Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 11 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

La Hifi, contrairement au HC, ne serait-ce pas ...

Message » 02 Nov 2014 16:42

lulumusique a écrit:
fred-ql a écrit:la meilleure hifi collective / familiale ne serait ce pas dans ce cas une hifi multicanale ? (qui est une aberration pour certains)


Il me semble que contrairement en HC, en hifi multicanal les surrounds ne sont pas des "ambiances" dans le sens du HC (ou elles ne sont pas senses etre localisables) mais sont des composantes de l'image stereo (sur 360) et ont donc le meme role que les enceintes frontales.
Rien est normé en multi-canal musical. Sur les Sacd on trouve toutes les configurations d'enceintes possibles : 5.1, 5.0, 4.1, 4.0, 3.0... et des mixages très différents. Certains ingé son emploient les surround comme des canaux d'ambiance, reproduisant les informations diffuses émanant de la salle où s'est déroulé l'enregistrement, d'autres reproduisent des sources sonores ponctuelles afin de définir une scène sonore entourant l'auditeur, d'autres mixages utilisent les arrières et la centrale pour diffuser une fraction du canal droit et gauche, un peu à la manière de la stéréo élargie...
holggerson
 
Messages: 1020
Inscription: 11 Nov 2008 15:34
Localisation: Île-de-France & Rhône-Alpes
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Nov 2014 16:42

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Nov 2014 17:33

holggerson a écrit:
lulumusique a écrit:
Il me semble que contrairement en HC, en hifi multicanal les surrounds ne sont pas des "ambiances" dans le sens du HC (ou elles ne sont pas senses etre localisables) mais sont des composantes de l'image stereo (sur 360) et ont donc le meme role que les enceintes frontales.
Rien est normé en multi-canal musical. Sur les Sacd on trouve toutes les configurations d'enceintes possibles : 5.1, 5.0, 4.1, 4.0, 3.0... et des mixages très différents. Certains ingé son emploient les surround comme des canaux d'ambiance, reproduisant les informations diffuses émanant de la salle où s'est déroulé l'enregistrement, d'autres reproduisent des sources sonores ponctuelles afin de définir une scène sonore entourant l'auditeur, d'autres mixages utilisent les arrières et la centrale pour diffuser une fraction du canal droit et gauche, un peu à la manière de la stéréo élargie...


Avec un bon processeur audio, ce type de restitution doit être faisable à partir d'un son 2.0 ?

Lors d'une écoute en live, le son vient toujours de devant et l'arrière ne représente que la salle. Sachant qu'au sein d'un studio, les réverbérations et autres se doivent être minimisées, voir annulées, les canaux AR ne doivent pas apporter quelque chose.

Quant à refaire l'ambiance du salle, cela me rappelle les effets Dolby (de chez Yamaha par exemple) qui ... n'étaient pas super (baisse de qualité).
fred-ql
 
Messages: 3152
Inscription: 12 Juin 2001 2:00
Localisation: Champagne
  • offline

Message » 03 Nov 2014 9:24

fred-ql a écrit:
Lors d'une écoute en live, le son vient toujours de devant et l'arrière ne représente que la salle. Sachant qu'au sein d'un studio, les réverbérations et autres se doivent être minimisées, voir annulées, les canaux AR ne doivent pas apporter quelque chose.


AMHA, C'est une erreur de comparer reproduction sonore (le CD) et production sonore (le concert). Dans le premier tout est possible au niveau maquillage et les hameçoneurs, malaxeurs et pasteriseurs ne se gênent pas.
Ansermet voulait que les disques soient comme lui entendait l'orchestre , G Gould fantasmait sur le disque parfait. En electro, le mixage fait partie de la création. la convolution permet de mélanger une prise de son avec n'importe quelle acoustique. La loudness-war, les infra et sous grave gonflés, le médium relevé etc..

En concert, il n'y a pas de reprise (sauf au disque :hehe:). La place est plus ou moins bonne. La répartition sonore des pupitres ou l'égalisation du concert n'ont que peu de rapport avec ce que l'on entend au disque. Pour le classique, la distance d'écoute donne un erzatz de son, plaisant certe.
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 03 Nov 2014 21:16

fred-ql a écrit:
holggerson a écrit:Rien est normé en multi-canal musical. Sur les Sacd on trouve toutes les configurations d'enceintes possibles : 5.1, 5.0, 4.1, 4.0, 3.0... et des mixages très différents. Certains ingé son emploient les surround comme des canaux d'ambiance, reproduisant les informations diffuses émanant de la salle où s'est déroulé l'enregistrement, d'autres reproduisent des sources sonores ponctuelles afin de définir une scène sonore entourant l'auditeur, d'autres mixages utilisent les arrières et la centrale pour diffuser une fraction du canal droit et gauche, un peu à la manière de la stéréo élargie...


Avec un bon processeur audio, ce type de restitution doit être faisable à partir d'un son 2.0 ?

