Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Le débat objectivistes/subjectivistes

Message » 03 Sep 2006 12:36

deja j'ai pas mal pris le coup de la publicité, je n'ai pas l'orgueil si capricieux ;)
imaginons que je ne soit pas capable de diserner la grande de la micro sur leur nivo objectif dans le grave c'est que alors peut etre objectivement le disque ne contient pas une frequence qui ne puisse etre reproduite par la micro?
dans ce cas la ben on change de disque :mdr:

le test a consisté à comparer deux chose completement dissemblable? alors la tu m'interresse!!
j'aimerai avoir ton avis subjectif oups pardon objectif :mdr: sur les choses dissemblables qui ont été comparés et qui ont pourtant trompé l'auditeur A et l'auditeur B. imaginons dans ce cas le "caisse téte " pour discerner 2 chose plus semblables...

PS je ne sait pas "citer" si quelqun pouvait me briffer sa rendrai mes posts plus sympa à parcourir

merci d'avance.
W-SgTxStOnE
 
Messages: 99
Inscription: 09 Avr 2004 9:04
Localisation: COGOLIN 83
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Sep 2006 12:36

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Sep 2006 12:39

W-SgTxStOnE écrit : imaginons que je ne soit pas capable de diserner la grande de la micro sur leur niveau objectif dans le grave, c'est que alors peut etre objectivement le disque ne contient pas une frequence qui ne puisse etre reproduite par la micro?
dans ce cas la ben on change de disque :mdr:


Bienvenue chez les objectivistes :lol:

Car le subjectiviste forcené dirait lui, quand le pot aux roses serait découvert : normal, la grande utopia n'a pas de grave :lol: :mdr:


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 03 Sep 2006 13:18

zabc51 a écrit:- T'es sourd
- Ton systéme n'est pas top (pour rester poli)
- Mon systéme est meilleur
- .........


sa c'est pas du subjectivisme c'est de l'arrogance et en plus c'est faire un amalgame tous les sujectivistes ne sont pas arrogants.



non content de se tromper aux-mêmes, veulent en plus tromper les autres:


dans ce cas qu'est ce qui est legitime?
tout post, tout CR qui prend parti dés lors que l'on emet une opinion est un risque de tromperie
maintenant que se soit volontairement par conviction subjectiviste "pure et dure" :mdr: ou pas ne change pas le fait que nous pouvont etre influencé...
W-SgTxStOnE
 
Messages: 99
Inscription: 09 Avr 2004 9:04
Localisation: COGOLIN 83
  • offline

Message » 03 Sep 2006 14:36

dub a écrit:
GBo a écrit:Une égalisation à 0.1 dB ou 0.2 dB ne me parait pas en effet trop demander.
Quel test voulais tu faire exactement et que t'a t'on rétorqué, peut on avoir les détails?

Deux lecteurs branchés sur une table de studio et une personne en train de jouer dans la cabine — un micro pour relever le niveau de départ — et une égalisation du gain (j'ai fait l'écoute au casque).
Le but était de voir lequel des deux lecteurs (pour moi) et d'autres matériels ensuite (pour l'ami qui possède ce studio) était le plus intéressant.

Si tu veux égaliser des niveaux entre deux lecteurs CD, ce n'est pas avec un micro qu'il faut le faire en effet, mais en analysant le signal électrique avant amplification. Le coup du micro me choque plus que la table de mixage (qui peut avoir une précision suffisante AMHA).
Ce que je fais pour ma part, et qui ne coute pas des milles et des cents (d'ailleurs tu as le matos nécessaire toi aussi), c'est d'enregistrer les sorties analogiques des 2 lecteurs en question en 24/192 ou 24/96 (matos semi-pro), puis d'égaliser les niveaux sur le WAV obtenu avec la précision souhaitée (en RMS), avec cool Edit ou autre. Ensuite il faut écouter les WAV A et WAV B au casque sur l'ordi.
Certes, il y a une légère perte due à la conversion A->N + N->A, mais il y a aussi des pertes via une table de mixage ou tout autre matériel de recalibration de niveau, donc...
Je me suis servi de ce set-up pour voir s'il est difficile de faire la différence entre deux lecteurs CD de cette façon, et aucun objectiviste ne m'a disputé :D

