Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Le ionostat

Message » 04 Déc 2006 15:29

Powerdoc a écrit: Une autre faille, c'est l'effet du ionostat sur la santé. Si le ionostat est suffisament puissant pour casser des ions à distance via des ondes radio hautes fréquences, comment peut-on être sur de l'absence de nocivité de cet appareil sur la santé ?

Il n'est pas dit dans l'article que le ionostat casse les ions à distance, en fait l'action sur les ions à distance n'est pas vraiment décrite ni connue.
Pour être franc, je ne pense pas que l'appareil émette des ondes EM hautes fréquences (à un niveau mesurable au dessus du bruit), tout au plus y-a t'il présence non négligeable d'un champ électrique et de champ magnétique dans et à proximité de l'appareil.
Le champ magnétique est peut-être dangeureux pour certaines personnes, prudence car il y a une belle tripotée d'aimants. Je ne sais pas si les contre-indications habituelles pour les champs magnétiques puissants s'imposent, en tout cas les voici: pace-maker ou prothèse cardiaque, clips cérébraux après chirurgie intracranienne, pompe à insuline, implant auditif, ou en cas de corps étranger métallique dans l'oeil ...
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Déc 2006 15:29

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Déc 2006 16:04

GBo a écrit:
Powerdoc a écrit: Une autre faille, c'est l'effet du ionostat sur la santé. Si le ionostat est suffisament puissant pour casser des ions à distance via des ondes radio hautes fréquences, comment peut-on être sur de l'absence de nocivité de cet appareil sur la santé ?

Il n'est pas dit dans l'article que le ionostat casse les ions à distance, en fait l'action sur les ions à distance n'est pas vraiment décrite ni connue.
Pour être franc, je ne pense pas que l'appareil émette des ondes EM hautes fréquences (à un niveau mesurable au dessus du bruit), tout au plus y-a t'il présence non négligeable d'un champ électrique et de champ magnétique dans et à proximité de l'appareil.
Le champ magnétique est peut-être dangeureux pour certaines personnes, prudence car il y a une belle tripotée d'aimants. Je ne sais pas si les contre-indications habituelles pour les champs magnétiques puissants s'imposent, en tout cas les voici: pace-maker ou prothèse cardiaque, clips cérébraux après chirurgie intracranienne, pompe à insuline, implant auditif, ou en cas de corps étranger métallique dans l'oeil ...


Je ne pense pas vraiment qu'il y ai des effets médicaux nocifs, car je ne pense pas vraiment que cet appareil marche ...
Dans sa prose il est dit que l'appareil cree des ions langevins qui à leur tour excitent certaines longueurs d'ondes, qui les detruit, eux et les autres à l'exterieur. Il n'y a nul notion de brassage d'air ...Donc si l'on suit cette prose, et que l'on tient comme acquis que l'appareil fonctionne bien selon ses dires, on est en droit de se poser la question. Si on ne croit pas que l'appareil fonctionne, hormis le champ magnetique (mais les HP eux aussi en on un) il n'y a aucun probleme.
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4978
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 04 Déc 2006 16:07

Les HP sont conçus et blindés pour que le champ magnétique externe soit négligeable (or la boussole réagit quand même à proximité, faites l'essai...). Donc un appareil qui au contraire fait tout pour ouvrir son champ magnétique (et les aimants n'ont rien de fictifs) mérite d'être examiné au niveau des normes en vigueur, surtout à l'attention des personnes "bioniques" évoquées plus haut, j'ai d'ailleurs oublié les porteurs de prothèses métalliques de toutes sortes.
En tout cas porter un ionostat contre la poitrine si on a un pace maker? non.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 04 Déc 2006 17:30

Pour perturber une enceinte il faudrait un champ magnétique variable de plus de 500 T à 1m.

??? Tes sources SVP


Simple calcul en partant des formules utilisées pour les HP

Or il me semble que l'on ne sait pas encore fabriquer un aimant de plus de 20 T.

C'est en l'occurrence un électro-amaint (à bobine supraconductrice il me semble)! Des valeurs de plusieurs Teslas sont dangeureuses, en imagerie IRM par exemple, si l'infirmière a oublié un stylo dans sa poche, il peut devenir un projectile mortel pour la personne dans la machine.


J'ai lu recemment, je ne sais plus s'il s'agit d'ITER ou d'un anneau de collision, que l'electo-aimant à supra conducteur utilé faisait 17-18 T et était le plus puissant du monde.




