Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: ronparchita et 27 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

"LE" prix raisonnable?

Message » 11 Sep 2006 21:02

PAT 94 a écrit:En lisant ce qui précède je ferai deux remarques :

Le matériel HDG voit THDG tiens la cote beaucoup plus longtemps (il n'y a pas qu'en HiFi d'ailleurs).

Je ne trouve pas que le sondage soit à coté de la plaque, car la HiFi à été et reste tout de même une passion assez onéreuse.


Oui, c'est assez récurant comme constat

Passion = onéreux

Comme toutes les passions en somme ... aucune n'échappe à cette règle.

Que la passion soit également avec vous, et grand bien vous fasse :wink:
Euterpe
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2286
Inscription: 13 Fév 2005 16:40
Localisation: Québec-Canada

Annonce

Message par Google » 11 Sep 2006 21:02

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Sep 2006 22:19

"Tu évoques la perte de prix, nous évoquons la qualité constante du produit, ce qui n'a pas grand chose à voir. "


Pardon, j'avais oublié que je suis l'acheteur et pas le vendeur. Pardon, pardon… Je comprends effectivement que pour le vendeur ce ne soit pas vraiment un argument de vente. Non, c'est vrai, franchement, c'est mesquin ça de se préoccuper de la pérennité de son investissement. Et pourquoi pas commencer à calculer le tarif de l'heure d'écoute de son système en fonction de sa dépréciation ? On voudrait pas arriver à des prises de conscience qui feraient perdre le sommeil, hein !!

Pardon, mais moi je pense que c'est le fond du débat.

Et au temps pour moi, si j'ai fait bifurquer le débat.

Ceci dit, en cette période de convergence numérique, où tout le monde se déclare spécialiste de tout, je pense que ça ne doit pas être un métier facile de vendre des système Hifi et de conseiller les clients… Et je pense que c'est courageux de ne pas occulter le débat.
CocoJuju
 
Messages: 51
Inscription: 01 Juin 2006 18:14
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 11 Sep 2006 22:59

Et pourquoi pas commencer à calculer le tarif de l'heure d'écoute de son système en fonction de sa dépréciation ? On voudrait pas arriver à des prises de conscience qui feraient perdre le sommeil, hein !!

Pardon, mais moi je pense que c'est le fond du débat.


Tu as tout à fait raison, c'est là le fond du débat.

Je discutais pas plus tard que la semaine dernière avec un ancien client qui avait acheté une chaine il y a 10 ans. Son propos était en substance :
"J'ai acheté chez vous une bonne chaine, c'est vrai que j'y ai mis le prix, des copains avaient acheté des chaines à 2 balles et en on changé 3 ou 4 fois car ces chaines ne leur plaisait pas. Moi j'écoute toujours la mienne avec autant de plaisir et finalement ils ont dépensé plus d'argent que moi"
Cette chaine n'est pas un système à 20000 €, elle est constituée d'un lecteur CD Marantz, d'un ampli Marantz et d'enceintes Triangle.

Commencer à calculer le coût à l'heure d'ecoute est peut être un tantinet exageré, cependant on écoute beaucoup plus souvent de la musique sur un système bien construit même si il est un peu plus cher à l'achat alors que, sur une chaine mal fichue on écoute au début et on l'oublie bien vite dans un coin du salon. Le tarif à l'heure d'écoute, comme tu l'écris, n'est pas forcement forcement le plus favorable sur la chaine la moins chère.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 11 Sep 2006 23:31

Comme toutes les passions en somme ... aucune n'échappe à cette règle.


Non, toutes les passions ne sont pas onéreuses.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 11 Sep 2006 23:42

LaurentV a écrit:Commencer à calculer le coût à l'heure d'ecoute est peut être un tantinet exageré, cependant on écoute beaucoup plus souvent de la musique sur un système bien construit même si il est un peu plus cher à l'achat alors que, sur une chaine mal fichue on écoute au début et on l'oublie bien vite dans un coin du salon. Le tarif à l'heure d'écoute, comme tu l'écris, n'est pas forcement forcement le plus favorable sur la chaine la moins chère.


Le plaisir croît avec l'usage :D

Je pense que le coup de l'écoute à l'heure c'était du second degré ...
Euterpe
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2286
Inscription: 13 Fév 2005 16:40
Localisation: Québec-Canada

Message » 12 Sep 2006 10:39

Je pense que le coup de l'écoute à l'heure c'était du second degré ...


Comme quoi, pour certains c'est "ama et fac quod vis" et pour d'autres "dilige et fac quod vis…"
CocoJuju
 
Messages: 51
Inscription: 01 Juin 2006 18:14
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 12 Sep 2006 11:14

haskil a écrit:
Comme toutes les passions en somme ... aucune n'échappe à cette règle.


Non, toutes les passions ne sont pas onéreuses.


