Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: pat2font et 33 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Le "principe" derrière l'élaboration de votre syst

Message » 30 Nov 2005 21:26

incroyable mais vrai :o

http://www.bonsai-akustik.de/

:lol:
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Annonce

Message par Google » 30 Nov 2005 21:26

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Nov 2005 21:44

haskil a écrit:Toi aussi ! ça me gonfle :o entre les pianissimos réellement pianissimos et les fortissimos au 0 dB numérique certains CD sont difficiles à écouter sans bouger le potard de volume en cours de route.

ça se produisait moins du temps du microsillon.


Alain :wink:


ben oui, c'est soit on a peu, très peu ou pas de compression, ou de la compression avec ses conséquences...

En gros, c'est fromage ou dessert.. :idee:


L'idéal serait des disques non compressés avec des PA incluant différents niveaux de compression (comme ça se fait d'ailleurs avec le Dolby Digital et les décodeurs associés) : chacun pouvant choisir en fonction de son cas particulier.


jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4733
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 30 Nov 2005 21:50

blounote a écrit:
Michel K a écrit:
Pour l'instant, je ne me suis nullement attaché à ta théorie du bonzai :wink:. J'ai critiqué l'affirmation "par extension je dirais que le son d'une chaine ne pouvant pas prétendre reproduire la musique à son niveau réel (ce serait intenable dans le salon ) il faut donc que la restitution soit bien proportionnée pour donner l'illusion du réel..." en te répondant qu'il est possible dans un salon de reproduire le niveau et la dynamique du concert.

Je reviendrai un peu plus tard sur ta théorie du bonzai, proprement dite. :wink:

Michel :)


fais gaffe, nous savons maintenant que nous avons le fondateur du FLB sur le forum :wink: :lol:


Fais gaffe aussi, je suis breton : souhaites-tu avoir affaire au FLB, le vrai... :lol:

Plus sérieusement,

Amha, si la reproduction d'un orchestre pose des pbs c'est que soit les niveaux sonores sont supérieurs au niveau réel (au point d'écoute), soit la pièce pose pb.
Une pièce qui n'absorbe pas suffisament, va rajouter au message sonore un surplus de son indirect ; ce qui va rendre le son agressif, brouiller la scène sonore, diminuer la dynamique en noyant les pianissimos dans la réverbération. Chez moi, depuis que j'ai amélioré l'acoustique de la pièce et que j'utilise un correcteur acoustique (Alain va certainement confirmer mes impressions :wink:), j'ai fortement gagné en dynamique : les petits signaux ne sont plus masqués par les résonances et de plus je peux écouter bien plus fort sans agressivité.

Pour aborder la théorie du bonzai, je ne considère pas que j'ai entre mes enceintes, un orchestre rétréci. J'ai entre mes enceintes (et au delà grace à la sensation d'ouverture) et jusqu'à mes oreilles une portion d'espace sonore qui se veut être le relais de l'espace sonore réel capté par les micros. Pour reproduire un orchestre de 20m de largeur, inutile donc d'écarter mes enceintes de 20m ; l'essentiel est que l'angle solide formé par moi et les 2 enceintes soit le même que celui formé par les 2 micros et l'orchestre.

:wink:
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 30 Nov 2005 21:54

blounote a écrit:incroyable mais vrai :o

http://www.bonsai-akustik.de/

:lol:


Sur la photo, c'est Alain? :lol:
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 30 Nov 2005 22:01

Scytales a écrit:Oui, mais ce que je crois veut dire Michel, c'est que la perception d'un concert repose déjà sur une homothétie: le fait de se placer dans tel ou tel point dans une salle entraîne que ce que l'on perçoit en un point est une homothétie relativement à ce que l'on perçoit depuis un autre endroit.

L'orchestre occupe effectivement un espace donné, qui n'est apparamment pas le même lorsqu'il est perçu depuis la salle que lorsqu'il est perçu à la place du chef d'orchestre. L'enveloppe sonore n'est pas la même telle qu'elle est perçue depuis la salle que lorsqu'elle est perçue à la place du chef d'orchestre.

La question de la haute fidélité -de ce qui doit être reproduit- devient alors notamment: l'enveloppe sonore qui serait perçue en quel point la prise de son prétend-elle captée?


