Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

La profession va mal !!!

Message » 13 Nov 2002 23:51

loloboy a écrit:
JérômeB a écrit:Choukroun est manifestement devenu mou du bulbe. Sa manie récente de faire laisser les GSM , même éteints, de ses clients hors des auditorium était déjà un signe inquiétant sur la santé mentale du gus.

Quoi :o :o :o ?
C'est serieux cette histoire ? :-?
N'importe quoi :roll: :roll:
Bon, je m'en fout, j'ai pas de portable, mais si j'en avais un et qu'il se mette a sonner pendant MON ecoute, qu'est-ce que ca peut bien foutre a SA MAJESTE CH. ?
Ridicule... (autant, au cinema, au restaurant et dans pleins d'autre endroits je suis anti-portable autant là, si ca ne derange que le possesseur du portable, je vois pas)


Tu n'as pas bien compris le truc, loloboy.

Il paraît que les GSm, même éteint, ont une influence sur l'électronique de la chaîne... :-?
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10078
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Annonce

Message par Google » 13 Nov 2002 23:51

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 14 Nov 2002 0:17

Et la C.onnerie à moustache? Ca gêne pas un peu les écoutes , hein?! :lol:

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 14 Nov 2002 0:49

Mais pas que sur les éléments de la chaîne...
En effet, les ondes electromagnétiques émises par ces appareils sont en mesure (via des phenomènes d'induction etc...) de modifier certains courant éléctrique de notre cerveau (puisque les communications dans le cerveau se font par messages electro-chimiques si mes souvenirs sont bons).
Donc, si tu as un téléphone portable sur toi lors d'une écoute, ton cerveau n'interprettera pas de la même façon les signaux en provenance de tes oreilles.
Des études très sérieuses ont d'ailleurs démontrées que les seules personnes a acheter des CD de Céline Dion sans y être contraint possédaient un téléphone portable.
Une enquete scientifique a d'ailleurs été ouverte pour comprendre le phénomène.
Les conclusion de cette enquete sont terrifiantes.
Il semblerait que sa musique ait été créee par un dangeureux savant travaillant pour une organisation térroriste et dont le but est de tous nous transformer en légumes !
Des travaux top-secret ont d'ailleurs été menés pour contrecarré ses plans machiavéliques.
Ces travaux ont aboutis, avec la collaboration de Tannoy, à la réalisation d'un super méga tweeter émetant des fréquences inaudibles pour l'homme, mais entrant en opposition de phase avec les fréquences des GSM.
Il semblerait, mais il se peut que ce ne soit qu'une coincidence, que depuis la création de ce super tweeter, le nombre de CD de Céline Dion en vente dans les magasins d'occasion ait énormément augmenté (de l'ordre de 350%).
Les autorités pensent que c'est le signe de la réussite de leur projet et que la menace Céline Dion semble écartée...
A+ :evil: Loïc :evil:
PS : bien entendu, le caractère ultra confidentiel de ces informations les rend très difficile a vérifier. Officielement, l'explication fournit à la presse est que Céline Dion est une bonne chanteuse. Seuls quelques bruits au sein de plusieurs ministères Français et Canadiens peuvent corroborer cette version des faits.
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 14 Nov 2002 0:55

J'hallucine :o :o :o

On vient de traverser un Gortex sans le savoir là, ou c'est moi qui est loupé un épisode ?!

Loloboy et la quatrième dimension :lol: :lol: :lol: :wink:

Archi
:wink: :wink:
Archi
 
Messages: 7171
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: Liège / Belgique
  • offline

Message » 14 Nov 2002 1:48

En tout cas, si il est allumé, l'influence pres d'une enceinte est tres nette, ca fait plein de petits bruits lors d'une negociation avec le reseau.
D'ailleurs pour qui se ballade avec un walkman dans la rue (casque tres sensible), ca devient insupportable ca n'arrete pas.
YETI
 
Messages: 1883
Inscription: 21 Fév 2001 2:00
Localisation: Londres
  • offline

Message » 14 Nov 2002 1:50

Extrait d'une discussion entre 3 revendeurs :