Pose le à proximité dune télé à CRT et tu verras s'il y a modification de l'image. Les enceintes prévues pour fonctionner à proximité d'un CRT sont équipées d'un blindage magnétique pour ne point perturber le flux d'électrons.

Je ne conseillerais pas, ça peut endommager le téléviseur (j'ai essayé étant petit...).


Il faut y aller doucement. Tu mets le HP ou enceinte à quelques dizaines de cm du tube et tu l'approches doucement. Tu pourras observer une tache qui grandit au fur et à mesure que la distance aimant-tube se réduit. C'est un electo-aimant situé sur le col du CRT qui assure la déviation du faisceau électronique. Sur que si tu approches trop un aimant puissant ton champ risque de "percuter" l'électrode accélératrice. E donc création d'un arc electriqueendommageant la couche de graphite interne
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 04 Déc 2006 17:37

Tous les HP ne sont pas blindés loin de là
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 04 Déc 2006 19:47

zabc51 a écrit: [...]
Or il me semble que l'on ne sait pas encore fabriquer un aimant de plus de 20 T.

C'est en l'occurrence un électro-amaint (à bobine supraconductrice il me semble)! Des valeurs de plusieurs Teslas sont dangeureuses, en imagerie IRM par exemple, si l'infirmière a oublié un stylo dans sa poche, il peut devenir un projectile mortel pour la personne dans la machine.

J'ai lu recemment, je ne sais plus s'il s'agit d'ITER ou d'un anneau de collision, que l'electo-aimant à supra conducteur utilé faisait 17-18 T et était le plus puissant du monde.

Le record est de 71 Teslas, et bientot 100 Tesla à Dresde grâce à ça:
http://www.magniel.com/hmtj/conferences ... obell.html
Mais mon propos était juste de dire que les 20 Tesla dont tu parlais (et au-dessus donc) n'étaient pas des aimants permanents mais des électro-aimants, on ne risque donc pas de trouver de tels chiffres avec le bricolage dont on cause ici. Tu n'as pas dis le contraire mais je préferais préciser...

Merci de tes précisions sur le reste du post.

cdlt,
GBo
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 04 Déc 2006 20:38

GBo a écrit:Donc un appareil qui au contraire fait tout pour ouvrir son champ magnétique (et les aimants n'ont rien de fictifs) mérite d'être examiné au niveau des normes en vigueur, surtout à l'attention des personnes "bioniques" évoquées plus haut, j'ai d'ailleurs oublié les porteurs de prothèses métalliques de toutes sortes.
En tout cas porter un ionostat contre la poitrine si on a un pace maker? non.


Je confirme en partie ( faut voir le champs géénré par un ionostat ), au boulot, j'ai eu à m'occuper de l'installation d'un apapreil d'effacement magnétique de disque dur d'ordinateur. Le truc génére un champs de 1 T. On a fait faires des mesures par un organisme indépendant, "l'engin" est dans une piéce isolé et le CHSCT a édicté une régle qu'une personne posteuse de prothése ( pacemaker, pompe à insuline, etc ) ne doit pas approcher à moins de 5m ( le truc est de toute facon concu pour être utilisé à distance avec une télécommande ! )...
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 04 Déc 2006 20:55

Les IRM actuelles ont un champ supérieure au tesla. Il est vrai que toute ferraille fero-magnetique est interdite. Le protheses en titane ne posent pas de problemes.
L'inconvenient le plus important des IRM, c'est que le bombardement d'ondes radio (généralement à la fréquence des atomes d'hydrogenes) elevent la température corporelle comme un micro onde. On peut aussi exciter avec d'autres longeurs d'ondes, d'autres atomes.
On a put ainsi determiner qu'il rester des traces d'anesthesique gazeux une semaine après une intervention
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4978
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 04 Déc 2006 21:12

Les aimants utilisés dans le Ionostat sont des NdFeB, donc pas les aimants "haut de gamme" qui plomberaient la marge de cette farce :lol:

Cela dit le champ peut etre suffisament grand pour perturber/endommager un ecran CRT de tele, et mettre en danger un porteur de pacemaker, c'est vrai :idee:

Le danger des champs magnetiques statiques comme l'a dit GBo est de transformer des objets metalliques en projectiles, ou "d'attirer" des protheses et creer ainsi des blessures.

Des aimants de plus de 100mT doivent deja etre manipules avec precautions (pincements)
palm
 
Messages: 5731
Inscription: 30 Nov 2003 1:34
Localisation: Nord
  • offline

Message » 04 Déc 2006 21:21

je ne connaissais pas le NdFeB, j'ai vu là
http://creta.grenoble.cnrs.fr/page_aimants_NdFeB.htm
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 04 Déc 2006 21:24

Il va falloir que je me remette à jour pour les valeurs actuelles.

