Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Le petit lexique de la Hifi ..

Message » 10 Avr 2003 10:02

Je vioens de finir de lire le lexique , j'étaisq pris en otage par la SNCF :wink:
rien à rajouter, très bien comme ça!
il faudrait le mettre en FAQ ou post-it, non ?

Betekaa
Attention, il se peut que ce post comporte des private joke navrantes, des poils de troll, voire des morceaux de boulets. Employé de l'année 2015. Aussi connu comme Admin dada. M'embêtez pas.
Avatar de l’utilisateur
Betekaa
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Bla Bla
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Bla Bla
 
Messages: 52150
Inscription: 15 Jan 2002 2:00
Localisation: omnichiant
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Avr 2003 10:02

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Avr 2003 10:04

Appel à la populasse : on le laisse comme ça et on le passe en post-it, ou on le range un peu ?
Personnellement, je serais pour le laisser ainsi, c'est plus sympa qu'une froide liste de définitions ;)

Burndav' (lexi-con)
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Message » 10 Avr 2003 10:15

p'tite question :
si on le passe en "post-it" - dans cette forme, restera-t -il incrémentable par tous pour y ajouter des definitions ou y apporter des précisions

A+
LaurentD
 
Messages: 2115
Inscription: 27 Fév 2002 2:00
Localisation: Dpt 78
  • offline

Message » 10 Avr 2003 10:15

la madame, elle pense quil faudrait ranger un peu, élaguer, et mettre en post-it !
pour une fois que je plaide pour de l'ordre et de la rationnalité :wink:

Betekaa
Attention, il se peut que ce post comporte des private joke navrantes, des poils de troll, voire des morceaux de boulets. Employé de l'année 2015. Aussi connu comme Admin dada. M'embêtez pas.
Avatar de l’utilisateur
Betekaa
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Bla Bla
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Bla Bla
 
Messages: 52150
Inscription: 15 Jan 2002 2:00
Localisation: omnichiant
  • offline

Message » 10 Avr 2003 10:15

Je relis ce post... très intéressant (merci Laurent !)... et je m'aperçois qu'il y a bien un amalgame entre :

- l'acception technique, relativement objective...
- l'acception sensible, forcément plus subjective...

Lorsqu'on dit par exemple d'un appareil ou d'un ensemble qu'il est un peu monotone, ou au contraire très vivant/vivace... cette impression se confirme souvent par des constats (relativement) objectifs (dynamique, tonalité, transitoires, etc.)...

Et lorsqu'on fait une écoute, on voit bien que bien souvent les termes usités reflètent davantage des impressions qu'ils rendent compte d'une analyse s'appuyant sur des critères objectifs...

La plupart des gens que je rencontre et qui s'intéressent de près ou de loin à la HF exploitent ces deux niveaux d'acception...

C'est pour ça que ça me semblait intéressant d'essayer, je dis bien d'"essayer" de "fixer" l'une ET l'autre de ces deux acceptions...

La discussion sur le terme "projeté" était un exemple de ce flottement. Certains l'utilisent dans un sens "technique" (un son projeté), d'autres dans un sens plus subjectif (un son global dont l'image est placée en avant)...

Une écoute, me semble-t-il, repose à la fois sur des considérations techniques et sur des impressions, de fait plus subjectives...

Fred

ps : ce serait peut-être bien de mettre ce post en "post it", non ?

Fred
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 13 Avr 2003 9:56

Betekaa a écrit:Super idée ! :D
La plupart des conflits naissent d'un problème d'incompréhension.
Ceci étant dit, si on avait pas voulu atteindre le ciel, nous n'aurions pas été punis à Babel 8) Ma modeste contribution : intégrer les quelques remarques, et le mettre en post-it, voir dans la FAQ !

Encore bravo!

Betekaa



Et dans l'obligation de bouffer ces affreuses petites conneries que sont les les Ba[by]Bel.
Alain
Brigitte Lahaie fan's club
Avatar de l’utilisateur
Winchestermann
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 11722
Inscription: 27 Mar 2002 2:00
Localisation: Juste derrière Brigitte Lahaie
  • offline

Message » 29 Avr 2003 13:45

Bon, je m’y colle, une précision toutefois, ce n’est que « mon » interprétation de ces termes, que j’utilise souvent par ailleurs. En tout état de cause ils sont le reflet de sensations subjectives, qui peuvent varier d’un auditeur à l’autre, ils sont donc très utile pour faire une comparaison relative d’un appareil à l’autre et n’ont en aucun cas une valeur de référence absolue

Assise :
Extension dans le bas du spectre, basses profondes tendues et maîtrisées, il en ressort une sensation de confort d’écoute, l’effet de salle est mieux restitué, les « respirations » d’un lieu réverbérant son plus équilibrées. L’amplificateur ne donne pas la sensation de forcer.

