Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Le ionostat

Message » 22 Déc 2006 20:18

kobtar_bale a écrit:
Powerdoc a écrit:Evidemment cela ne vaut que pour la musique acoustique, d'autres musiques n'existe que virtuellement.


C'est marrant. J'ai plutôt tendence a penser que la vérité sonore s'applique plus à des sons électroniques qu'a des sons "naturels". Tout simplement parce que la chaine totale de reproduction est beaucoup plus longue dans les seconds que dans les premiers.

A+


Oui, la chaine est plus courte, mais tu as aucune reference. Qui peut me dire, comment sonne telle ou telle note electronique ?
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4962
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Déc 2006 20:18

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Déc 2006 21:11

kobtar_bale a écrit:J'ai pas le temps de developper ici mais si ça interesse des personnes, je peut créer un fil dédié après Noël. Il faut juste m'indiquer dans quelle section.
A+

Ca m'intéresse en tout cas. Si c'est pas pertinent sur hi-fi, ce sera déplacé sur bla-bla, no soucaï.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 22 Déc 2006 21:24

Powerdoc a écrit:En hi-fi, ce qu'on demande au systeme c'est de reproduire le son, tel que l'ingenieur du son à voulu le rendre.


Ce qui supposerait que le système est totalement neutre et que les pièces d'écoute sont les mêmes.
Désolé mais ce n'est pas mon approche et je suis très éloigné du strict concept de "vérité sonore"
Enfin, ce n'est pas vraiment l'ingénieur du son que j'écoute (même si parfois on doit le subir) mais plutôt l'oeuvre et son interprétation et ce qu'elle actionne sur ma sensibilité.
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 22 Déc 2006 22:35

expertdoc a écrit:
Powerdoc a écrit:En hi-fi, ce qu'on demande au systeme c'est de reproduire le son, tel que l'ingenieur du son à voulu le rendre.


Ce qui supposerait que le système est totalement neutre et que les pièces d'écoute sont les mêmes.
Désolé mais ce n'est pas mon approche et je suis très éloigné du strict concept de "vérité sonore"
Enfin, ce n'est pas vraiment l'ingénieur du son que j'écoute (même si parfois on doit le subir) mais plutôt l'oeuvre et son interprétation et ce qu'elle actionne sur ma sensibilité.


Alors tu n'aimes pas la haute fidelite, mais la haute musicalité.
Ceci dit j'aimerai que tu me dises ce que veux dire être très eloigné du strict concept. Est-ce que cela veut dire que la verité sonore t'indiffere completement, ou que ce n'est pas ta priorité.

Perso, je ne suis pas un tenant de la verité sonore absolue, et j'accepte quelques entorses à la realité sonore, mais je n'aimerai pas avoi un systeme qui sonne completement differement de ce qui a été enregistré.
Pour moi rien ne surpasse une écoute live dans un bonne salle acoustique.
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4962
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 23 Déc 2006 0:10

Powerdoc a écrit:Qui peut me dire, comment sonne telle ou telle note electronique ?


Elle sonne comme l'onde acoustique dont les variations instantanées d'amplitude sont les mêmes que les variations électriques ou numériques qui la constituent.
Pio2001
 
Messages: 5898
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 23 Déc 2006 0:15

En forme le pio! :D
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 23 Déc 2006 0:16

Pio2001 a écrit:
Powerdoc a écrit:Qui peut me dire, comment sonne telle ou telle note electronique ?


Elle sonne comme l'onde acoustique dont les variations instantanées d'amplitude sont les mêmes que les variations électriques ou numériques qui la constituent.


Certes, mais ce que je veux dire, c'est que si on sait comment sonne un instrument acoustique particulier, on ne peut pas savoir comment sonne une note electronique à moins de savoir que c'est la note untel avec les reglages untel du logiciel cubase, sur la carte de son ...
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4962
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 23 Déc 2006 0:45

Powerdoc a écrit:
Alors tu n'aimes pas la haute fidelite, mais la haute musicalité.
Ceci dit j'aimerai que tu me dises ce que veux dire être très eloigné du strict concept. Est-ce que cela veut dire que la verité sonore t'indiffere completement, ou que ce n'est pas ta priorité.

.


Ben on donne aux choses les noms que l'on veut mais en tout cas la vérité sonore je ne sais pas ce que c'est pour une foule de raisons et tout particulièrement par exemple :
*j'aime Neil Young en général, je l'adore sur mon système ... mais je ne sais pas en fait si c'est LA VERITE car il n'est jamais venu chanter à la maison.
*il y a toujours entre la musique et ma sensibilité la paire de mes oreilles, comme chacun. Disent elles toujours LA VERITE?
*il ne me viendrait pas à l'idée d'aller au concert pour dans un second temps vérifier si le cd du concert est bien le même sur ma chaîne: quel intérêt????????????? J'aime le cd ou pas.

