Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

l'amplification il y a vraiment une mode...

Message » 30 Juil 2006 18:42

j'espères que ça ne froissera personne.

Au contraire, je suis loin de tout connaitre, à bas les monopôles :wink:

Je rajoute juste la raison pour laquelle les amplis class D émettent des ondes EM (quel que soit le type de l'alim): c'est inhérent au PWM de puissance: si je prends le schéma de base avec mon NPWM par exemple, je vais avoir une porteuse de quelques centaines de KHz, et une porteuse en créneau comme on l'a vu, avec des fronts les plus verticaux possibles, bref l'horreur: j'ai donc des harmoniques bien présentes (jusqu'à plusieurs dizaines de MHz) en sortie de l'étage d'amplification juste avant le filtrage. Le filtre atténue bien sûr tout ceci mais sans annuler totalement, et de toute façon une partie à déja été émise en amont me semble-t'il.
Chaque constructeur a ses astuces pour amoindir les émissions ou pour passer malgré tout les tests EMI avec succès, certains schémas par exemple n'utilisent pas de dent de scie ou de triangle (je suis toujours dans les amplis à commut analogique) mais des auto-oscillations (ce qui étale le problème, en amoidrissant les pics d'émissions parasites à des fréquences bien précises).

Pour l'aspect sensi du tuner: si l'ampli émet des interférences dans la bande FM et que l'antenne les capte, alors l'interféreur I vient se rajouter au bruit habituel N, voire prédominer, et les capacités de réception sur un canal interféré (par une freq identique ou juste adjacente) seront en effet moindres dans ce cas (on parle de C/I au lieu de C/N en jargon radio).

cdlt,
GBo
Dernière édition par GBo le 30 Juil 2006 18:57, édité 1 fois.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Annonce

Message par Google » 30 Juil 2006 18:42

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Juil 2006 18:57

Au sujet du tuner,avec une liaison 75 ohms en double blindage vers une antenne extérieure,il n'y a pas de raison d'avoir de tels problèmes.Ce type de câble a un facteur de blindage de 75 à 90 dB,ce qui signifie qu'il faudrait que l'ampli génère un champ assez élevé( de l'ordre de 115 dBuV) pour perturber la réception ou que l'antenne soit proche de l'ampli.
niouborn
 
Messages: 1723
Inscription: 27 Mar 2004 23:05
Localisation: Bien caché dans l'abri
  • offline

Message » 30 Juil 2006 19:23

On va déjà laisser notre ami mettre son ampli à la terre, ça devait aider à se résoudre :wink:

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 30 Juil 2006 20:56

A prioris la mise à la terre n'a rien changé... :-? ceci dit chez moi on ne peut pas dire que la terre soit une réference... :mdr:
chardonnet
 
Messages: 659
Inscription: 14 Oct 2003 12:01

Message » 30 Juil 2006 21:02

Ben avec le bébé, avoir une bonne terre peut se révéler utile, faudrait faire vérifier ça par un électricien, ne serait-ce que par rapport aux normes et la sécurité :wink:

Pour la mise à la terre, voir aussi celle du tuner (le blindage du câble d'antenne pas mis à la terre peut aussi jouer)

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 31 Juil 2006 9:53

chardonnet a écrit: ceci dit chez moi on ne peut pas dire que la terre soit une réference... :mdr:
:lol: :lol: :lol:
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 31 Juil 2006 10:01

chardonnet a écrit:
loloboy a écrit:
chardonnet a écrit:- Ne chauffe pas (par les temps qui court ce n'est pas si mal... :D )

Je regardais mes amplis numériques Yamaha hier et je me faisait la même remarque.


:wink:

Tu peux en parler un peu Yam ?

J'en avais parlé à l'époque :
http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29786606

Aujourd'hui, j'en ai deux (des MX-D1, bandes de pervers), en bi-amplification sur mes Zingali... et ca n'apporte rien (mais bon, le deuxieme est mieux là qu'a attendre dans son carton que je lui trouve une utilité).

