Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Pierre-Henri et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

La Hifi, contrairement au HC, ne serait-ce pas ...

Message » 29 Oct 2014 23:32

Bonjour

La Hifi, contrairement au Home-cinéma, ne serait-ce pas un plaisir d’égoïste ou de célibataire ?

Après tous les réglages & possibilités que nous pouvons apporter à nos installations, quel plaisir de disposer d'un rendu de profondeur et de spatialisation des différents instruments ou l'on peut se dire que nos efforts n'ont pas été vains.

Par contre, au moindre changement de place sur le canapé, les précédents réglages n'amène plus le même degré de satisfaction. Cette différence sonore entre nos 2 petites oreilles nous fait perdre tout se ressenti.

Au lieu de le refaire, nous préférons garder la même position d'écoute, ce qui est le plus logique.

Mais quid de la personne qui est à coté de nous ?
A telle moins le droit que nous d'apprécier ce coté subjectif du plaisir d'écoute ?

Au plaisir de lire vos pensées
Fred-ql
fred-ql
 
Messages: 3152
Inscription: 12 Juin 2001 2:00
Localisation: Champagne
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Oct 2014 23:32

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Oct 2014 21:00

fred-ql a écrit:Bonjour

La Hifi, contrairement au Home-cinéma, ne serait-ce pas un plaisir d’égoïste ou de célibataire ?

Après tous les réglages & possibilités que nous pouvons apporter à nos installations, quel plaisir de disposer d'un rendu de profondeur et de spatialisation des différents instruments ou l'on peut se dire que nos efforts n'ont pas été vains.

Ca dépend de l'usage qu'on en a. L'écoute "à poste fixe", bien centré entre les enceintes, c'est plutôt un plaisir solitaire. Mais profiter d'une bonne restitution musicale, pour tous les autres usages (quand on bricole, qu'on cuisine, qu'on lit, pendant les repas, apéros, soirées, etc.) c'est bien aussi et ça ça concerne tout le reste de la famille, plus visiteurs, amis, etc.

Pour ce qui est du "plaisir", pour moi, il vient surtout de la capacité à faire passer l'émotion d'une oeuvre et d'une interprétation. Et ça, ça vient surtout de la capacité à retranscrire les timbres, les détails, etc. La profondeur et la spacialisation, c'est la cerise sur le gateau. Mais un bon morceau musical bien restitué me fera plaisir, même en mono, ou même en dehors du sweetspot de l'écoute stéréo !

Enfin, dernier point, l'écoute "solitaire" n'est pas forcément celle du chef de famille, suspecté d'être égoïste ou célibataire. Je me rappelle du passage dans une famille, où j'ai appris que la gamin (peut-être 6 ans ?) savait mettre et écouter un CD par lui-même. Il avait déjà développé ses propres goûts musicaux et adorait par exemple les Beatles. Voilà une chaîne hi-fi bien employée !
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 30 Oct 2014 22:15

La Hifi, contrairement au Home-cinéma, ne serait-ce pas un plaisir d’égoïste ou de célibataire ?

Une grosse difference entre le HC et la hifi est que le HC a ete developpe a partir du cinema qui a donc des contraintes d'homogeneite sur l'ensemble des sieges (idealement touts les sieges d'un cinema devraient offrir la meme experience d'ecoute). C'est de la que vient l'enceinte centrale (pour que ce qui se passe au centre de l'ecran ne se deplace passe pas ailleur quand on est assis en dehors de l'axe central) c'est aussi pour ca que les surrounds reproduisent des ambiances et ne se comportment pas comme des enceintes localisables (de maniere a ce que quelqu'un assis a 1/3 de la sale n'entende pas venant de derriere ce que quelqu'un assis a 2/3 entendrait venant de devant).
Ce sont des contraintes tres differentes.
lulumusique
 
Messages: 818
Inscription: 12 Mar 2012 13:16
  • offline

Message » 31 Oct 2014 2:49

la meilleure hifi collective / familiale ne serait ce pas dans ce cas une hifi multicanale ? (qui est une aberration pour certains)
fred-ql
 
Messages: 3152
Inscription: 12 Juin 2001 2:00
Localisation: Champagne
  • offline

Message » 31 Oct 2014 7:17

Homeciné= MacDo Vraie hifi de bon niveau=Bocuse
Je ne vois aucun inconvénient à ce que beaucoup préfèrent MacDo.Il en faut pour toutes les préférences et toutes les bourses.
maxitonic
 
Messages: 1794
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • online

Message » 31 Oct 2014 9:29

fred-ql a écrit:la meilleure hifi collective / familiale ne serait ce pas dans ce cas une hifi multicanale ? (qui est une aberration pour certains)

Quelle soit stéréo ou multicanal, sans un traitement acoustique, elle restera solitaire et centrée sur une place.
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 31 Oct 2014 9:30

maxitonic a écrit:Homeciné= MacDo Vraie hifi de bon niveau=Bocuse
Je ne vois aucun inconvénient à ce que beaucoup préfèrent MacDo.Il en faut pour toutes les préférences et toutes les bourses.


