Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Le nouveau Prestige Audio Video

Message » 27 Aoû 2009 10:42

Bien sur Jago, le problème est généralisé et le modèle "gratuit" de la presse internet est dramatique pour la presse papier, quoiqu'il soit à son tour fragilisé par la baisse des recettes publicitaires en période de crise.

Celà n'empèche pas de regarder ce qui fait spécifiquement souffrir la presse audio. Franchement, si on observe HCFR, où diverses tendances s'expriment librement, dont les tendances les plus "sujectivistes', sans compter quelques fils carrément ésotériques, il y a néanmoins un quasi consensus sur le fait qu'on ne peut pas croire grand chose de la presse audio écrite ! Il y a là de quoi alerter les éditeurs sur la médiocrité des contenus éditoriaux de leurs revues.
wald
 
Messages: 1918
Inscription: 07 Avr 2008 9:40
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Aoû 2009 10:42

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Aoû 2009 10:48

Les mecs réfléchissent quand même depuis longtemps à une façon ne ne plus laisser l'info totalement gratuite sur le web. Ils se cassent un peu les dents mais continuent à rechercher des solutions pour faire payer au moins une partie du contenu.
Paull
 
Messages: 8672
Inscription: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC

Message » 27 Aoû 2009 11:22

Le modèle de la presse Télé-home cinéma n'est pas transposable à la Hifi.

Le monde "télé-home cinéma" est aux mains de quelques mastodontes, souvent japonais ou coréens. Il n'est pas difficile de les juger parfois sévèrement, d'autant que les hiérarchies bougent d'une saison à l'autre !

Le monde de la hifi comprend beaucoup d'artisans (à la tête de petites productions). Les fustiger peut les amener à mettre la clé sous la porte et à scier la branche sur laquelle on est assis. Surement pas la bonne méthode.

Si il y a des progrès à faire dans le domaine de la hifi, ce sont plutôt des adaptations à apporter. La concentration de la presse, en cours, qui a les effets regrettables que nous avons abordés dans ce fil, peut avoir pour avantage de donner plus de moyens financiers à ces revues, pour qu'elles se développent, en France mais aussi à l'international -via des éditions éléctroniques par exemple-.

En France, il y a du potentiel, du talent, tant chez les journalistes, que les concepteurs, ou les revendeurs. Simplement parfois des efforts d'organisation du secteur à mener, de manière pragmatique. Par exemple, on peut imaginer que les deux salons (espacés d'une semaine, cette année) soit organisés, l'un en octobre, l'autre en mars.
Dernière édition par gil_mars le 27 Aoû 2009 11:38, édité 2 fois.
gil_mars
 
Messages: 272
Inscription: 24 Avr 2009 23:07
  • offline

Message » 27 Aoû 2009 11:25

Je vais y aller de ma petite expérience.

J'achète (ou je me procure) 3 types de revues de loisirs :
- automobiles
- jeux video
- et Les Années Laser.

Qu'est-ce qui m'intéressent dans ses revues :
- automobiles : y'a de belles photos sur de belles voitures, y'a des détails techniques très précis (genre le 0-100km-h du dernier diesel Mercedes et je me dis que Golfinette peut encore tenir le coup! :mdr: ), des infos sur l'évolution de la législation, des conseils sur la fiabilité des bagnoles...etc... Bref, tout un tas d'infos réutilisables au quotidien ou à l'apéro
- jeux video et Les Années Laser : je me tiens au courant des dernières sorties de jeux ou films en vue de les acheter.

Qu'est-ce qui pourrait m'intéresser dans un magazine hifi?
- Admettons que tous les mois, le magazine (parfait) indique la hiérarchie exacte de tous les matos, en terme de qualité
Ben une fois que ma chaine hifi est figée (c'est-à-dire que je l'ai achetée et que je ne compte pas en changer), je vois pas quel est l'intérêt de cela.
- En plus, on sait que cette hiérarchie est impossible : il me reste quoi? voir de belles photos? C'est vrai. Mais les photos d'ampli, c'est quand même moins bandant que les photos de bagnoles!
Lire que le nouvel ampli Machin est exceptionnel (comme souvent) ? Bon... Quel crédit y apporter? D'autant plus que dans le magazine, d'un test à l'autre, ce ne sont ni les mêmes journalistes, ni les mêmes disques écoutés... :roll:
On est donc loin du 0-100 d'une bagnole, qui peut se revérifier assez facilement et tomber juste à 0,2s près.

