Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

L'âge d'or de la hifi: ça commence aujourd'hui!

Message » 15 Aoû 2006 16:12

pour rester ds l'esprit du topic,quels sont les appareils qui depuis 25 ans semblent avoir le plus changé en bien notre "rapport au son",pas amelioré de chouia%, changé ,plusieurs reponses possibles ,je me lance:

les cd et leur declinaison,pratique fiable facile d'usage(se lever 16 fois pendant l'ecoute ,ras le bol),bon marche ,j'y inclus les lecteurs bien sur,ne plus se prendre la tete sur les cellules,les pointes l'anti skating,quel soulagement

le net,pour l'achat,la revente,les prix...

les amplis milieu,bas de gamme, autour de 300 euros,ça "marche"bien et le son est d'un bon rapport q/p

les systemes embarqués ds les voitures qd c est d'origine et bien pensé pour l'ergonomie,la commande au volant par exemple

le pc et ses derives,mp3 etc

et le dvd,mais c'est plus trop ds le sujet


he,dub,je crois que ça va reagir :D :D
dg55
 
Messages: 82
Inscription: 23 Déc 2005 0:32
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Aoû 2006 16:12

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Aoû 2006 16:45

Et si le plus grand progrès c'était la télécommande... :wink:
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 15 Aoû 2006 17:10

PAT 94 a écrit:Et si le plus grand progrès c'était la télécommande... :wink:


Bah! on avait déjà des commandes à distance (reliée par fil!) par exemple sur le Révox vers 76/77…

Cela dit t'as pas tot: ça et la durée des piles! :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28976
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 16 Aoû 2006 22:45

dg55 a écrit:
les amplis milieu,bas de gamme, autour de 300 euros,ça "marche"bien et le son est d'un bon rapport q/p


Chacun ces oréilles n'est pas! :mdr: perso je prends mon pied encore plus avec les bons amplis Vintage restaurés! Les equivalents en neuf 2 ou 3 fois plus chers je leur p.... dans la r... :lol:


dg55 a écrit:
les systemes embarqués ds les voitures qd c est d'origine et bien pensé pour l'ergonomie,la commande au volant par exemple


Mise appart la commande au volant aux US' tels autoradios existaient déjà
depuis plus de 30 ans ! :roll: :P
Sansui 4ever!
bujugo
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2550
Inscription: 16 Fév 2005 8:11
Localisation: Hauts de Seine
  • offline

Message » 17 Aoû 2006 9:53

j'ai à la maison un auto radio qui était en deux parties, la premiere étant, l'alimentation 110V avec un convertisseur a relay 12v --->110 et l'ampli mono à tube, plus en prime une sortie 110v pour le rasoir.

et l'autre bloc était le recepteur plus toute les commandes de l'auto radio équipé de micros tubes.

c'est dommage mais je verrais bien un ampli à tube dans ma voiture :) car les convertisseur ont tellement évolués......


Philippe B.
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 17 Aoû 2006 11:22

Je ne sais pas si l'age d'or existe seulement, et, si oui, s'il commence aujourd'hui ou reste encore à venir, mais nous avons un avantage ENORME comparé aux périodes passées : nous avons le choix.
Le choix entre le SACD et les vynils, le choix entre les tubes et les amplificateurs numériques, le choix entre des enceintes dernier cri et des "boites à chaussure" de 1960, le choix entre la domotique, le PCHC/Hifi, les serveurs domestiques d'un côté et les charantaises pour aller changer le disque et régler le niveau de l'autre ;)

En étant très proche de réaliser une synergie entre un ampli de 1958 et un préampli de 2003, je ne peux que m'en réjouir.

Burndav' (c'était paut-être mieux avant, mais c'est mieux d'en profiter maintenant)

(En passant : ce thread est très agréable à lire, merci aux personnes qui y participent !)
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Message » 17 Aoû 2006 12:30

+1 sauf sur les disques, et ce n'est hélas pas un détail.
J'aurais aimé avoir du choix en SACD, format formidable même lu avec un lecteur de 100 Euros, plus de choix en disque DVD-A etc... Or au moment de faire les courses de nouveautés avec ma liste d'artistes actifs préférés en main, force est de constater que je ne les trouve qu'en CD (sauf rares exceptions). Dans de telles circonstances, peu importe pour moi qu'on ait le choix en machines de lecture multiformat...
Je pense qu'"on" a raté le numérique haute résolution en Hi-Fi, pour diverses raisons. On aurait pu être en ce moment même dans son "age d'or", mais ce n'est pas le cas et l'occasion ne se représentera pas de si tôt.
Heureusement que le format 16/44.1 (CD ou virtuel - WAV ou flac -) n'est pas si mauvais (il est même meilleur d'années en années), sa fidélité au master en tout cas est très bonne.

