Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Le système d'Igor Kirkwood (by Jean luc Ohl) Episode II

Message » 01 Sep 2013 11:45

Oui c'est bien le +1 du réglage qui a fait la différence: il s'est vraiment passé quelque chose. En un mot : équilibre.
J'ai l'habitude de ce genre de sensations pour avoir effectuer avec mon système de multiples essais avec mon "usine à gaz" de préampli!

Nous étions que 2, Igor et moi, à ce moment là. Dominax était parti.
Connaissant le côté sceptique d'Igor :hehe: , il a bien ressenti la même chose qui devra être confirmée, bien sûr!
tonton flingueur
 
Messages: 1940
Inscription: 31 Oct 2011 13:37
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Sep 2013 11:45

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

les suprises du caisson réglé en FIR

Message » 01 Sep 2013 13:25

tonton flingueur a écrit:Profitant d’un moment disponible en ce mois estival, je me suis rendu dans le studio d’Igor le samedi 10 Août afin de découvrir et d’écouter son système...

Merci Frédéric pour ta visite et ton superbe CR :D .
D’autres visites on eu lieu depuis le passage du grave en égalisation et filtrage FIR .
La courbe dans le grave tenant en 10 dB en IIR contre environ 5 dB en filtrage FIR…Il est logique que des différences aient pu été perçues. (visites de Julien, BPhill, dominax)
D’autres visiteurs n’étaient pas venus depuis longtemps peter.pan depuis les premiers réglages du BSS (filtre actif en IIR) et Scytales depuis les le dernier réglage du BSS. Il serait intéressant de connaitre également leur avis sur l’évolution de l’installation.
haskil a écrit:Merci !
Une question : est-ce vraiment le changement du réglage du caisson à 66 au lieu de 65 qui a changé quelque chose d'aussi fondamental que ce qui est décrit... ou sont-ce les effets conjugués du rodage des oreilles et de l'effet de groupe bien connu qui intervient quand on change un réglage ?

Mahler a écrit:Je me suis posé la même question. +1

tonton flingueur a écrit:Oui c'est bien le +1 du réglage qui a fait la différence: il s'est vraiment passé quelque chose. En un mot : équilibre.
J'ai l'habitude de ce genre de sensations pour avoir effectuer avec mon système de multiples essais avec mon "usine à gaz" de préampli!
Nous étions que 2, Igor et moi, à ce moment là. Dominax était parti.
Connaissant le côté sceptique d'Igor :hehe: , il a bien ressenti la même chose qui devra être confirmée, bien sûr!

Et bien non Frédéric il n’y a pas confirmation de la différence 65 vs 66 pourtant entendue (je l'ai entendu comme une accentuation bénéfique de "l'effet 3D" sur la position 66 vis à vis de la position 65).
Au vu du faible écart de niveau (moins d’un dB sur le caisson) j’ai tenu avant de publier de réaliser des mesures et un test aveugle…Ce qui vient d’être fait en collaboration avec spads, verdict:
-aucune différence auditive en test aveugle entre lés réglages 65 et 66 du caisson.
-les mesures de spads donnent 0,2 à 0,3 dB d’écart entre 15 Hz et 80 Hz, trop peu pour être audible.
Donc cette différence pourtant perçue était une illusion :oops: .
Dernière édition par Igor Kirkwood le 01 Sep 2013 16:03, édité 1 fois.
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5953
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare

Message » 01 Sep 2013 13:47

Alors ça, c'est une surprise! :wtf:
tonton flingueur
 
Messages: 1940
Inscription: 31 Oct 2011 13:37
  • offline

Message » 01 Sep 2013 14:08

L'écoute change apres qqs dizaines de minutes d'écoute quand on découvre un système. Moi ça me le fait.
RIP ABBADO 1933/2014
Mahler
 
Messages: 12948
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 01 Sep 2013 14:11

Mahler a écrit:L'écoute change apres qqs dizaines de minutes d'écoute quand on découvre un système. Moi ça me le fait.



C'est ce que j'ai appelé le rodage des oreilles...

Chaque fois que je rentre de vacances longues et que j'allume ma chaine, je la redécouvre pour une bonne part. Cet effet "nouveauté", avec des points positifs et des points négatifs s'estompe dans la journée.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 49424
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 01 Sep 2013 14:34

Moi qui suis en train de jouer avec mon préampli qui offre des possibilités de réglages par pas de 0,1dB y compris sur les caissons, finalement, je perds mon temps! :adieu:
Et pourtant, nous avons bien entendu une différence qui a persisté sur tous les morceaux écoutés me semble-t-il Igor?
Il y a quelque chose de subtil que je n'ai pas compris! :roll:
tonton flingueur
 
