Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 13 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

l'écoute est elle meilleure en muticanal qu'en stereo ?

Le sondage s’est terminé le 14 Juin 2004 22:10

OUI
35
42%
NON
49
58%
 
Nombre total de votes : 84

l'écoute est elle meilleure en muticanal qu'en stereo...

Message » 24 Mai 2004 14:03

Bonne analyse de Abraham.ctl.

Un des gros souci, c'est qu'en musique nous héritons du "formatage" HC, et que les normes ne sont pas assez précises, même pour le HC. Mais il est impensable d'imposer à des particuliers un cahier des charges drastique comme pour un cinéma!!

Pour de la musique pure, un système 4.0 ou 4.2 (caisson droite et gauche) est largement suffisant, car on utilise les principes de la stéréophonie à l'enregistrement (même si les ingés son utilisent du multi micro, ils essaient de recréer ce relief sonore, et je dois avouer que je reste qqfois baba d'entendre ce qu'ils arrivent à faire 8) )

Les systèmes à 7, 8 10 ou plus de canaux sont liés à l'aproche cinéma où la notion de stéréo n'était pas très employée (mais ça change il semble).

Un autre souci, est que les préampli MC sont très orientés HC (décodeurs DD-DTS, etc..) et pas pour la musique : le calage temporel des enceintes n'est donc pas possible en mode by-pass, d'où la solution de l'utilisation d'un processeur "son" externe indépendant pour compenser les différences de distance (entre autre) : mais ce type d'appareil n'est en général pas prévu dans le budget :( , (mais il peut très bien remplacer complètement le préampli dans certains cas).

Je pense que la maturation va effectivement prendre un certain temps, à mon avis (et ce n'est que mon avis) 3 à 5 ans pour avoir des façons d'opérer qui sont "rodées" (tout va de plus en plus vite de nos jours)

Jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Annonce

Message par Google » 24 Mai 2004 14:03

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Mai 2004 14:11

GBo a écrit:Bonjour, autre question:
TMS a écrit:[...]
La remarque de P.E. Léon est pertinante, car hormis une adaptation Physiotemporelle au local, un système à 3 canaux et plus ne peut pas générer de stéréophonie :cry:
[...]

Peut-on se rapprocher d'une réponse physiotemporelle quasi-identique sur les 3 enceintes en choisissant la dimension de la pièce qui permet le plus grand éloignement des enceintes G et D par rapport aux murs latéraux? autre méthode?
Merci de vos interventions.
cdlt,
GBo.


Avec mes excuses BGo, j'avais "loupé" votre question.

Avec un système 4.0 ou 4.2, on peut équilibrer les réponses physiotemporelle en faisant une pièces acoustiquement (je dis bien acoustiquement) symétrique sur les deux axes pour que les enceintes aient toute le même environnement acoustique.

L'équilibre entre les quatre enceintes ne dispense pas de les éloigner des murs :wink:

Pour la centrale, les lois de l'acoustique font qu'elle aura toujours un environnement acoustique différent des autres :(

Jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 24 Mai 2004 17:05

transeuropexpress a écrit:Je m'y suis mis ce matin avec 'Passion' de peter gabriel sous l'oreille (SACD reçu hier :lol: ) -

En stereo bcp de puissance - et une image qui gagne vraiment les 3 dimenssions par rapport au CD. c'est fort et beau. (pauvre CD....)

En 5+1 sur la Denon a11: le problème est d'essayer de s'abstraire de la différence sonore de base en passant du tube au totor-HC - premier handicap - seconde constatation: l'image sonore av/ar ne commence à 'vivre' que par l'adjonction de pieds amortisseurs Xindak (et si ma liaison 5.1 était cablée en ogophon aussi mais ça commence à faire) = tout ceci étant posé, le mix de Passion est plutot réussit en multicanal, sobre, élargissant à certains moments la scène sonore. Peter connait son boulot, OK - mais je continue de préférer la stereo ....