Quand je lis sur un magazine auto que telle bagnole met 8,5s au 0-100, je m'imagine TRES BIEN ce que c'est.
Quand je lis que sur circuit, l'Audi RS4 est un poil plus performante que la Porsche chépukoi, avec des détails du style : "en entrée de virage, l'Audio permet d'attaquer plus fort, là où la Porsche nécessite un freinage préalable", je vois très bien également ce que ça donne (Fafa, possesseur d'une voiture qui attaque moyen en virage).
Mais la hifi a cela de particuliers qu'elle est difficilement descriptible. Il faut l'écouter pour en avoir vraiment une idée.

Bref, telle qu'elle est conçue, j'ai du mal à comprendre comment elle a perduré, en fait.
Car elle ne propose rien de vraiment intéressant pour le quotidien (c'est inhérent à la hifi en elle-même).
Et ce qu'elle propose (des tests de matos plus ou moins haut de gamme, et toujours bien noté) m'intéresse finalement assez peu, car je ne change pas de chaine hifi autant que j'achète des films ou des jeux, et qui plus est, si je n'ai pas l'occasion d'écouter la dite chaine hifi, je l'aurais oublié aussi vite que c'est lu.

Ce qui serait vraiment intéressant, et j'en ai déjà parlé, c'est que les magazines s'orientent vers le HC, et explique clairement comment s'en servir.
J'ai de bonnes connaissances en HC et je n'ai pas trop galéré pour brancher mon dernier Yamaha.
Mais celui qui n'a jamais touché un ampli HC de sa vie et qui tombe sur mon ampli, il est pas prêt d'obtenir du son dans ses enceintes!
Et certes, les modes d'emploi est complet : mais avec 200 pages, noirs et blancs, dépourvues de schéma, faut vouloir s'investir.
Là, si chaque mois, un magazine disséquait un ampli HC, ce serait une gros plus-value pour le lecteur.

Ceci est également possible en hifi, en détaillant la possibilité d'améliorer l'acoustique de sa pièce, le positionnement de ses enceintes... Y'a plein de configurations possibles... donc plein de numéros possibles. :wink:

Voilà pour mon petit avis.
Fafa
 
Messages: 71283
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse

Message » 27 Aoû 2009 11:32

gil_mars a écrit:Le modèle de la presse Télé-home cinéma n'est pas transposable à la Hifi.

Le monde "télé-home cinéma" est aux mains de quelques mastodontes, souvent japonais ou coréens. Il n'est pas difficile de les juger parfois sévèrement, d'autant que les hiérarchies bougent d'une saison à l'autre !

Le monde de la hifi comprend beaucoup d'artisans (à la tête de petites productions). Les fustiger peut les amener à mettre la clé sous la porte et à scier la branche sur laquelle on est assis. Surement pas la bonne méthode.

Si il y a des progrès à faire dans le domaine de la hifi, ce sont plutôt des adaptations à apporter. La concentration de la presse, en cours, qui a les effets regrettables que nous avons abordés dans ce fil, peut avoir pour avantage de donner plus de moyens financiers à ces revues, pour qu'elles se développent, en France mais aussi à l'international -via des éditions éléctroniques par exemple-.


Je conçois qu'il y a ces différences mais ton observation me trouble un peu.

Pourquoi le monde Hifi est-il (devenu ?) un monde d'artisans qu'il faudrait en conséquence protéger ?

La presse écrite me paraît co-responsable de cet état de fait et le phénomène ne date pas d'hier, il a commencé quand on s'est mis à louanger des petites choses fort mal construites comme le mini ampli Onyx il y a au moins 20 ans en décrétant que les japonais ne savaient pas réaliser un matériel "musical".

la mythologie du petit-constructeur-tellement-plus-musical-que-le-gros (et celà vaut aussi pour les enceintes dont les grands spécialistes sont souvent méprisés au profit des artisans !) entraînerait, si je puis me permettre un raccourci, qu'il faudrait le protéger en disant pas quand il est mauvais !