Le débat que tu qualifies d'intéressant l'est en effet puisque c'est celui de l'interêt de la science et de ses prétentions à pouvoir investiguer les phénomènes physiques et psychologiques, ni plus ni moins. :D


En dehors du fait que je pense qu'il ne s'agit que d'un loisir et pas d'une chose infiniment urgente, je reste convaincu rationnellement qu'il n'existe pas quelque chose comme "la" science, et qu'en particulier il existe des modèles (rationnels) pour comprendre l'esprit humain, qui sont hétérogènes — et qu'ici l'objet est justement mixte à deux points de vue. Il est me semble-t-il:
à la fois physique — et peut-être multiple peut-être pas, je n'en sais rien
et psychologique — et ça ne se réduit certainement pas à la psychoacoustique — et là à nouveau il y a plusieurs modèle d'analyse à cummuler.

Du coup, je me dis que le problème n'est pas d'opposer deux aspetcs du phénomènes comme s'il s'agissait de deux opinions, mais trouver un moyen d'articuler les différents aspects. Le premier obstacle paraissant alors être d'éviter de réduire tout à un seul modèle et aussi (surtout?) de ne pas se retrouver accusé d'être un réductioniste.

Il semble que la moindre objection, la moindre question etc en la matière conduisent souvent à être classé dans le camps de l'«ennemi». (Par exemple, si je dis que les conflits d'égo sont pitoyable — et que le seul le débat de fond est "intéressant", tu sembles même réagir à ce propos? comme si nous n'étions pas d'accord d'abord sur l'essentiel avant de poursuivre la discussion? j'avoue que je ne vois pas le point)


Je voulais juste dire que le débat que tu trouvais intéressant, était intéressant aussi pour moi, parce qu'il soulevait par extension des questions de société importantes, sans autre malice que ça. Notre loisir audio n'est en effet pas si crucial que ça, mais les questions d'épistémologie que certaines discussions soulèvent sont très instructives (pour moi en tout cas!).

cdlt,
GBo
Dernière édition par GBo le 03 Sep 2006 14:53, édité 1 fois.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 03 Sep 2006 14:52

dub a écrit: il est ceraines personnes se réclamant de l'objectivisme qui immédiatement s'exclame qu'il faut caller les niveaux de sorties à 0,1db pour procéder à une comparaison et que cela ne peut se faire qu'avec une machine bien précise: ce qui revient à dire qu'elles sont les seules à avoir la maîtrise du test et que personne d'autre ne peut parler


Ajuster les niveaux est effectivement un problème avec les lecteurs de CD et les amplis. Ce graphique indique les ajustements souhaitables : http://www.provide.net/~djcarlst/abx_crit.htm

En revanche, un comparateur ABX électronique n'est absolument pas nécessaire pour aboutir à ce résultat. Je me rappelle d'une critique sur un ajustement fait au microphone. Le microphone est effectivement inadapté. Sur un bruit blanc, le niveau sonore varie en fonction du temps et il faut faire une moyenne sur un enregistrement pour avoir une valeur précise. Sur une sinusoïde de 1000 Hz, le niveau mesuré peut varier de 1 dB si on déplace le micro de 2 centimètres seulement, voire si les personnes présentes se déplacent dans la pièce.
Pour ajuster les niveaux de lecteurs de CD, il suffit de mesurer le niveau de leur sortie ligne. Avec un ordinateur et une carte son, même basique, on obtient une précision plus que suffisante. On peut aussi utiliser un enregistreur numérique (Minidisc, DAT, CD...) s'il est muni d'un indicateur à 0.1 dB près.
Pour les amplis, c'est un problème vraiment délicat. La mesure par ordinateur ou enregistreur, en branchant directement la sortie HP dans l'entrée ligne est valable, mais l'opération est très dangereuse pour l'ampli. Le moindre court-circuit, et c'est la catastrophe. Un ampli de 10000 € prêté pour le test et qui part en fumée, c'est un peu gênant :-? Les précautions à prendre sont draconiennes : câble coax énorme pour être certain de l'isolation +/-. Vérification de l'assemblage de la Cinch. Ouverture de l'ampli pour vérifier que c'est bien le - qui est à la masse et que ce n'est pas un de ces montages ésotériques avec les transistors sur la borne noire et la masse sur la rouge. Connexion appareils éteints. Verifier que c'est bien le moins de l'ampli qui est sur le moins du coax. Vérifier au compte-fils qu'aucun brin de la tresse ne se balade près de la borne opposée. Tenir les badauds à distance... Cela paraît surréaliste, mais il y a comme une loi de Murphy dans ce domaine : si ça peut cramer, ça cramera, et si ça peut pas cramer, ça s'arrangera pour pouvoir cramer. On se fait avoir à tous les coups !

