allez disons deux, le 2e est sous réserve et peu attendre.
Le 1er c'est de déconnecter les fils de masse des masses du DAC. Histoire de valider ce que je préfère à l'écoute.
Le 2e ce sera de tester les AOP Earth toujours chez Audio-GD.
Mais avant ça je profite et je prends mon pieds :D

Comme l'a précisé Yijing en début de topic, les Kelinac sont de magnifiques enceintes mais il faut faire très attention à quoi on les marie. Elles n'acceptent pas n'importe qui.
Faire ressortir cette neutralité et cette vivacité sans sombrer dans l'aggressif ou dans le "froid" demande de la mise au point.
Elles ne sont ni difficiles à placer, ni difficiles à alimenter, pour autant dans les deux cas il convient d'être prudent et malin et avoir envie d'en tirer le meilleur. :wink:
Alors certe on peut faire mieux. Essentiellement dans le placement. Mais ma pièce ne me le permet pas.

Au niveau mesures je suis à :
80 cm du mur arrière (mesuré de l'avant du coffret)
1,90m de tweeter à tweeter
2,50m en distance d'écoute
Enceintes très légèrement pincées vers la zone d'écoute (elles regardent mes épaules en fait).

:wink:
Dernière édition par Gort'h le 06 Aoû 2010 9:23, édité 3 fois.
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 06 Aoû 2010 9:14

yijing a écrit:
On commence, l'écoute par le premier titre qui m'avait mis en transe dans l'auditorium : le Miserere d'Allegri :

:) Bonjour, c'était quelle version?
FREUD912
 
Messages: 2542
Inscription: 11 Sep 2006 19:40
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 06 Aoû 2010 9:15

Très bonne question. J'aimerai bien le savoir aussi :wink:
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message