Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Le découplage oui mais…..

Message » 04 Sep 2002 21:45

Après avoir lu plusieurs post sur ce sujet, je dois avouer que je ne suis pas entièrement satisfait des réponses apportées. Je m’explique, je pense que nous devons distinguer deux formes de découplage :

- le découplage des enceintes d’une part
- le découplage de l’électronique d’autre part.

Il semblerait qu’il y ait une certaine confusion, voire contradiction pour le cas des enceintes. Il est clair que le but du découplage de l’électronique est d’isoler le matériel des vibrations (transmises par le sol puis par le meuble….Quid des vibrations transmises par l’air ?) générer par les enceintes. Il faut donc dans ce cas minimiser la surface en contact avec le support de l’électronique.
Dans le cas des enceintes, on se trouve devant un double problème : éviter les vibrations parasites des sols (donc l’isoler) mais en même temps, il est impératif d’avoir un référentiel stable afin de ne pas dissiper l’énergie sonore par d’éventuels (micro) glissements de l’enceintes par rapport à son référentiel (action/réaction) ?!?….Il faut donc diminuer la surface de contact de l’enceinte avec le sol mais en même temps les solidariser !?!

Pouvez-vous, svp, enfin m’éclairer ??

Cordialement,

Akim
Akim
 
Messages: 406
Inscription: 19 Juil 2002 13:33
Localisation: Lille
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Sep 2002 21:45

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Sep 2002 21:52

Cherche un post de JB Cauchy, tout récent, sur le sujet : impeccable pour les explications.

Les micros déplacements des enceintes colonnes lourdes posées à terre : hum! En revanche les bibliothéques légères capables de sortir une puissance acoustique importante : oui, en revanche!
Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 04 Sep 2002 22:09

oui, bien d'accord la situation n'est pas la même dans les 2 cas:

-pour les enceintes, il faut qu'elles soient bien stables et posées de façon "rigide", et ne reçoivent pas de vibration venant du sol, donc un "socle" solide (un bloc de pierre, de béton cellulaire, etc, surtout s'il y a du parquet ou autre sol "vibrant") et des pointes semble le plus efficace. Ton histoire de micro-déplacements c'est quoi? Il y a bien un problème d'instabilité avec 4 pointes ("micro rocking" ches Russ Andrews, pour faire plaisir à Max :wink: ), c'est de ça que tu parles? Perso, j'ai "modifié" mes enceintes pour les passer sur 3 pointes, et c'est plutot mieux, même si je sais pas dire précisément quelle est l'apport exact (y'a plein de choses qui bougent dans ma chaine, ces temps-ci) mais je dirais surtout un mieux dans le grave...

- pour l'électronique, c'est surtout éviter de perturber l'électronique avec les vibrations (externes et internes), donc découplage et ammortissement combinés, voire allourdissement. Il n'est pas forcément nécessaire de minimiser la surface de contact: regardes par ex les patins Straben, qui absorbent l'énergie vibratoire, ça semble marcher mieux que les pointes pour une platine CD, ou encore plus grande surface de contact: le "bac à sable" de tnt-audio: http://tnt-audio.com/clinica/sandblaster_e.html

Les vibrations transmise par l'air, c'est vrai qu'il fallait y penser! je sais pas si c'est prédominant? En ne mettant pas l'élec en face des enceintes, ça doit aller déja pas trop mal? En plus, les "boites" du matos sont plutot plus basses que hautes, donc ça fait pas trop une "voile" pour les mouvements de l'air? Sinon, on peut prendre un meuble "fermé".

a+

jb
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline

Message » 04 Sep 2002 22:14

>Haskil

Si tu commences à faire des compliments avant même que j'ai le temps de l'ouvrir, je sais pas où on va! :roll: :o :wink:
Et pis, arrètes de me faire paser pour un "bon", je vais plus oser dire quoi que ce soit, de peur que tout le monde se mettre à suivre mes conneries (il doit y en avoir un paquet, vu mon peu d'expérience en hifi... :oops: ).

jb
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline

Message » 04 Sep 2002 22:28

micro-déplacements => Eviter de dissiper, de manière mécanique, l'énergie transmise à l'enceinte : vibration de la caisse, mouvements en tous genres de la caisse dans l'espace générés par la contre-réaction de l'action des membranes sur l'air (principe mécanique fondamental d'action-réaction).

