Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Le système de légato

Message » 09 Déc 2014 9:24

BPhil a écrit:Tout le monde sait aujourd'hui tant bien que mal, qu'un bon appareil a besoin pour s'exprimer pleinement d'une câblerie conséquente tout simplement.

Il ne suffit pas de jeter des cables dans le système comme cela au hasard.

La câblerie est la continuité d'un systeme bien optimisé, il n'y a pas de miracle, tout s'entend en audio, le moindre petit changement qui au départ n'est pas grand chose au départ, peut avec le temps être enorme.

Comme le bruit, un cable qui change la tonalité d'un systeme est un mauvais cable.


Non, votre façon de définir votre vérité sur les câbles n’est pas partagée par tout le monde
Commencé votre phrase par je pense …, mon opinion ….
Il pourrait avoir des personnes débutantes dans l’audio qui pourrait prendre votre message
Comme une vérité universelle.
spads
 
Messages: 1881
Inscription: 12 Déc 2005 10:49
Localisation: 50
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Déc 2014 9:24

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Déc 2014 10:26

C'est exactement ce que j'allais écrire.
Non, tout le monde n'est pas convaincu "qu'un bon appareil a besoin pour s'exprimer pleinement d'une câblerie conséquente tout simplement".
On donne son avis, on "pense que" mais on n'affirme pas des "vérités" basées sur rien.

[Mode Modo On]
Et encore une fois, on parle sur ce fil du sysème de Legato. Pas de câbles.
Donc merci de ne pas faire de ceux-ci l'élément principal de la discussion.
[Mode Modo Off]
Avatar de l’utilisateur
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 8631
Inscription: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • offline

Traitement passif en amont et en aval de l'enregistrement

Message » 09 Déc 2014 11:25

legato a écrit:Bonsoir,

Les échanges que nous avons avec Igor sont toujours positifs tout simplement parce que nous partageons la même passion pour la musique et sa reproduction.
Je rajouterais que nous sommes tous les deux arrivés à un age où nous commençons à voir de plus en plus tout ce que nous ne savons pas encore. Ce qui nous permet d'être plus ouvert.

Un des CD qu'avait amené Igor: BACH Guitare Pascal Boëls, est particulièrement intéressant pour évaluer les qualités d'un système. Au passage, Igor, j'en ai commandé deux à Pascal Boëls. Un pour moi et un autre pour faire un cadeau à un ami.

Nous sommes en présence d'une prise de son dénuée d'artifices enjôleurs.
La guitare à 10 Cordes, nous avons donc un élargissement de la tessiture grave.

Les éléments à apprécier sur ce CD:
La position dans l'espace parfaitement identifiable du guitariste, y compris en hauteur.
La taille constante de l'instrument même sur les cordes les plus grave. On obtient assez souvent une augmentation de la taille de la guitare sur un système ne maitrisant pas bien le bas médium-grave.
La richesse des timbres constantes quelque soit le registre joué. Cela s'entend vraiment très bien sur un système mettant en avant ou en retrait une partie du spectre.
L'articulation des notes sur des accords grattés. Si le système n'est pas assez rapide, les accords semblent être dissonants.
Enfin quelque chose de plus difficile, l’interprétation. On doit entendre l'interprétation avec ses particularités. J'aime beaucoup celle de Pascal Boëls.

J'ai écouté hier une version des variations goldberg de Bach par Rosalyn Tureck. J'ai rapidement entendu que Glenn Gould s'en était probablement inspiré.

Patrick


Tu as raison Patrick de signaler la taille réaliste de la guitare à 10 cordes de Pascal Boëls....Quelques indications sur la méthode de Prise de Son:

Enregistrement à 2 micros (TLM 50 de Neumann) réalisé à la Chapelle du Monastère des Bénédictines de Vanves en 2007. L'acoustique y étant extrêmement réverbérante le choix c'était soit de placer les micros très prêt du guitariste avec des risques de dureté dans les notes aiguës, et un grossissement de l'image sonore globale, soit de reculer les micros et disposer autour de la guitare 3 panneaux acoustiques réduisant la réverbération et accroissant la lisibilité des notes graves.
Notons que le son brut des micros n'a en aucune façon été modifié (compression, retouche de la courbe de réponse etc..).
J'aime aussi l'interprétation très mystique de Pascal Boëls...René Martin directeur des Folles journées de Nantes a immédiatement engagé notre guitariste après avoir entendu ce CD.

cédric1 a écrit:Par rapport à la première photo, la pièce n'est pas un peu trop claire ?
Cédric

Tu as cédric tout à fait raison, au vu de la photo la pièce pourrait sembler trop claire. Mais comme indiqué par légato le plafond à l'aspect floqué est en fait un revêtement très mou et un véritable buvard acoustique, ce qui donne à l'auditorium une belle matité.
Dernière édition par Igor Kirkwood le 10 Déc 2014 9:49, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6748
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 09 Déc 2014 12:24

A mon avis, il n'existe aucune réaction saine autre que de se réjouir que Legato ait mis au point son système avec talent, ce qui est reconnu par Igor dont personne ne met en doute la capacité des oreilles.