Notre mémoire psycho-acoustique est tenace je pense ..... 40 ans de stereo ... ça ne s'oublie pas :wink:

A+

TEE


Bon, verification faite, le SACD 'Passion' est en DSD STEREO - :oops: :oops: :oops: :oops: - pas mal non comme leçon - 40 ans de stereo .... ça ne s'oublie pas .... :roll: - je me suis au moins prouvé qu'un SACD stéréo est bien meilleur ... sur unez platine SACD dédiée (AMHA).

Bon, cette fois je sors :wink:

TEE
Le HC c'est une passion, ça permet d'apprendre le bricolage, l'électricité, la maçonnerie, mais ça n'entretient pas le bronzage ....
transeuropexpress
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3780
Inscription: 04 Sep 2003 22:08
Localisation: oise mais frontière val d'oise
  • offline

Message » 24 Mai 2004 19:46

Et comme il se doit : le score reste nettement en faveur des anti multicanal.

Comment pourrait-il en être autrement ?

De la théorie à la pratique, il y a un pas énorme, surtout quand on oublie de mentionner que la théorie ( le principe de Huygens en particulier ) n'est jamais respectée à fond et que cinq canaux c'est peut être un pas de plus vers l'holophonie mais on est très très loin du but.

Contrairement à ce que l'on peut croire, la pièce peut nous rendre service en masquant certaines imperfections technologiques. Ceci se vérifie très bien quand on écoute un enregistrement en chambre sourde et dans un local semi réverbérant agréable (une pièce très encombrée fait parfois des choses très agréables). Le local semi réverbérant produit des sources fantômes qui permettent de compléter (subjectivement) certaines imperfections du message de base.

Une écoute en chambre sourde nous place face au système de reproduction et à ses limites. Il se trouve que le cerveau accepte mieux certaines manifestations acoustiques d'un local que les déphasages qui accompagnent chaque mouvement de la tête dans une chambre sourde (et Dieu saît si j'ai passé du temps là-dedans).

La fidélité absolue est une utopie. Bien sûr, les conditions idéales existent mais elles sont impossibles à mettre en pratique. La question est de savoir si l'illusion progresse avec le nombre de canaux et là, je dis oui ! mais, amis audiophiles, il faut vous attendre à passer de nombreuses heures de mise au point.

De tous les discours, je retiens surtout celui d'Abraham qui semble doté d'un sens pratique plus réaliste.

Si l'on ne respecte pas les règles, les règles ne vous respecteront pas.

Je ne suis pas convaincu par l'alignement temporel (remarquez que je ne dis pas c'est inutile ou mauvais). C'est compliqué sur le plan technologique car, comme pour un enregistrement, il y a une distance critique d'écoute. A l'époque où je travaillais chez Cabasse, nous avons beaucoup réfléchi et expérimenté en ce domaine (je me souviens, c'était précisément au moment des JO d'Albertville car nous devions équiper des cars de TVHD de Thomson et réaligner des sources avec des lignes à retard numériques) et B&W aussi, dont je possède un prototype de système de correction par convolution qui n'a jamais été produit.

Au bout du compte, comme en stéréo, tout est plus simple qu'il n'y paraît et, une fois de plus, ceux qui auront les oreilles les plus afutées nous procureront les écoutes les plus crédibles...

...Tiens, je n'ai pas dit vraies. Et si crédible suffisait ? Crédible, c'est déjà beaucoup parce que cela veut dire que cela fait illusion.

Bien mise en oeuvre, avec des moyens conventionnels et à condition de respecter un certain nombre de contraintes (comme en stéréo), le multicanal fait davantage illusion que la stéréo à 2 canaux.

Jean Hiraga a réalisé un auditorium intéressant où les parties diffusantes se trouvent derrière les enceintes (une sorte de LEDE à l'envers). Cela fonctionne plutôt pas mal. Ce n'est pas une chambre sourde et une chambre sourde est à fuir car pour justifier une chambre sourde, il faut que nous recevions les informations de toutes les directions (haut, bas, gauche, droite etc.. ) Or 5 canaux ne réalisent pas cela sauf : avec des systèmes de traîtement et des prises de son qui ne marchent qu'en un seul point (comme d'hab). Cela ne me fait pas rêver !