Messages: 1940
Inscription: 31 Oct 2011 13:37
  • offline

Message » 01 Sep 2013 14:42

tonton flingueur a écrit:Assis au milieu du canapé à tour de rôle, avec une place centrale privilégiée mais dont la marge de manœuvre n’est absolument pas contraignante pour la focalisation, nous avons commencé les écoutes par des CD de la superbe collection d’Igor. Les traditionnels Von Bingen, Pascal Amoyel…

Je fus troublé, déstabilisé, frustré.
Les sources émissives disparaissant totalement, la scène sonore s’organisait en largeur mais un peu moins en hauteur que la mienne. A condition de mettre le bon volume, la focalisation m’a surpris, un peu moins précise que celle que j’entends chez moi (je vois une bouche alors que là je voyais une tête). Bon point !
Le piano de Pascal Amoyel s’étirait devant moi, ses mains (que l’on pouvait aisément «voir») glissaient sur le clavier d’avant en arrière de la scène, frappant les touches en donnant une résonnance dans le corps du piano sur le reste de la scène. Cet effet holographique (3D) est fascinant !

De ce point de vue, nos deux systèmes apportent les mêmes sensations peu ou prou(les distances d’écoutes étant différentes). Autre bon point !
En revanche, il me manquait quelque chose que j’ai rapidement identifié : l’assise dans le grave ! Des informations de salles, une texture profonde de certains instruments ou de percussions et une présence sur les voix manquaient et m’ont franchement frustré. Le système apparaissait plutôt très bon mais « fade » voire même parfois, sur certains passages, « redondant et/ou embrouillé » à mon oreille dans cette zone grave.

Le grave, le sujet du moment à l’étude.

J’en ai fait part à Igor qui, tout de suite, a augmenté le niveau de 65 à 70…Soyons fous !
C’était mieux mais cette redondance décelée apparaissait encore plus : logique ! On est monté, on est redescendu. Igor, a trouvé avec raison que l’on perdait de la focalisation et finalement nous décidons alors de laisser à 65. Je restais sur ma fin, dans le doute, plein d’interrogations (manques d’informations de grave dans les musiques gravées sur CD, comme cela été évoqué?) !




Bonjour,

J'étais invité chez Igor également au début du mois d'août, mais malheureusement, un bug de l'installation ne nous a pas permis de procéder à des écoutes très nombreuses une fois le problème résolu grâce à ohl, venu nous rejoindre dans l'intervalle.

Effectivement, sur les disques d'Igor, la définition est tout à fait remarquable. Il nous en a fait la démonstration sur une nouvelle prise de son de voie dans une acoustique bien réverbérée, en soulignant qu'il avait réussi à obtenir le résultat qu'il désirait : une voie très articulée, bien distincte de la réverbération. De même, l'enregistrement du piano d'Amoyel et la musique pour cordes, percussions et célesta de Bartok captée dans la salle aux colonnes de la philharmonie de St-Petersbourg ont produit les très bons résultats habituels.

J'ai été moins convaincu par des disques que j'avais amenés avec moi (Les Etudes de Chopin par Nelson Freire, Decca, et Don Juan de Richard Strauss par Albrecht et l'orchestre philharmonique de Strasbourg, Pentatone), le tout en stéréo, dont les images sonores étaient moins cohérentes et qui me semblaient un peu congestionnée. Chez moi, c'est différent, moins défini, sans nul doute, mais sonnant avec plus de liberté. Question de prise de son ? D'adéquation entre la méthode de prise de son et les détails de la technique de reproduction ? Ou bien niveau d'écoute inadéquat chez Igor ? Car ce qui n'est pas la moindre sophistication de l'installation d'Igor, c'est qu'il fixe scrupuleusement les niveaux sonores, notamment ceux des disques qu'il a produits, et c'est un des facteurs décisifs, à mon avis, de la qualité du son de son installation !
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 9934
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 01 Sep 2013 16:30

Une chose est certaine : la prise de son de Nelson Freire chez Decca est médiocre. L'idéal aurait été la prise de son de Pascal Amoyel pour Nelson Freire...
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 49424
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 01 Sep 2013 16:39

Scytales a écrit:
Bonjour,

J'ai été moins convaincu par des disques que j'avais amenés avec moi (Les Etudes de Chopin par Nelson Freire, Decca, et Don Juan de Richard Strauss par Albrecht et l'orchestre philharmonique de Strasbourg, Pentatone), le tout en stéréo, dont les images sonores étaient moins cohérentes et qui me semblaient un peu congestionnée.