dub a écrit:De ce test qui est la plus basique, je me suis entendu dire par des gens qui s'affirmaient objectivistes, qu'ils ne pouvaient être effectués qu'à l'aide d'un certain matériel rare et coûteux — et que tout autre procédé devait être rejeté (je pensais naïvement pouvoir substituer un maillon à un autre, ou faire un réglage de niveau — que nenni).


C'est abuser. Dans toute la liste des tests en aveugle de chez Chaud7, seuls deux liens mènent à des tests faits avec la machine ABX : ceux de David Carlstrom et ceux de Matrix-hifi.

dub a écrit:Ma question a aussi en vue de faire remarquer que, test en double aveugle ou en abx ou non, très souvent celui qui manie cet argument et s'autoproclame objectiviste demande qu'on le croit — lui — tout comme le subjectiviste aux oreilles d'or!


J'ai remarqué cela aussi. C'est ce qui me déçoit dans certains articles issus de zététiciens et qui visent à démystifier les fausses sciences. Leurs arguments ne convainquent pas. Ils restent sur le même niveau d'argumentation que leurs adversaires et n'apportent pas toujours plus de rigueur.

dub a écrit:on pouvait se demander à quoi on avait affaire quand on passait de l'affirmation "test simple à réaliser" et "on n'est pas pardonnable de n'avoir pas essayé" à "mais non c'est très compliqué et impossible à réaliser sauf dans des conditions très…" etc…


Oui, un test ABX n'est pas simple à réaliser.
Entre codecs audio sur PC, quand on a l'habitude, on peut le faire en un quart d'heure, mais la première fois, il faut se documenter, trouver le programme ABX, l'installer, découper un extrait audio, le compresser, le décompresser, vérifier qu'il n'est pas clippé, qu'il n'est pas offsetté...
Et pour faire ça sur des appareils, c'est encore plus difficile.
C'est à ceux qui savent faire ces tests de les organiser ou d'expliquer comment les organiser. Je ne vois pas comment on peut avancer autrement. Si personne ne sait faire, personne ne fera :-?

blounote a écrit:C'est un peu normal, certains réagissent "violemment" pour la simple raison que beaucoup ont du mal a accepter qu'ils aient pu se tromper ou être trompés , ou simplement que l'on puisse mettre en doute une chose qu'ils tenaient pour acquise.


Je comprends qu'ils réagissent violemment. Mais parfois c'est difficile, parce que nombreux sont ceux qui ne souhaitent pas entrer dans le débat.

Par contre, je pense que la réaction ne vient pas de l'orgueuil, mais plutôt de l'évidence. La différence s'entend, et s'entend bien. On l'oublie trop souvent. Or aller contre l'évidence paraît absurde.
Je compare cela aux illusions d'optiques. On les voit, pourtant, la règle, le masque ou le compas nous prouvent que ce que nous voyons est faux. Or tout le monde le voit, cela saute aux yeux.
La situation est similaire en hifi, sauf que compas, règle et masques, essentiellement les tests en aveugle, y sont des outils bien plus complexes. D'où la propagation de l'illusion et son acceptation par un grand nombre de personnes en accord les unes avec les autres.

