Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Mike596205 et 20 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

LA HIFI PAR ORDRE DES PRIORITES

Message » 26 Nov 2017 23:41

indien29 a écrit:Coincarré, en acoustique, il y a plein d'options, ta pièce a fait l'objet d'une étude et des solutions et options ont été prises pour traiter d'une manière globale, par certaines techniques.

Ca ne veut pas dire qu'une autre étude ne peut pas adopter des techniques différentes et apporter aussi un bon résultat !

C'est rigolo cette façon de penser : l'un m'a dit "basstrap", l'autre fait différemment donc il a tort.

Faut respecter le travail de chacun, je ne connais pas OHL mais je n'ai pas l'impression qu'il fasse partie des incompétents, bien au contraire.


Euh... ça me semble très loin de ce que j'ai écrit. Ce n'est pas du tout ce que j'ai voulu dire en tout cas...
coincarre
 
Messages: 1929
Inscription: 12 Sep 2011 20:36
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Nov 2017 23:41

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Nov 2017 23:52

indien29 a écrit:Pio, suis les liens qui sont proposé dans ce post et lis, il y a des heures de lectures, tout y est, des gens comme JPL on pris du temps pour expliquer tout cela, apprends avant de commenter avec certitude...

On est là pour apprendre et partager, certains ont bcp partagé, profites en !


Merci pour les liens. J'ai été regarder l'article de Jean-Pierre Lafont.

Dans son diagramme "Réponse modale typique", il montre ce qui se passe de 20 à 200 Hz, pas au-delà.

Plus bas, au sujet du filtrage en peigne, il montre un diagramme sur toute la bande passante en disant :
Celle-ci ressemble alors à un peigne d'où le nom de filtrage en peigne. La densité des dents découle de l'intervalle de temps qui sépare le signal direct et le signal réfléchi.
Les écarts d'amplitude dépendent du pouvoir réfléchissant de la surface. Ils peuvent atteindre 20 à 30dB.


D'accord, mais il s'agit d'écarts vers le bas, pas vers le haut.
Sur l'une de mes propres mesures au point d'écoute, j'ai même un trou de -40 dB à 388 Hz par rapport au niveau moyen. Donc oui, d'accord.
Je pensais aux pics, qui sont beaucoup plus gênants que les trous. Or sur ma mesure, la plus haute pointe après 200 hz est de +10 dB à 336 Hz.
Et les deux énormes pics, des catastrophes auditives immédiates, sont de +13 dB à 69 Hz et +21 dB à 55 Hz. Bien en-dessous de 200 Hz.

Au sujet de la correction électronique, Jean-Pierre Lafont écrit

Limites de la correction électronique
Les deux méthodes [de correction électronique] ont ceci en commun: elles ne sont acceptables que pour une localisation précise. Les fabricants proposent une procédure de mesurage en plusieurs points et l'appareil calcule la correction d'après la moyenne des relevés. Cela fonctionne aux très basses fréquences, mais ne permet pas de corriger par exemple, un filtrage en peigne dont le spectre change tous les dix centimètres! A 500Hz, la distance qui sépare une crête d'une annulation est de 34cm. Deux personnes assises cote à cote n'entendrons pas la même chose.


Et plus bas

La correction électronique est envisageable quand les longueurs d'ondes sont suffisamment importantes (jusqu'à 120/150Hz environ) et les écarts d'amplitude modestes (8 à 10dB au maximum). Elle fonctionne mieux pour une surface restreinte que pour une zone étendue.Au cours de ma carrière, j'ai eu l'occasion d'égaliser des centaines de studios d'enregistrement et d'utiliser tous les systèmes. Voici mon conseil: avant de se lancer aveuglément dans une correction électronique, explorez d'abord toutes les autres solutions. Un placement judicieux des enceintes et du point d'écoute, peut résoudre une bonne partie des problèmes. Les systèmes électroniques deviennent transparents quand on leur demande une correction modérée. Ceci suppose que les problèmes majeurs soient déjà atténués par un traitement acoustique préalable.