Il n'y a pas une contradiction, là ?

Edit : Quelle est l'intérêt du lecteur de la presse ? la protection des petites constructeurs au prix d'un couvercle sur leurs mauvais produits, mauvais ou tout simplement trop chers ? J'en doute.
Dernière édition par wald le 27 Aoû 2009 11:40, édité 1 fois.
wald
 
Messages: 1918
Inscription: 07 Avr 2008 9:40
  • offline

Message » 27 Aoû 2009 11:37

fafa a écrit:Je vais y aller de ma petite expérience.

(...) Mais la hifi a cela de particuliers qu'elle est difficilement descriptible. Il faut l'écouter pour en avoir vraiment une idée.

Bref, telle qu'elle est conçue, j'ai du mal à comprendre comment elle a perduré, en fait.
Car elle ne propose rien de vraiment intéressant pour le quotidien (c'est inhérent à la hifi en elle-même).
Et ce qu'elle propose (des tests de matos plus ou moins haut de gamme, et toujours bien noté) m'intéresse finalement assez peu, car je ne change pas de chaine hifi autant que j'achète des films ou des jeux, et qui plus est, si je n'ai pas l'occasion d'écouter la dite chaine hifi, je l'aurais oublié aussi vite que c'est lu.

Ce qui serait vraiment intéressant, et j'en ai déjà parlé, c'est que les magazines s'orientent vers le HC, et explique clairement comment s'en servir.
J'ai de bonnes connaissances en HC et je n'ai pas trop galéré pour brancher mon dernier Yamaha.
Mais celui qui n'a jamais touché un ampli HC de sa vie et qui tombe sur mon ampli, il est pas prêt d'obtenir du son dans ses enceintes!
Et certes, les modes d'emploi est complet : mais avec 200 pages, noirs et blancs, dépourvues de schéma, faut vouloir s'investir.
Là, si chaque mois, un magazine disséquait un ampli HC, ce serait une gros plus-value pour le lecteur.

Ceci est également possible en hifi, en détaillant la possibilité d'améliorer l'acoustique de sa pièce, le positionnement de ses enceintes... Y'a plein de configurations possibles... donc plein de numéros possibles. :wink:

Voilà pour mon petit avis.


oh oui ! + 1
wald
 
Messages: 1918
Inscription: 07 Avr 2008 9:40
  • offline

Message » 27 Aoû 2009 11:39

wald a écrit:
gil_mars a écrit:Le modèle de la presse Télé-home cinéma n'est pas transposable à la Hifi.

Le monde "télé-home cinéma" est aux mains de quelques mastodontes, souvent japonais ou coréens. Il n'est pas difficile de les juger parfois sévèrement, d'autant que les hiérarchies bougent d'une saison à l'autre !

Le monde de la hifi comprend beaucoup d'artisans (à la tête de petites productions). Les fustiger peut les amener à mettre la clé sous la porte et à scier la branche sur laquelle on est assis. Surement pas la bonne méthode.

Si il y a des progrès à faire dans le domaine de la hifi, ce sont plutôt des adaptations à apporter. La concentration de la presse, en cours, qui a les effets regrettables que nous avons abordés dans ce fil, peut avoir pour avantage de donner plus de moyens financiers à ces revues, pour qu'elles se développent, en France mais aussi à l'international -via des éditions éléctroniques par exemple-.


Je conçois qu'il y a ces différences mais ton observation me trouble un peu.

Pourquoi le monde Hifi est-il (devenu ?) un monde d'artisans qu'il faudrait en conséquence protéger ?

La presse écrite me paraît co-responsable de cet état de fait et le phénomène ne date pas d'hier, il a commencé quand on s'est mis à louanger des petites choses fort mal construites comme le mini ampli Onyx il y a au moins 20 ans en décrétant que les japonais ne savaient pas réaliser un matériel "musical".

la mythologie du petit-constructeur-tellement-plus-musical-que-le-gros (et celà vaut aussi pour les enceintes dont les grands spécialistes sont souvent méprisés au profit des artisans !) entraînerait, si je puis me permettre un raccourci, qu'il faudrait le protéger en disant pas quand il est mauvais !

