Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Le pour et le contre de la Bi-amplification.

Message » 19 Nov 2005 22:08

Pour recentrer le débat un extrait du site Hifi Cables et compagnie.

Bi-amplification passive : pire que le bi-câblage.

Comme chacun des amplificateurs ne voit qu'une partie du filtrage et donc une impédance montante pour freiner le signal, il aura tendance à augmenter légèrement sa tension de sortie simultanément et par là même diminuer les pentes de coupure. Cela sera encore plus sensible pour un amplificateur à tubes ou sans contre-réaction à haute résistance interne.

Alors la bi-ampli celà améliore ou pas.
:roll:
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Nov 2005 22:08

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Nov 2005 22:34

Mon avis qui n' engage que moi : un bon ampli est TOUJOURS meilleur que deux moyens en biamp passive.
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 19 Nov 2005 22:36

Et avec deux bons amplis alors ? :wink:
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 19 Nov 2005 22:49

Pour le prix de deux bons tu peux avoir un tres bon.
Pour moi la biamp passive c' est du flan.Ca peut apporter du plusdans des cas particuliers ou l' ampli "de base" est inadapté et ou l' ajout d' un deuxieme ampli et de ses quelques dB de patate en plus peuvent aider mais bon... c' est plus une béquille qu' une solution.
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 21 Nov 2005 21:03

Voici quelques extrait d'un dossier sur la biampl passive de la revue Haute Fidélité n° 68 :

Pour Triangle :

" La bi-amplification présente plusieurs avantages quantifiables et mesurables sur un plan purement scientifique et offre d'un point de vue musical et subjectif des avantages indéniables.... Avec ce procédé il n'y a pas d'interférence entre les hp de graves et les autres hp, chacun étant conduit par un ampli.... a l'écoute cela se traduit par des graves plus fermes et mieux définis, un médium aigu plus dynamique, une scène sonore élargie et plus profonde..."

Pierre étienne léon :

"... on constate particulièrement une très forte diminution de la distorsion par intermodulation, ce qui se traduit à l'écoute par une grande aération... on limite les effets de la compression de la dynamique, d'où une plus grande ampleur et ouverture participant à un meilleur confort d'écoute."

JM LAB :

"... le fait de pouvoir séparer les fréquences graves des aiguës permet de diminuer l'amplitude du signal... l'amplitude est de ce fait deux fois moins importante (-3 db par voie) et la puissance nécessaire d'amplification deux fois moindre.... en biampl, pour reproduire un signal musical, deux amplis de 50W feront le même travail qu'un ampli de 100W."

Jean Marie Reynaud

"... elle peut déboucher sur une réelle régression qualitative avec certaines technologies d'enceintes ou, au contraire, avec d'autres, elle peut permettre d'accroitre très sensiblement les performances musicales d'un système hifi. Par expériences, elle n'est pas un progrès significatif, au contraire, avec des systèmes à deux voies, par contre elle peut être très performante associée à des modèles à trois voies...il faut également garder à l'esprit qu'un très bon ampli donnera toujours de meilleurs résultats que deux amplis médiocres..."


Pour les votes contres il s'agit de fabricant n'utilisant pas de filtres séparés (Dynaudio, Thiel, cabasse...) et qui préconisent d'utiliser un ampli de gamme supérieure plutôt que deux amplis surtout sur des systèmes à deux voies.

Pour ma part, elle a été bénéfique. :wink:
REGISTLSE
 
Messages: 1716
Inscription: 01 Juil 2003 23:21
Localisation: Le pays de Nougaro con... (31)
  • offline

Message » 21 Nov 2005 21:30

Déja il y a contradiction dans les explications!
Jm-lab dit ""en biampl, pour reproduire un signal musical, deux amplis de 50W feront le même travail qu'un ampli de 100W.""
Alors que Phillipe Muller disait l'autre jour qu'une bi-amp à base d'un ampli de 15w pour le médium-aigu et d'un autre de 350000w pour le grave donnera ni plus ni moins qu'une amplification de 15w! :roll:


:wink:
aurel
 
Messages: 11083
Inscription: 19 Mar 2003 23:42
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 21 Nov 2005 21:31

Pour ma part elle a aussi été bénéfique... sur certaines enceintes.
Sur d'autres, elle a été catastrophique.

Sur mes enceintes actuelles, mes premiers essais n'ont pas été concluant... un second essai est prévu sous peu...
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 21 Nov 2005 21:39

aurel a écrit:Déja il y a contradiction dans les explications!
Jm-lab dit ""en biampl, pour reproduire un signal musical, deux amplis de 50W feront le même travail qu'un ampli de 100W.""
Alors que Phillipe Muller disait l'autre jour qu'une bi-amp à base d'un ampli de 15w pour le médium-aigu et d'un autre de 350000w pour le grave donnera ni plus ni moins qu'une amplification de 15w! :roll:


:wink:


Même si j'ai gagné en dynamique, en aération, en tenue dans l'extreme grave l'impression de puissance par rapport à la position du bouton de volume reste la même... donc à priori la puissance ne s'additionne pas.
REGISTLSE
 
Messages: 1716
Inscription: 01 Juil 2003 23:21
Localisation: Le pays de Nougaro con... (31)
  • offline

Message » 21 Nov 2005 21:46

REGISTLSE a écrit:Même si j'ai gagné en dynamique, en aération, en tenue dans l'extreme grave l'impression de puissance par rapport à la position du bouton de volume reste la même... donc à priori la puissance ne s'additionne pas.