Un age d'or est peut-être en cours pour les amplis, là d'accord, avec la diversification sans précédent de l'offre comme le dit Burndav, où les schémas largement éprouvés (en lampes et transistors linéaires) cotoient les petits nouveaux de la classe D de qualité, apparus grâce à de véritables efforts de R&D (classe D qui existait déjà depuis longtemps mais sans prétention ni possibilité de qualité en full band).
De la vraie recherche et développement, de cette envergure, c'est suffisamment rare en Hi-Fi pour être souligné et salué (même si la ligne de mire du marché pro et audio/vidéo en son ensemble, bien plus large au niveau perspective de rentabilisation que la seule Hi-Fi, n'est pas pour rien dans ces investissements...).
=> qualité Hi-Fi à coût modéré (du moins au niveau du coût composants, il ne faudrait pas que ça dérape en prix de vente...), encombrement réduit facilitant son inclusion dans les enceintes, ce sont les principaux intérêts pratiques que je trouve à l'amplification commutée de qualité pour le moment (sans compter les économies d'énergie), en attendant d'y prêter une oreille attentive.

Reste les transducteurs, mais là je ne vois pas grand chose de fondamentalement nouveau depuis des années ni à venir dans un futur proche (ou même à moyen terme à vrai dire)?
Coté multivoies à outrance (3D), il y a des axes de recherche en cours (IRCAM etc...) mais je crains que ça ne soit pas dispo dans nos salons avant longtemps.

cdlt,
GBo
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 18 Aoû 2006 11:28

c'est dommage mais je verrais bien un ampli à tube dans ma voiture car les convertisseur ont tellement évolués......
Ca existe!
Fafa
 
Messages: 71250
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse

Message » 18 Aoû 2006 13:07

GBo a écrit:+1 sauf sur les disques, et ce n'est hélas pas un détail.
J'aurais aimé avoir du choix en SACD, format formidable même lu avec un lecteur de 100 Euros, plus de choix en disque DVD-A etc... Or au moment de faire les courses de nouveautés avec ma liste d'artistes actifs préférés en main, force est de constater que je ne les trouve qu'en CD (sauf rares exceptions). Dans de telles circonstances, peu importe pour moi qu'on ait le choix en machines de lecture multiformat...
Je pense qu'"on" a raté le numérique haute résolution en Hi-Fi, pour diverses raisons.



C'est très vrai! Mais je reste un poil plus optimiste:

il se pourrait que se multiplient les versions 24/48 avec le format dual disc — voire que le 24/48 ou le 24/96 "prennent" pour la musique.

Ce qui serait déjà mieux que rien.


Explication? C'est seulement le public de consommateur de musique (classique) qui s'est "restreint" en termes de part de marcgé — alors qu'en chiffres absolus, il a en réalité augmenté sans commune mesure par rapport à il y a 30 ans… Du coup, entre la faible part de vente en pourcentages et le fait qu'une bonne majorité d'entre eux se fichent de la qualité audible, il est clair que les ventes de haute résolution ne peuvent se développer.


Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28976
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 19 Aoû 2006 23:58

Gbo a écrit:J'aurais aimé avoir du choix en SACD, format formidable même lu avec un lecteur de 100 Euros, plus de choix en disque DVD-A etc... Or au moment de faire les courses de nouveautés avec ma liste d'artistes actifs préférés en main, force est de constater que je ne les trouve qu'en CD (sauf rares exceptions). Dans de telles circonstances, peu importe pour moi qu'on ait le choix en machines de lecture multiformat...
Je pense qu'"on" a raté le numérique haute résolution en Hi-Fi, pour diverses raisons.


En même temps entre les bras cassés qui mixent avec des moufles dans les studios, et les Producteur/DA qui sont persuadés que le public ne rêve que de musique ultracompressée et de CDs blindés de clipping, je fini par me demander à quoi cela sert d'avoir un support aussi génial que le SACD, vu que l'on est même plus capable de faire un CD correct...

Et c'est très c*n paske sur des enregistrements plus anciens, des bonnes vieilles bandes analogiques 60s-70s-80s qui transpirent le travail génial d'ingénieurs du son qui n'usurpent pas leur nom, le SACD donne des résultats tout simplement bluffants.

Le problème des formats comme le DVD-Audio ou le SACD, c'est finalement d'être apparus à une époque ou les profils "artistiques" n'ont plus aucun pouvoir dans les maisons de disques.

dub a écrit:il se pourrait que se multiplient les versions 24/48 avec le format dual disc — voire que le 24/48 ou le 24/96 "prennent" pour la musique.

Ce qui serait déjà mieux que rien.