Il n'y a pas une contradiction, là ?



Un gros plus 1 avec Wald...


Alain
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 27 Aoû 2009 11:43

Une entreprise démarre souvent par le B.A BA, c'est à dire quelques experts spécialisés sur un domaine pointu. Puis ensuite, le sérieux de leur travail fait que cette entreprise va se développer, et toucher en général une cible de plus en plus large.

Il ne faut pas protéger qui que ce soit, simplement faire preuve de bon sens, et ne pas attendre d'un acteur ce qu'il ne peut pas réaliser sur le moment.

Autre point : s'il y a des artisans sur le secteur de la hifi, ceci s'explique par des contraintes de rentabilité. Il est possible de développer certains produits comme des enceintes en France, car faire venir des "grosses caisses" de Chine coute cher. La production d'enceintes en France est possible pour une simple question de coûts logistiques.
gil_mars
 
Messages: 272
Inscription: 24 Avr 2009 23:07
  • offline

Message » 27 Aoû 2009 11:52

gil_mars a écrit:Le modèle de la presse Télé-home cinéma n'est pas transposable à la Hifi.

Le monde "télé-home cinéma" est aux mains de quelques mastodontes, souvent japonais ou coréens. Il n'est pas difficile de les juger parfois sévèrement, d'autant que les hiérarchies bougent d'une saison à l'autre !

Le monde de la hifi comprend beaucoup d'artisans (à la tête de petites productions). Les fustiger peut les amener à mettre la clé sous la porte et à scier la branche sur laquelle on est assis. Surement pas la bonne méthode.
Si il y a des progrès à faire dans le domaine de la hifi, ce sont plutôt des adaptations à apporter. La concentration de la presse, en cours, qui a les effets regrettables que nous avons abordés dans ce fil, peut avoir pour avantage de donner plus de moyens financiers à ces revues, pour qu'elles se développent, en France mais aussi à l'international -via des éditions éléctroniques par exemple-.

En France, il y a du potentiel, du talent, tant chez les journalistes, que les concepteurs, ou les revendeurs. Simplement parfois des efforts d'organisation du secteur à mener, de manière pragmatique. Par exemple, on peut imaginer que les deux salons (espacés d'une semaine, cette année) soit organisés, l'un en octobre, l'autre en mars.


Je pense au contraire que c'est exactement ce qu'il convient de faire. Pas au sens propre du terme , mais à la critique d'un produit le classer suivant des critères objectifs ( fabrication, performances électriques, qualité de la conception, linarité). Ainsi , les lecteurs sauront par exemple que l'enceinte YYY est plus apte à reproduire fidèlement la musique que l'enceinte XXX, idem pour les autres appareils. Il appartiendra ensuite à l'atisan fier ou pas de son travail de corrigerle tir.
Rien n'est plus malsain que d'être indulgent face à un produit mal conçu simplement parce qu'il est le fruit d'un petit artisan et que les gros méchants industriels font mieux.
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 27 Aoû 2009 11:58

Tout à fait d'accord avec ton avis Wald. Lorsqu'on procède à une enquete de satisfaction auprès des lecteurs (et je parle d'experience du monde de la moto) il est extremement difficile de cerner les souhaits des lecteurs. Certains désirent voir essayer des modèles d'exception, qui font rever. D'autres préfereraient voir tester des modèles basiques, accessibles au plus grand nombre. Certains souhaitent des infos du monde de la comptétion, alors que pour d'autres, les roadbooks ne sont jamais assez nombreux...
Les journalistes sont à l'affut des nouveautés, des choses rares. Il est aussi plus facile de déployer sa prose pour décrire des impressions d'écoute plutot que de revoir ses connaissances techniques pour un BE plus "professionel".
En écrivant ces articles-là les journalistes croient etre en accord avec le lectorat.
jago
 