Niveau qualité, toujours un grave splendide... c'est vrai qu'il distord tellement peu qu'on a par moment l'impression qu'il est court... mais ce n'est qu'une impression. Un aigu de grande qualité (tout en douceur, peut etre un peu trop par moment).
Reste ce Médium en retrait qui peut compliquer un poil l'association.

Mais de tres bons amplis quand même.
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 31 Juil 2006 11:01

loloboy a écrit:Reste ce Médium en retrait qui peut compliquer un poil l'association.

Mais de tres bons amplis quand même.


Salut Loic,

Garde le yam pour le grave et demande à Jacques (TMS) qu'il te fasses essayer un microsignal, le médium aigu de cet ampli est vraiment son point fort... :wink:

Olivier
chardonnet
 
Messages: 659
Inscription: 14 Oct 2003 12:01

Message » 31 Juil 2006 11:02

Le probleme des Zingali (comme pas mal de systeme a pavillon) est que bi-amplifier avec des amplis différents est un gros risque... en effet, avec une frequence de coupure à 900 Hz, tu n'as pas le droit à l'erreur.
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 31 Juil 2006 11:23

loloboy a écrit:Le probleme des Zingali (comme pas mal de systeme a pavillon) est que bi-amplifier avec des amplis différents est un gros risque... en effet, avec une frequence de coupure à 900 Hz, tu n'as pas le droit à l'erreur.


En restant dans la même technologie d'amplis (à découpage), ça ne va pas s'entendre. Dans l'install qui est passé dans PAV, c'est le cas :wink:

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 01 Aoû 2006 12:33

fafa.dudu a écrit:
En bout de chaine et comme le dit MBON il faut de l'électricité, donc l'amplification sera toujours analogique à ce niveau là.
Je verrais très bien la possibilité d'envoyer des "piques" électriques de toujours la même intensité (exactement ce qu'il y a marqué sur le SACD). Ce serait alors du numérique. [...]


Je n'avais pas vu ton message...
On pourrait en effet envisager un modulateur Σ-Δ (Sigma-Delta) en lieu et place d'un modulateur PWM (ou ses variantes) dans un ampli class D à entrée analogique; dans le synoptique de l'ampli class D dit "all-digital", on pourrait également remplacer l'étage de conversion PCM->PWM par un étage de conversion PCM->Σ-Δ, c'est tout à fait faisable me semble t'il; on appellerait toujours ces amplis "class D" puisque c'est l'aspect commutation qui définit cette classe (fonctionnement en tout ou rien des transistors de puissance).

Pour rappel, voici le schéma de principe d'un tel modulateur (le plus simple S-D qui existe) et la forme du signal qu'il produit sur un sinus:
Image
Source: http://www.mm.fh-heilbronn.de/gruhler/p ... arison.pdf

Il faut toujours avoir à l'esprit que le PWM et ses nombreuses variantes subtiles ne sont que les plus courantes des modulations utilisées pour l'amplification class D, mais pas les seules possibles (j'avais également parlé d'une modul prometteuse du nom de SB-ZePoC sur le thread fleuve sur le ICEpower et Cie).
Ensuite reste à voir si les contraintes technologiques du moment permettent d'en tirer ou pas un bon parti pour la Hi-Fi, si exigeante.

Ton "Ce serait alors du numérique" me semble donc recevable pour un ampli Σ-Δ: oui c'est un peu plus numérique que le PWM, puisqu'à la sortie du modulateur, on aura véritablement un bitstream: pour revenir à l'image bien pratique du livre, je pourrais y noter scrupuleusement la suite de chiffres 01010011101010110100... qui sort du modulateur sigma-delta à chaque coup de clock sans rien perdre de l'information contenue dans ce signal.