Harvey Fletcher reconstituait un orchestre en plaçant huit micros sur la scène et en remplaçant les micros par des enceintes

Manfred Schroeder faisait de même ; ce qui lui permettait de réenregistrer cet orchestre virtuel dans différentes salles et de tester des méthodes d'enregistrement.

Nous n'avons pas le choix ; nous devons faire de notre pièce une amie car personne n'ira transformer son salon en salle de mesure. Personne n'est obligé d'accepter le setup cinéma pour la reproduction musicale. Aujourd'hui, tous les processeurs sont 7.1 . Cela nous laisse un tas de possibilités pour écouter ce que l'on veut.

Actuellement, un audiophile place ses deux enceintes avec ses oreilles. Il peut faire aussi bien avec cinq enceintes. Une chose ne trompe pas : si vous réussissez à recréer un beau centre entre deux enceintes, c'est qu'elles sont bien placées. Avec cinq enceintes, vous avez dix possibilités de créer une paire. Ecoutez-les les unes après les autres et jouez sur le placement et les orientations jusqu'au moment où vous obtiendrez 10 stéréos aussi parfaites que possible.

Si les ambiances sont trop proches, ce ne sont pas les retards qui vous aideront car la quantité de réverbération est moindre que sur les enceintes les plus éloignées. Le fait que les ambiances soient plus nettes que les principales ne changera pas avec un délai ou une égalisation. Pour diminuer la réverb, il faut augmenter la directivité et ce n'est pas simple (surtout quand les ambiances sont déjà contre un mur avec un facteur Q=2, sur une grande partie du spectre).

Le DSR avec enceintes sur un demi-cercle frontal offre des possibilités intéressantes car on peut envisager de placer les cinq enceintes le long d'un mur et d'appliquer des retards permettant de reformer virtuellement l'arc de cercle. Bernard Neveu assimile cela à une projection de Mercator.

Dans ce cas, il suffit de disposer d'enceintes d'ambiances plus à l'arrière pour passer un film ou écouter de la musique enregistrée selon ce principe.

Dans l'absolu, le DSR va davantage dans le sens du principe de Huygens (théorie des ondelettes ; vous trouverez des illustrations sur le sujet sur le net).

Ce principe de Huygens, Cabasse y fait référence depuis 1954, date de ses premières expériences avec Bernard Neveu. Si je précise cela, c'est que d'autres tentent actuellement (payés avec nos sous) de s'en attribuer la paternité.

Pour résumer : le multicanal est une incontestable avancée si vous lui accordez autant de soins que vous n'en accordez à la stéréophonie.

J'ai passé des années en labo et sur le terrain, muni d'instruments de mesure, à régler, collecter, transmettre l'info, investir et enregistrer. Ma crédibilité n'est pas moins bonne. J'ai travaillé avec des gens qui avaient autant de culture musicale que technique et qui m'ont botté le train en m'imposant de vérifier si ma théorie se démontait aussi bien qu'elle se montait. Cela apprend l'humilité.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 24 Mai 2004 20:00

Ms'ieur Muller, j'aime bien votre pragmatisme !

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 25 Mai 2004 0:17

Tout d'abord un grand merci à Jacques et à Philippe,

Philippe, c'est bien beau la théorie de la pentaphonie mais elle était trop en avance en mars 1994...et maintenant j'ai peur qu'elle soit désuète vu que pas mal de particuliers sont équipés de Home Cinéma et qu'ils écoutent de la musique uniquement avec les DSP de leurs amplis HC (on découvre même depuis peu que certains forumeurs le font aussi... :wink: ) et comme ce sont eux qui font le marché...

Je fais parti des intégristes qui ont toujours préféré une écoute avec une centrale fantome tant que je n'avais pas une colonne identique comme centrale mais croyez vous que vous allez réussir à imposer 5 enceintes frontales identiques en arc de cercle chez des particuliers...normaux... :wink: ...?

Moi, j'en doute fortement...

Avez vous calculé la surface du séjour (ou pièce mixte salon-salle à manger) qu'il faut ?