Numérique :
Perception que quelque chose ne va pas dans le haut du spectre, ce qualificatif est apparut avec les premiers lecteurs de CD, dont les filtres induisaient un déphasage dans l’aigue. On a l’impression que l’aigue est raide et sans harmoniques, les sons de clochettes prennent un coté acide qui agresse l’oreille, sensation désagréable. On perçoit assez bien ce phénomène en lisant un CD dans un lecteur de DVD (bas et moyen de gamme). Le coté brillant de l’aigue peut leurrer l’oreille faire croire a une dynamique étendue, mais c’est de la fausse dynamique (certains câbles font ça aussi, mais c’est un autre débat).
Lorsqu’un lecteur donne cette sensation, il est probable que cela vienne du circuit de correction fortement sollicité, il est intéressant alors de nettoyer la lentille, de le grimper sur des cônes et de le lester (les bricolos peuvent également coller du bitume adhésif sous le capot et sous le châssis, entre les pieds) tout ça dans le but d’obtenir une restitution plus …Analogique

Analogique :
Ça ne veut rien dire en soit, si ce n’est une opposition au terme précédent, je vais essayer de vous décrire malgré tout ce que j’entend ;) par ce mot. Une perception analogique du son doit réunir un certain nombre de qualités, linéarité, assise, legato (lien entre les notes) absence de toute dureté et de toute raideur, que ce soit dans le grave ou dans l’aigue, le son doit être détendu, et vous aussi, forcement…

Chaud :
Caractéristique d’un système possédant assise et/ou un coté analogique plus ou moins prononcé, une courbe amplitude/fréquence un peu descendante ou possédant une légère coloration dans le haut grave bas medium donne cette sensation également, typique des enceintes anglaise des belles années, on aime ou on déteste …

Froid :
Son un peu (ou très) numérique, ou bien une courbe amplitude fréquence montante, système très analytique, permettant de détourer tout les détails d’une prise de son, les systèmes froids sont en général assez (trop ?) dynamiques, très spectaculaire, ce type de son bluffe beaucoup de monde lors d’une écoute rapide, a la longue ils peuvent s’avérer fatiguant sur certains enregistrements, le grave est sec et manque d’assise.

Transparent :
Système n’apportant pas de colorations ayant une courbe amplitude/fréquence droite, absence totale de voile sur l’ensemble du spectre …. Un système peut être également très transparent dans le medium et donner une forte sensation de présence des voix, la transparence placée dans l’aigue donne, en général, une restitution assez froide
J’en rajoute une :

Foot tapping (pardon pour le néologisme) :
Caractéristique propre à chacun de ressentir une émotion musicale lorsqu’il entend quelque chose qui lui convient, bon, c’est plutôt consensuel comme définition, mais la hifi n’est pas une science exacte et chacun doit trouver « sa » voie (Lao Tseu, ou Tintin je ne sais plus)

Bonnes écoutes

Marc
Marc Terpsichore
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 557
Inscription: 05 Sep 2002 15:28
  • offline

Message » 29 Avr 2003 14:05

merci Marc pour ces qqs bons mots.

tiens au fait , je m'aperçois qu'il manque le terme " musicalité ".
Personnellement je ne l'emploie pas - je n'y trouve pas de "sens";

par contre, un grand nombre l'utilise alors si qq veut bien le définir ce serait sympa ....

merci
LaurentD
 
Messages: 2115
Inscription: 27 Fév 2002 2:00
Localisation: Dpt 78
  • offline

Message » 29 Avr 2003 14:49

LaurentD a écrit:merci Marc pour ces qqs bons mots.

tiens au fait , je m'aperçois qu'il manque le terme " musicalité ".
Personnellement je ne l'emploie pas - je n'y trouve pas de "sens";

par contre, un grand nombre l'utilise alors si qq veut bien le définir ce serait sympa ....

merci


:oops: pas facile...

on est là dans le subjectivisme le plus débridé, en premier lieu, il convient de se connaître soit même, qu’écoutons nous ? Une chaîne de reproduction musicale, ou la musique qui y en sort ? On distingue souvent les deux grandes familles d’amateurs en qualifiant les premiers d’audiophiles et les seconds de mélomanes, c’est plutôt réducteur mais pas entièrement faux.
Le concept de musicalité découle directement de la satisfaction que l’on a écouter une œuvre sur une chaîne, elle nous correspond, flatte nos sens, génère du foot tapping et une absence totale de frustration. La quête infinie du truc qui manque, de la source qui ne va pas et de la bosse dans le grave là dans le coin, rend le concept même de musicalité difficile a appréhender, mais rassurez vous ça vient avec l’age ;)

J’en rajoute un du coup :

Vivant :
C’est a titre personnel la caractéristique que je recherche, la plus difficile à décrire également, un mélange de transparence émotionnelle, d’énergie restituée, de véracité de la scène sonore, un système joyeux et roboratif en quelque sorte … heu… je ne sais pas si je suis bien clair là … :-?