Evidemment non. Comme l'explique holdgersson, il y a de nombreuses configurations et mixages différents, d'un SACD à l'autre. Aucun processeur ne reproduira cette variété de mixages réalisés par les ingénieurs du son. Chaque mixage multicanal est une création unique. Qu'on l'apprécie ou pas, elle propose une expérience sensorielle spécifique.

Lors d'une écoute en live, le son vient toujours de devant et l'arrière ne représente que la salle. Sachant qu'au sein d'un studio, les réverbérations et autres se doivent être minimisées, voir annulées, les canaux AR ne doivent pas apporter quelque chose.

Si, sur beaucoup de SACD, ils apportent autre chose. Là aussi, ça dépend de chaque enregistrement.
L'objectif du multicanal n'est pas seulement de reproduire une sensation de lorsqu'on est au concert. Il y a aussi des mixages créatifs, ou cherchant à produire une sensation d'immersion. Dans the dark side of the moon, au moment où on entend des bruits de pas, ceux-ci nous tournent autour, font le tour de la pièce. A un moment, il y a un bruit qui ressemble à un hélicoptère : il traverse la pièce, et à volume réaliste, je te garantis qu'on baisse la tête ! On n'entendra jamais ça au studio ni au concert. Pourtant c'est saisissant et ce type d'effets contribue à en faire un album tout à fait remarquable ; en sachant que l'album a été crée en quadriphonie donc l'essentiel du mixage multicanal reflète la volonté artistique originale du groupe.

Cela dit, on aime ou on aime pas. Mais en tout cas, le multicanal en hi-fi ne se laisse absolument pas réduire à reproduire une acoustique de salle ou à un effet qui pourrait être fourni par un simple processeur.

Sachant que, sur les SACD, il y a toujours (ou presque ?) une piste 2.0, donc si vraiment on n'apprécie pas le mixage multicanal d'un SACD en particulier, on peut repasser en stéréo.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 13 Nov 2014 13:33

Justement, ce type d'effets, ne seraient ils pas contre productif ?

Cela me fait penser au début de la stéréo ou sur les disques, il y avait un "jeu" sonore entre les 2 enceintes pour bien faire entendre que l'on était en présence de stéréo. Avec le temps cela s'est amoindri.

Mais il reste quand même des illogismes musicaux et tu en donnes un exemple. Entendre un pas qui tourne autour de l'auditeur, est ce que cela fait naturel ? la réponse est non.

Il est en de même lorsque la batterie est répartie, selon la cymbale ou la grosse caisse, une à droite et l'autre à gauche. Le jour ou il y aura 2 musiciens répartis ainsi, ok, mais la, ce n'est qu'un effet (de manche ?) et peut amener à dénaturer l'écoute.

Cela peut faire plaisir à l'ingénieur du son qui a effectué le mixage, mais cela enlève de la crédibilité à la musique.

Comme l'effet stéréo ne peut reproduire ce qui hors du champs des enceintes de gauche et droite, ce champs audio devrait toujours être à l'intérieur de celles-ci. Pour accroitre l'effet de profondeur, ce champ de restitution devrait même être répartie sur les 2 enceintes, avec plus ou moins d'importance en fonction du placement de l'instrument.
Hors, il y a des restitutions sonores qui ne s'effectue que sur une seule enceinte.
fred-ql
 
Messages: 3152
Inscription: 12 Juin 2001 2:00
Localisation: Champagne
  • offline

Message » 13 Nov 2014 15:39

Honnêtement, j'aime avant tout et surtout la musique. Je me considère "audiophile" au sens étymologique du terme, à savoir un "ami" de la musique, un passionné de la sortie d'un album de mon groupe favori, mais en aucun cas une connaisseur du son....

Ce que je veux dire, c'est que d'écouter la musique que l'on aime sur un matos qui la sert bien, et ça cesse là... chercher des placements optimum et ultimes, dans une maison, qui est avant tout une pièce à vivre... j'adhère pas trop...

Et il en va de même pour le HC. Ma femme et moi on mate un film vautré, tantôt assis, tantôt endormi... ça n'empêche pas de profiter du son consistant du HC...

S'il fallait se mettre en position yogiste pour avoir le max d'effet surround... je laisserai tomber cette pompe à fric qu'est le HC
Mr Citron
 
Messages: 848
Inscription: 10 Nov 2014 12:34
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 13 Nov 2014 15:46

Mr Citron a écrit:Honnêtement... tantôt endormi... ça n'empêche pas de profiter du son consistant du HC...


le HC endormi, je n'y avais pas pensé.
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 13 Nov 2014 16:03

Repris comme ça, hors du contexte, oui LOL

Mais bon, on se comprend... je peux mettre le HC, et faner comme une daube devant... :lol:
Mr Citron
 
Messages: 848
Inscription: 10 Nov 2014 12:34
Localisation: Belgique
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message