On a donc 5 enceintes séparées d'un mètre, entre elles et des murs. Je prends le cas de mes colonnes la caisse fait 28x40, et bien cela fait 7m40 de large (en réalité un peu moins, puisque c'est un arc de cercle).

Et même en se basant sur 80cm entre les 5 enceintes et les murs, (ce qui est mon cas à l'heure actuelle pour mes trois enceintes colonnes frontales) cela fait malgré tout à 6m20 de large.

Après on compte le recul nécessaire à l'écoute d'un tel système, disons 3m50 et derrière le canapé, il faut loger le reste table plus chaises...cela fait vraiment une pièce d'un minimum de 50m².

Dans un cas comme dans l'autre, il y a peu de gens qui pourront se permettre d'installer un tel système dans leurs séjours par manque de place.


Conclusion, le seul système audio multicanal qui prendra et perdurera sera un 5.0 (ou 5.1 que je trouve inutile en audio) qui se servira du positionnement des enceintes d'un système HC déjà en place. Il ne restera comme objectif que d'expliquer au grand public qu'il faut améliorer leurs enceintes arrières et leur centrale pour obtenir plus de fidélité.

A +.
Gérard.

PS: J'attends avec impatience les SACD 3.0 Mercury qui ne devrait plus tarder pour comparer avec les prises de son actuelle des SACD 5.0...:wink:
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 25 Mai 2004 6:31

La Pentaphonie n'était pas frontale, contrairement à ce que beaucoup disent (et là, je peux être très sûr de moi parce que j'ai tout défini, même le nom et écrit tous les textes officiels de Cabasse sur le sujet). La disposition était exactement et fortuitement celle de THX (3 enceintes avant dans 60°) et deux enceintes sur le côté à 180°. La seule différence était l'emploi d'enceintes normales sur le côté et non de dipôles.

Beaucoup ont cru à un multicanal frontal parce qu'ils occupaient une place assez éloignée dans la salle Havane mais la place d'écoute virtuelle était au premier rang, celle qu'occupait l'opérateur qui faisait les démos live music. Mais c'est là que nous avons eu la meilleure surprise car nous avons remarqué que l'image restait très réaliste quelque soit la place occupée. La présence des musiciens était un point de repère très important. Donc pas de sweet spot et c'est très important. C'est un système simple et logique qui n'a rien d'incompatible avec le HC. Si l'on place des enceintes du genre B&W DS7 sur les côtés, on peut faire de la pentaphonie en mode monopolaire et du THX en mode dipolaire sans déplacer les enceintes.

Rien de révolutionnaire donc et je n'ai jamais compris pourquoi la pentaphonie fut jugée en avance sur son temps. Elle devançait à peine la sortie des systèmes à cinq canaux discrets. Le HC, c'est exactement la même chose mais avec les latérales reculées de 20° chacune (et c'est là à mon avis que les problèmes commencent quand on veut faire de l'enregistrement naturel).

Si on avait écouté les gens, on aurait placé une enceinte sur une armoire et une autre derrière le canapé parce beaucoup faisaient comme cela. Quand notre objectif est la fidélité, nous avons le devoir (en tant que professionnel) d'aller dans le sens de cette fidélité tant qu'elle est applicable. La musique en multicanal n'a rien de figé parce qu'elle ne s'est pas encore vraiment imposée, contrairement au home-cinéma. Le problème de la compatibilité entre ces deux mondes est intéressant mais je suis persuadé que le HC est beaucoup plus souple que la musique car cette dernière peut être la reproduction de quelque chose de réel, contrairement au ciné. Si j'observe ce qui se passe dans une salle de cinéma (qui est la référence pour un film, comme la salle de concert l'est pour la musique vivante), je vois de nombreuses petites enceintes qui font le tour de la pièce. La localisation ne semble donc pas être une condition essentielle de la reproduction des ambiances au cinéma. Il est donc possible d'ajouter des enceintes d'ambiances qui peuvent être différentes des principales comme dans une salle de cinéma et garder ses meilleurs canaux vers l'avant), là où il y a des vrais instruments à entendre. En ajoutant ou en coupant ces petites enceintes pour les films ou certains entregistrements musicaux, on peut faire des tas de choses différentes. Abbey Road vient de s'équiper d'une nouvelle cabine comprenant 5 Nautilus 801 à l'avant et 5 Nautilus HTM1 pour les ambiances.