Il dit, comme moi, que la correction active fonctionne aux basses fréquences.
Il dit qu'elle est limitée à 10 dB. Bon, je n'ai pas tenu compte de cette limite dans mon installation, en tout cas dans les corrections vers le bas, et j'ai obtenu un excellent résultat à mon avis. Mais je ne peux pas généraliser, ni juger objectivement de l'efficacité de ma correction puisque je n'ai jamais été en écouter une autre.
Il dit enfin qu'il faut d'abord chercher des solutions par le bon placement des enceintes et du point d'écoute, avant de songer à faire une correction active. Et ce n'est pas moi qui vais dire le contraire.
Pio2001
 
Messages: 6647
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 26 Nov 2017 23:56

coincarre a écrit:
indien29 a écrit:Coincarré, en acoustique, il y a plein d'options, ta pièce a fait l'objet d'une étude et des solutions et options ont été prises pour traiter d'une manière globale, par certaines techniques.

Ca ne veut pas dire qu'une autre étude ne peut pas adopter des techniques différentes et apporter aussi un bon résultat !

C'est rigolo cette façon de penser : l'un m'a dit "basstrap", l'autre fait différemment donc il a tort.

Faut respecter le travail de chacun, je ne connais pas OHL mais je n'ai pas l'impression qu'il fasse partie des incompétents, bien au contraire.


Euh... ça me semble très loin de ce que j'ai écrit. Ce n'est pas du tout ce que j'ai voulu dire en tout cas...


En effet, mes plus plates excuses, j'ai lu trop vite, excuses moi

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3239
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 27 Nov 2017 0:02

Merci Pio de lire, t'as vu le nombre d'infos, regarde aussi les autres liens vers JPL, que quelqu'un de ce niveau intervienne sur les forums, c'est une chance pour les autres.

Pour la correction numérique, le système à ses limites, regarde ce que dit THXRD par exemple :

"L’idée de la correction électronique permet de régler sensiblement les problèmes dans les fréquences basses, mais ne corrigera que sur une échelle de 10dB maximum en un point d’écoute précis, avec une perte de transparence possible. La correction électronique n’est utile que pour un réglage fin, pas forcément nécessaire donc dans notre domaine d’application ou nous avons des trous et des bosses bien plus importantes à gérer (jusque 30dB)."

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3239
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 27 Nov 2017 0:14

Oui, j'ai eu une conversation en MP avec THXRD, suite à mon fil "Amplitude et phase" dans le sous-forum "Calibration audio et acoustique".
Pio2001
 
Messages: 6647
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 27 Nov 2017 0:16

Pour ma part, au travers de ce que je crois comprendre de l'acoustique, c'est que tout les lieux, les pièces différent, c'est hyper complexe..
Chez certains il y a tellement de meubles que le RT baisse, chez d'autres les matériaux des murs diffèrent etc... et le RT baisse... ETC...

Mais d'une manière générale, le RT est toujours trop haut, vraiment trop haut et ça ne marche quand même pas terrible des lors que l'on compare à la même pièce basiquement amortie, j'ai toujours trouvé les écarts énormes et pour moi, c'est le composant le plus important dans mon écoute.

Pour ma part et dans ma quête du graal, l'écoute dans un lieu pas trop chargé, mais avec le traitement de base en U derrière les enceintes à pour l'instant été pour moi le basique absolu, je n'ai jamais eu plaisir à écouter sans ce minimum vital et à chaque fois, ça améliore bcp le résultat final.

J'avais une piece en sous sol dédié il y à 8 ans et traité lourdement (sans doute moyennement) et les différences avec ce que j'ai en ce moment et ce qu'on a monté chez des copains n'est pas évidente, pour améliorer encore, il n'y a ensuite que l'étude fine.

Pour ma prochaine grosse install, je ferai une approche acoustique plus fine avec des gens compétants pour m'aider.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3239
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 27 Nov 2017 0:18

Pio2001 a écrit:Oui, j'ai eu une conversation en MP avec THXRD, suite à mon fil "Amplitude et phase" dans le sous-forum "Calibration audio et acoustique".