W-SgTxStOnE a écrit:de toute les manieres je ne voit pas comment on peut objectivement essayer d'analyser ce qui se passe dans l'hemisphere droit de notre cerveau avec un raisonnement issu de l'hemisphere gauche...les emotions ressenties grace aux materiaux qui tentent de reproduire de la musique seront toujours soumis à la subjectivité du recepteur (l'auditeur).quand bien méme arriverions nous à mettre au point un protocole infaillible qui nous permette de quantifier les differences, cela ne nous empecherai pas de préferer l'une ou l'autre de ses differences...


Je suis bien d'accord. Les préférences personnelles n'entrent pas dans le cadre de ces tests.

W-SgTxStOnE a écrit:on ne peut pas aller contre sa propre nature.


Il est tout à fait possible d'aller contre sa propre nature dans ce domaine. Il faut pratiquer pour s'en rendre compte. Quand on entend le son de l'ampli B sortir de l'ampli A, notre nature est forcément troublée.

W-SgTxStOnE a écrit:la musique ne parle qu'aux "sens" et non à la "raison"


Là on parle tout de même d'autre chose. Il s'agit d'écouter les appareils, et non la musique.
La musique, on peut l'écouter sur un radio-cassette de supermarché, cela reste la même musique (à l'exception de rares oeuvres bruitistes).

Les éléments d'une chaîne, en revanche, on peut les choisir avec sa raison. On peut aussi les choisir avec ses émotions, comme on achète une belle voiture, mais la question dans ce débat est plutôt de savoir quel son ils ont, c'est-à-dire à quelle vitesse roule la voiture. Et je trouve qu'il y a une quantité excessive de voitures, en hi-fi, censées rouler à 2000 kilomètres à l'heure, alors qu'elles ne dépassent pas le 50.

On peut les aimer parce qu'elles sont plus jolies, mais je trouve tout de même bizarre de persister à dire, aussi bien chez les spécialistes, les amateurs, et les vendeurs, que c'est uniquement parce qu'elles roulent à 2000 à l'heure qu'elles sont meilleurs (et chères, forcément, un moteur aussi puissant, ça coûte de l'argent), et qu'on le sait bien, et que les gars avec leur radar qui mesure 50 à l'heure n'y connaissent rien à la conduite, et qu'ils n'ont qu'à essayer et ils verront bien si ça roule à 2000 ou pas, et si ils trouvent que non c'est qu'ils ne sont pas fichus d'appuyer sur la pédale.

W-SgTxStOnE a écrit:j'ai d'ailleur effectué un test en aveugle avec succés mais dans un environnement trés particulier


Pourrais-tu nous décrire les câbles CAT5 ? C'est précisément avec ce câble en câble d'enceinte qu'on a déjà réussi un ABX. Mais en modul, comment est-il monté ?
Et aussi, aurais-tu la liste complète des réponses de chacun, avec la liste des câbles réellement branchés ?
Pio2001
 
Messages: 5909
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 03 Sep 2006 14:57

Pio2001 a écrit:C'est abuser. Dans toute la liste des tests en aveugle de chez Chaud7, seuls deux liens mènent à des tests faits avec la machine ABX : ceux de David Carlstrom et ceux de Matrix-hifi.


Comme quoi, même sur ce site — tous ne lisent sans doute pas tous les propos qui y sont tenus…
C'est sur ce site, justement que je me suis entendu expliquer que…… ect. A propos et d'amplis, et de lecteur — puis de casques…………

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 03 Sep 2006 15:02

Pio2001 a écrit:
dub a écrit: il est ceraines personnes se réclamant de l'objectivisme qui immédiatement s'exclame qu'il faut caller les niveaux de sorties à 0,1db pour procéder à une comparaison et que cela ne peut se faire qu'avec une machine bien précise: ce qui revient à dire qu'elles sont les seules à avoir la maîtrise du test et que personne d'autre ne peut parler


Ajuster les niveaux est effectivement un problème avec les lecteurs de CD et les amplis. Ce graphique indique les ajustements souhaitables : http://www.provide.net/~djcarlst/abx_crit.htm

