Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Le facteur clé de l'électronique Hifi THG

Message » 17 Fév 2011 2:14

Je me permets volontairement de lancer un post sur le forum MATERIEL HiFI pour présenter mon expérience quant à l'influence et à la réalisation d'un vrai traitement acoustique de la pièce d'écoute.
Je sais qu'il y a une section du forum dédié à cet usage, mais comme vous tous, je ne le parcourais pas (ou pas assez), pensant en permanence que la quête du graal passait par des électroniques ou enceintes toujours plus abouties. L'objet de mon post et sa présence dans cette section du forum est donc double
1- faire prendre conscience à tous ceux qui ne pense qu' "électronique " que le rapport résultat audio / investissement financier penche à 100% en faveur du traitement acoustique avant toute autre évolution
2 - présenter un cas concret de solution globale de traitement adapté à une pièce de vie (mon salon) de taille très modeste (25m2) et de forme (parallélépipède), et de construction (placo, carrelage,baie vitrée) ultra standard ... bref une situation que beaucoup doivent rencontrer, et pour laquelle tout n'est pas perdu ... loin de là !

Contrairement à de nombreux spécialistes de ce forum, je ne suis pas très pointu sur tous les éléments théoriques de la correction acoustique. Je me propose donc plutôt de montrer comment on arrive à un résultat tout à fait exceptionnel sans pour autant mettre en oeuvre toute une batterie de théories sophistiquées et autres système de mesure d'un autre monde. Cette explication sera donc présentée, une fois n'est pas coutume, avec le point de vue du mélomane et non du technicien.
Encore une fois, je ne pense pas détenir une vérité particulière, et je ne suis pas plus malin que la moyenne (voir moins ...) puisque j'ai mis plus de 10 ans avant de passer à l'acte, mais si je peux éviter à d'autre de faire la même bêtise que moi, c'est tout gagné.

Avis aux modérateurs : malgré mes explications, si vous considérez quand même qu'il faut déplacer ce post dans la section acoustique, je vous laisse le faire.

A très bientôt pour entrer dans le vif du sujet
justlisten
 
Messages: 133
Inscription: 26 Mar 2007 23:20
Localisation: MARSEILLE
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Fév 2011 2:14

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Fév 2011 2:31

:P
A suivre donc !
Adhérez à l'association pour que le site progresse : http://www.homecinema-fr.com/asso.php/
Avatar de l’utilisateur
frahlt
Administrateur de l'Association
Administrateur de l'Association
 
Messages: 20839
Inscription: 05 Mai 2006 4:29
Localisation: Entre Saumur, Bourgueil, Chinon... et La Défense
  • offline

Message » 17 Fév 2011 6:31

Je serais ravis d'entendre les techniques et moyens que tu as mis en oeuvre! :wink:

Pas envie de perdre 10ans moi aussi.... :mdr:
le shad
 
Messages: 3169
Inscription: 03 Sep 2005 14:52
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 17 Fév 2011 9:05

justlisten a écrit:Je me permets volontairement de lancer un post sur le forum MATERIEL HiFI pour présenter mon expérience quant à l'influence et à la réalisation d'un vrai traitement acoustique de la pièce d'écoute.
Je sais qu'il y a une section du forum dédié à cet usage, mais comme vous tous, je ne le parcourais pas (ou pas assez), pensant en permanence que la quête du graal passait par des électroniques ou enceintes toujours plus abouties. L'objet de mon post et sa présence dans cette section du forum est donc double
1- faire prendre conscience à tous ceux qui ne pense qu' "électronique " que le rapport résultat audio / investissement financier penche à 100% en faveur du traitement acoustique avant toute autre évolution
2 - présenter un cas concret de solution globale de traitement adapté à une pièce de vie (mon salon) de taille très modeste (25m2) et de forme (parallélépipède), et de construction (placo, carrelage,baie vitrée) ultra standard ... bref une situation que beaucoup doivent rencontrer, et pour laquelle tout n'est pas perdu ... loin de là !