Je vais regarder

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3239
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 27 Nov 2017 0:31

indien29 a écrit:
JAVA Alive a écrit: La mise en oeuvre de traitement accoustiques efficaces pour du 20-50hz me semble irréaliste pour 99%


Oui, même pour 100% d'entre nous (relis les posts précédents) tu verras que le 20 -50Hz (si tu lis bien ce que je prends patiemment comme temps pour 'écrire), ce n'ai pas la le sujet, tu n'y arrivera jamais en effet, mais ces fréquences ne sont pas prioritaires


Oui, donc on est bien d'accord 20-50hz avec traitement accoustique, on oublie en pratique et seule l'égalisation permet de faire quelque chose à ce niveau.
Après, ces fréquences sont pas prioritaires, je sais pas d'où tu parachute ça, ça n'engage que toi.
Pour quelqu'un qui a des enceintes qui coupent à 45hz ou qui n'écoute que du Vivaldi, peut être ? :hehe:

Dans mon cas, il n'y a pas de priorité sur les fréquences, toutes comptent car d'une part l'équilibre global est important et d'autre part un son qui m'arrache les oreilles me gave autant qu'une basse qui fait des yoyos de 30db.

La configuration dans mon profil


To be and not to be, that is the answer
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2695
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 27 Nov 2017 11:34

Bonjour Alive,


Elles sont moins prioritaires car moins audibles tout simplement, comparativement aux modes se trouvant dans les fréquences supérieures.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3239
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 27 Nov 2017 11:40

Certes, mais indien vaut mieux que deux tu l'auras :grad:



(ça fait trois jours que j'attends une occasion de le placer ...)
syber
 
Messages: 10987
Inscription: 30 Juil 2005 15:07

Message » 27 Nov 2017 11:59

Pour moi elles sont super audibles, au contraire, d'autant que c'est sur cette plage qu'on a le plus d'incidents (enfin disons plutôt 20-120hz, mais à 100hz on est encore à 3.4m de longueur d'onde et rares sont ceux qui peuvent mettre une épaisseur d'isolant suffisante pour cette longueur d'onde).

Moins importantes, certes, mais très importantes quand même. +15db à 27hz et -15db à 40hz, par exemple, ça fait 30db d'écart selon la note jouée. Moins catastrophique qu'un son qui t'arrache tellement les oreilles que tu peux pas monter, mais catastrophique quand même.

Pour moi, il n'y a pas à se priver, la correction numérique doit traiter tout ce qui n'a pas pu être traité par l’acoustique (traitement et placement).
La limite des corrections positives dans le grave est liée à la capacité des boomers et des amplis qui sont derrière mais :
- quand on veut du grave propre, on y met les moyens (pas forcément financiers mais on met du gros)
- si on est trop limite, on peut couper à 30hz par exemple des caissons qui descendent à 20hz pour se permettre derrière des corrections ambitieuses du genre +12db. Un grave propre jusqu'à 30hz est pour moi largement préférable à un grave à 20hz bien pourrave.

Après chacun ses goût, l'avantage de la correction numérique, c'est qu'on peut tester dans tous les sens sans changer un condo ou une bobine.

Au fait, j'ai vu un schéma que tu as posté avec un caisson au milieu d'une paroi.
Chez moi, ça donne effectivement des incidents de +/-30db pour des raisons faciles à comprendre (même distance aux 2 murs, donc double excitation du mode), si c'est ce que tu as chez toi, essaie de décaler.

La configuration dans mon profil


To be and not to be, that is the answer
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2695
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 27 Nov 2017 12:30

Je vous renvoie, pour ceux intéressés, à=

Bruel Acoustics, technical review 96 02
maxitonic
 
Messages: 1933
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 27 Nov 2017 12:35

Je vous renvoie aussi à=

BBC Research Department Report The design of a modular sound absorber for very low frequencies..