"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme"
Akim
 
Messages: 406
Inscription: 19 Juil 2002 13:33
Localisation: Lille
  • offline

Message » 04 Sep 2002 22:53

Ok effectivement mais si tu observes bien le montage, les surfaces de contacts sont réduites au minimun (4 pointes) : logique...même si il y a effectivement un bac de sable pour absorber les vibrations résiduelles.

Concernant le fait d'avoir 3 ou 4 pieds, c'est un "faux problème", je m'explique : de 4 pieds, montage hyperstatique, sur 3 pieds tu passes à un montage isostatique. Cependant avec 4 pieds réglables tu peux régler le problème de stabilité.
Je disais "faux problème" dans le mesure où il me semble évident qu'avec 3 point d'appuis, tu réduis le nombre de foyer source de vibration.
Akim
 
Messages: 406
Inscription: 19 Juil 2002 13:33
Localisation: Lille
  • offline

Message » 04 Sep 2002 23:01

Akim a écrit:micro-déplacements => Eviter de dissiper, de manière mécanique, l'énergie transmise à l'enceinte : vibration de la caisse, mouvements en tous genres de la caisse dans l'espace générés par la contre-réaction de l'action des membranes sur l'air (principe mécanique fondamental d'action-réaction).

"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme"
J'avais bien compris, mais un peu comme l'a dit aussi Haskil, si tu as des grosses colonnes sur 3 pointes, comment veux-tu que cela se déplace réellement, autrement que par déformation des pointes ou des rayures sur le sol?
En plus, si tu veux limiter les mouvements d'ensemble de l'enceinte par rapport à son support, je vois pas l'intérêt de minimiser la surface de contact?

Les vibrations de la caisse ne vont pas faire des déplacements (de l'enceinte du moins), car ce n'est pas vraiment un mouvement d'ensemble, plutot une déformation des paroies ou des mouvements des différents éléments les uns par rapport aux autres, non?

En plus, dans ton principe action/réaction, il ne faut pas négliger les inertie: c'est le cas classique que je rencontre au boulot pour les sytèmes "suspendus": le rapport des amplitudes de mouvement est inversement proportionnel au rapport des inerties (= rapport des masses pour les mouvements linéaires). D'où l'intérêt de support lourds, et c'est quoi la masse de l'air déplacé par les enceintes?

jb
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline

Message » 04 Sep 2002 23:36

Merci pour vos réponses, un merci particulier à jb.
C'est un peu plus clair pour moi maintenant.
La seule chose qui m'échappe, dans ton explication, c'est le rapport entre le masse du support et justement les systèmes "suspendus" mais bon....C'est quand même un bon début.

Très cordialement,

Akim.

ps : je ne suis pas "spécialiste" en mécanique, je suis informaticien.
Akim
 
Messages: 406
Inscription: 19 Juil 2002 13:33
Localisation: Lille
  • offline

Message » 04 Sep 2002 23:46

Moi j'ai vraiment trouvé une différence sur mon caisson Ga120,
tu peux trouver mon commentaire ici :
http://www.prixdumatos.com/index2.php?article=231

Image

Voilà :wink:
PatricePDM
 
Messages: 745
Inscription: 30 Déc 2000 2:00
Localisation: Bretagne Sud, coté soleil
  • offline