Par contre comme tu le rappelles, tout n'est toujours pas entièrement numérique, même pour la variante avec entrée numérique d'un ampli Σ-Δ: on a vu que le fait d'amplifier une forme d'onde en tout ou rien (2 tensions) n'avait rien de numérique: l'étage de puissance (les transistors FET) amplifient en faisant une homothétie sur les "hauteurs" du signal: hors artefacts, c'est donc une opération qui consiste "juste" à augmenter les tensions du signal en entrée, cela est typiquement de l'électronique analogique, avec toute sa difficulté.
Note qu'il n'a rien à regretter, le but n'étant pas forcément d'être numérique de bout en bout, mais de minimiser toute forme de distorsion dans ce qui alimente les transducteurs (HP), ne nous trompons pas de but.

Dernière remarque, tu ne dis pas le contraire mais je préfère préciser: on ne peut pas envoyer ces "piques" issues de l'étage d'amplification de forte puissance aux HPs (ils risquent de griller même s'ils arrriveront sans doute à filtrer de façon naturelle le bruit haute fréquence), mais on applique un filtre passe-bas au sein de l'ampli après l'étage de puissance pour ne retenir (reconstruire) que le signal audio. De plus des "piques" sur des cables de HP, bonjour les émissions EM.

En tout cas ton idée existe, et elle est promue entre autres par le géant de l'électronique intégrée Analog Devices, qui propose depuis 2005 une gamme de circuits AD199x qui inclut un modulateur ΣΔ en lieu et place d'un modulateur PWM:
Image
L'observateur avisé remarquera que le feedback prend en compte l'étage d'amplification...

cdlt,
GBo
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 05 Aoû 2006 11:14

Pour info complémentaire, voici le data sheet du circuit AD1990:
http://www.analog.com/UploadedFiles/Dat ... 1990_0.pdf
Analog Devices ne vise pas le marché de la Hi-Fi avec cette approche ΣΔ du class D (pas sûr que les perfs ne le permettent) mais le marché des télés, autoradios (très difficile question EMI), micro-chaînes, HP de PC etc... L'AD1996 est le modèle le + puissant avec 2x40W.
cdlt,
GBo
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 05 Aoû 2006 16:21

Bonjour,

GBo a écrit:L'observateur avisé remarquera que le feedback prend en compte l'étage d'amplification...

C'est la différence avec les "vrais" amplis numérique comme le Tact qui ne possèdent pas de boucle de contre-réaction globale.

A+

Francis Brooke
Francisbr
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1257
Inscription: 20 Sep 2002 15:09
Localisation: Lyon (69)

Message » 05 Aoû 2006 19:32

Exact:
- le chip d'ampli sigma-delta d'Analog Devices n'est pas "all-digital" puisque son entrée est analogique (le modulateur se comporte cependant exactement comme un ADC S-D, raison pour laquelle je l'ai qualifié d'"un peu plus numérique" que le PWM...)
- les amplis "all-digital" à base de la techno equibit n'ont pas de boucle de feedback à ce jour, ils sont de ce fait sensibles aux instabilités éventuelles de l'alim par exemple, qui doit de ce fait être irréprochable (antony² l'a relevé plusieurs fois me semble t'il).

Par contre pour une écoute de support numérique (la grande majorité des écoutes pour beaucoup d'entre nous), l'avantage de ces amplis est qu'ils évitent la conversion D->A du lecteur CD, la transmission analogique jusqu'à l'ampli et l'échantillonage du signal avec les petits aléas de précision des oscillateurs/comparateurs dans son étage d'entrée.

Cependant, il n'est pas impossible d'imaginer un ampli "all-digital" qui prenne en compte du feedback du correction d'erreur, B&O / Icepower digital par exemple y arrive bien si j'en crois les publications sur leur système dit PEDEC:
Image
http://www.icepower.bang-olufsen.com/sw ... eid=402368

cdlt,
GBo
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 05 Aoû 2006 19:51

Pour ma part j'ai cédé à la tentation des amplis numeriques avec le I1000 3d lab secondé d'un ampli de puissance numerique de meme puissance.
Suis pas pres de changer :D
Pratique, surpruissant, jamais agressif, chauffe peu.
cfc
 
Messages: 1854
Inscription: 25 Mai 2005 0:24
  • offline


Retourner vers Discussions Générales