Effectivement!
:wink:
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 30 Nov 2005 22:29

Michel K a écrit:....
. Pour reproduire un orchestre de 20m de largeur, inutile donc d'écarter mes enceintes de 20m ; l'essentiel est que l'angle solide formé par moi et les 2 enceintes soit le même que celui formé par les 2 micros et l'orchestre.

:wink:


tu dois avoir des enceintes montées sur moteurs avec une télécommande, pour passer par exemple de 90° (NOS) à 110° (ORTF)... et je ne parles pas de deux hypercardio à 180°...

Mais ou je vois plus de difficulté, c'est pour les prises MS.... et surtout pour les prises avec microphones omni (couple AB ou même tête artificielle) :o

Et je ne parle même pas des prises en monophonie dirigée (dites multimicros...)


jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4733
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 30 Nov 2005 22:40

TMS a écrit:
Michel K a écrit:....
. Pour reproduire un orchestre de 20m de largeur, inutile donc d'écarter mes enceintes de 20m ; l'essentiel est que l'angle solide formé par moi et les 2 enceintes soit le même que celui formé par les 2 micros et l'orchestre.

:wink:


tu dois avoir des enceintes montées sur moteurs avec une télécommande, pour passer par exemple de 90° (NOS) à 110° (ORTF)... et je ne parles pas de deux hypercardio à 180°...

Mais ou je vois plus de difficulté, c'est pour les prises MS.... et surtout pour les prises avec microphones omni (couple AB ou même tête artificielle) :o

Et je ne parle même pas des prises en monophonie dirigée (dites multimicros...)


jacques


C'est une vision idéaliste naturellement ; ceci pour tenter d'expliquer ma vision de la reproduction sonore. En pratique, pour écouter de la musique, je fais comme tout le monde... :wink:
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 30 Nov 2005 22:54

Michel K a écrit:....
C'est une vision idéaliste naturellement ; ceci pour tenter d'expliquer ma vision de la reproduction sonore. En pratique, pour écouter de la musique, je fais comme tout le monde... :wink:


je pense que c'est mieux, surtout que l'angle des micros n'a rien à voir avec ce que l'on appèlles l'angle de prise de son (sauf pour le NOS qui est de 90° dans les deux cas...)

En fait, c'est le travail (une partie) de l'ingé son de créer son espace sonore (en fonction des techniques adoptées...). L'angle "normalisé" pour le placement des enceintes en stéréo deux canaux est de 60° (+/- 30°), et c'est le même pour la recommandation ITU pour le MC.

Le choix du type de couple (angle, espacement, type de capsules...) va également donner la régularité de la scène sonore en largeur : suivant le modèle, on aurra plus ou moins de distortion angulaire (différence entre l'angle réel de l'instrument et l'angle reproduit sur l'enregistrement) :wink:

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4733
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 30 Nov 2005 23:08

fgero a écrit:Je ne comprends pas comment les gens qui ont un ampli sans telco font, d'ailleurs...


Ils renoncent aux reproductions de grandes masses orchestrales.
C'est devenu une portion congrue de ma discotheque et ce probléme en est clairement la cause, et aussi le fait que c'est si éloigné du concert que c'en est déprimant (au moins sur mon systéme).
On n'a pas ces deux problémes avec les petites formations et les solistes.

dub a écrit:le/les couples casques/amplis casques (ça mériterait un chapitre complet…)


Pour l'écoute casque méfie toi du bonzai, tu va avoir des feuilles dans les oreilles ! :mdr:
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Nov 2005 23:21

angus2 a écrit:Ils renoncent aux reproductions de grandes masses orchestrales.
C'est devenu une portion congrue de ma discotheque et ce probléme en est clairement la cause, et aussi le fait que c'est si éloigné du concert que c'en est déprimant (au moins sur mon systéme).