En revanche, un comparateur ABX électronique n'est absolument pas nécessaire pour aboutir à ce résultat. Je me rappelle d'une critique sur un ajustement fait au microphone. Le microphone est effectivement inadapté. Sur un bruit blanc, le niveau sonore varie en fonction du temps et il faut faire une moyenne sur un enregistrement pour avoir une valeur précise. Sur une sinusoïde de 1000 Hz, le niveau mesuré peut varier de 1 dB si on déplace le micro de 2 centimètres seulement, voire si les personnes présentes se déplacent dans la pièce.
Pour ajuster les niveaux de lecteurs de CD, il suffit de mesurer le niveau de leur sortie ligne. Avec un ordinateur et une carte son, même basique, on obtient une précision plus que suffisante. On peut aussi utiliser un enregistreur numérique (Minidisc, DAT, CD...) s'il est muni d'un indicateur à 0.1 dB près.
[...]


Et on ne s'est pas concerté! :wink:
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 03 Sep 2006 15:03

GBo a écrit:Si tu veux égaliser des niveaux entre deux lecteurs CD, ce n'est pas avec un micro qu'il faut le faire en effet, mais en analysant le signal électrique avant amplification. Le coup du micro me choque plus que la table de mixage (qui peut avoir une précision suffisante AMHA).


:lol: le micro était dans la cabine d'enregsitrement: si on ne le branche pas, on n'enregistre strictement rien — et du coup, on ne peut pas graver un master pour le passer sur un lecteur par la suite (ni donc comparer à la fois la piste sur le disque dur au CD, puis les lecteurs entre eux).

Ce que je fais pour ma part, et qui ne coute pas des milles et des cents (d'ailleurs tu as le matos nécessaire toi aussi), c'est d'enregistrer les sorties analogiques des 2 lecteurs en question en 24/192 ou 24/96 (matos semi-pro), puis d'égaliser les niveaux sur le WAV obtenu avec la précision souhaitée (en RMS), avec cool Edit ou autre. Ensuite il faut écouter les WAV A et WAV B au casque sur l'ordi.


C'est très exactement ce qui était fait, vu que la table est une table numérique et que les lecteurs y étaient connecté de la même manière en premier lieu (puis en analogique, il est vrai), et que l'une des sorties de la table était reliée à une sortie casque:

Certe, il y a une légère perte due à la conversion A->N, mais il y a aussi des pertes via une table de mixage ou tout autre matériel de recalibration de niveau, donc...


Oui: j'en suis d'accord — mais d'un autre côté, c'est assez difficile à éviter. Et puis il me semblait que la comparaison pouvait quand même valoir de façon relative (toutes les autres différences étant constante on peut peut-être les appeler x et les mettre de côté)… Dans la mesure où le matériel utilisé sert à faire des masters pour des maisons de disques connues (Sony, Universal); mon opinion était que, si l'on n'entend pas différence sur ce matériel là, c'est qu'on n'a rien de probant pour prouver qu'on l'entend sur un autre matériel plus standard…

Je voulais juste dire que le débat que tu trouvais intéressant, était intéressant aussi pour moi, parce qu'il soulevait par extension des questions de société importantes, sans autre malice que ça. Notre loisir audio n'est en effet pas si crucial que ça, mais les questions d'épistémologie que certaines discussions soulèvent sont très instructives (pour moi en tout cas!).

cdlt,
GBo


Bon: alors on est totalement d'accord —( comme quoi, la communication écrite (il manque les expressions du visage, l'intonation de la voix etc), c'est pas si facile que ça. On est toujours proche de l'ambiguité et du malentendu!).

Pour ma part je différencie:
les tests de revues — et là j'ai franchement souvent des doutes sur ce qui est raconté (ne serait-ce que parce qu'avec mes seules oreilles j'ai souvent des impressions non concluantes) — et on pourrait se demander pourquoi ils n'utilisent pas ces protocoles et le matériel nécessaire

l'écoute de loisir que je pratique pour ma part de préférence avec des copains de bonne compagnie et en buvant un coup (après! :lol:) — et là, j'avoue n'avoir pas l'envie de pousser les choses plus loin — il me suffit de savoir que mon lecteur (à 400€) me plaît plus que tel autre que je peux entendre en magasin (et qui coûte 2/3 fois plus cher) etc etc: de toute façon une préférence n'engage alors que moi

