Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 23 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

largeur, profondeur, hauteur

Message » 25 Mar 2004 11:50

En stereo, comment peut-on expliquer les sensations de largeur, profondeur et hauteur?

Pour la largeur, ça me parait facilement compréhensible ; sauf que parfois la scène sonore peut dépasser la délimitation des enceintes. Il serait même possible de localiser des sources sonores derrière soit. De même, la sensation de profondeur et surtout la sensation de hauteur, ne me paraissent pas des phénomènes trivials. :o

J'ai lu (je ne sais plus où) que la phase du signal sonore a une grande importance pour la formation d'une image sonore réaliste ; phase à laquelle l'oreille doit-être particulièrement sensible?
La qualité acoustique de la pièce d'écoute a certainement son importance. Doit-elle être de même nature que la salle d'enregistrement pour que la scène sonore soit crédible?

Si vous avez des explications, n'hésitez-pas...

:-)
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Mar 2004 11:50

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Mar 2004 17:20

pas d'avis sur le sujet :cry:
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 25 Mar 2004 17:25

Surtout difficile d'y répondre, moi je ne m'y risquerais pas.

a+
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 25 Mar 2004 17:28

C'est une question pour BPhil :wink:

A+
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 25 Mar 2004 18:06

je crois que tu devrais aller dans un grand magasin hifi et ecouter des collones dynaudio c2 driver par du pire matos comme acoustic arts et la tu aurra la reponse a ta question[/quote]
fredouille
 
Messages: 590
Inscription: 04 Mar 2004 12:36

Message » 25 Mar 2004 18:08

Différence de niveau sonore + différence de phase au sortir de chaque enceinte permettent, si je me souviens bien, de déterminer la position de l'éméteur dans le plan formé par l'auditeur et les 2 enceintes => détermination de la position en largeur et en profondeur.

Par contre je n'arrive pas à expliquer le positionnement en hauteur que l'on a parfois sur certains CD. QQun a des idées (effet physique, impression psychologique,...) ?
Abraham.ctl
 
Messages: 2016
Inscription: 09 Mar 2003 2:13
Localisation: Paris
  • offline

Message » 26 Mar 2004 14:06

Abraham.ctl a écrit:Différence de niveau sonore + différence de phase au sortir de chaque enceinte permettent, si je me souviens bien, de déterminer la position de l'éméteur dans le plan formé par l'auditeur et les 2 enceintes => détermination de la position en largeur et en profondeur.

Par contre je n'arrive pas à expliquer le positionnement en hauteur que l'on a parfois sur certains CD. QQun a des idées (effet physique, impression psychologique,...) ?


Up sur cette interrogation très intéressante!

Michel K, c'est pas toi qui a un copain acousticien?

cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 26 Mar 2004 14:18

Chez moi la voix des chanteurs sont souvent à environ 2 m de hauteur, j'ai jamais vraiment compris pourquoi :roll: ...

Renzo :wink:
RENZO
 
Messages: 1437
Inscription: 06 Nov 2002 19:57
  • offline

Message » 26 Mar 2004 14:37

moi j expliquerai ca surtout a la prise de son....
admettons qu un enregistrement soit fait a hauteur d homme le son arrive dans les micros tel qu il serait perçu....

vu que le son est un mouvement d air, on va dire que du bon matos est censé reproduire les masses d air en mouvement tel qu elle sont prise en enregistrement, normalement ton oreil devrais reproduire ce qui est percu au niveau profondeur, largeur et hauteur...

bien sur on pourra dire qu une enceinte par exemple ne fait pas une hauteur d homme alors comment est elle capable de reproduire un effet de hauteur?
on pourra repondre en disant qu elle arrive bien a reproduire un effet de largeur avec le piano a gauche, le chanteur au millieu et les choristes sur la droite pourtant elle ne bouge pas(l enceinte), tout est question de deplacement d air...
fredouille
 
Messages: 590
Inscription: 04 Mar 2004 12:36

Message » 26 Mar 2004 15:37

Comme l'a dit Abraham, les 2 enceintes (on va supposer un double HP concentrique dans chaque enceinte pour simplifer) forme un plan horizontal avec les 2 oreilles de l'auditeur assis.
Il n'y a pas de plan vertical là dedans donc on ne peut pas genéraliser aussi simplement il me semble.
Dans la vraie vie, quand une source sonore est au-dessus de la tête, chaque oreille reçoit la somme du trajet direct par un angle donné et du trajet reflechi par le sol (donc retardé et arrivant aux oreilles avec un angle bien différent), le tout se réflechissant sur les formes bizzaroides de chaque pavillon qui vont redéphaser tout ça en fonction de l'angle d'arrivée (enfin il me semble!).
Je ne vois pas trop l'équivalent dans un chaine stéréo où la source est bien en face dans tous les cas?
Je n'ai aucune réponse, juste des questions! :o
cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 26 Mar 2004 15:48

Pour relever les dimensions d'un batiment : largeur, profondeur, hauteur, les architectes prennent trois points de mesure.

