Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 30 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

La HiFi est une toxicomanie ou une psychofolie, ou ....???

Message » 03 Fév 2004 17:24

Je voudrais juste ajouter que le système de M. tout le monde a quand même bien évolué...

Pour le reste, rien d'anormal, c'est pareil dans tous les domaines.

A nous de faire la part des choses !
ZoD
 
Messages: 840
Inscription: 08 Déc 2000 2:00
Localisation: 68 FRANCE
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Fév 2004 17:24

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Fév 2004 17:30

BlueNote a écrit:Enfin tout ça pour dire qu'il y'a vingt ans c'etaient les mêmes magasins, les mêmes marques, les mêmes discours et cette soif perpetuelle ou l'on ne se rend même plus compte que l'on encoute plus de la musique mais du son. J'ai en même temps beaucoup rigolé en voyant la deferlante du home cinema et la reaction de ces integristes audiophiles qui ont quand même fini par s'y plier. Aujourd'hui je me dis qu'est ce que ca va etre quand tous les systemes seront a base de soft vu que l'on approche deja les 10 ghz par processeur. Enfin tout ça pour parler de la folie audiophile et peut etre ecouter d'autres experiences.
Voila


Pour finir sur le sujet (en ce qui me concerne), cad savoir si les gens écoutent de la musique ou du son, et puisque ce forum est loin d'être avare en sondages en tout genre, la question est SIMPLE :

Comparer la valeur financière du hard et du soft, ou si tu préfères :
Coût du système
Coût des disques

Je crains fort que la majorité des forumeurs ici présents ont dépensé bien plus pour leur système, que pour les CD, LP, LD, SACD...qu'il est sensé mettre en valeur !

Pour moi, c'est
un système à 50KF et 6800 disques. Y'a pas photo...
todd1
 
Messages: 86
Inscription: 09 Déc 2003 19:05
  • offline

Message » 03 Fév 2004 17:38

Oui... et ca prouve quoi ?
Si j'aime Nuages de Django Reinhart... si j'aime ce disque a tel point que je veux l'ecouté avec la meilleure qualité possible. Si je veux mettre 100 K€ pour ecouter ce disque avec une qualité inégalable.
Ca veut dire que je n'aime pas la musique mais que j'ecoute betement du son ???
Pas certain que l'argument se tienne...
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 03 Fév 2004 18:06

La déferlante home cinéma me fait toujours autant rire, et les fabricants et autres revendeurs, eux, sont carrément pliés en deux : tu imagines, on va pouvoir leur fourguer 5, 6 voire 7 enceintes au lieu de 2


Sauf qu'en fait, l'essentiel du marché se situe dans un creneau de prix égal ou inférieur à l'équipement hifi. Les chaines HC tout dans le meme carton tiennent le marché.

Quant on passe aux intégrés HC : les marges constructeurs sont moindres que sur les appareils hifi. Il en va de meme pour les lecteurs de DVD.

Pour le moment, les constructeurs se portent mal financierement largement partiellement a cause du HC...

, quand bien même on arrivera à les persuader qu'il leur faut à la maison 2 systèmes, un pour soigner leur audiophilie galopante (et soigneusement entretenue et non soignée par un marketing impitoyable), et un autre pour qu'ils se fassent leur cinéma à la maison.


Là, les revendeurs commencent a avoir de plus en plus de mal à convaincre le coeur du marché de l'électronique grand public qu'une chaine multicanal écoutée en stéréo n'est pas bonne pour écouter de la musique...

Sans compter qu'ils ont du racheter en CD tout ce qu'ils avaient et aimaient en vinyle !
Idem pour Laserdisc / DVD
Maintenant SACD ou (et) DVD audio...


Par chance, les microsillons s'usaient tres vite dans les conditions moyennes d'utilisation et les midichaines largement dominantes chez le grand public consommateur de disques avaient des platines LP d'une qualité incomparablement inférieure aux premiers lecteurs de CD de prix abordables...

On oublie toujours que les cellules qui équipaient les midichaines monobloc etaient piezzo électriques...
Pour le laser disc : on ne peut pas dire que sa manipulation était si aisée que cela et les machines pour lire les deux faces sans avoir a se lever coutaient tres cher à produire à cause d'une mécanique fragile et compliquée. Je viens d'en démonter une bloquee : puréé quel truc compliqué avec chariot, courroies crantées en nylon, renversement du bloc laser...

Pour le SACD et le DVD-A : il est certain que l'amélioration sonore réelle pourtant n'interesse en rien 90 % du marché qui n'y viendra que si les éditeurs publient tous les disques en double couche.
Pour le DVD-A, on pourrait penser que le standard s'imposerait si tous les lecteurs de DVD qui aujourd'hui dans 9,5 foyer sur 10 remplacent un lecteur CD en panne étaient équipés de la lecture DVD A... il n'en est rien.

Les lecteurs de DVD a 50 euros peuvent en revanche lire la couche CD d'un SACD...

Cela fait marcher le business, entretient éventuellement l'emploi, et on va continuer à leur faire gober qu'au fur et à mesure que les technologies et la science évoluent, leur cher (dans tous les sens du terme) matos n'est plus à la hauteur des nouveaux formats et standards ( eh, si vous avez de la mémoire, vous vous rappelez de tous ceux qui clamaient que les enceintes antérieures à 1980 ne supporteraient pas les fréquences "extraordinaires" reproduites par le compact disc, à l'arrivée de celui ci...)


Le business de la musique enregistrée a changé de standard soit d'enregistrement soit de lecture assez fréquemment depuis 1877.

Disques cylindres
Disque plats a lecture verticale ou latérale
Enregistrement électrique en 1925
78 tours microsillon au milieu des années 40
Microsillon en 48
Stéréo en 1960 (à peu pres, enregistrements depuis 51 ou 52 sur bandes)
CD en 83

Seul le 78 tours a duré une cinquantaine d'années. Le LP a duré environ 35 ans dont 25 en stéréo.

Le CD a 20 ans et quelques belles années devant lui. Et chacun de ces changements de technologie a été une amélioration réelle pour le public. Y compris le passage du LP au CD. Dans ce dernier cas, elle s'est doublée d'un cote plug and play et d'une durabilité du support en bon état de lecture indéniables.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 03 Fév 2004 18:38

Salut,

Sans ces toxicos de la reproduction du son(souvent autant que la musique) et de la technique, on aurait pas de matos performant pour écouter de la musique dans de bonnes conditions. Il faut de tout pour faire un monde ... ;)

Rémy
Rémy_B
 
Messages: 5143
Inscription: 24 Mai 2001 2:00
Localisation: mons belgique

Message » 03 Fév 2004 18:39

Pour le SACD et le DVD-A : il est certain que l'amélioration sonore réelle pourtant n'interesse en rien 90 % du marché qui n'y viendra que si les éditeurs publient tous les disques en double couche.
Pour le DVD-A, on pourrait penser que le standard s'imposerait si tous les lecteurs de DVD qui aujourd'hui dans 9,5 foyer sur 10 remplacent un lecteur CD en panne étaient équipés de la lecture DVD A... il n'en est rien.


Pour le moment, l'évolution du "marché" part plutôt dans le sens contraire : lecteurs compatibles MP3 et autres DivX...

A priori les 90% (et là, tu es gentil) ne recherchent pas la haute fidélité. Nous sommes un marché de niche, d'où les prix... et la passion !
ZoD
 
Messages: 840
Inscription: 08 Déc 2000 2:00
Localisation: 68 FRANCE
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message