En fait, pour moi, il n'existe aucun système de reproduction musicale dont on puisse dire: là c'est la vérité sonore. On entend, on aime ou pas, on préfère ou pas, tout est légitime, mais ... la vérité :roll:

Quant à la supériorité des live en salles acoustiques on est d'accord, mais ça n'a rien à voir avec la notion de vérité sonore sur la chaine de mon salon, enfin tout ça AMHA :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 23 Déc 2006 9:49

expertdoc a écrit:Quant à la supériorité des live en salles acoustiques on est d'accord, mais ça n'a rien à voir avec la notion de vérité sonore sur la chaine de mon salon, enfin tout ça AMHA :wink:


Et pourquoi les deux points de vue seraient-ils opposés ou incompatibles?

On peut par exemple parfaitement savoir qu'un système colore les timbres (par exemple en ajoutant un petit peu de poids dans le medium aigu, ou en l'adoucissant) — ce parce qu'on peut comparer l'enregistrement de piano ou de violon qu'on vient de faire (et d'écouter au casque) à ce que ça donne sur son système
et préférer ce qu'on entend sur son système à ce qu'on entend au casque sur le master, voire à ce qu'on entend dans la salle!…

Il y a des salles de concert dont l'acoustique est tellement réverbérante que ça en devient pénible. Du coup, c'est meilleur avec deux micros de proximité que dans la salle même au premier rang. Il y a des pièces d'écoute dans lesquelles tel ou tel maillon donera un résultat plus agréable que tel autre.

Quant à la fidélité, il faudrait aussi tenir compte de ceci que la discussion change de nature, suivant qu'on parle d'adéquation des signaux sonores enregistrés au message physique initial,
ou d'adéquation entre l'effet produit par un système domestique de reproduction musicale sur son auditeur, d'une part (c'est ce dont tu parles, Doc', non?) et l'effet produit par des musiciens dans une salle:
(a) sur leurs auditeurs (dirait le Doc')
(b) sur un système de prise de son — ce qui me paraît encore autre chose. — Comme le prouvent, me semble-t-il, la multiplicité des possibilités techniques de prise de son, depuis le simple micro baladeur, jusqu'au DSR de Philippe Muller, ou etc etc etc……

Soit dit en passant, ça n'a pas grand'chose à voir avec les histoires de chassions, de micro déjections d'interjection, les régulateurs de pièce et autres coupelles magiques à sonder les zondes… C'est plutôt de l'ordre d'une description phénoménologique de l'audition — et de la diversité et des différences de position (auditoire d'un concert? musiciens en répétition? ingénieur preneur de son? ingénieur matriceur? auditeur dans sa pièce etc…).

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28976
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 23 Déc 2006 13:01

dub a écrit:
expertdoc a écrit:Quant à la supériorité des live en salles acoustiques on est d'accord, mais ça n'a rien à voir avec la notion de vérité sonore sur la chaine de mon salon, enfin tout ça AMHA :wink:


Et pourquoi les deux points de vue seraient-ils opposés ou incompatibles?

Ni opposés ni incompatibles mais le rapprochement exact des 2, superposition au sens vérité pleine et entière, n'est pas pour moi un critère d'excellence à prendre en compte, tant par sa subjectivité que par son manque d'intérêt vis à vis du plaisir ressenti.

On peut par exemple parfaitement savoir qu'un système colore les timbres (par exemple en ajoutant un petit peu de poids dans le medium aigu, ou en l'adoucissant) — ce parce qu'on peut comparer l'enregistrement de piano ou de violon qu'on vient de faire (et d'écouter au casque) à ce que ça donne sur son système
et préférer ce qu'on entend sur son système à ce qu'on entend au casque sur le master, voire à ce qu'on entend dans la salle!…

OUI

Il y a des salles de concert dont l'acoustique est tellement réverbérante que ça en devient pénible. Du coup, c'est meilleur avec deux micros de proximité que dans la salle même au premier rang. Il y a des pièces d'écoute dans lesquelles tel ou tel maillon donera un résultat plus agréable que tel autre.

OUI, ma quête étant d'avoir chez moi le système qui me donne la plupart du temps un résultat agréable sur de la musique que j'apprécie.... toujours ? c'est une autre histoire, d'où la dynamique de la quête :wink:

Quant à la fidélité, il faudrait aussi tenir compte de ceci que la discussion change de nature, suivant qu'on parle d'adéquation des signaux sonores enregistrés au message physique initial,

Tu as bien compris que cette considération n'était pas mon problème :wink:

ou d'adéquation entre l'effet produit par un système domestique de reproduction musicale sur son auditeur, d'une part (c'est ce dont tu parles, Doc', non?)