Messages: 656
Inscription: 01 Aoû 2008 18:02
  • offline

Message » 27 Aoû 2009 12:07

On parle toutefois de Chaîne Hifi, et donc de maillons... alors un test sur une enceinte par exemple, doit se faire avec quels maillons en amont pour pouvoir les comparer et dire du coup qui de l'une ou de l'autre est la meilleure ?
Car on sait tous ici que selon ce que l'on a mis comme électronique en amont, le résultat de l'enceinte sera différent, parfois du tout au tout...
Egalement, selon quels critères puisque nous n'attendons pas tous la même chose de notre chaîne : neutralité VS coloration, styles de musique, pièce d'écoute, design, encombrement, complémentarité avec un système éxistant, connectique, nombre d'éléments, lecteur CD ou source dématérialisée, etc...
Cette multitude complique sérieusement les critères de comparaison... Si l'un aimerait comparer le lecteur DP500 Accuphase avec le Métronome Technology CD One, un autre aurait aimer le comparer avec un PC agrémenter d'un DAC USB, un 3e d'un drive avec DAC externe, un 4e avec un lecteur au quadruple du prix, etc...

Des insastifait, il n'en manquera pas quoiqu'il arrive et dans les mêmes proportions qu'aujourd'hui...

Et comme le disait Xavier (salut Xavier ;)) et Fafa (salut Fafa ;)) : notre passion ne se résume pas simplement à de la technique et à des valeurs... Sinon ce serait infiniment plus simple et la presse spécialisée serait un ensemble de mesures !
allucinéma
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 16270
Inscription: 19 Juin 2002 18:15
Localisation: - France -
  • offline

Message » 27 Aoû 2009 12:16

Salut à toi aussi. :wink:

Effectivement, comme notre passion est essentiellement subjective et qu'une série de mesure (type 0-100km/h) n'aurait pas grand intérêt, les journalistes devraient se recentrer sur autre chose.
Fafa
 
Messages: 71283
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse

Message » 27 Aoû 2009 12:42

J'avoue ne pas bien saisir en quoi le monde de la HiFi devrait obéir à des règles particulières voire spécifiques.

Il me semble, sans être spécialiste de tel ou tel domaine, que lorsque j'ai acheté ma voiture, ma chaine, mon ordinateur, mon appareil photo et bientôt mon smartphone, dans tous les cas cette décision s'est faite sur plusieurs critères : notoriété et image de la marque, comparatifs, mesures, applicatifs, ergonomie, perception qualitative des produits, adéquation entre le produit et l'image que je me fait de moi et celle que je souhaite renvoyer (pas souvent les mêmes :lol: ). J'ai encore en mémoire le fait d'avoir sérieusement comparé les performances entre un appareil photo Canon et son concurrent chez Nikon et d'avoir choisi le Nikon en conscience. Un mélange donc, de critères plus ou moins rationnels, plus ou moins émotionnels.

Et j'ai participé quelques temps à un forum de photo où j'ai lu des empoignades homériques entre les partisans de Canon et les Pro-Nikon. Avec des arguments tout aussi pointus, pertinents, fantaisistes, de mauvaise foi, ésotériques que sur HCFR.

La question que je me pose en vérité, c'est pourquoi le secteur de la HiFi invente tous les arguments possibles et imaginables pour éviter de procéder à des mesures, des comparatifs ?!

Les chiffres ne sont pas un frein à la passion, à l'enthousiasme et à la volonté de progresser. Bien au contraire !

Pour dépassionner le débat en le transférant dans un autre domaine, il y a actuellement une prise de conscience écologique qui fait que l'on propose de plus en plus de bagnoles électriques ou hybrides. Pour le moment leurs performances sont loin de celles de leurs équivalents thermiques. Mais je vous fiche mon billet que d'ici quelques mois, on va voir apparaître les premiers banc d'essais entre véhicules électriques avec leurs autonomies, leurs capacités d'accélération et de reprise, leur habitabilité. Et la presse va jouer son rôle de mouche du coche en critiquant tel ou tel aspect de tel ou tel modèle, et les lecteurs vont se passionner pour cette aventure technologique. Et les lecteurs vont acheter des journaux et des bagnoles.

A mon sens, le secteur de la HiFi en se repliant sur lui-même, vivant en autarcie, en refusant par ex; de parler dans ses colonnes d'informatique et de serveurs audio (ses rédacteurs en sont-ils capables au fait ?) se coupe progressivement du monde qui avance et se prive de ressources : les lecteurs et les recettes qui vont avec. Comment imaginer qu'un jeune couple qui désire s'installer des enceintes de bonne qualité dans son appartement pour écouter de la musique et regarder des films, avec un système de distribution intelligent dans chaque pièce et qui ait comme source un iPod ou un PC portable ait comme réflexe premier d'aller consulter la presse HiFi pour se renseigner.