Bonnes lectures !!!! :P
maxitonic
 
Messages: 1933
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

HIFI CONVOLUTION ET CORRECTION ACOUSTIQUE ACTIVE NUMERIQUE

Message » 27 Nov 2017 13:42

JAVA Alive a écrit:
Moins importantes, certes, mais très importantes quand même. +15db à 27hz et -15db à 40hz, par exemple, ça fait 30db d'écart selon la note jouée. Moins catastrophique qu'un son qui t'arrache tellement les oreilles que tu peux pas monter, mais catastrophique quand même.



Je suis d'accord avec toi Alive, ce que tu peux faire dans un premiere temps, mais je ne connais pas ton système, c'est de déplacer tes enceintes ou si tu as des enceintes en modules séparées, de bouger les caisses de grave dans la pièce et de tenter de la sorte d'exciter des modes différents afin de trouver des valeurs différentielles plus modérées...

Par ma petite expérience, il est possible par chance avec un placement sensiblement différent de trouver mieux, mais souvent ces déplacements bougent les modes, tu quittes certaines fréquences qui ce déplacent vers d'autres, mais il faut quand meme essayer de trouver le meilleur compromis, c'est la meilleure solution.

L'autre solution consiste dans ces basses fréquences à l'ajout d'un ou 2 ou 3 SUB sur la ligne des enceintes frontales pour exciter d'autres modes et ainsi modérer les modes les plus forts, ça marche très bien, c'est ce que j'avais sur mon ancienne grosse install ( 6 SUBS dont 4 infras sur la ligne des enceintes)

Après, il ne faut pas rêver non plus, dans une pièce soumise aux régimes modaux, il y a des modes... rien d'étonnant.

Reste le traitement numérique qui fonctionne semble t'il convenablement à ces fréquences basses, mon expérience est plus limitée en la matière et je préfère laisser la place aux experts du numériques pour mieux de guider, mais c'est sans doute cette deuxième solution qu'il faut explorer, mais encore une fois, 30dB, c'est beaucoup, sans doute pourras tu atténuer, mais gaffe à ne pas dégrader le reste du signal par un traitement trop important.

En réalité, à ces fréquences, tu n'as pas tellement d'autres solutions que de vivre avec des modes dans ces fréquences, c'est tout le monde pareil... le traitement est en effet trop lourds dans ces basses fréquences, mais peut être que certains acousticiens, après étude de ta pièce, peuvent t'aider.

Donc dans l'ordre :

1- placement des enceintes à travailler
2- test sur une stimulation les modes par l'ajouts de caissons pour réduire cet écart de 30dB (réduire seulement)
3- traitement numérique
4- Une piece de plus de 150m2 pour quitter le régime modal :D (je rigole...)
Dernière édition par indien29 le 05 Déc 2017 2:03, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3239
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 27 Nov 2017 14:19

j'ai possédé les Air 25 ( avec deux caisson équipés de dayton RRS460 qui me servait en même temps de pieds), elles ont en interne des réglages plus ou moins performant suivant l'emplacement des enceintes,

pour ma part elles étaient dans des coins, et le réglage "corner" améliorait grandement l'écoute.

mais j'ai également sacrement améliorer leurs restitutions en crée un plafond avec des dalles rockfon ( de mémoire) sur le premier tiers du salon.

puis j'ai bricolé quelques panneau DIY de 0,60 x1,5m avec de la laine de roche 100MM.

j'avais déterminer leurs placements avec un petit miroir,

en faite assis a ma place d'écoute, j'ai déplacé le miroir sur les murs latéraux, et j'ai mis 2 panneaux de chaque cotés a l'endroit ou je voyais dans le miroir les Dynaudio.

sur le mur du fond de la pièces, j'avais mis 100mm de laine de roche avec un tissus tendu.

c'était finalement pas grand chose, mais le résultat était la.

pour finir j'avais corriger quelques bosses avec des eq,

bref pour pas très cher et sans grande connaissance, j'avais réussi a améliorer l'acoustique de mon salon.

La configuration dans mon profil


marantz 8801, enceinte DIY active, bms 18n862,12n620,4590+2236, xta448, amplification crown cts
wilmo76
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 756
Inscription: 05 Déc 2005 19:34
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message