C'est ce que je pense aussi.. c'est pour ça que le commentaire de Jm-lab m'étonne un peu!


:wink:
aurel
 
Messages: 11083
Inscription: 19 Mar 2003 23:42
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 21 Nov 2005 21:56

Ben on gagne 3dB... donc forcement en ecoutant avec le potard au meme endroit on doit avoir l' impression d' avoir plus de peche... mais c' est juste 3dB plus fort.
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 21 Nov 2005 22:12

Biamp, oui, mais biamp active !
sinon, je vois pas trop l'interet de dépenser des thunes pour un deuxième ampli, sans résultat vraiment qualitatif.

mieux vaut investir dans un ampli sérieux, le gain sera le même que de la biamp passive.

Vincent.
Vincent.B
 
Messages: 4405
Inscription: 14 Mar 2001 2:00
Localisation: Aubagne, PACA LIBRE !!

Message » 21 Nov 2005 22:18

Il me semblait que P Muller et Haskil avaient expliqué, avec force détails, que la biamplification pouvait être intéressante en mode vertical, soit un ampli stéréo par enceinte.
Qu'en pensez vous ?
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 21 Nov 2005 22:23

aurel a écrit:Alors que Phillipe Muller disait l'autre jour qu'une bi-amp à base d'un ampli de 15w pour le médium-aigu et d'un autre de 350000w pour le grave donnera ni plus ni moins qu'une amplification de 15w! :roll:

C'est marrant, j'avais souvenir d'une regle tres simple du genre : dans une plage de fréquence comprise entre X et 2X, la quantité d'énergie contenue dans un signal sonor 'standard' est la meme que dans une plage de fréquence comprise entre 2X et l'infini...

CaD que, dans un signal 'normal', il y a autant d'energie entre 20 Hz et 40 Hz qu'entre 40 Hz et 20 KHz.

Si je prend la suite mathématique qui en découle, j'obtiens un truc du genre :
10 KHz ~ 20 KHz -> 1 Watt
5 KHz ~ 10 KHz -> 2 Watt
2500 Hz ~ 5 KHz -> 4 Watt
1250 Hz ~ 2500 Hz -> 8 Watt
625 Hz ~ 1250 Hz -> 16 Watt
312 Hz ~ 625 Hz -> 32 Watt
156 Hz ~ 312 Hz -> 64 Watt
78 Hz ~ 156 Hz -> 128 Watt
36 Hz ~ 78 Hz -> 256 Watt
18 Hz ~ 36 Hz -> 512 Watt

Et même si je pense qu'il doit falloir quelques calculs de plus, la comparaison des primitives (qui représente l'énergie) de fonctions telles que cos x et cos² x me conforte dans cette opinion...
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 21 Nov 2005 22:31

expertdoc a écrit:Il me semblait que P Muller et Haskil avaient expliqué, avec force détails, que la biamplification pouvait être intéressante en mode vertical, soit un ampli stéréo par enceinte.
Qu'en pensez vous ?

Il avait aussi été 'démontré' que ca dépendait pas mal de la conception de l'ampli.
Avec des amplis identiques, le gain ne peut etre qu'en mode vertical (sans quoi un ampli travail enormement et l'autre pas du tout... c'est comparable à l'équilibrage de charge en informatique). Mais encore faut il que l'ampli soit de conception double mono (sans quoi le goulot d'etranglement devient l'alim de l'ampli).

Donc, amplis identique -> biamplification verticale... sauf qu'un semblant d'étude probabiliste montre que lors d'une pointe de dynamique, soit le son est centré et donc, on va tirer sur les deux amplis, soit le son n'est pas centré... auquel cas, on va rapidement atteindre les limites d'un des deux amplis. Donc, si on veut vraiment équilibrer les charges, on va avoir tendance à croiser les amplis. C'est à dire un ampli pour le médium aigu de l'enceinte gauche et le grave de l'enceinte droite. L'autre ampli pour le médium aigu de l'enceinte droite et le grave de l'enceinte gauche.

Après, le raisonnement ne tiend plus si les amplis sont différents... mais dans ce cas, il est de toute façon assez risqué (d'un point de vue qualitatif) de tenter la biamplification (probleme de gains entre les amplis, de taux de distorsion autour de la frequence de coupure etc...).
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 21 Nov 2005 23:35

expertdoc a écrit:Il me semblait que P Muller et Haskil avaient expliqué, avec force détails, que la biamplification pouvait être intéressante en mode vertical, soit un ampli stéréo par enceinte.
Qu'en pensez vous ?


Bonsoir,

Dans mon cas, la biamp passive verticale m'a apporté indéniablement une très nette amélioration par rapport au bicablage qui avait d'ailleurs déjà été meilleur qu'une config classique.

Meilleure clarté du message musical càd meilleure distinction entre les instruments ou plus démonstratif les différentes voix humaines entre elles(choeurs, harmonies...), plus grande fermeté et pureté du grave, scène sonore un peu plus large et extrêmement stable, au total vraiment meilleur.

Faire attention à ce que les 2 amplis, même s'ils sont identiques (comme les miens par ex), aient exactement le même gain (les faire régler au besoin, dans mon cas par Bassi).

Je n'ai pas essayé de croiser comme indiqué plus haut, c'est assez intéressant comme idée.

On peut aussi jouer sur la nature des câbles hp.

Bonnes écoutes. (je trouve le dernier Mc Cartney bien enregistré, au passage!)

Jean-Marc.
jmajma
 
Messages: 1277
Inscription: 28 Nov 2003 16:59
  • offline


Retourner vers Discussions Générales