AMHA Je ne dirais pas ça dans mon cas (et mon système est probablement très inférieur).
Ca n'est pas déprimant, c'est simpement plus ou moins différent, et on peut prendre plaisir à écouter l'oeuvre dans les deux cas...
fgero
 
Messages: 3837
Inscription: 23 Oct 2004 23:44
Localisation: 92
  • offline

Message » 01 Déc 2005 0:16

fgero a écrit:
angus2 a écrit:Ils renoncent aux reproductions de grandes masses orchestrales.
C'est devenu une portion congrue de ma discothèque et ce problème en est clairement la cause, et aussi le fait que c'est si éloigné du concert que c'en est déprimant (au moins sur mon système).


AMHA Je ne dirais pas ça dans mon cas (et mon système est probablement très inférieur).
Ca n'est pas déprimant, c'est simplement plus ou moins différent, et on peut prendre plaisir à écouter l'oeuvre dans les deux cas...


Autant pour moi, je t'accorde le point :D . On va dire mauvaise formulation, "que c'en m'est déprimant" aurait été plus judicieux.

Pour le "plus ou moins" disons plutôt plus que moins quand même,
un des grands plaisirs avec un orchestre est de suivre le jeu individuel des différents instruments et leurs interactions (je ne parle pas la d'entendre chacun des violons jouant à l'unisson mais d'entendre correctement chaque type d'instruments sans en perdre ou même de différencier des instruments identiques mais désunis dans l'instant, chose impossible à faire sur les (quelques) enceintes que je connais.

Dés que le message se complexifie, si vous arrivez à distinguer correctement les grandes masses c'est déjà beau.
Il faut malheureusement reconnaître qu'un haut parleur à bien du mal à reproduire nettement quelques dizaines d'instruments jouant simultanément des partitions différentes.

Bien sur ça n'empêche pas forcément d'y prendre plaisir, les lignes mélodiques sont toujours là,
il suffit d'être positif et de prendre le plaisir ou il est mais je ne dois pas être toujours très positif :cry:
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 01 Déc 2005 0:23

angus2 a écrit:.....
Il faut malheureusement reconnaître qu'un haut parleur à bien du mal à reproduire nettement quelques dizaines d'instruments jouant simultanément des partitions différentes.

......:


Une question que l'on peut se poser avant cette remarque :"est-ce qu'un microphone est capable de prendre nettement qqs dizaines d'instruments..."

Et celle-la : "notre oreille, en situation de concert, est-elle capable de...." :wink:

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4733
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 01 Déc 2005 0:42

TMS a écrit:
angus2 a écrit:.....
Il faut malheureusement reconnaître qu'un haut parleur à bien du mal à reproduire nettement quelques dizaines d'instruments jouant simultanément des partitions différentes.

......:


Une question que l'on peut se poser avant cette remarque :"est-ce qu'un microphone est capable de prendre nettement qqs dizaines d'instruments..."

Et celle-la : "notre oreille, en situation de concert, est-elle capable de...." :wink:

jacques


pour l'oreille je pense que tu n'auras aucun mal à suivre un clavecin égaré ( :) ) dans un orchestre, mes enceintes n'y arrivent pas ou si mal ... comme je l'ai déjà écrit dans un poste précédent sur un autre fil.
J'en ai vu passer une paire qui y arrivais, Haskil ne me contredira pas :wink: , mais c'est plus cher.

Et pour le micro, vu que c'était sur le cd, il y a tout lieu de croire que ça ne va pas si mal.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 01 Déc 2005 0:57

je parlais pour de mêmes instruments : discerner chaque violon dans l'orchestre (avec un exemple type clavecin et violon, c'est trop facile :wink: ), et en étant par exemple au 8e ou 10e rang...

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4733
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 01 Déc 2005 1:04

TMS a écrit:je parlais pour de mêmes instruments : discerner chaque violon dans l'orchestre (avec un exemple type clavecin et violon, c'est trop facile :wink: ), et en étant par exemple au 8e ou 10e rang...
jacques


Je comprends tout à fait, c'est pourquoi je précisai tout à l'heure
angus2 a écrit: (je ne parle pas la d'entendre chacun des violons jouant à l'unisson


le clavecin c'est quand même plus facile, tu comprendras d'autant plus mon ahurissement de voir l'instrument disparaitre purement et simplement du concert, par intermitence, sur une des paire d'enceintes !

c'est plus fort qu'Harry Potter :mdr:
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message