Il n'y a rien à critiquer,le fil réel de ce Forum étant de réunir des audiophiles aimant un son reproduit qui ressemble le plus possible au son réel entendu en "live".

J'aimerais connaitre l'avis de Legato sur les points qu'il estime ESSENTIELS pour ce qui a concerné la mise au point détaillée de son système, les points qu'il estime majeurs pour cette mise au point, concernant notemment le système digital et ensuite le couple ampli-enceintes..
Qu'il réponde à la question:qu'est ce qui a été le plus délicat a mettre au point?et ton avis sur la facon de résoudre ces difficultés pour aboutir au son qui te plait le plus?

Concernant les CABLES,il est impossible d'etre objectif sans se rendre à l'evidence de leur effet, comme le dit, peut etre maladroitement, mais de facon sincère et justifiée, BPhil.
Mais, à mon avis, celà ne devrait pas engendrer la moindre polémique, chacun ayant le droit d'évaluer le degré d'importance de ces composants, et de traiter la question a sa facon, puisque seul le résultat final compte,celui de la qualité du son final comparé au son réel ("qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse?",n'est ce pas?)
maxitonic
 
Messages: 1812
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 09 Déc 2014 20:03

Difficile de ne pas citer les cables dans l'élaboration d'un systeme, surtout celui de Legato, voir le mien et celui de maxitonus, puisqu'ils en font partie intégrante, et que l'on doit les considérés comme une interface au même titre qu'une électronique.

Bref j'en parlons plus. :oops:
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 09 Déc 2014 21:08

Je n'ai pas dit qu'on ne pouvait plus parler de câbles du tout.
Surtout si Legato pense que ça a influencé l'élaboration de son système.
Mais je ne veux pas que ce topic se transforme en un enième fil sur les câbles et uniquement celà.
Avatar de l’utilisateur
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 8631
Inscription: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • offline

Message » 09 Déc 2014 21:34

Bonsoir à tous,

Je vais répondre à la question de Maxitonic en essayant d'être le plus concis possible.

J'ai trois sources, une lecture CD, une lecture vinyle et un streamer.

La source CD:
Une source CD est composée soit d'un lecteur intégré, soit de deux éléments: drive + dac. Je n'intègre pas dans un premier temps tous les câbles nécessaires.
J'ai la deuxième configuration. Le drive est un ML37 et le dac un Totaldac A1 modifié.
J'ai constaté que le drive donnait le rythme, le tempo et le dac la scène sonore et la richesse des timbres. Le drive ML à une CDPRO 2 en mécanique avec une horloge déportée made in ML. J'ai constaté les mêmes caractéristiques de rythme sur un drive ICOS (le modèle CDPRO) qui possède la même mécanique mais n'a pas une horloge dédiée. Je dirais que le ML se débrouille un peu mieux que l'ICOS sur les grands ensembles instrumentaux.
J'ai d’emblée exclu tous les dac colorés mettant en avant ou en retrait une partie du spectre sonore ou ceux manquant de micro-dynamique. Pour les identifier, les premiers écouter un sax ténor ou un violoncelle, les deuxième un quatuor. Je me suis arrêté sur un TOTALDAC A1. Le problème des sources y compris les dac est leur étage de sortie qui n'est pas assez performant pour attaquer un câble de modulation de 1m dans de bonnes conditions. Je ne citerai pas de marque en particulier car c'est assez général. J'ai donc optimisé l'ampli de sortie et aussi les alimentations de mon dac. Il faut bien comprendre qu'il est difficile pour un constructeur d'intégrer dans sa source autant d'électronique sans voir le prix augmenter sensiblement.