On va me répondre qu'il ne s'agit pas de HiFi ... :roll:
Dernière édition par syber le 27 Aoû 2009 13:36, édité 2 fois.
syber
 
Messages: 10308
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 27 Aoû 2009 12:45

Les artisans ne sont pas spécialement à protéger si leurs produits ne sont pas à la hauteur. Ceci dit, il faut être prudent dans les rédactions de critiques, parce qu'un point mal exposé (le produit privilégie tel aspect plutôt que tel autre par exemple) peut vite se lire comme un défaut rédhibitoire, et les conséquences sont bien plus néfastes pour l'artisan national que pour la multinationale qui diffuse dans le monde entier.
Mais les défauts manifestes ne doivent pas pour autant être cachés.
Actuellement, des revues préfèrent ignorer les productions peu réussies (mais signaler leurs jugements aux fabricants concernés) plutôt que les exposer dangereusement. On peut regretter cette manière de faire, mais elle a des justifications .
C'est moins pire que d'encenser ou signaler comme bon des appareils qui ne le sont pas.

Pour les commentaires sur les éléments ou systèmes, comme rappelé par Gilles (un p'tit coucou) , l'association et les conditions d'écoute peuvent leur faire dire tellement de choses différentes, comme les sensibilités des testeurs, que la grande partie de la réalité de ces produits est un peu difficile à appréhender et définir.
Bien connaître qui parle et fait un commentaire ou une écoute critique bien fournie est le moins pire moyen de toucher la nature d'un appareil.
Quelques éléments techniques ne sont pas à négliger (bande passante, besoin en courant,...)

Cela dit, j'aimerais assez qu'une revue dise: ce mois-ci, nous avons écarté tant de lecteurs, tant d'amplis, tant d'enceintes, pour telle ou telle raison, sans forcément les nommer, ça donnerait un peu plus de poids aux bancs d'essai des appareils publiés ayant réussi les écoutes et analyses.

Comme Haskil, je réclame aussi des dossiers techniques, plus ou moins ardus, comme de vulgarisation, comme certaines revues pratiquent parfois. Sur le jitter, l'alim à découpage, l'importance de la phase, les systèmes d'exploitation de musique dématérialisée et les logiciels utilisables, rubrique régulièrement actualisée ou dossier récapitulatif, ...
Avec une fois par an un cahier regroupant les articles techniques de l'année, histoire d'avoir accès à n'importe quel moment à ces dossiers, et source possible de revenus par vente à numéro spécial.

Mais pas simple, et pas consensuel.
Imaginez vous ce que pourrait être une revue faite par HCFR? pas facile d'avoir une idée claire sur un produit si on veut l'avis du plus grand nombre. Il est difficile de se passer de la subjectivité avouée de tel ou tel rédacteur, et ses classements préférentiels ne seront pas ceux de son confrère.
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 27 Aoû 2009 12:48

fafa a écrit:Salut à toi aussi. :wink:

Effectivement, comme notre passion est essentiellement subjective et qu'une série de mesure (type 0-100km/h) n'aurait pas grand intérêt, les journalistes devraient se recentrer sur autre chose.


SI quand même. Par exemple, les mesures d'un ampli à -1 db de sa puissance maxi est révélateur de sa capacité à amplifier le signal. On pourrait imaginer aussi des mesures plus poussées prenant en compte différentes impédances afin de voir si l'ampli peut suivre ou pas. C'est un peu comme le 0-100 kmh.h d'une voiture. On ne s'en sert pas forcément mais cela permet d'appréhender le potentiel.
La courbe de réponse d'une enceinte permet de voir si elle est linéaire ou pas.
Idem, sa courbe de consommation est interessante pour savoir si l'enceinte est exigeante ou pas. A la lecture de cette courbe lorsqu'elle est publiée, on s'aperçoit que certains propos véhiculés sur la soit disante voracité d'une enceinte en puissance /courant sont complétement faux.
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message