Contrairement à de nombreux spécialistes de ce forum, je ne suis pas très pointu sur tous les éléments théoriques de la correction acoustique. Je me propose donc plutôt de montrer comment on arrive à un résultat tout à fait exceptionnel sans pour autant mettre en oeuvre toute une batterie de théories sophistiquées et autres système de mesure d'un autre monde. Cette explication sera donc présentée, une fois n'est pas coutume, avec le point de vue du mélomane et non du technicien.
Encore une fois, je ne pense pas détenir une vérité particulière, et je ne suis pas plus malin que la moyenne (voir moins ...) puisque j'ai mis plus de 10 ans avant de passer à l'acte, mais si je peux éviter à d'autre de faire la même bêtise que moi, c'est tout gagné.

Avis aux modérateurs : malgré mes explications, si vous considérez quand même qu'il faut déplacer ce post dans la section acoustique, je vous laisse le faire.

A très bientôt pour entrer dans le vif du sujet


J'ai eu la même (presque) démarche que toi et est du apprendre sur le tas. Cela dit sans un minimum de maitrise théorique des phénoménes acoustiques, c'est le loto.
Il n'est pas besoin de croire que seul un systéme hdg (pour moi = enceintes) pourra etre bonifier par une acoustique optimisée.

Ps: Dans le forum acoustique ça serait mieux et le titre du sujet m'étonne.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 17 Fév 2011 23:27

frgirard a écrit:Cela dit sans un minimum de maitrise théorique des phénoménes acoustiques, c'est le loto.

Tout à fait, et d'autant plus que tu fais tes choix toi même. Bon, c'est sûr que je ne suis pas tant inculte que ça, mais
- 1 - je me suis fait accompagner d'un conseil professionnel
- 2 - je l'ai volontairement laissé travailler pour ne pas l'influencer par les idées reçues que j'avais en tête (issues de tous les 'on dit')
Après, il est évident que de bonnes connaissances en mécanique ondulatoire permet de comprendre et de valider les choix afin de ne pas partir vers des solutions incohérentes.

frgirard a écrit:Il n'est pas besoin de croire que seul un systéme hdg (pour moi = enceintes) pourra etre bonifier par une acoustique optimisée.

Tu as tout à fait raison : je viens de faire un essai édifiant. J'ai rebranché un ancien ampli AV que j'avais encore sous la main (ARCAM AV100) sur mes enceintes .... eh bien je n'aurai jamais cru que cet ampli était si agréable à l'écoute ! Je ne l'avais jamais entendu sous cet angle : la musicalité est très correcte, mais le plus impressionnant est le bon monumental en avant sur le côté spacialisation. En considérant juste le simple plaisir d'écoute (ce qui est le but finalement), il est évident que mon modeste ARCAM AV dans ma nouvelle salle surpasse mon ampli à stéréo hifi à 10keur dans l'ancienne salle ... désolé pour les fabricants de matériel mais il vaut peut être mieux un système moyen dans une bonne acoustique que le contraire :)

frgirard a écrit:Ps: Dans le forum acoustique ça serait mieux et le titre du sujet m'étonne.

Comme expliqué dans l'intro, c'est fait exprès : je veux juste toucher ceux, comme moi avant, qui n'aurais pas imaginer s'intéresser à ce sujet en restant entêté à chercher la solution dans l'électronique ou les enceintes.
justlisten
 
Messages: 133
Inscription: 26 Mar 2007 23:20
Localisation: MARSEILLE
  • offline

Message » 17 Fév 2011 23:48

Drapal !
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 17 Fév 2011 23:58

Episode 1 : description de l'existant avant les travaux

Mon salon est une pièce rectangulaire d'une surface d’environ 23 m2 et qui fait 6,35 m de longueur, 3,60 m de largeur et 2,55 m de hauteur.
Tout est parfaitement parallèle et symétrique (merci mr le maçon ... z'auriez pas pu vous gourer un peu pour faire quelque chose de plus tordu :wink: ).
L'un des murs de la largeur est occupé à 70% par une grande baie vitrée. Chacun des 2 murs dans la longueur possèdent aussi une partie vitrée (fenêtre et porte vitrée)
Et pour en rajouter un peu, carrelage au sol, dalle porteuse au plafond (sans faux plafond), et tous les murs isolés en BA13 + polystyrène collé directement sur les parpaings.