Je n'arrive pas à trouver de valeur du champ magnétique d'un HP actuel, mais celui de l'Audax HM130Z4 vaut 1,1 T
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 04 Déc 2006 21:43

C'etait surtout pour dire que pour un produit HdG ils auraient pu utiliser des aimants au Samarium Cobalt, pour l'ouverture de la scene sonore, une meilleure articulation des voix, etc :lol:
palm
 
Messages: 5731
Inscription: 30 Nov 2003 1:34
Localisation: Nord
  • offline

Message » 05 Déc 2006 2:48

chris.c a écrit:C'est bizard de voir que ces sujet soient si peu traités (l'acoustique) voir pas du tout (la psychoacoustique) sur les revues de nos jours.

Questions:

Est-ce vraiment un hazard que je soit tombé la dessus ?
Ou est-ce parce qu'il y avait moins de choses à cacher, que les revues étaient moins influancées par les fabricans et se permettaient plus d'articles sur la psycho-acoustique ?
Chose qui en dérange beaucoups car ça discréditent leurs dicours sur la magie de tel ou tel gri-gri.


Il y a une tendance générale, relayée par la communauté. L'audiophilie est quelque chose qui s'apprend, avec ses débutants, ses spécialistes, et ses experts. Aujourd'hui, l'une des leçons que tout expert donne aux débutants, c'est qu'il y a des choses qui s'entendent, mais qui ne se mesurent pas.
Ce paradigme est très fort, car il conditionne l'existence de l'ensemble du marché des câbles et pointes, des lecteurs de CD et amplis moyens et haut de gamme, et de toute mécanique CD (source sans convertisseur).
Il est donc accepté comme une évidence qu'il serait quasi impensable de remettre en question, car cela reviendrait à remettre en question la majeure partie de toute la haute fidélité audiophile (par opposition à haute fidélité grand public, de supermarché, ou professionnelle, de studio ou de sono).
Par conséquent, devenir expert en haute fidélité se fait généralement sans aborder le côté technique, uniquement à l'oreille et à l'intuition.

Ensuite, il y a une forte connotation négative appliquée aux écoutes critiques en aveugle, notamment relayée par John Atkinson, rédacteur en chef de Stereophile, qui empèche tout progrès dans l'utilisation de l'écoute comme moyen d'évaluation de la qualité d'une chaîne.
Les écoutes en aveugle sont d'autre part complexes à mettre en oeuvre pour un particulier. Il faut du matériel, du temps, des auditeurs, et quelques connaissances en probabilités et statistiques.
Or il se trouve que les chercheurs en électroacoustique et les professionnels du son, qui auraient les moyens de travailler en écoute aveugle, pensent plutôt que tout ce qui s'entend se mesure, et ne voient donc pas l'intérêt de réaliser des séances d'écoute longues et complexes, alors qu'une simple mesure électrique leur donne un résultat plus précis et plus objectif.

Enfin, un élément essentiel ayant permis le désintérêt de la communauté audiophile pour l'acoustique et la psycho-acoustique, et la focalisation sur l'importance des appareils eux-mêmes, est précisément d'ordre psycho-acoustique. C'est l'existence de conditionnements mentaux menant à ce que j'appellerais des illusions sonores (par analogie avec des illusions d'optique).
C'est ainsi qu'une personne croyant à tort écouter un amplificateur bas de gamme va trouver sa propre chaîne, perfection absolue à ses yeux, comme affreusement mauvaise. [lien] C'est un exemple basique de suggestion.
Plus généralement, des illusions sonores persistantes se forment spontanément lors d'une comparaison forcée entre deux sources identiques présentées comme différentes. Par exemple des personnes comparant des cordons secteurs masqués, sans préjugé sur leur qualité, pourront finir par trouver des différences sonores, et même déclarer être prêtes à dépenser des sommes importantes, après essai à leur domicile, pour acquérir un cordon masqué... identique au leur ! [Lien, voir le paragraphe Test de câbles secteurs de Kiang]

Ainsi la boucle est bouclée : le rejet de la psycho-acoustique s'auto-valide tel un serpent qui se mord la queue. Rejeter toute analyse technique rend propice l'apparition d'illusions sonores, car l'audition n'a plus aucun point de repère objectif, et les illusions sonores, une fois établies, discréditent les analyses techniques.
Montrer la présence d'illusions est facile, grâce à des tests en aveugle, mais la tendance actuelle est plutôt à l'immobilisme de ce côté. Le lectorat des revues grand public n'est pas demandeur (contrairement aux revues destinées aux chercheurs, où le double aveugle est systématique), et préfère acheter du rêve que de la technique.