Là où j'avoue avoir plus de difficulté à accepter les attaques parfois virulentes de certains c'est quand:

- il y a des raisons techniques évidentes et qu'un "subjectiviste exacerbé" n'arrive pas à en tenir compte — exemple:
le 33t n'est pas exempt défaut (très loin de là!!) - et pour le faire admettre ou même pour simplement avoir le droit de le dire, il ne suffit pas d'en avoir un millier comme moi et de dire qu'on aime beaucoup ça………

- on exprime simplement une préférence subjective du genre: j'ai préféré le lecteur de CD schmoll qui m'a paru bien sonner et être plus solide que le lecteur sglorp — ou encore: l'ampli truc m'a semblé mieux marcher que l'ampli ploutch sur mes enceintes etc — si encore l'interlocuteur avait écouté le même matériel en dbt ou en abx et donnait un résultat contraire, je comprendrais parfaitement: et là, ça serait intéressant
mais en fait, assez souvent l'objectiviste (autoproclamé le plus souvent) se contente de faire du rentre dedans en exigeant qu'on procède à des tests "scientifiques", sinon que l'on se taise — et j'ai aussi déjà vu pas mal de gens généraliser de tel test ne répérant pas de différence entre tel et tel maillon (par ex. lecteur) à l'absence de différence, voire entre tous les maillons…

Bref………… bref……


Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 03 Sep 2006 15:14

:lol: le micro était dans la cabine d'enregsitrement: si on ne le branche pas, on n'enregistre strictement rien — et du coup, on ne peut pas graver un master pour le passer sur un lecteur par la suite (ni donc comparer à la fois la piste sur le disque dur au CD, puis les lecteurs entre eux).

Ben c'est pas si drole, relis toi:
Deux lecteurs branchés sur une table de studio et une personne en train de jouer dans la cabine — un micro pour relever le niveau de départ — et une égalisation du gain (j'ai fait l'écoute au casque).

Que devait-t'on comprendre? micro = microphone in my book!


- il y a des raisons techniques évidentes et qu'un "subjectiviste exacerbé" n'arrive pas à en tenir compte — exemple:
le 33t n'est pas exempt défaut (très loin de là!!) - et pour le faire admettre ou même pour simplement avoir le droit de le dire, il ne suffit pas d'en avoir un millier comme moi et de dire qu'on aime beaucoup ça………

Oui et chaque fois que te l'ai lu sur le sujet, j'ai plussé (ou j'aurais du le faire!)

cdlt,
GBo
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 03 Sep 2006 15:30

GBo a écrit:
:lol: le micro était dans la cabine d'enregsitrement: si on ne le branche pas, on n'enregistre strictement rien — et du coup, on ne peut pas graver un master pour le passer sur un lecteur par la suite (ni donc comparer à la fois la piste sur le disque dur au CD, puis les lecteurs entre eux).

Ben c'est pas si drole, relis toi:
Deux lecteurs branchés sur une table de studio et une personne en train de jouer dans la cabine — un micro pour relever le niveau de départ — et une égalisation du gain (j'ai fait l'écoute au casque).

Que devait-t'on comprendre? micro = microphone in my book!



Oui: le en fait les micro reliés à la table (qui possède des entrées et des sorties et numériques et analogiques) sont bien sûr nécessaires pour faire l'enregistrement — et l'on peut également les utiliser pour vérifier le niveau de départ (à condition d'admettre qu'on passe sous silence le couple préampli micro/table et sans doute de manière moins fiable: mais ça permet quand même d'avoir une petite idée de ce qui est capté par rapport à ce qui est restitué)…
Evidemment, lorsque l'on écoute le résultat, une fois le master fait, par ex. sur deux lecteurs CD, ils sont branchés directement sur la table (et là, on ne passe pas par le micro, forcément).

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 03 Sep 2006 16:00

Ok; pour qu'on se comprenne complètement, reste à nous dire comment tu as égalisé les niveaux entre les deux lecteurs CD, sur quel type de signal, comment?