Il existe toujours des solutions pour qui veut y arriver mais on ne pourra pas ambitionner d'avoir un système très performant sans effort. Mais vous avez raison, le frein est là et les meilleures théories ne servent à rien si elles ne sont pas applicables.

Pour ma part, tant que je ne serai pas convaincu par un autre mode de diffusion, je continuerai à enregistrer le 5.0 sans placer les enceintes à l'arrière. Dans peu de temps, je proposerai des enregistrements en 5.0 avec une disposition que je crois tout à fait bénéfique pour améliorer le relief et tellement logique. Ce sont des expériences menées dans mon studio avec un journaliste de la revue allemande Audio, venu faire un reportage, qui m'ont mis la puce à l'oreille. Je commence mercredi (demain) avec des pièces pour violon et piano. Pas de chance, cela n'est toujours pas compatible HC.

Cela ne signifie pas que je n'essaie pas de trouver d'autres solutions mais un système 3.2.0 ( car pour moi il est impossible de considérer les enceintes arrières comme faisant partie intégrante du système principal) est moins vivant et possède moins d'intensité et de relief qu'un système 5.0 (l'image sonore étant fournie par les cinq canaux en même temps). Or tant que l'on sera obligé de tricher avec les micros pour faire avaler le poison, je considérerai que le système a un problème. Avec cinq canaux, on doit pouvoir utiliser cinq micros omnidirectionnels sans avoir besoin d'artifices.

Du vrai 7 canaux permettrait de s'immerger en profondeur en gardant une excellente définition et une prépondérance de l'information frontale. Cela peut effrayer mais il ne faut pas oublier que plus on a de canaux, plus les enceintes peuvent être petites. L'intégration des enceintes dans le décor est une solution d'avenir.

L'important n'est pas le marché de masse qui s'intéresse à Terminator et à Johnny à Bercy. Si un principe fait la différence pour les mélomanes et à condition qu'il soit logeable, les gens qui nous intéressent choisiront vite leur camp, même s'ils ne représentent que 1% du marché (cela fait encore beaucoup de monde dans le monde). Les anciens (Charlin, Cabasse, Briggs, Walker, Léon et autres) étaient des marginaux qui se sont fait un nom en refusant tout compromis. Leur fortune fut diverse mais ils ont tous énormément compté et restent des légendes. Je suis sûr que ces petits constructeurs très actifs ont influencé la politique industrielle des gros groupes qui, avant eux, ne faisaient que des meubles et des combinés.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 25 Mai 2004 17:13

Philippe Muller a écrit:La Pentaphonie n'était pas frontale, contrairement à ce que beaucoup disent (et là, je peux être très sûr de moi parce que j'ai tout défini, même le nom et écrit tous les textes officiels de Cabasse sur le sujet). La disposition était exactement et fortuitement celle de THX (3 enceintes avant dans 60°) et deux enceintes sur le côté à 180°. La seule différence était l'emploi d'enceintes normales sur le côté et non de dipôles.

J'avais l'impression que les enceintes étaient réparties également avec 45° d'écartement entre elles, plutôt que 60° et les deux autres à 180°.

Il y a une différence que je note, dans le cas du HC les enceintes surrounds à 180° sont dirigées vers la zone d'écoute alors que toutes les enceintes de la Pentaphonie Cabasse étaient dirigées vers l'arrière, y compris les latérales à 180°.

Quid du résultat sur des films ?

A +.
Gérard.
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 26 Mai 2004 8:26

J'avais l'impression que les enceintes étaient réparties également avec 45° d'écartement entre elles, plutôt que 60° et les deux autres à 180°.

C'était bien 60° à l'avant et comme tout était normalisé chez Cabasse, cela donnait un écartement de 3.2mètres pour la base stéréo et de 6.40 entre les latérales. L'ensemble s'inscrivait dans un demi-cercle dont le rayon est de 3.20m également.