OUIIIIIIIIIIIIIII

et l'effet produit par des musiciens dans une salle:
(a) sur leurs auditeurs (dirait le Doc')

Ben quand je suis au concert je suis dans un certain état d'esprit et donc d'écoute qui me procure ou pas du plaisir mais ce n'est pas pour moi superposable avec celui ressenti à la maison, en tout cas au plan de l'exactitude de la reproduction: "l'explosion sensorielle" induite au temps t par l'oeuvre x ne peut être amha liée à l'exacte reproduction de ladite oeuvre.

(b) sur un système de prise de son — ce qui me paraît encore autre chose. — Comme le prouvent, me semble-t-il, la multiplicité des possibilités techniques de prise de son, depuis le simple micro baladeur, jusqu'au DSR de Philippe Muller, ou etc etc etc……

C'est encore autre chose :wink:

Soit dit en passant, ça n'a pas grand'chose à voir avec les histoires de chassions, de micro déjections d'interjection, les régulateurs de pièce et autres coupelles magiques à sonder les zondes… C'est plutôt de l'ordre d'une description phénoménologique de l'audition — et de la diversité et des différences de position (auditoire d'un concert? musiciens en répétition? ingénieur preneur de son? ingénieur matriceur? auditeur dans sa pièce etc…).

OUI tu as parfaitement raison, je pollue...... mais cette histoire de "VERITE SONORE" mise à toutes les sauces, en ce moment ça me ........ :lol: :wink:

Cdlt :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 23 Déc 2006 13:07

expertdoc a écrit:
dub a écrit:Soit dit en passant, ça n'a pas grand'chose à voir …/…
OUI tu as parfaitement raison, je pollue...... mais cette histoire de "VERITE SONORE" mise à toutes les sauces, en ce moment ça me ........ :lol: :wink:

Cdlt :wink:


En fait je voulais dire que les deux débats sont différents:
- une chose est de faire la chasse aux illuminés, irrationalistes et gourous de tout poil

- autre chose est de confondre ces doux dingues avec qui essaie d'analyser ce qu'il éprouve et entend

Je trouve qu'on passe trop souvent de l'un à l'autre dans bien des discussions et que, selon un travers bien français?, les conflits se durcissent trop souvent sans raison réelle…

Paix sur le oueb à tous les auditeurs de bonne volonté! :mdr: :mdr:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28976
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 23 Déc 2006 13:20

dub a écrit:
En fait je voulais dire que les deux débats sont différents:
- une chose est de faire la chasse aux illuminés, irrationalistes et gourous de tout poil

- autre chose est de confondre ces doux dingues avec qui essaie d'analyser ce qu'il éprouve et entend

Je trouve qu'on passe trop souvent de l'un à l'autre dans bien des discussions .....


Tu as raison, la prochaine fois que cette histoire de VERITE SONORE revient sur le tapis (amha d'ici à un ou deux jours sauf trève de Noël :lol: ), ben j'argumenterai sur le post anciennement dénommé d'Est en Ouest :lol: :wink:

PS: ce d'autant que ces histoires d'ions et tutti quanti me laissent soit de marbre soit de grande compassion. :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 23 Déc 2006 13:46

expertdoc a écrit:PS: ce d'autant que ces histoires d'ions et tutti quanti me laissent soit de marbre soit de grande compassion. :wink:


pour ma part, ça me fait marrer! :lol:

Que le type de MIS se plaigne que Johannet, alias Bijojo, lui ai "tout piqué": encore plus… :mdr:

On m'avouera que tout ça est cent moins grave que bien d'autres choses… :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28976
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

ionostat

Message » 23 Déc 2006 18:01

Ca fait rigoler tout ça.Mais c'est pathétique pour les bobo-gogos qui se précipiteront pour acheter. Car un gros malin ne va pas tarder à commercialiser puis d'autres vont s'engouffrer et ça créera un nouveau créneau commercial .Puis nos "zoreilles d'or" feront des comparatifs( faut bien avoir de la copie à pisser). Tel ionostat,car ça deviendra un nom générique,aura des aimants au cobalt ,un autre au strontium bien meilleur sans compter celui au polonium 210 :mdr: qui les enfoncera tous. Puis on reviendra aux antiquités : un bon aimant en fer des familles y a que ça de vrai.Puis moi je commercialiserai des coton-tiges en laine de bison des carpates et bois précieux en voie de disparition aux qualités subjectives évidement insurpassables, bien entendu à prix d'or( vous avez dit coupelles?)
yoplaboum
 
Messages: 4
Inscription: 25 Sep 2006 19:01
Localisation: rp
  • offline

Message » 12 Jan 2007 23:37

Si j'ai ( un peu) compris ces histoires d'ions Langevin, une réponse toute simple pour les neutraliser ? aérer très régulièrement le pièce ?
freine1
 
Messages: 579
Inscription: 30 Déc 2006 12:44
Localisation: Pyrénées Orientales
  • offline


Retourner vers Discussions Générales