"L'autre jour je reçois trois clients venus écouter mon nouvel ampli Arcam. Ceux-ci avaient pris rendez-vous. Après une rapide prise de contact je vois qu'en fait seul un des gars est potentiellement acheteur, les deux autres sont là pour "aider" leur copain. On passe quelques disques et je leur demande leur avis, le premier est très critique, d'ailleurs à la fin de chaque morceau c'est toujours lui qui donne le ton, le second paraphrase le premier et "l'acheteur" ne se mouille pas.
Je demande quels défaut ils ont trouvé, "le son est bouché", "les graves traînent". A leur demande j'installe le lecteur de CD Cairn que la vedette connaît bien parce qu'il l'a entendu une fois (enfin pas celui-ci mais un autre de la même marque) au salon de la hifi en 1998, et qu'il a trouvé ça absolument extraordinaire.
Evidemment le gars trouve que c'est bien meilleur (perso les différences étaient infîmes !) , et il retrouve l'écoute du salon il y a 4 ans sur un autre ampli, d'autres enceintes....
Je fais court, à la fin mon ampli truc il est pas mal, mais comparé au Rotel qu'on a écouté hier et qui coûte deux fois moins cher c'est du vol... je les ai viré."

Le second revendeur :
"J'ai eu un gars samedi après-midi qui est resté 3h dans l'auditorium. Au début il n'y avait personne alors il passait ses disques ; que du hard métal ! puis suite à l'afflût des autres clients il a commencé à se mêler des conversations. Le problème est qu'il voulait absolument convaincre des gens venus acheter un lecteur de CD d'acheter des enceintes Cabasse quand ils avaient eu le malheur de dire qu'ils avaient des Jamo, et que lui il trouvait que c'était vraiment de la daube, et que d'ailleurs sur le forum internet qu'il fréquente tout le monde était bien d'accord... je l'ai viré."

Le troisième :
"J'ai un client qui est venu choisir un lecteur de CD. Après m'avoir récité du NRDS et du PAV pendant une heure il m'a acheté un CD12 parce que la source c'est qu'il y a de plus important. C'était pour mettre sur un ampli Creek et des enceintes Mission M71... j'attends son retour avec impatience."

Cette discussion totalement imaginaire est malgré tout réaliste. Je voulais simplement faire remarquer que tout ce qu'on peut écrire sur les revendeurs ici est valable aussi pour nous. On n'est ni meilleurs ni pire, et dans tous les mondes (revendeurs, constructeurs, presse, public) il y a toujours des bons et des mauvais, voire des bons qui peuvent être mauvais un jour !
Mon propos n'est pas de faire de la morale, juste réagir à ceux qui idéalisent le forum vis à vis des revendeurs.

ps: ceci dit, j'ai fait plusieurs tentatives chez AC depuis 15 ans, à part du mépris je n'ai jamais rien pris chez lui. :o :lol:

alain
al78
 
Messages: 349
Inscription: 17 Mai 2002 23:52
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 14 Nov 2002 10:08

Sur l'histoire des portables chez Alain Choukroun, cela semble pour vous une nouveauté, ce n'est pas recent. Savez vous que lorsque les montres a affichage numerique(les cadrans rouges moches) sont sortis AC demandait a ses clients de retirer leur montres.
Puis il à fait le même coup avec les montres a cristaux liquides.

Le temps est passé ...

Il a bien fallu trouver autre chose....
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 14 Nov 2002 10:15

LaurentV a écrit:Sur l'histoire des portables chez Alain Choukroun, cela semble pour vous une nouveauté, ce n'est pas recent. Savez vous que lorsque les montres a affichage numerique(les cadrans rouges moches) sont sortis AC demandait a ses clients de retirer leur montres.
Puis il à fait le même coup avec les montres a cristaux liquides.

Le temps est passé ...

Il a bien fallu trouver autre chose....



Pourvu qu'il n'entende jamais parler des "piles" cardiaques pour les personnes agées, parce que anatomiquement l'exctraction risque de poser des problèmes :roll: :roll: :roll: :lol: :lol: :lol:
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 14 Nov 2002 10:54

Trop marrant ce AC...
Y'a un volontaire pour lui parler des champs magnetiques terrestres ?
Il va peut etre déménager... :lol:
Choussar
 
Messages: 2220
Inscription: 08 Fév 2002 2:00
Localisation: Aix-les-bains
  • offline

Message » 14 Nov 2002 11:35

LaurentV a écrit:Sur l'histoire des portables chez Alain Choukroun, cela semble pour vous une nouveauté, ce n'est pas recent. Savez vous que lorsque les montres a affichage numerique(les cadrans rouges moches) sont sortis AC demandait a ses clients de retirer leur montres.
Puis il à fait le même coup avec les montres a cristaux liquides.

Le temps est passé ...

Il a bien fallu trouver autre chose....