Pour revenir sur:
Oui: j'en suis d'accord — mais d'un autre côté, c'est assez difficile à éviter. Et puis il me semblait que la comparaison pouvait quand même valoir de façon relative (toutes les autres différences étant constante on peut peut-être les appeler x et les mettre de côté)… Dans la mesure où le matériel utilisé sert à faire des masters pour des maisons de disques connues (Sony, Universal); mon opinion était que, si l'on n'entend pas différence sur ce matériel là, c'est qu'on n'a rien de probant pour prouver qu'on l'entend sur un autre matériel plus standard

Ca dépend, si on passe par une machine ou un enregistreur au lieu d'une écoute directe, c'est toujours une perte, même si c'est le même type de perte pour l'appareil A et B ainsi traités: en cas d'absence de différence décelable, on peut se voir rétorquer que c'est la machine ou l'enregistreur qui l'a bouffée cette différence, et ce ne sera pas forcément irrecevable.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 03 Sep 2006 16:21

GBo a écrit:Ok; pour qu'on se comprenne complètement, reste à nous dire comment tu as égalisé les niveaux entre les deux lecteurs CD, sur quel type de signal, comment?


Sur la sortie numérique et en réglant le potentiomète à -0,5db (écart de 1/4 de db permis par la table désolé de l'approximation — mias) pour un écart constaté de 0,5.

Peu importe au reste: car je ne cherche pas à démontrer quoi que ce soit pour quelque appareil que ce soit… Il se trouve que ce jour là, alors que pour ma part je me contentais d'écouter un casque sur un ampli casque de studio (et accessoirement sur un convertisseur doté d'une prise casque), et ce par curiosité, comme j'ai noté une différence et que test il y a avait ce jour là pour équiper le studio, j'en ai profité pour noté mes reconnaissances (lecteur A/lecteur B/ disque dur) — et que j'ai confondu le lecteur A et le disque dur 9 fois sur 10 — mais reconnu le lecteur B 8 fois sur 10 (alors que ça me paraissait impossible)…
Du coup…… j'ai… racheté un Beyer dt990 Pro…… ce qui n'a rien à voir… :lol:

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 03 Sep 2006 19:14

Pourrais-tu nous décrire les câbles CAT5 ? C'est précisément avec ce câble en câble d'enceinte qu'on a déjà réussi un ABX. Mais en modul, comment est-il monté ?
Et aussi, aurais-tu la liste complète des réponses de chacun, avec la liste des câbles réellement branchés ?


le CAT 5 modulation de mon test était d'un montage basique 2 paires par polarité.
j'essaye actuellement une autre variante à base de 2 brins de cuivre par polarité , le remplacement du pvc recouvrant le cuivre par de la gaine coton ainsi qu'un croisement des brins gainés type "scoubidou".
le blindage etant "sauvage"(fil electrique souple de1,5mm enroulé serré autour du cable et relié au point froid que du coté source)

malheureusement non je n'est plus les resultats reponses/configuration des cables car le test date de quelques mois.le but n'etait pas d'en faire un CR...le sujet etant en rapport, j'ai decidé de rapporter mon experience en usant de ma memoire pour etre le plus consis possible.pour la petite histoire, je me suis meme fait confirmer par les interréssés les resultats de la phase 1 auditeur A et B car j'avais des doutes; par contre j'avais bien mémorisé les resultats de la phase 2 :mdr:
W-SgTxStOnE
 
Messages: 99
Inscription: 09 Avr 2004 9:04
Localisation: COGOLIN 83
  • offline

Message » 03 Sep 2006 20:08

dub a écrit:Comme quoi, même sur ce site — tous ne lisent sans doute pas tous les propos qui y sont tenus…
C'est sur ce site, justement que je me suis entendu expliquer que…… ect. A propos et d'amplis, et de lecteur — puis de casques…………
Cdlt :wink:


Pour mémoire, pourrais tu nous donner un lien vers cette (ou ces) fameuse(s) conversation(s) ?

Merci d'avance.
Choixpeau
 
Messages: 329
Inscription: 03 Oct 2005 12:54
  • offline

Message » 03 Sep 2006 20:15

Non.
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message