Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 23 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

l'amplification il y a vraiment une mode...

Message » 28 Juil 2006 18:20

Coût total dans les 900 € en très gros, sachant que je n'ai pas lésiné sur l'alim.

Le module est relativement cher, comparé à un UCD par exemple (mais l'alim du gemincore est plus simple à faire)
http://www.audiophonics.fr/cl3-gemincore-numerique-p-738.html?osCsid=87e942276eb2b8b61e40e061a1c0fba2

Après il faut rajouter une centaine d'euros d'alim pour chacun des canaux (45000uF par canal), les transfos (500 VA par canal pour ma part, mais je m'en sers aussi pour alimenter mon caisson de basse, sinon un seul aurait suffit). Plus outillage vis, connectique etc...

Donc oui c'est cher :( mais les produits finis, qui arriveront bientôt et avec des alims à découpage, devraient être plus économique.

Si vous voulez plus d'infos les forumeurs Sigma et Frederik Dezé bossent chez CL3 et sont toujours prêts à répondre aux questions ;)
Avatar de l’utilisateur
ccc
Pro-Fabricant.
Pro-Fabricant.
 
Messages: 3032
Inscription: 05 Mar 2003 22:16
Localisation: Paris

Annonce

Message par Google » 28 Juil 2006 18:20

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Juil 2006 19:23

Pour info, le microsignal de TMS en 6 canaux coute dans les 4500 euros... La facade alu et le boitier sont chers...
chardonnet
 
Messages: 659
Inscription: 14 Oct 2003 12:01

Message » 28 Juil 2006 19:35

chardonnet a écrit:Pour info, le microsignal de TMS en 6 canaux coute dans les 4500 euros... La facade alu et le boitier sont chers...


900 * 3 = 2700 € pour 6 canaux en DIY. Mais difficile de deviner ce que cela coutera en produit fini :-?
Avatar de l’utilisateur
ccc
Pro-Fabricant.
Pro-Fabricant.
 
Messages: 3032
Inscription: 05 Mar 2003 22:16
Localisation: Paris

Message » 29 Juil 2006 14:39

MBON a écrit:[...]
Mais n'oublions pas le seul véritable amplificateur numérique...Le TacT !!!!!
Avec un intégré TacT et une source numérique, on n'a plus de préampli, plus de DAC...c'est comme si la galette était relié directement aux enceintes :D
Très séduisant sur le papier, en pratique le résultat n'est pas forcément la grosse claque attendue...
[...]


Peut être plus maintenant (Panasonic en fait, d'autres aussi), mais TacT Audio serait en effet les premiers à avoir commercialisé l'amplificateur hi-fi à commutation le plus numérique qui soit (en 1998, le Millennium), et je crois avoir lu qu'il fait partie à ce titre du Guinness book des records.
Ils ont utilisés la technologie Equibit des Danois de Toccata Technology, société qui a depuis été rachetée par Texas Instruments, en Mars 2000.

Pour faire un peu de vulgarisation pour les lecteurs peu familiarisés avec ces technos, voici un schéma trouvé sur le net montrant bien la différence entre un ampli à commutation analogique basique et un ampli à commutation-le-plus-numérique-qui-soit (à ce jour):

Image

On voit que la partie modulation de la famille du Millennium contient un circuit qui convertit le PCM entrant en un créneau PWM: il fait ça par calcul, donc en restant véritablement dans le domaine numérique. Comme cela a été dit, la partie amplification proprement dite est analogique, puisqu'il s'agit d'amplifier le signal en créneau qui sort de l'étage de conversion.

Je rappelle qu'un signal PWM contient l'information musicale par l'intermédiaire de la largeur de chaque créneau (et non de la suite de 0 et de 1 puisque c'est toujours du 0101010...); l'avantage de ce type de signal, commun aux deux approches, c'est qu'il ne sollicite les transistors qu'en tout ou rien, ce qui minimise considérablement la consommation (et permet de faire des amplis puissants à encombrement réduit).