Cela serait déja bien que l'on recommence à faire des masters corrects. Des mix inventifs. Bref un truc en voie de disparition: un disque bien produit.
Alesk
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 135
Inscription: 20 Jan 2005 15:17
Localisation: Lyon Zéro-Quatre

Message » 20 Aoû 2006 7:57

Tu généralise trop sur la qualité, ou alors c'est lié au style de musique que tu écoutes, et là comme je l'ai souvent dit ici, attention à deméler la volonté artistique des musiciens (à laquelle on peut ne pas adhérer), de la faute de goût ou de technique pure et simple (fautes qui existent, je ne le nie pas, la "culture" du son sky rock avec 2 dB de dynamique faisant forcément des dégats).

Pour ma part, j'achète depuis maintenant 20 ans quelques dizaines de CD de jazz (acoustique pur et "fusion") par an au rayon nouveautés de la Fnac ou d'ailleurs. CD que je réécoute sur ma chaine actuelle HDG.
Je puis donc témoigner de cette qualité croissante dont je parlais (sauf rares exceptions), pour ce style de production en tout cas. C'est flagrant sur le rendu des cymbales et charley par exemple, aujourd'hui (depuis quelques années) on est enfin arrivé à rendre correctement le timbre de toute la batterie, on était loin du compte AMHA dans les 80's que ce soit en CD ou en 33 tr.

Le fait que le CD, pourtant coincé dans le 16bits/ 44.1 KHz ad vitam eternam, puisse rendre ces progrès (de la prise de son? des micros? des preamplis? des tables de mixages? de la résolution des masters? des transferts sophistiqués master->16/44.1?) est une bonne nouvelle, maintenant que l'on sait qu'on en a pour un bout de temps avec ce format.

cdlt,
GBo
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 20 Aoû 2006 12:02

+1
C'est juste que sur le jazz en particulier, les mauvais enregistrements sont minoritaires, ce type de musique subit peut être moins la contrainte d'une compression importante plus ou moins obligée pour le passage fréquent en radio?
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 20 Aoû 2006 12:11

Les radios ont toutes des compresseurs en aval du lecteur de CD de toutes façon (même "Jazz à Fip" utilise de la compression, pas mal dosée d'ailleurs), ce ne devrait pas être la raison.

Maintenant si on parle Hip-Hop, R&B moderne, "dance" (house, techno...), la compression de dynamique est constitutive de ces musiques (elles n'existeraient pas sans), et c'est souvent très créatif, piste par piste, voire par samples, c'est n'est pas juste un coup à la fin. C'est le sens de mon message.
Bien sûr la compression extrême surajoutée par sky rock est un scandale, bouillie infecte même si on aime le rap à la base. De même compresser à outrance la dynamique de DSotM des Pink Floyd pour un remastering de disque, c'est un crime.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 20 Aoû 2006 14:41

en meme temps on voit des maisons inconnues lancer,par exemple l 'integrale a prix cassé de tel ou tel,bien sur c'est aussi du marketing et personne n'ecoutera tous les 80 ou 100 cd de ces coffrets..
cependant,quel progres dans l'accessibilité,à des oeuvres et a des musiques,impensable surtout pour ceux qui se souviennent de leur premier achat d'un "bon"vinyl classique chez le petit disquaire si sympathique qu 'on repartait generalement convaincu d'etre un imbecile meme pas capable de decrocher un premier prix de conservatoire :evil:
dg55
 
Messages: 82
Inscription: 23 Déc 2005 0:32
  • offline

Message » 20 Aoû 2006 16:48

GBo a écrit:Tu généralise trop sur la qualité, ou alors c'est lié au style de musique que tu écoutes,


Possible, en même temps, que la qualité de l'enregistrement soit liée non plus aux qualités intrinsèques du support, mais uniquement au style musical et donc au supposé public visé, me gène un peu beaucoup. Surtout que, si l'on raisonne en termes de quantités vendues, les disques enregistrés n'importe comment sont désormais ultra-majoritaires dans les oreilles des gens. Qui disposent du coup d'une référence de qualité sonore complétement biaisée. Une oreille cela s'éduque...

Au moins, quand Thriller se vendait par millions, il proposait aussi une production phénomènale.

Que les progrès effectués dans la chaîne d'enregistrement numérique soit réservés à un public averti, alors qu'il suffirait que les ingés son utilisent leurs bécanes correctement et que les DA arrêtent de vouer un culte insensé au "Louder is Better" pour que tout le monde en profite, je trouce cela assez rageant...

Alors que bon, avec une utilisation intelligentes de tous les effets et algos disponibles aujourd'hui, on arrive parfois a des disques exceptionnels comme le Fat of The Land des Prodigy ou le Decks'n'Drums des Propellerheads, tous les deux impec pour mettre un mauvais ampli à genoux... :mdr:
Alesk
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 135
Inscription: 20 Jan 2005 15:17
Localisation: Lyon Zéro-Quatre


Retourner vers Discussions Générales



cron