Raison pour laquelle, cette hauteur qui peut se percevoir en stéréo binaurale mais d'une façon succinte se perçoit aisément en stéréo à trois canaux.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 26 Mar 2004 15:51

Abraham.ctl a écrit:Différence de niveau sonore + différence de phase au sortir de chaque enceinte permettent, si je me souviens bien, de déterminer la position de l'éméteur dans le plan formé par l'auditeur et les 2 enceintes => détermination de la position en largeur et en profondeur.

Par contre je n'arrive pas à expliquer le positionnement en hauteur que l'on a parfois sur certains CD. QQun a des idées (effet physique, impression psychologique,...) ?


En effet, la combinaison des 2 données "différence de phase entre les 2 enceintes" et "rapport d'intensité entre les 2 enceintes" permettent de déterminer la position de la source (en largeur et profondeur).
Si dg est "la distance source --> enceinte gauche" et dd "la distance source --> enceinte droite", td-tg "la différence de phase" et Ig/Id "le rapport entre les intensités", on peut écrire :
td-tg=K1(dd-dg)
Ig/Id=K2(dd/dg)2 (2 signifie "au carré")

2 équations à 2 inconnues, on peut donc exprimer dd et dg en fonction de td-tg et Ig/Id. :-) Idéalement, la distance entre les enceintes devrait être la même que celle entre les 2 micros ; ce qui permet alors d'avoir une scène sonore grandeur nature.

En pratique, si la source se positionne relativement près des micros, le rapport Ig/Id est très significatif : le postionnement en largeur est aisé. La différence de phase permet sans doute à notre cerveau de remonter à l'info profondeur.

A l'inverse si la source (même désaxée) est éloignée, le rapport Ig/Id se rapproche rapidement de 1 : la localisation précise en largeur devient donc de plus en plus difficile. La différence de phase décroit également mais de façon très lente, ce qui permet sans doute toujours de remonter à l'info profondeur.
J'imagine que l'impression de profondeur peut être liée aussi à la forte atténuation (avec la distance) des harmoniques de la source.

Le respect de la phase du signal serait donc crucial pour ne pas fausser l'impression de profondeur. D'où l'intérêt des pièces d'écoutes et des filtres qui ne viennent pas trop perturber la phase du message original. :wink:
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 26 Mar 2004 16:44

GBo a écrit:
Abraham.ctl a écrit:Différence de niveau sonore + différence de phase au sortir de chaque enceinte permettent, si je me souviens bien, de déterminer la position de l'éméteur dans le plan formé par l'auditeur et les 2 enceintes => détermination de la position en largeur et en profondeur.

Par contre je n'arrive pas à expliquer le positionnement en hauteur que l'on a parfois sur certains CD. QQun a des idées (effet physique, impression psychologique,...) ?


Up sur cette interrogation très intéressante!

Michel K, c'est pas toi qui a un copain acousticien?

cdlt,
GBo.


Tu veux parler de pidjay!
Je ne le connais pas vraiment, je l'ai juste aider à poster des fichiers dans cette discussion : http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... 24&start=0

:wink:
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 26 Mar 2004 17:45

GBo a écrit:Comme l'a dit Abraham, les 2 enceintes (on va supposer un double HP concentrique dans chaque enceinte pour simplifer) forme un plan horizontal avec les 2 oreilles de l'auditeur assis.
Il n'y a pas de plan vertical là dedans donc on ne peut pas genéraliser aussi simplement il me semble.
Dans la vraie vie, quand une source sonore est au-dessus de la tête, chaque oreille reçoit la somme du trajet direct par un angle donné et du trajet reflechi par le sol (donc retardé et arrivant aux oreilles avec un angle bien différent), le tout se réflechissant sur les formes bizzaroides de chaque pavillon qui vont redéphaser tout ça en fonction de l'angle d'arrivée (enfin il me semble!).
Je ne vois pas trop l'équivalent dans un chaine stéréo où la source est bien en face dans tous les cas?
Je n'ai aucune réponse, juste des questions! :o
cdlt,
GBo.


Tu retrouves le même phénomène à la prise de son. Les 2 micros recoivent le son direct puis le son indirect. Si le son indirect provient d'une paroie latérale, les enceintes droite et gauche vont donc retranscrire correctement la position latérale.
Pour la position en hauteur, ça me parait moins simple. Les micros (positionnés près du sol) recoivent en premier la reflexion du sol. Arrive ensuite la reflexion provenant du plafond. Ces dephasages associés aux infos de largeur et surtout de profondeur devraient permettre au cerveau de deviner la hauteur ; du moins, je suppose. :wink:
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 26 Mar 2004 18:49

C'est bien l'aspect hauteur qui m'intrigue...Ok pour les différences de temps enter direct et reflechi sur un plan vertical, mais le son qui arrive au micro n'est PAS déformé par la fonction de transfert du pavillon laquelle dépend de l'angle d'incidence (direct et reflechi), il y a donc perte irrémédiable d'info de verticalité par captation microphonique stéréo!
cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline


Retourner vers Discussions Générales