Notez que le schéma est assez marketing pro "all-digital" puisque présenté comme ça, outre que l'architecture suggérée pour l'ampli à commut analogique est la moins sophistiquée qui soit, on ne voit que les avantages du "all-digital": pas besoin d'une conversion D->A préalable lorsqu'on passe un CD ou un DVD-A. Mais on imagine mal les difficultés techniques qu'impose cette approche digitale, du moins pour une application aux prétentions Hi-Fi.

cdlt,
GBo
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 29 Juil 2006 16:41

Bonjour,

GBo a écrit:Ils ont utilisés la technologie Equibit des Danois de Toccata Technology, société qui a depuis été rachetée par Texas Instruments.

Un autre avantage de cette technologie concerne le controle du volume.
Sur un ampli Tact le controle du volume est obtenu en modifiant la tension d'alimentation de l'étage de sortie.
Ceci permet de conserver la résolution 24 bits sur une plage comprise entre 0 et -39dB :
http://www.dirac-france.com/page.asp?co ... model=2150

A+

Francis Brooke
Francisbr
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1257
Inscription: 20 Sep 2002 15:09
Localisation: Lyon (69)

Message » 29 Juil 2006 18:05

Merci pour ces explications, mais il y a quelque chose que je ne comprend pas bien
Je rappelle qu'un signal PWM contient l'information musicale par l'intermédiaire de la largeur de chaque créneau (et non de la suite de 0 et de 1 puisque c'est toujours du 0101010...);


Pour moi ___--_---__-----__------___ en créneaux ca donne à peu prêt 0001101110011110011111000 non ?
Avatar de l’utilisateur
ccc
Pro-Fabricant.
Pro-Fabricant.
 
Messages: 3032
Inscription: 05 Mar 2003 22:16
Localisation: Paris

Message » 29 Juil 2006 19:30

loloboy a écrit:
chardonnet a écrit:- Ne chauffe pas (par les temps qui court ce n'est pas si mal... :D )

Je regardais mes amplis numériques Yamaha hier et je me faisait la même remarque.


Ouaip, peut être mais comment vous faites en hiver ? :lol: :lol: :lol:
Au prix du zout ! :o
fredfish
 
Messages: 4025
Inscription: 04 Sep 2005 15:27
  • offline

Message » 29 Juil 2006 19:48

fredfish a écrit:
loloboy a écrit:
chardonnet a écrit:- Ne chauffe pas (par les temps qui court ce n'est pas si mal... :D )

Je regardais mes amplis numériques Yamaha hier et je me faisait la même remarque.


Ouaip, peut être mais comment vous faites en hiver ? :lol: :lol: :lol:
Au prix du zout ! :o


C'est facile :

Image

+

Image

+
Image

+ le plus important

Image

Enfin ce qu'il a autour du cou, parce que sur les genoux (et pour en avoir eu un) : non !
Avatar de l’utilisateur
ccc
Pro-Fabricant.
Pro-Fabricant.
 
Messages: 3032
Inscription: 05 Mar 2003 22:16
Localisation: Paris

Message » 29 Juil 2006 19:54

GBo a écrit:On voit que la partie modulation de la famille du Millennium contient un circuit qui convertit le PCM entrant en un créneau PWM: il fait ça par calcul, donc en restant véritablement dans le domaine numérique.


Ca doit être à peu près la même chose que ce qui se passe dans les puces que Sony appelle S-MASTER, ne penses-tu pas? Je ne me souviens plus si on en avait parlé dans la filière au long court sur les amplis numériques Sony.

Je me souviens cependant d'une discussion entre ajds et jbcauchy, qui parlaient justement de la conversion en PWM, mais à partir d'un signal delta-sigma 1 bit.

Il faudrait retrouver les deux filières pour les mettre en lien ici. Elles contenaient des schémas et des explications très intéressantes.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 29 Juil 2006 19:57

Excellent ! Mon épouse viens de rire autant que moi ! Vraiment excellent.
Attention car CCC en belgique voulais dire "Cellule communiste combattante"... Voilà pour info !