Au final, ça nous fait une superbe cage à résonances en tout genre, et de petite taille de surcroit.

Allez, juste pour ne pas faire un tableau trop catastrophique, soulignons quand même que cette salle a un bon point : la face opposée à la baie vitrée n'est pas un mur plein, mais un escalier assez large (4/5 de la largeur de la pièce) sans porte.

Image

Autant vous dire que n'importe que système branché dans une telle pièce, quel que soit son niveau de gamme, sonne un peu comme une casserole.
Pour le fun, je me suis amusé à faire une programmation de correction avec le TACT RCS 2.2X, et les choses se confirment : la courbe de correction ressemble à des montagnes russes qui feraient vomir n'importe quel amateur de sensations fortes. Dans cette configuration, le TACT permet quand même d'écouter de la musique, mais on ne peux pas vraiment parler de plaisir, sauf à très faible niveau d'écoute (ce qui n'est pas ma tasse de thé).

Evidemment, la solution temporaire que j'ai trouvé a été de casser la symétrie avec des meubles, mon bureau, un canapé etc. C'est mieux mais vraiment pas l'extase.

Il m'a donc fallu cette situation quelque peu dramatique pour déclencher une réaction. :oops:
justlisten
 
Messages: 133
Inscription: 26 Mar 2007 23:20
Localisation: MARSEILLE
  • offline

Message » 18 Fév 2011 11:51

salut,
on attend la suite :mdr: :D
Home Audio Selection
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2567
Inscription: 05 Sep 2006 22:01
Localisation: 2 points d'écoutes sur le Sud-Ouest (périphérie TOULOUSE et BORDEAUX)
  • offline

Message » 18 Fév 2011 12:20

Très bonne idée, j'ai moi même fait l'expérience du traitement acoustique en version amateur et je pense que beaucoup devrait s'en inspirer. Nos pièces sont rarements des lieux de vie adaptés à l'écoute de qualité et pourtant combien néglige cet état de fait...?
osx
 
Messages: 191
Inscription: 05 Avr 2005 18:06
Localisation: Nancy
  • offline

Message » 18 Fév 2011 13:56

Nous sommes tout ouïe ... :mdr: :lol:
garoliv
 
Messages: 1128
Inscription: 16 Déc 2008 19:31
Localisation: Villeurbanne
  • offline

Message » 18 Fév 2011 21:39

Episode 2 : prise à bras le corps du problème

En me documentant sur notre forum préféré, chez divers revendeurs et autre professionnels du son, j'ai bien compris que chacun y allait de son conseil, et que malheureusement, cela convergeait rarement. Il faut se rendre à l'évidence qu'il n'y a pas une solution miracle qui marche partout mais au contraire plein de cas particuliers qui demandent des réponses particulières.
A chaque fois, les réponses que je trouvais avait été développées pour des cas bien différents du mien, donc non applicables en l'état. Sur le coup, je me suis mis penser que je devais être le seul à vouloir écouter de la vraie musique dans une petite pièce bien modeste. En effet tous les cas concrets documentés sont plutôt de l'ordre de l'auditorium de 150m2 ou de la salle de cinéma privée de 70m2 avec des murs en pierre de 60cm d'épaisseur.

Qui plus est, j'avais accepté l'idée d'investir financièrement dans ce maillon essentiel qu'est la pièce, mais je voulais être sûr de ne pas dépenser sans résultat probant. Du coup, j'ai fini par chercher l'accompagnement d'un professionnel du métier pour m'aider à ne pas faire de bêtise.

Eh bien, croyez le si vous voulez, mais c'est pas si simple de trouver quelqu'un de compétant pour faire ce travail, ou plus exactement pour le faire dans le cadre qui nous intéresse ici. On trouve en effet facilement des acousticiens habitués à traiter des salles de réunion pour matcher avec les normes, des halls d'aéroport, des salles de restaurant etc. A la limite, il s'intéressent aux salles de cinéma mais la hifi 2 canaux, bien peu connaissent. Cela se comprend car on doit être bien peu à accepter de payer pour écouter chez soi les nocturnes de chopin dans des conditions idéales. Et attention, tous ces acousticiens 'standard' sont surtout habitué à traiter de l'absorption, et surtout à travailler uniquement dans des bandes de fréquences bien spécifiques (voix, vibrations industrielles etc.).