L'orientation des enceintes tient compte de l'utilisation du système. Les enceintes (toutes identiques ou équipées des mêmes HP et filtres) étaient orientées vers le fond à cause de la présence du public mais, de façon générale, cette orienation procure une sensation de naturel assez agréable et convaincant, surtout lorsque l'on s'éloigne et s'approche de la scène. La directivité des enceintes joue un rôle intéressant et parfaitement explicable dans ce cas là.

Il n'est pas interdit d'orienter les enceintes vers l'auditeur (il faut optimiser).

Pour le cinéma, nous avions réalisé beaucoup d'essais tout à fait intéressants. Par principe, nous coupions l'image pour ne pas nous laisser influencer par elle. Il était possible d'obtenir un résultat tout à fait convaincant (à mon goût).

Je me souviens que certains membres de l'équipe commerciale Cabasse préconisaient un placement vers l'avant, croyant avoir compris que la Pentaphonie, c'était comme ça. Ceci a créé une certaine confusion et la Pentaphonie, mal défendue par la presse est tombée assez vite dans l'oubli. Je précise que la presse ne remettait pas en cause la disposition des enceintes (qui s'est retrouvée dans le setup THX) mais le fait que nous préconisions l'usage de cinq enceintes identiques. Je me souviens très précisément de ce que trois journalistes m'ont dit lors d'un cocktail offert à la presse après une démo du salon :"...nous ne pouvons préconiser votre approche car de quoi aurions-nous l'air ; cela fait trois ans que nous expliquons aux gens qu'il suffit d'ajouter n'importe quelle centrale et deux boîtes à chaussure pour faire du home-cinéma ; les lecteurs pourraient se dire que l'on s'est moqué d'eux..."

Vous comprendrez mieux comment la Pentaphonie, qui n'est pas un système mais un principe de répartition qui n'a plus rien de révolutionnaire aujourd'hui, n'a pas survécu à la c..... humaine. La Pentaphonie n'est pas morte car elle reste une bonne solution. Lors de la présentation de la série 700 de B&W à la presse (c'était chez moi), j'ai fait une démo exclusivement musicale en Pentaphonie. Le plus étonnant, c'est que tout le monde a trouvé cela très bon. J'ai simplement omis de prononcer le nom de pentaphonie sinon je crois que les vieux démons se seraient réveillés.

Comme je le signalais dans une autre réponse : ceux qui possèdent un système multicanal B&W peuvent utiliser la DS7 pour la série 700 et la nouvelle DS6 pour la série 600. Ceci permet de possèder à la fois une installation pentaphonique et quasi THX pour le même prix.

Je n'ai pas abandonné ce principe qui offre un compromis tout à fait intéressant. Il permet d'appliquer les règles du DSR (Direct Soundfield Recording) où tous les microphones sont impliqués dans l'enregistrement du champ sonore principal, tout en étant bien immergé dans la scène. Cela évite de devoir décoreller les voies arrières.

Les plages dts du dernier CD de la RDS s'écoutent de cette façon.

Dans le dernier numéro de Diapason, J-M Piel fait une réponse à un lecteur sur la question du placement des enceintes en multicanal. Sans entrer dans les détails, je trouve que cela résume assez bien la situation en quelques mots.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 27 Mai 2004 15:51

TMS a écrit:Un autre souci, est que les préampli MC sont très orientés HC (décodeurs DD-DTS, etc..) et pas pour la musique : le calage temporel des enceintes n'est donc pas possible en mode by-pass, d'où la solution de l'utilisation d'un processeur "son" externe indépendant pour compenser les différences de distance (entre autre) : mais ce type d'appareil n'est en général pas prévu dans le budget :( , (mais il peut très bien remplacer complètement le préampli dans certains cas).