Message » 05 Sep 2002 18:06

Akim a écrit:La seule chose qui m'échappe, dans ton explication, c'est le rapport entre le masse du support et justement les systèmes "suspendus" mais bon....
c'est vrai que j'aurai pu détailler un peu plus; au boulot, pour des équipements qui contiennent des capteurs "fragiles" (c'est bien relatif, cela dépend surtout de l'environnement concerné :roll: ), on fait des systèmes "suspendus" (des machins avec une "suspension", quoi!). Lorsque 2 éléments du "coeur" suspendu sont succeptibles de vibrer l'un par rapport à l'autre (un peu comme la membrane du hp par rapport à l'enceinte), l'amplitude des mouvements action/réaction des 2 est d'un rapport égal à l'inverse des inerties respectives des 2 éléments. Donc pour une enceinte, l'amplitude du déplacement de la caisse par réaction du mouvement de la membrane sera d'une amplitude d'autant plus faible que l'inertie (=masse en gros) de la caisse sera élevée par rapport à celle de l'ensemble membrane+air déplacé. idem pour un éventuel socle en pierre sous l'enceinte, qui aura intérêt à être le plus lourd possible par rapport à l'enceinte.

ps : je ne suis pas "spécialiste" en mécanique, je suis informaticien.
C'est pas non plus ma spécialité :wink: : c'est plutôt le traitement du signal, mais les caractéristiques mécaniques des systèmes jouent leur role dans les asservissements et autres traitements...

a+

jb
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline

Message » 05 Sep 2002 18:38

Bravo et merci jb, je vais finir par penser que tu es le meilleur comme le suggére haskil....Héhéhéhéhé....

A+

Akim.
Akim
 
Messages: 406
Inscription: 19 Juil 2002 13:33
Localisation: Lille
  • offline

Message » 05 Sep 2002 19:09

Quand je lis JB Cauchy, Rémy Balligant et quelques autres, je suis heureux comme un poisson dans l'eau car ils apportent des explications rationnelles à une hifi que l'on a trop tendance à tenir pour mystérieuse.



Alain :wink:

PS. JB Cauchy, je renvoyais à un autre post que tu avais déjà écrit! :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 05 Sep 2002 19:14

jbcauchy a écrit:Donc pour une enceinte, l'amplitude du déplacement de la caisse par réaction du mouvement de la membrane sera d'une amplitude d'autant plus faible que l'inertie (=masse en gros) de la caisse sera élevée par rapport à celle de l'ensemble membrane+air déplacé. idem pour un éventuel socle en pierre sous l'enceinte, qui aura intérêt à être le plus lourd possible par rapport à l'enceinte.


Et, si je peux me permettre... :-? Si en plus du socle ayant une masse plus importante que l'ensemble membrane/air déplacé, on colle l'extrémité des pointes avec de la Pâte à coller, c'est encore mieux ! 8) Et oui, car on solidarise alors l'ensemble de la caisse au bloc de pierre par ses 3 pointes. Et là... Aîe aîe aîe mais que c'est bon :P

Max Image
Avatar de l’utilisateur
Maxwell Sheffield
 
Messages: 3763
Inscription: 14 Déc 2001 2:00
  • offline

Message » 05 Sep 2002 19:27

Tiens ça me fais penser au modes vibratoires genre système masse-ressort que j'étudie en acoustique !

Turlupinage : l'empilement en rack est il néfaste ? Dans un système masse-ressort il y a autant de modes vibratoires que de masses ; une disposition en rack me fais donc penser à un tel système (mais suis je réellement clair ? :oops: )

Aligner les électroniques est peut être mieux conseillé ? :-?
bu
 
Messages: 308
Inscription: 11 Mai 2000 2:00
Localisation: cannes

Message » 05 Sep 2002 19:28

> Max

Oui, c'est un peu aussi comme remplir de sable ou plomb la base de l'enceinte pour l'allourdir, ou ceux qui posent une plaque de pierre (marbre?) sur leur caisson.

Ca me fait penser que sur la (super longue) liste d'améliorations de ma chaine, j'avais pensé mettre un bloc sous mes enceintes, pour les allourdir et les réhausser (le tweeter est plus bas que mon épaule en position d'écoute, il serait mieux à hauteur d'oreilles, non?).

jb
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message