:evil:
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 31 Oct 2014 10:25

maxitonic a écrit:Homeciné= MacDo Vraie hifi de bon niveau=Bocuse
Je ne vois aucun inconvénient à ce que beaucoup préfèrent MacDo.Il en faut pour toutes les préférences et toutes les bourses.


Il y a aussi du très haut de gamme en HC...

Sinon, c'est quoi la vrai hifi ? Pour moi c'est inviter le groupe ou le chanteur à chanter dans mon salon tout en partageant une bière. Mais ce n'est pas à la portée de toutes les bourses :siffle:
Stefc13_2
 
Messages: 414
Inscription: 27 Jan 2014 11:51
  • offline

Message » 31 Oct 2014 10:37

ça dépend du chanteur :idee:

En HC (pas cinéma), chez moi, la place centrale est privilégiée par rapport aux autres qui sont plus proche des murs latéraux (donc des surrounds), les frontales étant très directives, ça joue aussi sur le rendu.
adrien13
 
Messages: 3123
Inscription: 17 Oct 2008 9:51
Localisation: 34

Message » 31 Oct 2014 14:26

fred-ql a écrit:la meilleure hifi collective / familiale ne serait ce pas dans ce cas une hifi multicanale ? (qui est une aberration pour certains)


Il me semble que contrairement en HC, en hifi multicanal les surrounds ne sont pas des "ambiances" dans le sens du HC (ou elles ne sont pas senses etre localisables) mais sont des composantes de l'image stereo (sur 360) et ont donc le meme role que les enceintes frontales.
lulumusique
 
Messages: 818
Inscription: 12 Mar 2012 13:16
  • offline

Message » 31 Oct 2014 16:19

Franchement, cette différence HC/hi-fi, sur la tolérance au placement de l'auditeur, n'est que très partiellement vraie.

Avec bien des installations HC, on a aussi un effet de décentrement dès qu'on est assis d'un côté de l'emplacement optimum. Si on est assis à gauche, on va entendre davantage les enceintes de gauche (principale et surround). On fait avec (et on s'y habitue), mais il est évident que l'auditeur placé d'un côté est moins bien logé que l'auditeur situé au centre.

Pour avoir une vraie tolérance au placement, il faut du recul, bien soigner l'acoustique et le placement, et des enceintes surround optimisées pour l'immersion (bipolaires ou dipolaires la plupart du temps). Ce qui se rencontre dans des salles HC dédiées assez grandes, mais bien moins souvent dans des installations domestiques courantes, me semble-t-il.

Inversement, comme je l'ai déjà dit, on peut tout à fait apprécier l'écoute hi-fi même si l'on n'est pas situé au sweetspot.

Pour moi c'est inviter le groupe ou le chanteur à chanter dans mon salon tout en partageant une bière

Ce n'est pas si hors de portée que ça. Par exemple, j'ai déjà vu un très bon chanteur et pianiste se produire pour un anniversaire, pour une somme qui restait à 3 chiffres (+ la location du piano, quand même). Un petit groupe de jazz, très bon, pour un autre anniversaire (ce coup-là, je n'ai pas su pour combien mais ça devait rester une somme assez modeste). Ce sont des choses qu'on n'ose pas souvent faire, mais qui sont envisageables pour des événements familiaux ou autres.

la meilleure hifi collective / familiale ne serait ce pas dans ce cas une hifi multicanale ?


Non, la hi-fi multicanale est encore moins tolérante sur le placement, par rapport au HC, toutes choses étant égales par ailleurs (même matos et même pièce). Ca vient notamment du fait que les enceintes "surround" doivent être placées à la même distance et même hauteur que les autres, donc il y a un seul sweetspot.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 31 Oct 2014 22:26

Une écoute à 360° ?

Mais lors des concerts, il n'y a pas d'instruments derrière les oreilles. Ce 360 serait donc la pour "simuler" la pièce dans laquelle est effectué cet enregistrement et supprimant ainsi tous (ou presque) les effets de sa propre salle d'écoute ?

Au dela de ça, si les enceintes sont écartées comme pourrait être les instruments, les effets de déplacement d'écoute sont équivalent dans les 2 cas ? En concert, plus on se rapproche de l'emplacement de la batterie ou du saxo, plus on l'entend (logique non ? ;) )
fred-ql
 
Messages: 3152
Inscription: 12 Juin 2001 2:00
Localisation: Champagne
  • offline

Message » 31 Oct 2014 22:58

Si la musique est mixee comme un film avec seulement de l'ambiance sur les surround alors oui. Ce que je voulais dire est qu'un enregistrement musical 5.1 n'est pas a l'origine mixe pour etre reproduit dans une salle de cinema mais chez les particuliers et ne suis donc pas le meme contraintes. En HC, la bande son du DVD est celle mixee pour etre diffusee dans une sale de cine. Mais il est vrais en musique multicanal la plupart des enregistrements de concert n'ont quasiment que les ambiances sur les surrounds.