Le probleme, c'est la nature de la source.
Si celle ci est analogique, type SACD ou la sortie numerique a étée ..."bannie" pour risque de piratage, il vaut mieux rentrer dans un preamp analogique multicanaux (type HK Signature 1.0) puis vers les etages de puissance.
Donc pas possible de rajouter des retards. A moins qu'on puisse de facon analogique bufferiser un signal, mais ca je l'ignore :oops: .

Car refaire passer le signal de digital source -> analogique puis A->D puis ajouter les retards, puis D->A n'aurait pas beaucoup de sens. Ou plutot pourrait largement deteriorer le son de part la multitude de conversion.

Une autre piste est que la base lectrice puisse gerer les retards (tel que les platines SACD qui sortent en analogique mais avec possibilité de reglage des retards avant le D->A)

Si par contre la source est numerique (type CD DTS), alors oui, un retard peut etre introduit avant le passage D->A au niveau du preamp type HC.

henri
Henri ....La liberté de chacun s'arrête là où commence celle des autres....
Et au fait, t'as pensé a utiliser la fonction Rechercher ??? ;-)
Avatar de l’utilisateur
henri66
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 36293
Inscription: 07 Déc 2001 2:00
Localisation: Toulouse (mais catalan d'origine...)

Message » 27 Mai 2004 16:21

Philippe Muller a écrit:Pour ma part, tant que je ne serai pas convaincu par un autre mode de diffusion, je continuerai à enregistrer le 5.0 sans placer les enceintes à l'arrière. Dans peu de temps, je proposerai des enregistrements en 5.0 avec une disposition que je crois tout à fait bénéfique pour améliorer le relief et tellement logique. Ce sont des expériences menées dans mon studio avec un journaliste de la revue allemande Audio, venu faire un reportage, qui m'ont mis la puce à l'oreille. Je commence mercredi (demain) avec des pièces pour violon et piano. Pas de chance, cela n'est toujours pas compatible HC.

Cela ne signifie pas que je n'essaie pas de trouver d'autres solutions mais un système 3.2.0 ( car pour moi il est impossible de considérer les enceintes arrières comme faisant partie intégrante du système principal) est moins vivant et possède moins d'intensité et de relief qu'un système 5.0 (l'image sonore étant fournie par les cinq canaux en même temps). Or tant que l'on sera obligé de tricher avec les micros pour faire avaler le poison, je considérerai que le système a un problème. Avec cinq canaux, on doit pouvoir utiliser cinq micros omnidirectionnels sans avoir besoin d'artifices.

Du vrai 7 canaux permettrait de s'immerger en profondeur en gardant une excellente définition et une prépondérance de l'information frontale. Cela peut effrayer mais il ne faut pas oublier que plus on a de canaux, plus les enceintes peuvent être petites. L'intégration des enceintes dans le décor est une solution d'avenir.

L'important n'est pas le marché de masse qui s'intéresse à Terminator et à Johnny à Bercy. Si un principe fait la différence pour les mélomanes et à condition qu'il soit logeable, les gens qui nous intéressent choisiront vite leur camp, même s'ils ne représentent que 1% du marché (cela fait encore beaucoup de monde dans le monde). Les anciens (Charlin, Cabasse, Briggs, Walker, Léon et autres) étaient des marginaux qui se sont fait un nom en refusant tout compromis. Leur fortune fut diverse mais ils ont tous énormément compté et restent des légendes. Je suis sûr que ces petits constructeurs très actifs ont influencé la politique industrielle des gros groupes qui, avant eux, ne faisaient que des meubles et des combinés.


J'ignore les raisons de l'echec de la pentaphonie.
Mais si tu pars sur le principe d'une prise de son non compatible avec les installes multicanal des gens, j'ai peur que ton projet soit un echec au sens commercail du terme.

Tu aura p'tet un SUPER produit, mais personne pour le retranscrire chez soi. :cry:

Car deja des gens avec un systeme 5.1 assez "respectable" au niveau preamp/amp/enceinte pour passer de la musique, y en a pas des masses.

A part p'tet sur les forums ;)
La majorité des gens ayant un systeme HC sont qd meme plus proche du systeme tout en un de supermarché que 5 Nautilus 801.
Une faible minorité a un systeme plus "audiophile" multicanal. Plus capable tout du moins de reproduire de la musique, bien que orienté HC.