Et a ses tout débuts, c'etait milieu XIXeme siècle (ben oui, vivement la retraite), les gens venaient à cheval. Et ben, Mr CH. interdisait l'entrée à tous ceux qui possédaient des cravache, juste sous pretexte que cet objet avait servis à faire du mal à un animal et que les cris du cheval étaient incrustés dedans. Ces cris de douleurs, inaudibles pour l'homme, perturbaient la lecture des microsillons en créant des vibrations néfastes.
Donc, ca ne date vraiment pas d'hier... il y a 150 ans, Mr. CH etait deja le même !
A+ Loïc
PS : si si, c'est vrai, j'ai vérifié dans MON encyclopédie
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 14 Nov 2002 11:38

Maverick a écrit:Pourvu qu'il n'entende jamais parler des "piles" cardiaques pour les personnes agées, parce que anatomiquement l'exctraction risque de poser des problèmes :roll: :roll: :roll: :lol: :lol: :lol:

Mais, a l'entrée de son magasin, comme a l'entrée du grand huit, il y a marqué interdit aux enfants (de moin d'1m50), aux femmes enceintes et aux cardiaques :lol: .
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 14 Nov 2002 11:46

haskil a écrit:C'est formellement interdit... sauf si l'on paie les droits au photographe... une façon d'éviter tout problème serait de reproduire la totalité de la page du magasine en n'oubliant pas de reproduire un peu du support sur lequel est posé le dit magazine qui serait alors photographié par quelqu'un. Et de citer le nom du magasine et le nom du photographe qui a fait la photo...
Je me suis un peu intéressé à la question et je pense que ce n'est pas aussi évident que cela, haskil.

Que ce soit pour la photo ou la publicité pour laquelle elle a été réalisée.

Dans le premier cas, le photographe a des droits sur son oeuvre, qu'il a ou non cédé à l'agence de publicité.

Dans le second cas, il est tout à fait possible que la publicité soit assimilée à une oeuvre, s'il elle a un caractère d'originalité suffisant.

Dans ces cas, en présence d'une oeuvre qui a été divulguée, on ne peut en reproduire que des "analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l'oeuvre à laquelle elles sont incorporées", en mentionnant le nom de l'auteur et la source.

Or la reproduction intégrale d'une oeuvre, même à une échelle réduite, n'est pas assimilée à une "courte citation". Photographié l'intégralité de la page d'un magazine, même mis en situation, n'est pas a priori un moyen sûr de reproduire sans le consentement de son auteur une oeuvre qui y a été divulguée.

M'enfin, il est possible que je me trompe, et, qu'étant plus ou moins dans le métier de l'édition, tu as déjà eu connaissance de contentieux sur cette question, notamment relative à la publicité. Mais dans ce cas, je n'en ai pas connaissance. Si, alors, tu pouvais me donner des références, ce serait sympa... :wink:
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10078
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 14 Nov 2002 12:39

Scytales a écrit:
haskil a écrit:C'est formellement interdit... sauf si l'on paie les droits au photographe... une façon d'éviter tout problème serait de reproduire la totalité de la page du magasine en n'oubliant pas de reproduire un peu du support sur lequel est posé le dit magazine qui serait alors photographié par quelqu'un. Et de citer le nom du magasine et le nom du photographe qui a fait la photo...
Je me suis un peu intéressé à la question et je pense que ce n'est pas aussi évident que cela, haskil.

Que ce soit pour la photo ou la publicité pour laquelle elle a été réalisée.

Dans le premier cas, le photographe a des droits sur son oeuvre, qu'il a ou non cédé à l'agence de publicité.

Dans le second cas, il est tout à fait possible que la publicité soit assimilée à une oeuvre, s'il elle a un caractère d'originalité suffisant.

Dans ces cas, en présence d'une oeuvre qui a été divulguée, on ne peut en reproduire que des "analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l'oeuvre à laquelle elles sont incorporées", en mentionnant le nom de l'auteur et la source.

Or la reproduction intégrale d'une oeuvre, même à une échelle réduite, n'est pas assimilée à une "courte citation". Photographié l'intégralité de la page d'un magazine, même mis en situation, n'est pas a priori un moyen sûr de reproduire sans le consentement de son auteur une oeuvre qui y a été divulguée.

M'enfin, il est possible que je me trompe, et, qu'étant plus ou moins dans le métier de l'édition, tu as déjà eu connaissance de contentieux sur cette question, notamment relative à la publicité. Mais dans ce cas, je n'en ai pas connaissance. Si, alors, tu pouvais me donner des références, ce serait sympa... :wink:


Il y a évidemment deux choses à bien séparer.
Le droit à l'image de tout un chacun qui est protégé par la loi. Il est ainsi interdit de reproduire une photo qui montre un visage parfaitement reconnaissable dans une manifestation. Théoriquement. Dans la pratique, ça se plaide.