Il faut aussi être bien conscient de la grande puissance persuasive de telles illusions (je parle en connaissance de cause). Les différences que l'on croit entendre sont si grandes que les tester en organisant une comparaison en aveugle paraît totalement idiot ! C'est un point à garder à l'esprit si on veut bien comprendre le fonctionnement de nombreux accessoires en hifi tels le ionostat. On parle souvent de mensonge, d'escroquerie... mais je pense que cela vient d'une grave sous-estimation de l'intensité et de la persistance des "illusions sonores" que notre cerveau est capable de générer.

Des tests en double aveugle intéressants ont été menés par l'association espagnole Matrix-hifi (lien... En particulier un exemple frappant : [lien]). Mais il leur manque la parole aux auditeurs, qui serait à mon avis essentielle pour mieux comprendre les résultats absurdes obtenus dans leur test. Qu'est-ce que les auditeurs ont entendu ? Se sont-ils vraiment trompés ? Pensent-ils pouvoir recommencer en faisant davantage attention ? Voilà les questions qui nous permettraient de mieux comprendre comment nous percevons le son d'une chaîne hifi, et où se situe la frontière entre l'objectivisme (la bande passante d'un haut-parleur, par exemple) et le subjectivisme (le rodage d'un câble secteur, par exemple).
Pio2001
 
Messages: 5908
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 05 Déc 2006 8:47

Oui c'est vrai que le monde audiophile a du mal à se remettre en question et il y en au que ça arrangent bien et qui feront en sorte que ça continue. Au dernier salon j'ai été écoeurer de voir le discour d'un certain vendeur de grigris qui soit disant révolutionne le monde avec son truc.

Parfois on dirait des gouroux de sectes en train de formater quelques disciples qui foncent tête baissée droit dedans.
Enfin on ne refera pas le monde mais j'arrive pas encore à me désimpliquer de ça et je suis pris aux tripes quand je vois des conneries de ce genres. Surtout qui sont vendu si cher et qui ne sont pas acheté forcément par ceux qui ont le plus de sous.

Et si nous consomateur HIFISTES nous oublions et sommes désinformés sur la psychoacoustique, ben ces gens là eux savent bien sont bien au courant et savent s'en servir pour nous vendre des trucs qui ne marchent pas.

A mon arrivée sur le forum je me suis fait envoyer dans le mur car je prétendais qu'il valais meix investir dans une électronique de gamme suppérieur plutôt que de se ruiner dans un câble secteur.
Si mes souvenir sont bon un forumeur avait un lecteur CD à 300 Euros et les adeptes de câbles lui disait qu'il falait mettre autant voir plus dans le câble secteur. :o
Et c'est moi qui suis passé pour un fou.

Il serait temps que les gens ouvrent les yeux sur toutes ses arnaques et qu'on arrêtes de prendre les gens pour des vaches à lait.
Mais bon tant qu'il y en a pour se faire avoir .....

Peut-être qu'un jour ....
C'est beau de rêver :roll:

En tout cas merci pour ce post Pio.
chris.c
 
Messages: 3424
Inscription: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 05 Déc 2006 11:13

La focalisation souvent névrotique sur un détail finit par le générer. C'est tout le problème des comparaisons instanténées. Je suis plus sensible aux comparaisons sur la longue durée. Ce qui n'apparaît que dans une comparaison instantanée est probablement insignifiant. Je dois dire que certaines comparaisons instantanées entre des dac m'ont paru parfois très peu sensibles. Cela dit j'ai constaté des changements assez important avec des filtres secteurs ou une modification dans l'aménagement d'une pièce.
Le problème vient de notre rapport aux objets: on investit affectivement et symboliquement dans des objets (c'est pour ça qu'on veut bien les payer cher!) et ensuite on les admire. L'argument: "même ma femme entend la différence" signifie globalement que l'épouse est assez tendre et aimante pour accorder une différence à l'élu de son coeur. L'écoute en aveugle ne règle pas tout parce que notre investissement affectif fonctionne aussi en aveugle. Ce qu'il faudrait, c'est faire tester la différence par des gens complètement désinvestis affectivement.
Des personnes qui détestent la musique et ignorent la hifi par exemple :mdr:
pandème
 
Messages: 537
Inscription: 09 Sep 2004 0:10
Localisation: nantes
  • offline


Retourner vers Discussions Générales