Mais si en plus, ces gens-la ont un positionnement pas adequat par rapport a ta facon d'enregistrer, personne ne pourra en profiter. :cry:

Je ne connais pas ton objectif.
Si c'est "t'eclater" techniquement, je te comprends.
Si c'est nous faire partager, dans nos salons, tes exploits techniques, j'ai peur, comme tu le rappelais d'ailleurs, que ca ne touche que 100 personnes dans le monde.
Et ca m'attriste...
Henri ....La liberté de chacun s'arrête là où commence celle des autres....
Et au fait, t'as pensé a utiliser la fonction Rechercher ??? ;-)
Avatar de l’utilisateur
henri66
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 36293
Inscription: 07 Déc 2001 2:00
Localisation: Toulouse (mais catalan d'origine...)

Message » 27 Mai 2004 18:25

Philippe Muller a écrit: J'avais l'impression que les enceintes étaient réparties également avec 45° d'écartement entre elles, plutôt que 60° et les deux autres à 180°.

C'était bien 60° à l'avant et comme tout était normalisé chez Cabasse, cela donnait un écartement de 3.2mètres pour la base stéréo et de 6.40 entre les latérales. L'ensemble s'inscrivait dans un demi-cercle dont le rayon est de 3.20m également.


6m40 entre les latérales plus l'écartement aux murs latéraux...comme je le disais, cela fait une pièce de bonne surface...


Philippe Muller a écrit:Je me souviens que certains membres de l'équipe commerciale Cabasse préconisaient un placement vers l'avant, croyant avoir compris que la Pentaphonie, c'était comme ça. Ceci a créé une certaine confusion et la Pentaphonie, mal défendue par la presse est tombée assez vite dans l'oubli. Je précise que la presse ne remettait pas en cause la disposition des enceintes (qui s'est retrouvée dans le setup THX) mais le fait que nous préconisions l'usage de cinq enceintes identiques. Je me souviens très précisément de ce que trois journalistes m'ont dit lors d'un cocktail offert à la presse après une démo du salon :"...nous ne pouvons préconiser votre approche car de quoi aurions-nous l'air ; cela fait trois ans que nous expliquons aux gens qu'il suffit d'ajouter n'importe quelle centrale et deux boîtes à chaussure pour faire du home-cinéma ; les lecteurs pourraient se dire que l'on s'est moqué d'eux..."


Des noms...des noms...!!! :lol:

A +.
Gérard.

PS: Il faudra obliger les éditeurs à inscrire aux dos des SACD quel type de prises de son aura été employé pour pouvoir acheter que les disques correspondant à son propre système... :oops:
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 27 Mai 2004 18:56

Alpes94 a écrit:.../...
PS: Il faudra obliger les éditeurs à inscrire aux dos des SACD quel type de prises de son aura été employé pour pouvoir acheter que les disques correspondant à son propre système... :oops:


Déjà qu'ils ne se ventent pas de signaler lorsque l'engegistrement est du 16bits/44kHz, si en plus il fallait qu'ils mentionnent que la restitution ne devrait pas être terrible si les enceintes sont positionnées comme indiquées sur les premiers feuillets distribués avec les SACD...
Abraham.ctl
 
Messages: 2016
Inscription: 09 Mar 2003 2:13
Localisation: Paris
  • offline

Message » 29 Mai 2004 10:25

Très peu de labels donnent les noms des ingés sons de son et le micros utilisés, alors pour ce qui est du type de prise de son... :(

Un labet comme Tacet est assez complet dans ce sens.

Jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 31 Mai 2004 18:17

Je viens de répondre enfin à ce sondage, ayant gouté pour la première fois au multicanal, sur mon install, celà fait maintenant 24 heures que j'écoute les SACD que j'écoutais jusque maintenant en stéréo, et c'est un vrai régal.
J'ai donc voté OUI 8)
KurtLil
 
Messages: 2264
Inscription: 24 Oct 2000 2:00
Localisation: Compiègne ou Lille j'sais plus!
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message