Pour protéger efficacement leur image, les artistes souvent la proie des paparazis n'ont qu'un moyen : attaquer dès la première fois et sans jamais laisser passer une publication. Ce qu'a fait Deneuve. Les tribunaux lui ont toujours donné raison. Y compris pour l'écrit. Elle a fait retirer des étals, une biographie de Truffaut dans laquelle il était écrit noir sur blanc qu'elle avait été sa compagne... tout le monde le savait, mais elle a obtenu le droit que cela ne soit pas marqué noir sur blanc par respect pour sa vie privée qui ne regarde qu'elle.
D'autres qui ont laissé faire certains magasines, parfois en les appelant à la rescousse quand leur carrière faiblissait... en sont pour leurs frais...

Dans le cas qui nous intéressait : Choukroun en photo chaque mois dans ses pubs. Son droit à l'image peut difficilement être évoqué s'il y a reproduction de cette photo avec mention du photographe et paiment des droits. Il pourrait attaquer s'il est ridiculisé par une utilisation détournée de la dite-image.

Ensuite, il y a les droits de protection d'une oeuvre. Il est interdit de reproduire une photo, sur le Net et sur papier, sans payer les droits et sans mentionner le crédit photographique (le nom du photographe). C'est parfois plus compliqué, car on peut aussi acheter la totalité des droits à un photographe qui les abandonne. Et dans ce cas là, il faut aussi l'autorisation du propriétaire de la photo au sens objet du terme et au sens droits de reproduction. Pour reproduire une photo, il faut l'avoir entre les mains...

Quand on reproduit la totalité d'une page de magasine ou de quotidien au milieu duquel il y a une photo ou un dessin... ça devient plus compliqué. Je pense qu'il est possible d'attaquer, on peu toujours, particulièrement si l'intention est mauvaise, ça se démontre les mauvaises intentions, mais généralement cela empêche les attaques en justice et c'est d'ailleurs ce que font bon nombre de journaux qui veulent échapper à ces poursuites. C'est même arrivé dans les pages du 'clairon vespéral' de reproduire la totalité d'une page ou couverture de magasine avec de l'air autour...

On reproduit toute une page, pas une photo... c'est biscornu... d'ailleurs un journaliste pourrait aussi attaquer si l'on peut lire un article sans microscope, car un journaliste, même salarié, reste propriétaire de ses écrits qu'il est seul habiliter à réunir, à publier en recueil... Et il touche tous les droits d'auteur. L'entrerpise de presse qui le salarie n'a aucun droit.

Reproduire toute une page en la photographiant, c'est ce qu'on fait quelques journaux français dans l'affaire des photos où l'on voyait le mari d'une monaco usiner consciencieusement (il avait l'air un peu distrait, je trouve) une call girl au près d'une piscine pendant qu'un copain à lui l'encourageait comme on encourage un bourricot à avancer sur un chemin difficile : en lui donnant des p'tites tapes amicales.

Ce journal d'origine italienne n'avait pas été distribué en France... certains ont donc reproduit une ou deux pages... sans encombre...

Si la page intégralement reproduite porte atteinte à une personne en propageant une rumeur, si elle discrédite la personne, elle pourra toujours attaquer mais pour d'autres raisons que celles évoquées plus haut qui étaient liées au droit à l'image et au copyright.

Je vais demander au service juridique quels sont les textes précis.

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 14 Nov 2002 13:03

Je citerais aussi l'affaire Estelle Halliday. Les photo mises en lignes etaien tirees d'un magasine (Voici ou autre), mais elle a tout de meme eu gain de cause et l'hebergeur (me rappelle plus son nom) a ete juge responsable :o . Si quelqu'un a mieux suivi que moi, il pourra donner des precisions.
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 14 Nov 2002 13:20

loloboy a écrit:Je citerais aussi l'affaire Estelle Halliday. Les photo mises en lignes etaien tirees d'un magasine (Voici ou autre), mais elle a tout de meme eu gain de cause et l'hebergeur (me rappelle plus son nom) a ete juge responsable :o . Si quelqu'un a mieux suivi que moi, il pourra donner des precisions.


Si ce sont des photos piquées dans un magasines qui sont mises en ligne : procès double : droit à l'image, droits du photographe. Et aussi peut-être un troisième du magasine car on lui a volé des images dont il avait l'exclusivité...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message