Marc :P
Marc Terpsichore
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 557
Inscription: 05 Sep 2002 15:28
  • offline

Message » 29 Avr 2003 16:16

Marc G a écrit:
:oops: pas facile...


tu croyais quoi :lol:

Marc G a écrit:
....
Le concept de musicalité découle directement de la satisfaction que l’on a écouter une œuvre sur une chaîne, elle nous correspond, flatte nos sens, génère du foot tapping et une absence totale de frustration. La quête infinie du truc qui manque, de la source qui ne va pas et de la bosse dans le grave là dans le coin, rend le concept même de musicalité difficile a appréhender, mais rassurez vous ça vient avec l’age ;)


donc c'est, pour toi, l'un des critère - ou terme - les plus personnel ? ( c'est un peu ce que je pensais aussi ) donc pas très "objectif" :-?

ce qui m'étonne c'est qu'il est TRES souvent utilisé ... et cela me chagrine :wink: , car je ne peux pas l'interpreter, ou en tirer quoique se soit :roll:
LaurentD
 
Messages: 2115
Inscription: 27 Fév 2002 2:00
Localisation: Dpt 78
  • offline

Message » 29 Avr 2003 16:32

LaurentD a écrit:
Marc G a écrit:
:oops: pas facile...


tu croyais quoi :lol:

Marc G a écrit:
....
Le concept de musicalité découle directement de la satisfaction que l’on a écouter une œuvre sur une chaîne, elle nous correspond, flatte nos sens, génère du foot tapping et une absence totale de frustration. La quête infinie du truc qui manque, de la source qui ne va pas et de la bosse dans le grave là dans le coin, rend le concept même de musicalité difficile a appréhender, mais rassurez vous ça vient avec l’age ;)


donc c'est, pour toi, l'un des critère - ou terme - les plus personnel ? ( c'est un peu ce que je pensais aussi ) donc pas très "objectif" :-?

ce qui m'étonne c'est qu'il est TRES souvent utilisé ... et cela me chagrine :wink: , car je ne peux pas l'interpreter, ou en tirer quoique se soit :roll:


Si je peux me permettre de m'imiscer :oops: au milieu de deux spécialistes distingués, je préciserais que la notion de "musicalité", toute subjective qu'elle fût, est probablement à rapprocher de la notion de "vivant" que Marc étayait plus haut, étant associée à une certaine spontanéité du message musical délivré par un système, ele-même intimement liée à l'émotion musicale générée par l'écoute.

Bon j'ai pas été trop clair, mais c'est l'idée ;)

C.
undweller
 
Messages: 1241
Inscription: 29 Oct 2002 13:36
Localisation: Paris / Seine & Marne
  • offline

Message » 29 Avr 2003 16:33

LaurentD a écrit:
donc c'est, pour toi, l'un des critère - ou terme - les plus personnel ? ( c'est un peu ce que je pensais aussi ) donc pas très "objectif" :-?

ce qui m'étonne c'est qu'il est TRES souvent utilisé ... et cela me chagrine :wink: , car je ne peux pas l'interpreter, ou en tirer quoique se soit :roll:


Tu es démasqué ! un objectiviste ! regardez tous ! j'en ai un ! :lol:

Marc (subjectiviste sur ce coup là)
Marc Terpsichore
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 557
Inscription: 05 Sep 2002 15:28
  • offline

Message » 29 Avr 2003 16:40

Marc G a écrit:Marc (subjectiviste sur ce coup là)


Pourtant ton nouvel avatar semble moins "subjectif" que le précédent ;) :lol: :lol:
undweller
 
Messages: 1241
Inscription: 29 Oct 2002 13:36
Localisation: Paris / Seine & Marne
  • offline

Message » 29 Avr 2003 16:44

undweller a écrit:Si je peux me permettre de m'imiscer :oops:



Fait donc ! plus on est de fous ...

undweller a écrit:
au milieu de deux spécialistes distingués,

.... 1 oui, Marc, moi non non, pas du tout....


je préciserais que la notion de "musicalité", toute subjective qu'elle fût, est probablement à rapprocher de la notion de "vivant" que Marc étayait plus haut, étant associée à une certaine spontanéité du message musical délivré par un système, ele-même intimement liée à l'émotion musicale générée par l'écoute.

Bon j'ai pas été trop clair, mais c'est l'idée ;)

mais tu peux éclaircir si tu veux :lol:

C.
LaurentD
 
Messages: 2115
Inscription: 27 Fév 2002 2:00
Localisation: Dpt 78
  • offline

Message » 29 Avr 2003 16:49

Marc G a écrit:
LaurentD a écrit:
donc c'est, pour toi, l'un des critère - ou terme - les plus personnel ? ( c'est un peu ce que je pensais aussi ) donc pas très "objectif" :-?

ce qui m'étonne c'est qu'il est TRES souvent utilisé ... et cela me chagrine :wink: , car je ne peux pas l'interpreter, ou en tirer quoique se soit :roll:


Tu es démasqué ! un objectiviste ! regardez tous ! j'en ai un ! :lol:

Marc (subjectiviste sur ce coup là)


Oh là, doux Bijou ! ... tu t'emballes :lol:

au fait, oui, c'est quoi cet avatar ? .... il était sympa ton p'tit bonhomme :wink:
A+
LaurentD
 
Messages: 2115
Inscription: 27 Fév 2002 2:00
Localisation: Dpt 78
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message