Non, la hi-fi multicanale est encore moins tolérante sur le placement, par rapport au HC, toutes choses étant égales par ailleurs (même matos et même pièce). Ca vient notamment du fait que les enceintes "surround" doivent être placées à la même distance et même hauteur que les autres, donc il y a un seul sweetspot.

C'est l'idee que j'essayais d'exprimer.
lulumusique
 
Messages: 818
Inscription: 12 Mar 2012 13:16
  • offline

Message » 01 Nov 2014 0:46

Quoi qu'on en dise, en HC, l'essentiel c'est l'image. Le son optimisé est un plus mais n'est pas le centre de l'expérience HC.
En plus, en dehors de toute notion de qualité, regarder à plusieurs quelque chose donne une plus grande impression de partager un moment (à tord ou à raison) que d'écouter les yeux fermés.
Et l'image est aussi plus universelle : à quand remonte la dernière fois que vous avez passé de la musique dans le salon en présence d'amis ou en famille, sans que personne ne parle après une minute ?
La hifi peut donc apparaître comme un plaisir plus solitaire.

Ma conviction est que les deux le sont : on est seul face au plaisir ou aux émotions tout à fait personnels que procure la vision d'un film ou l'écoute d'un passage musical, que d'autres personnes soient dans la pièce ou pas, que la qualité soit bonne ou pas.

Et si on peut discuter, après ces moments, de ses vues et ressentis sur un film ou une mélodie, il est plus difficile de partager un ressenti audiophile basé sur le plaisir de la restitution du son : parler de la qualité sonore ne dit rien de ce plaisir si particulier et si peu répandu.

Pour finir, il ne faut pas considérer que profiter d'un plaisir qui est de fait solitaire est une forme d'égoïsme : la seule alternative serait de se priver d'un plaisir puisqu'on ne peut le partager.
:wink:
Fyper
 
Messages: 3213
Inscription: 13 Juil 2005 18:05
  • offline

Message » 02 Nov 2014 16:35

lulumusique a écrit:
La Hifi, contrairement au Home-cinéma, ne serait-ce pas un plaisir d’égoïste ou de célibataire ?

Une grosse difference entre le HC et la hifi est que le HC a ete developpe a partir du cinema qui a donc des contraintes d'homogeneite sur l'ensemble des sieges (idealement touts les sieges d'un cinema devraient offrir la meme experience d'ecoute). C'est de la que vient l'enceinte centrale (pour que ce qui se passe au centre de l'ecran ne se deplace passe pas ailleur quand on est assis en dehors de l'axe central). c'est aussi pour ca que les surrounds reproduisent des ambiances et ne se comportment pas comme des enceintes localisables (de maniere a ce que quelqu'un assis a 1/3 de la sale n'entende pas venant de derriere ce que quelqu'un assis a 2/3 entendrait venant de devant).
Ce sont des contraintes tres differentes.

La voie centrale est assez ancienne et ne vient pas spécifiquement du milieu cinématographique. En fait, la diffusion sur trois voies frontales a été expérimentée dés l'aube du développement de la stéréophonie. Il fut mis en évidence à cette époque, il a y 80 ans, que la centrale améliorait la localisation des sources sonores et l'effet de relief par rapport à la stéréophonie à deux canaux. Cependant, pour des raisons de commodité, les industriels pionniers de la hifi lui ont préféré le compromis de la stéréophonie à deux canaux.

Le principe du son surround date des années cinquante et a été expérimenté dès cette époque pour la musique comme pour le cinéma. A partir de la fin des années 60, la sophistication des bandes son du cinéma a permis au principe de la diffusion multicanal de s'imposer progressivement pour cet usage. Vingt ans plus tard, l'essor du marché du home cinéma permit d'introduire ce principe dans les foyers.

Le multicanal n'a pas (encore) réussi à s'imposer en matière de diffusion musicale. Dans les années 90, l'industrie du disque, avec l'introduction du SACD et du DVD audio, chercha à faire profiter les propriétaires de système de diffusion à 6 canaux, de sources adaptées à leur nouvel équipement. Le manque de succès lié à ces supports a marginalisé l'idée que le multicanal pouvait servir la musique. De plus par un curieux effet marketing, le marché de l'audio grand public s'est peu à peu segmenté : La stéréophonie multicanale a ainsi été associée au HC, la stéréphonie à deux canaux à la hifi. Sur le plan de la technique audio au sens large, ce schisme n'a aucune pertinence.

En cinéma, le son multicanal est utilisé pour sa qualité première, à savoir sa capacité à diffuser des sons situés à l'avant, sur les cotés et/ou à l'arrière du spectateur afin de lui proposer une expérience sonore totalement enveloppante avec un centre solide et précis. En tant que tel, ce principe de diffusion n'a que peu à voir avec le souci d'homogénéité du son entendu par les spectateurs d'une grande salle de spectacle. A deux canaux comme à cinq, la zone d'écoute optimale reste relativement réduite. Pour l'élargir sur une surface plus importante, il faut doubler voire tripler le nombre d'enceintes diffusants un même canal.
holggerson
 
Messages: 1020
Inscription: 11 Nov 2008 15:34
Localisation: Île-de-France & Rhône-Alpes
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message