Alain :wink:


cette rectification n'est pas inutile..sans argent, pas de plaisir...en effet, ça a l'air anodin mais c'est très symptomatique des idées reçues véhiculées par notre société de consommation... :wink:
effectivement, il existe des tas de passions qui ne coutent rien ou pas grand chose :idee:
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 12 Sep 2006 12:44

CocoJuju a écrit:
Je pense que le coup de l'écoute à l'heure c'était du second degré ...


Comme quoi, pour certains c'est "ama et fac quod vis" et pour d'autres "dilige et fac quod vis…"


Excellentissime ... oui, tu as parfaitement raison.

Comme tu dois le savoir le premier texte est de l'Araméen et le second du Latin, pour effectivement signifier la même chose ou presque .;-)

Pour celles et ceux qui ne le savent pas : "Ama et fac quod uis" et "dilige et fac quod vis" veut dire : Aimes et fais ce que tu veux ou plus précisément dans le texte original, c'est en étant bon que l'on apprend à faire le bien.
Euterpe
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2286
Inscription: 13 Fév 2005 16:40
Localisation: Québec-Canada

Message » 12 Sep 2006 12:49

blounote a écrit:cette rectification n'est pas inutile..sans argent, pas de plaisir...en effet, ça a l'air anodin mais c'est très symptomatique des idées reçues véhiculées par notre société de consommation... :wink:
effectivement, il existe des tas de passions qui ne coutent rien ou pas grand chose :idee:


Aurais tu des exemples à nous donner de "passions" qui ne coûtent rien ou presque, parce que là, je suis très intéressé, toutes mes passions, j'en ai 3 à ce jour, dont une que je délaisse progressivement par manque de moyens (l'horlogerie), mais j'aime les gens passionnés par quelque chose, ce sont les plus belles rencontres que j'ai faites dans ma courte existence :-)

Sauf que, pour l'heure (sans jeu de mots) toutes les passions ou gens passionnés se sont dépensés corps et âme à assouvir d'une façon comme d'une autre, leur passion... et ça coûte un max

J'ajoute que présentement, je vis de l'une de mes passions et entretiens la deuxième en "side line" , je suis chanceux, je le reconnais.
Euterpe
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2286
Inscription: 13 Fév 2005 16:40
Localisation: Québec-Canada

Message » 12 Sep 2006 12:52

blounote a écrit:cette rectification n'est pas inutile..sans argent, pas de plaisir...en effet, ça a l'air anodin mais c'est très symptomatique des idées reçues véhiculées par notre société de consommation... :wink:
effectivement, il existe des tas de passions qui ne coutent rien ou pas grand chose :idee:

Je suis assez dubitatif sur une passion qui ne couterait pas grand chose.
Chacun peut prendre du plaisir a beaucoup d'activité sans que cela coute trop, il suffit de la pratiquer en amateur, "dans son coin".
Par contre quand la passion prend le pas, on arrive obligatoirement a une approche jusqu'au boutiste, on ne peut plus pratiquer en autarcie, on rejoint le monde réel et ses contingences financières toujours délirantes quand on souhaite se rapprocher de l'ultime.

Un amateur de marche va se balader tranquillement le we a moindre frais, un passioné de marche ira faire des trecks au Nepal.

Un amateur de philatelie collectionera les timbres que sa grand mére lui envoi, un passioné de philatélie révera au "one cent magenta" et écumera les boutiques.

Un amateur d'opera aura sa collection de disques et prendra un abonnement a l'opera la plus proche, un passioné collectionnera tout ce qu'il pourra et parcoura les capitales pour assister aux avant premières.

En gros l'amateur aura un usage sage et modéré de son centre d'intéret le passioné sera obsédé et bridé uniquement par ses possibilités financières.
Je pousse un peu la caricature mais le fond est là, je ne vois vraiment aucune activité ou la passion pourrait se vivre sans dépenses financières de plus en plus poussées au gré de l'engagement de l'adepte.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 12 Sep 2006 13:10

angus2 a écrit:
blounote a écrit:cette rectification n'est pas inutile..sans argent, pas de plaisir...en effet, ça a l'air anodin mais c'est très symptomatique des idées reçues véhiculées par notre société de consommation... :wink:
effectivement, il existe des tas de passions qui ne coutent rien ou pas grand chose :idee:

Je suis assez dubitatif sur une passion qui ne couterait pas grand chose.
Chacun peut prendre du plaisir a beaucoup d'activité sans que cela coute trop, il suffit de la pratiquer en amateur, "dans son coin".
Par contre quand la passion prend le pas, on arrive obligatoirement a une approche jusqu'au boutiste, on ne peut plus pratiquer en autarcie, on rejoint le monde réel et ses contingences financières toujours délirantes quand on souhaite se rapprocher de l'ultime.