Exactement! C'est cette remontée de +1 à 66 (après être redescendu de 70 à 65 par pas de 1) qui nous a permis de trouver une amélioration non seulement de l'effet 3D (qui disparaissait à 70) mais qui donnait plus de cohérence et de naturel à l'ensemble.
Tout était défini, cohérent, juste et doux. Mais pas à 65 comme je l'ai écrit dans mon CR, ce qui reste frustrant, mais on peut aimer ainsi, ce n'est pas un problème. :wink:
Dernière édition par tonton flingueur le 01 Sep 2013 16:49, édité 1 fois.
tonton flingueur
 
Messages: 1940
Inscription: 31 Oct 2011 13:37
  • offline

Message » 01 Sep 2013 16:48

doublon
tonton flingueur
 
Messages: 1940
Inscription: 31 Oct 2011 13:37
  • offline

Message » 01 Sep 2013 17:33

Merci à Scytales et haskil pour leur appréciation sur certaines de mes Prises de Son :thks:

Scytales a écrit:...J'ai été moins convaincu par des disques que j'avais amenés avec moi (Les Etudes de Chopin par Nelson Freire, Decca, et Don Juan de Richard Strauss par Albrecht et l'orchestre philharmonique de Strasbourg, Pentatone), le tout en stéréo, dont les images sonores étaient moins cohérentes et qui me semblaient un peu congestionnée. Chez moi, c'est différent, moins défini, sans nul doute, mais sonnant avec plus de liberté. Question de prise de son ? D'adéquation entre la méthode de prise de son et les détails de la technique de reproduction ? Ou bien niveau d'écoute inadéquat chez Igor ? Car ce qui n'est pas la moindre sophistication de l'installation d'Igor, c'est qu'il fixe scrupuleusement les niveaux sonores, notamment ceux des disques qu'il a produits, et c'est un des facteurs décisifs, à mon avis, de la qualité du son de son installation !

haskil a écrit:Une chose est certaine : la prise de son de Nelson Freire chez Decca est médiocre. L'idéal aurait été la prise de son de Pascal Amoyel pour Nelson Freire...

Davantage encore que le niveau rigoureux des écoutes des CDs la qualité des enregistrements est déterminante afin du juger une chaine HiFi .
Lors d'écoutes du système Yamaha/Ohl avec un forumeur: Boris_da postant beaucoup en section HCFR Musique Classique, celui ci avait trouvé que certains enregistrements sonnaient "trop clairs"sur mon système.
Par exemple la prise de son pourtant encensée de "Mirror Canon" s’avérait être sans réelle perception de l'ampleur de salle et avec la désagréable impression d'avoir la tête dans le piano. A ma question sur le pourquoi de l'appréciation de ce "Mirror canon" il m'avait répondu que sur certaines chaines l'ultra précision du "Mirror canon" était appréciable.
Peut être un parallèle avec l'image des études de Chopin de Nelson Freire qui sonnaient "congestionnée" aux oreilles de Scytales sur mon installation, mais plus libre sur le sien? :-?
Mirror Canon.JPG
Mirror Canon.JPG (11.12 Kio) Vu 968 fois


Et réciproquement les enregistrements possédant une magnifique et plantureuse réverbération, et de ce fait ayant une définition légèrement moindre, risquent de paraitre un peu flous écoutés sur certaines chaines .

tonton flingueur a écrit:
Scytales a écrit:
Bonjour,

J'ai été moins convaincu par des disques que j'avais amenés avec moi (Les Etudes de Chopin par Nelson Freire, Decca, et Don Juan de Richard Strauss par Albrecht et l'orchestre philharmonique de Strasbourg, Pentatone), le tout en stéréo, dont les images sonores étaient moins cohérentes et qui me semblaient un peu congestionnée.


Exactement! C'est cette remontée de +1 à 66 (après être redescendu de 70 à 65 par pas de 1) qui nous a permis de trouver une amélioration non seulement de l'effet 3D (qui disparaissait à 70) mais qui donnait plus de cohérence et de naturel à l'ensemble.
Tout était défini, cohérent, juste et doux. Mais pas à 65 comme je l'ai écrit dans mon CR, ce qui reste frustrant, mais on peut aimer ainsi, ce n'est pas un problème. :wink:

Hélas Frédéric :( , spads, qui a aussi une bonne oreille, lui non plus n'a entendu aucune différence entre le réglage 65 et le réglage 66 du caisson.
On me donne le conseil de refaire le test caisson 65/caisson 66 encore plusieurs fois...OK cela sera fait...Mais actuellement je reste sur ma position: pas de différence audible.
A noter Frédéric qu'un avec ton préampli Marc Levinson sensible à 0,1 dB près, tu peux sans doute percevoir du 0,2 dB d'écart de niveau...mais sur toute la bande de fréquence. Mais entendre un écart de 0,2 à 0,3dB sur le caisson entre 15 Hz et 80 Hz, cela serait une performance dont je ne sens pas capable en aveugle.
Par ailleurs il n'y a aucune raison que l'écoute de Scytales ait pu être impactée seulement sur ses CD et non les miens qu'il connait bien aussi. :idee:
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5953
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare

Message » 02 Sep 2013 15:39

Effectivement le rendu des disques de Scytales, en retrait par rapport à ceux d'Igor, peut s'expliquer par les différences dans les techniques de prise de son, et dans l'association avec la pièce d'écoute. L'acoustique du studio d'Igor étant très contrôlée, et la réponse en fréquence et en phase très bien réglée, la pièce d'écoute se fait totalement oublier, et l'acoustique du disque est nettement mise en valeur. La ou les nocturnes de Chopin par Amoyel résonnent magnifiquement, le Mirror Canon parait confiné et sans éclat. Peut être est-ce un peu le même phénomène avec Le Chopin de Nelson Freire /Decca et le Don Juan /Pentatone. Ces trois derniers disques donnent apparemment un meilleur résultat dans une pièce d'écoute un peu réverbérante ou, dit autrement, leur rendu chétif de l'acoustique s'accommode mieux des résonances parasites d'une pièce d'écoute domestique. D'ou une impression plus cohérente, moins congestionnée?
boris_da
 
Messages: 480
Inscription: 10 Mai 2005 21:30
Localisation: 95

Message » 02 Sep 2013 15:46

Mahler a écrit:L'écoute change apres qqs dizaines de minutes d'écoute quand on découvre un système. Moi ça me le fait.


Dynaudio recommande de cesser tout test d'écoute aprés 1/4 d'heure pour cause d'accoutoumance.
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 03 Sep 2013 0:36

Je vais essayer de faire un CR de mes 2 visites chez Igor que je remercie encore pour ce moment privilégié.

Je suis son poste depuis quelques temps maintenant et son système m’interpellait depuis 2011.

À l’occasion du salon haute fidélité en 2012, j’ai pu faire sa connaissance et lui demander si je pouvais venir faire une écoute chez lui afin de m’en rendre compte.

Les témoignages étaient incroyablement positifs et unanimes. Je me souviens encore avoir discuté de vive voix avec Donimax, me disant qu’il avait trouvé un système parfait chez Igor.

Avant mon arrivé chez Igor, je m’attendais à une réelle claque.

Dès les premières notes, une qualité me saute au yeux, la pièce semble sans limite et relativement neutre, même si sur des écoutes à faible niveau, un manque de vie me fais penser à un amortissement trop important, moins marqué que dans une salle HC mais quand même.

Le système en lui même ne me plais pas plus que ça, un manque d’effet 3d, une scène sonore maigre, un certains dé-timbrage lié peut être au caisson qui semble jouer trop fort.

Je repars mitiger sur le filtrage actif FIR et l’égalisation.
Je me rends compte du potentiel mais qu’il s’agissait pour moi d’une pierre qu’il faut tailler.
La mise en œuvre semblait imparfaite, les haut parleurs jouant chacun de leur coté.

1 ans après, je reprend contact avec Igor pour qu’il me donne sont avis sur mon système.
J’en profite pour aller écouter le sien.
J’ai pu voir si les points importants pour moi étaient au rdv chez Igor à savoir les timbres, l’effet 3d et la dynamique à bas volume.
Des les premières écoutes, le caisson est à sa place, et l’équilibre est bien meilleur. Je préfère le 2.0 au 2.1 mais j’avoue être bluffé par son intégration.

L’effet 3d est là, on entend réellement les différents plans sonores, les timbres et la mise en phase est nettement meilleure. Le FIR semble désormais maitrisé.

Sur mes cd de test, (un live de Ella et Louis), les voix sont parfaitement focalisées et la trompette parfaitement retranscrit.
Sur le live à Fip par Hadouk Trio, les instruments ont des timbres réalistes et le duduk est parfaitement reproduit.
Sur Tutu de Miles, les respirations et le jeu sont marqués.
Je ne reviendrais pas sur les cd de Igor, qui sont agréable à écouter, mais dont les différents instruments ainsi que les lieux ne me parle pas du tout, je n’en n’écoute pas chez moi et jamais en live.

Je peux quand même dire que la focalisation ainsi que la réverb sont retranscrits avec beaucoup de crédibilité.

Si je devais résumer :
la première fois j’ai entendu une excellente pièce,
et la deuxième fois, un excellent système.

Bravo Igor et Mr Ohl.
julien0810
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 470
Inscription: 16 Nov 2009 22:57
  • offline

Message » 03 Sep 2013 1:21

à l'époque je n'avait à mon avis pas vu grand chose de ce qu'on pouvait bien obtenir comme résultat
maintenant je place la barre plus haut y compris pour ma prochaine réalisation
:wink:
dominax
 
Messages: 5458
Inscription: 09 Mai 2010 16:50
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message