Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: davt94 et 24 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

qu'entendez-vous par " profondeur","aération"...????

Message » 07 Nov 2009 12:14

Ma questiion est dans l'énoncé du post.
Chaque fois que j'écoute qqch sur un matériel différent, une écoute en somme, je n'arrive pas vraiment à mettre des mots sur mon ressenti.
Merci pour votre éclairage.
jamesdu69
 
Messages: 805
Inscription: 01 Mar 2009 11:03
Localisation: rhône 69
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Nov 2009 12:14

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Nov 2009 12:39

Rassure-toi, tu n'es pas le seul. Je n'ai jamais rien compris au langage hifi ni expliquer ce que je ressens par rapport à une écoute.
:wink:
papinova
 
Messages: 1243
Inscription: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 07 Nov 2009 12:59

C'est en fait assez simple :wink:

Imagine un orchestre sur une scène !

Un batteur au milieu de la scène sur une estrade qui le surélève, un guitariste à droite qui bouge sur scène, un bassiste à gauche qui ne bouge pas, un chanteur en avant de la scène et 4 choristes en arrière de la scène, légèrement en hauteur et décalés sur la droite.

Une paire d'enceinte, si la prise de son Live de cet orchestre est faite en conséquence, doit être capable de reproduire cette scène sonore qui se déploie dans ses trois dimensions comme je viens de la décrire : largeur, hauteur, profondeur. On verra même le guitariste bouger sur scène. On parlera d'aération lorsque les instruments sont bien détachés les uns autres.

A l'opposé, certaines enceintes vont donner l'impression sur ce même disque, d'un mur sonore compact ou tous les instruments sont sur le même plan, ou bien la scène sonore sera étriquée et semblera venir d'un point (un peu comme cette publicité qui passait dans les cinéma il fut un temps, qui prenait comme exemple une scène du Dernier empereur dont on réduisait progressivement la taille et l'ampleur sonore au point de lui faire adopter le rendu d'une télévision), ou bien encore la scène sonore ne sera pas respectée avec par exemple un chanteur ayant la même taille que la batterie.

Voili, voilou !
syber
 
Messages: 10308
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 07 Nov 2009 13:12

En matière de vin, une étude récente a démontré que les "fruits" utilisés pour en décrire les saveurs dépendaient … de la couleur du vin =)

Pas du tout de son goût.
Lizandre
 
Messages: 653
Inscription: 08 Nov 2006 1:06
  • offline

Message » 07 Nov 2009 13:33

jamesdu69 a écrit:Ma questiion est dans l'énoncé du post.
Chaque fois que j'écoute qqch sur un matériel différent, une écoute en somme, je n'arrive pas vraiment à mettre des mots sur mon ressenti.
Merci pour votre éclairage.

Salut,
Explication de quelques termes HIFI,ici
viewtopic.php?t=29691154
:wink:
Avatar de l’utilisateur
bgb
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 4338
Inscription: 22 Fév 2005 21:57
Localisation: Auvergne 03
  • offline

Message » 07 Nov 2009 13:35

a ok ok ok , et l'effet stéréophonique??? dépend-il de l'espacement des enceintes ou y'a t-il un autre facteur qui entre en jeu???
A IL ME VIENT UNE IDEE la séparation des canaux est elle bien faite dans les électroniques ou je m'égard????
jamesdu69
 
Messages: 805
Inscription: 01 Mar 2009 11:03
Localisation: rhône 69
  • offline

Message » 07 Nov 2009 13:41

L'effet stéréophonique dépend essentiellement des capacités et des caractéristiques des enceintes, de la façon dont elles sont positionnées dans le local d'écoute et de la distance à laquelle on les écoute. Pour les deux derniers points, le mieux est de suivre les préconisations du constructeur si il les fourni. :wink:
syber
 
Messages: 10308
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 07 Nov 2009 13:51

J'aime beaucoup cette explication de la stéréophonie :wink:

Elle est claire et facilement accessible pour le plus grand nombre.
syber
 
Messages: 10308
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 07 Nov 2009 14:03

Lizandre a écrit:En matière de vin, une étude récente a démontré que les "fruits" utilisés pour en décrire les saveurs dépendaient … de la couleur du vin =)

Pas du tout de son goût.


pas du gout de son trou...hips!

encore un trou propre :mdr:
le touriste
 
Messages: 7568
Inscription: 31 Juil 2005 13:13
Localisation: rp 77
  • offline

Message » 07 Nov 2009 14:13

bgb a écrit:
jamesdu69 a écrit:Ma questiion est dans l'énoncé du post.
Chaque fois que j'écoute qqch sur un matériel différent, une écoute en somme, je n'arrive pas vraiment à mettre des mots sur mon ressenti.
Merci pour votre éclairage.