Un amateur de marche va se balader tranquillement le we a moindre frais, un passioné de marche ira faire des trecks au Nepal.

Un amateur de philatelie collectionera les timbres que sa grand mére lui envoi, un passioné de philatélie révera au "one cent magenta" et écumera les boutiques.

Un amateur d'opera aura sa collection de disques et prendra un abonnement a l'opera la plus proche, un passioné collectionnera tout ce qu'il pourra et parcoura les capitales pour assister aux avant premières.

En gros l'amateur aura un usage sage et modéré de son centre d'intéret le passioné sera obsédé et bridé uniquement par ses possibilités financières.
Je pousse un peu la caricature mais le fond est là, je ne vois vraiment aucune activité ou la passion pourrait se vivre sans dépenses financières de plus en plus poussées au gré de l'engagement de l'adepte.


100% d'accord.
Lotte
 
Messages: 1840
Inscription: 03 Juil 2005 20:33
Localisation: Alsace - Thann (près Mulhouse)
  • offline

Message » 12 Sep 2006 13:14

Baussart a écrit:Allez je me jette, pour un systéme stereo, 1 source + 1 intégré + enceintes + câble environ 20.000 € pour avoir une écoute de grande qualité... Ce n'est pas un système THdG mais c'est un systéme qui fait de la musique et que l'on peut écouter des jours et des jours....

:wink:


si tu dis ça à tes clients, tu mets la clef sous la porte dans 6 mois :o
Alons, restons sur terre 2 min

Ah oui, pour moi, le budget raisonnable est à 1000 € : AMHA, on peut trouver une petite chaine à ce prix pour écouter de la musique en se faisant plaisir :D
julien max jacquemin
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 15597
Inscription: 29 Oct 2002 14:03
Localisation: Serris (77)

Message » 12 Sep 2006 13:58

Euterpe a écrit:Aurais tu des exemples à nous donner de "passions" qui ne coûtent rien ou presque, .


pas mal de sports.

le cannevas, la méditation, l'élevage de verre de terre...
Diédy
 
Messages: 3376
Inscription: 22 Fév 2005 11:22
Localisation: Le cul dans les volcans
  • offline

Message » 12 Sep 2006 14:43

>pas mal de sports.
- inscriptions aux tournois, éventuellement cout du matériel de haut niveau, déplacements/hotellerie pour les compétitions.
Il n'est qu'a voir les budgets réclamés aux sponsors par les compétiteurs des sports, mêmes les plus obscurs, des JO ou même hors JO.

- je ne rentre pas dans le détail de tout ce qui est collection pour le vrai passioné toujours pret à payer une fortune pour un maillot, une bout de chewing gum ou un postillon de son idole.

Pour prendre un exemple personnel et bien qu'étant plus un amateur éclairé qu'un réel passioné je me souviens d'un tournoi d'échecs (ça ne coute pas cher les échecs pourtant) qui avait laissé mon compte en banque exsangue en début de vie professionnelle. Il faut dire que c'était un tournoi international aux antilles et qu'entre l'inscription l'avion et l'hotel ça commençait à faire (Tout ça pour passer une grosse semaine enfermé les 3/4 de la journée dans une salle sans voir le soleil :lol:).

> le cannevas
Ça existe les passionés de cannevas :o ?
Allez une tentative, coût du fil spécial en poil de yack, filé par une jeune vierge un soir de pleine lune, emballé sous vide et amené par avion spécial en moins de 24h pour être utilisé sur une trame reconstituée à partir de hiéroglyphes du temple découvert lors de l'expédition que vous avez monté suite à la lecture de vieux passages traitant de canevas sur certains rouleaux de la mer morte qui avaient été l'objet d'un reportage magnifique dans "canevas magazine".
Nul doute que vous êtes en bonne voie d'être qualifié pour la finale du prochain championnat du monde de cannevas si tout se passe bien.

> la méditation
Les stages au tibet avec le Dalaï Lama ont tendances à irriter votre banquier qui n'est pas Zen.

>l'élevage de verre de terre...
Malheureux, cet élevage est une activité de nanti, le moindre import d'amazonie et la serre adéquate dans votre salon pour permettre à ces spécimens remarquables de s'épanouir pleinement est tout à fait hors budget pour le commun des mortels. :idee:

:mdr:
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 12 Sep 2006 15:26

angus2 a écrit:>l'élevage de verre de terre...
Malheureux, cet élevage est une activité de nanti, le moindre import d'amazonie et la serre adéquate dans votre salon pour permettre à ces spécimens remarquables de s'épanouir pleinement est tout à fait hors budget pour le commun des mortels. :idee:

:mdr:


Là aussi: les sponsors, le marketing....
nnay07
 
Messages: 1131
Inscription: 05 Mar 2006 22:23
Localisation: MADRID
  • offline


Retourner vers Discussions Générales