Bref, j'ai fini par trouver mon homme, et après une première visite, il s'est engagé à un résultat (forcément subjectif ... mais bien réel à la fin). Le principe est simple : sur la base d'un devis préalable, son boulot consiste à faire une étude spécifique à la pièce et proposer les meilleures solutions possibles compte tenu des contraintes d'intégration (c'est un salon au départ) et du budget global que nous avons discuté ensemble. Son travail passe aussi par l'accompagnement durant les travaux (qu'il ne réalise pas lui même, évidemment), et surtout à l'optimisation finale et la vérification du résultat. Il n'est payé à la fin qu'une fois les travaux effectués et le résultat confirmé.

Sur le coup, payer pour l'étude fait un peu mal car il n'y a rien de concret, mais cela évite des erreurs (forcément couteuses aussi), et cela permet d'accéder directement aux bons tarifs sur les matériaux utilisés. Au final, je pense que ce n'est pas un mauvais investissement, même si certains penseront toujours qu'ils peuvent faire ça tout seul :roll: .
justlisten
 
Messages: 133
Inscription: 26 Mar 2007 23:20
Localisation: MARSEILLE
  • offline

Message » 18 Fév 2011 21:41

Au passage, je ne donne volontairement pas les noms ici des personnes contactées car l'objectif n'set absolument pas de faire de la pub, mais plutôt d'expliquer une démarche utile.
Si nécessaire, MP :idee:
justlisten
 
Messages: 133
Inscription: 26 Mar 2007 23:20
Localisation: MARSEILLE
  • offline

Message » 18 Fév 2011 21:53

drapal

merci de partager ton experience
PCHC HFX mini (Core I7 3770S/RME HDSP AIO+RME AO4S/Jriver MC18/ProSOA)/Boitier HFX storage USB 13To /Yamaha RXV 4600/Superchargers 550K/Pioneer S3-EX-W/Klipsch Palladium P27S/Velodyne DD15+/KRP500A

Traitement passif: Damiacoustic + Acoustipanel
Sebastien30200
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4321
Inscription: 25 Aoû 2008 18:52
  • offline

Message » 18 Fév 2011 22:01

Episode 3 : l'étude

L'acousticien (et audiophile) retenu est donc venu à la maison pour faire un état des lieux. Je pensais le voir venir avec tout un tas d'instruments de mesure, mais que neni. Il m'a expliqué que dans des petites pièces comme cela, les mesures ne permettent pas de tirer des conclusions utiles et pertinentes, contrairement aux grandes salles dans lesquelles il travaille habituellement. Par contre : écoute, mesures géométriques, photos, état des matériaux,etc. Il passe aussi un bon moment à m'expliquer sa démarche et à s'assurer que je la valide. On part sur le principe que le traitement retenu sera totalement optimisé pour une écoute 2 canaux en évitant à tout prix de faire une pièce trop absorbante, pour préserver à la fois la dynamique, l'image sonore et le côté musical. C'est là que ça se corse : il ne s'agit pas d'absorber au taquet comme dans une salle HC, mais de trouver le bon dosage absorption / diffusion. Oui, c'est sûr, ça ne s'improvise pas.

Quelques semaine après (il n'avait pas que moi à s'occuper), le rapport est prêt et il vient à la maison le présenter avec des échantillons des produits préconisés : histoire de valider aussi l'aspect cosmétique. J'ai donc droit à un rapport d'étude avec toutes les préconisations, articulées autour de 3 options de budget. Ca va de la position optimale des enceintes et du point d'écoute au traitement du sol, du plafond, des murs latéraux etc.
Dernière édition par justlisten le 01 Mai 2011 21:00, édité 1 fois.
justlisten
 
Messages: 133
Inscription: 26 Mar 2007 23:20
Localisation: MARSEILLE
  • offline

Message » 19 Fév 2011 1:02

allez, encore ... on est pret à se coucher tard :mdr:
Home Audio Selection
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2567
Inscription: 05 Sep 2006 22:01
Localisation: 2 points d'écoutes sur le Sud-Ouest (périphérie TOULOUSE et BORDEAUX)
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message