Salut,
Explication de quelques termes HIFI,ici
viewtopic.php?t=29691154
:wink:

Fusion des deux sujets.
:wink:
Avatar de l’utilisateur
bgb
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 4338
Inscription: 22 Fév 2005 21:57
Localisation: Auvergne 03
  • offline

Message » 07 Nov 2009 14:43

peut-on me dire ce qu'est "le dégraissage du registre grave"???
jamesdu69
 
Messages: 805
Inscription: 01 Mar 2009 11:03
Localisation: rhône 69
  • offline

Message » 09 Nov 2009 16:42

syber a écrit:C'est en fait assez simple :wink:

Imagine un orchestre sur une scène !

Un batteur au milieu de la scène sur une estrade qui le surélève, un guitariste à droite qui bouge sur scène, un bassiste à gauche qui ne bouge pas, un chanteur en avant de la scène et 4 choristes en arrière de la scène, légèrement en hauteur et décalés sur la droite.

Une paire d'enceinte, si la prise de son Live de cet orchestre est faite en conséquence, doit être capable de reproduire cette scène sonore qui se déploie dans ses trois dimensions comme je viens de la décrire : largeur, hauteur, profondeur. On verra même le guitariste bouger sur scène. On parlera d'aération lorsque les instruments sont bien détachés les uns autres.

A l'opposé, certaines enceintes vont donner l'impression sur ce même disque, d'un mur sonore compact ou tous les instruments sont sur le même plan, ou bien la scène sonore sera étriquée et semblera venir d'un point (un peu comme cette publicité qui passait dans les cinéma il fut un temps, qui prenait comme exemple une scène du Dernier empereur dont on réduisait progressivement la taille et l'ampleur sonore au point de lui faire adopter le rendu d'une télévision), ou bien encore la scène sonore ne sera pas respectée avec par exemple un chanteur ayant la même taille que la batterie.

Voili, voilou !


Globalement d'accord (explication claire en plus). Sauf qu'en fait, la hauteur de l'image ne peut pas exister.

Comment on fait pour placer un violoncelle dans la scene sonore?
- l'equilibre gauche / droite donne sa position horizontale
- le decallage temporel (et de volume) donne la profondeur dans la scene sonore.
- la hauteur de la scene sonore n'existe pas à priori. C'est comme essayer de creer une scene sonore horizontale en monophonie, c'est impossible (sauf cas hyper particulier et matos specifique en utilisant les reflexions). Le seul moyen simple de creer une scene sonore verticalement, ça serait d'utiliser 4 frontales (avec deux enceintes l'une sur l'autre à gauche et deux enceintes l'une sur l'autre à droite) et d'utiliser une bande son quadriphonique (ce qui n'est pas le plus courant).

C'est pour ces raisons qu'il est facile de representer un chanteur qui traverse la scene de gauche à droite et d'avant en arriere, mais qu'il est impossible de representer ce chanteur en train de monter un escalier (ou de s'elever dans les airs sur une nacelle)
gloinfred
 
Messages: 4831
Inscription: 20 Mar 2008 16:15
Localisation: Provence
  • offline

Message » 12 Nov 2009 1:03

Merci pour "l'explication claire" ! :D

Une scène sonore se déploie également en hauteur. Mais je note qu'il y a peu d'enceintes qui arrivent à reproduire cette dimension ; on m'explique qu'il s'agirait d'une histoire de mise en phase des HP.

J'ai en tête plusieurs dizaines de disques qui sont enregistrés de façon à reproduire cette dimension verticale :

- 1812 (enregistrement Mercury) : les coups de canons sont positionnés légèrement en hauteur et décalés vers le centre, par rapport aux orchestres.
- The Girl Next door, de la délicieuse Stacey Kent : elle chante debout par rapport à ses musiciens assis.
- João Gilberto (album Getz/Gilberto) dont la voix est situé au dessus de sa guitare.
- Carlos Paredes dont on visualise le manche de la guitare qui suit une diagonale qui va de bas à gauche en haut à droite.
- Carmen de Shchredrin (Chandos), les percussions sont placées au dessus de l'orchestre (de mémoire).
- New York Reunion de McCoy Tyner (Chesky) où la batterie est située (légèrement) en hauteur par rapport au piano (sans doute est-elle placée sur une estrade placée derrière le piano).
- les symphonies avec des chœurs qui sont souvent situées en arrière et en hauteur par rapport à l'orchestre, etc, etc, etc ... les exemples sont trop nombreux ! :wink:

Dans un autre domaine, celui du DVD, lors de la scène de la première attaque entre les deux navires dans "Master and Commander" : un plan se déroule dans la cale du bateau et on entend les bruits de cavalcade de pas sur le pont supérieur ; ces bruits sont distinctement localisés en hauteur et se déplacent sur les cinq enceintes de l'arrière gauche vers l'avant centre.
syber
 
Messages: 10308
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 19 Déc 2009 19:35

syber a écrit:C'est en fait assez simple :wink:

Imagine un orchestre sur une scène !

Un batteur au milieu de la scène sur une estrade qui le surélève, un guitariste à droite qui bouge sur scène, un bassiste à gauche qui ne bouge pas, un chanteur en avant de la scène et 4 choristes en arrière de la scène, légèrement en hauteur et décalés sur la droite.

Une paire d'enceinte, si la prise de son Live de cet orchestre est faite en conséquence, doit être capable de reproduire cette scène sonore qui se déploie dans ses trois dimensions comme je viens de la décrire : largeur, hauteur, profondeur. On verra même le guitariste bouger sur scène. On parlera d'aération lorsque les instruments sont bien détachés les uns autres.

A l'opposé, certaines enceintes vont donner l'impression sur ce même disque, d'un mur sonore compact ou tous les instruments sont sur le même plan, ou bien la scène sonore sera étriquée et semblera venir d'un point (un peu comme cette publicité qui passait dans les cinéma il fut un temps, qui prenait comme exemple une scène du Dernier empereur dont on réduisait progressivement la taille et l'ampleur sonore au point de lui faire adopter le rendu d'une télévision), ou bien encore la scène sonore ne sera pas respectée avec par exemple un chanteur ayant la même taille que la batterie.

Voili, voilou !


Les adeptes de la simplicité choisiront d'écouter de la musique Rock. Deux cas se présentent :

1) le "live" de chaque instrument (chant/batterie/guitares)est traditionnellement capté sur la table de mixage, directement. Un professionnel du son règle, comme d'habitude les niveaux. C'est lui qui décide "où" se trouve virtuellement par exemple le bassiste... à 800 mètres, dans le village voisin = niveau basse à 1, le reste à 10.
2) le "live", ceci n'arrive quasiment jamais, est capté par deux micros (ou un seul cardoïde) situé dans la salle. Il chope façon "roots" euh... ce qui vient de la façade et donc, fut préalablement "mixé" par le professionnel susdit dans l'exemple 1. Un bon exemple se trouve sur youtube quand un malin essaye de nous passionner avec un son live enregistré par son portable et où on n'entend rien, sauf des voisins qui crient et qui sifflent. Ceci dit, ce type d'enregistrement foireux pourrait être un excellent test-disk pour nos chaînes...

ensuite, il y a le mélange des deux (très fréquent) : son du groupe pris sur la table de mixage + 2 micros d'ambiance pour les applaudissements de la salle. C'est sur la spatialisation des applaudissements que l'on devra se concentrer.

Bref, quasiment quel que soit le cas de figure, pour le rock sauf acoustique (genre Nirvana MTV... et encore) la position de chaque instrument sera prédéterminé par un humain, dit intermittent du spectacle, qu'il faut absolument inviter à la maison pour juger de sa chaîne hifi dans sa partie Fidélitive.

Pour le reste des explications, je rejoins Syber, qui évoque bien un "orchestre" mais j'adore simplifier l'abstrait et complexifier la simplicité :)
peg-harty
 
Messages: 660
Inscription: 01 Mar 2004 17:27
  • offline

Message » 14 Déc 2010 10:24

Bonjour,

Est-ce que quelqu'un aurait la liste equivalent Francais/Anglais de ces termes?
Merci
Riton
Enceintes DEFINITION ZuAudio, Cable enceinte Libtec, Ampli J2 First Watt by Nelson Pass , Pre-Amp : Dynaco Pas 2 vintage tweake et/ou Wyred4sound STP-SE Cable Modulation Canare GS-6, Rosita Beta, MacbookPro recup, iTcouh, WD MyBook Studio Edition.
RitonTW
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 630
Inscription: 27 Oct 2008 10:40
Localisation: Taipei - TW
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message