:lol: :lol: :lol:
fredfish
 
Messages: 4025
Inscription: 04 Sep 2005 15:27
  • offline

Message » 29 Juil 2006 20:00

fredfish a écrit:Excellent ! Mon épouse viens de rire autant que moi ! Vraiment excellent.
Attention car CCC en belgique voulais dire "Cellule communiste combattante"... Voilà pour info !

:lol: :lol: :lol:


ccc veut malheureusement dire plein de choses, mais aucune ne correspond à la raison pour laquelle j'utilise ce pseudo.

Il y a même un post dessus :lol: http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?t=29822599
Avatar de l’utilisateur
ccc
Pro-Fabricant.
Pro-Fabricant.
 
Messages: 3032
Inscription: 05 Mar 2003 22:16
Localisation: Paris

Message » 29 Juil 2006 22:04

Scytales a écrit: [...]
Ca doit être à peu près la même chose que ce qui se passe dans les puces que Sony appelle S-MASTER, ne penses-tu pas? Je ne me souviens plus si on en avait parlé dans la filière au long court sur les amplis numériques Sony.
[...]

Oui, à peu près, mais le diable est dans les détails... En tout cas tu as raison, j'aurais du citer les amplis Sony S-master pro, Sony est un pionnier du "all-digital" également. Voici le white paper (on reste sur sa faim sur leur C-PLM propriétaire)http://audio.sg/pic/STRDA9000ES_TWP.pdf
cdlt,
GBo
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 29 Juil 2006 22:15

ccc a écrit:Merci pour ces explications, mais il y a quelque chose que je ne comprend pas bien
Je rappelle qu'un signal PWM contient l'information musicale par l'intermédiaire de la largeur de chaque créneau (et non de la suite de 0 et de 1 puisque c'est toujours du 0101010...);


Pour moi ___--_---__-----__------___ en créneaux ca donne à peu prêt 0001101110011110011111000 non ?


C'est une façon de voir, mais qui est trompeuse car elle signifierait que la largeur des créneaux prend des valeurs discrètes (fonction discontinue), ce qui n'est ni obligatoire, ni souhaitable.
Schéma à méditer avant d'aller plus loin, avec un signal d'entrée est analogique:

Image
source: PDF IEEE

NB: le NPWM est le PWM dit naturel, celui qui est issu de la classique intersection avec le signal en dent de scie. Le UPWM (U comme uniforme) est une variante de PWM qui impose des instants d'échantillonnage à une période fixe (ce n'est pas le cas de l'intersection avec la dent de scie, regardez bien).
Dans les deux cas de figure, rien ne dit que la largeur n'est pas une fonction continue, idéalement c'est du continu, il ne doit pas y a avoir de "palier" dans la largeur de ces créneaux.
Dans un ampli à commutation numérique (qui part d'un signal PCM), ça se complique...

cdlt,
GBo
Dernière édition par GBo le 29 Juil 2006 22:37, édité 1 fois.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 29 Juil 2006 22:37

Après une longue méditation, je crois avoir compris, enfin peut-être.
Le passage de 0 à 1 ne se ferait que lors d'un changement d'état, façon jour/nuit.

Donc en fait ___--_---__-----__------___ se traduirait plutôt par
1***0*10**1**0****1**0*****1***, en UPNW si on considère que les * correspondent à des périodes issues du signal en dent de scie.

Suis-je un peu plus proche de la vérité ?
Avatar de l’utilisateur
ccc
Pro-Fabricant.
Pro-Fabricant.
 
Messages: 3032
Inscription: 05 Mar 2003 22:16
Localisation: Paris

Message » 29 Juil 2006 22:40

ccc a écrit:Après une longue méditation, je crois avoir compris, enfin peut-être.
(...)
Suis-je un peu plus proche de la vérité ?


Tu serais pas en vacances en Inde, des fois ?
Faudra penser à revenir avant qu'il ne soit trop tard :mdr:
(ça n'est pas encore le cas, tu n'as pas mis une majuscule à Vérité)
fgero
 
Messages: 3837
Inscription: 23 Oct 2004 23:44
Localisation: 92
  • offline


Retourner vers Discussions Générales