L'ampli:
La puissance en continue n'est pas significative, ce qui compte c'est celle en régime impulsionnelle. Le deuxième paramètre important est le déphasage courant-tension en dessous de 800hz. Ces deux paramètres ne se trouvent pas dans les doc. constructeurs.
Si on parle en termes musicaux, il faut s'attacher particulièrement au médium et bas médium. Un quatuor, deux violons, un alto et un violoncelle est très efficace pour cela. Le premier défaut est sur le violoncelle qui bourdonne un peu et manque de micro-dynamique. Le deuxième défaut est sur l'alto qui est anormalement en retrait. Les violons ne doivent pas endommager nos oreilles. Enfin, quand ils jouent tous ensembles d'une manière soutenu, il faut que cela reste lisible, qu'ils ne se mélangent pas. C'est un test relativement simple qui en dit long sur l'ensemble ampli enceintes.
Attention, ce test ne peut être fait qu'après avoir placé correctement les enceintes et le point d'écoute. Pour cela, il faut faire des essais avec une contrebasse. Dans un premier temps, positionner les enceintes écartées de 80 cm de tous les murs. Ensuite, écouter la contrebasse en cherchant le point d'écoute acceptable qui donnera le moins de grave.
J'ai choisi deux amplis, un Karan et un Dartzeel.

Les enceintes:
Je dirais quelles doivent être adapté au volume de la pièce. Trop petites, on ne rempli pas la pièce. Trop grosses, on n'arrive pas à trouver un point d'écoute ou la contrebasse n'est pas difforme et énorme avec une sensation désagréable d'écoute monitoring.
Après, cela dépend des goûts et des couleurs de chacun.
Je n'aime pas les BW, à par l'excellente Diamond signature, car elles sont trop difficiles à mettre en œuvre. Je pense qu'il faut plutôt choisir des enceintes qui sont faciles à mettre en œuvre.

Je pourrais noircir des pages et des pages sur le sujet. Mais comme vous tous après une journée de travail bien remplie, j'aspire à me détendre en écoutant un bon CD ou LP.

Les câbles sont, comme le dit très justement Philippe et maxitonic, aussi important que le reste. Comme, vous ne pouvez pas modifier l'ampli de sortie de votre source, il faut trouver le câble qui lui convient le mieux. En sachant que si vous changez de source par la suite, vous repartez à zéro.
J'ai décidé de ne pas m'étendre sur les câbles sur ce post. Je recommande juste à chacun de faire des tests soit avec des prêts de revendeurs ou d'échanges avec les copains.

Patrick
legato
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 432
Inscription: 04 Déc 2008 0:17
Localisation: région parisienne

Message » 10 Déc 2014 8:06

[Mode Modo On]
Post hors-sujet.
Si tu veux (encore) parler de ton "fameux" article scientifique, merci de le faire sur le fil que tu lui as consacré.
[Mode Modo Off]
padcost
 
Messages: 1035
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 10 Déc 2014 8:45

Suis totalement d'accord sur ces principes de réglage, chez moi je règle suivant les mêmes points.

J'adore l'image palpable dun systeme haute fidélité, qui sort il est vrai, d'une vraie ecoute réelle, suivant cette règle, le grave doit être focalisé, détourer, placé en 3D dans la scène sonore, il doit être construit la ou est l'instrument meme son extrême.

Les son doivent partir la ou dans la scène sonore ils sont placés, dans un image qui doit être rempli dans haut jusqu'en bas, de gauche à droite comme dans la profondeur.

Ce qui laisse la place a une grande lisibilité, en vrai 3D virtuelle, vue la place spacieuse qui reste dans cette scène sonore si grande, si le matos assure, brouillons est un mot que l'on oublie, c'est effectivement sur les messages complexe et les CD pourris que l'on juge aussi les capacités du systeme a rester super net quoi qu'il arrive.

Es ce que tout cela se mesure ????

Suis aussi totalement d'accord sur la qualités des sorties audio qui en ai une généralité sur une majeur partie des appaeils, idem pour le travaille des alimentations, c'est souvent la que le mot silence intervient quand on y prête toute son attention.

dans la câblerie le plus gros probeme est le bruit, la bande passante, je choisis toujours les moins bruyants, et que l'on entend le moins, dès l'instant ou la tonalité du systeme est impacté c'est le rejet.
Dernière édition par BPhil le 10 Déc 2014 9:30, édité 1 fois.
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 10 Déc 2014 9:25

Marci, Legato, pour tes explications et commentaires!

Beaucoup de paramètres utiles sont accessibles à la mesure alors que l'oreille se trompe beaucoup,son plaisir ne dépendant pas forcément de la vérité sonore.
Celà n'empeche en aucune facon d'utiliser l'oreille comme "outil de satisfaction" final.

Mais croire que l'oreille permet de tout maitriser, surement non!
Elle est sujette, hélas, à des tas d'illusiuons, d'erreurs, elle est sujette à la séduction..(un son admirable n'est pas forcément conforme au son réel)

Les mesures très utiles auxquelles l'oreille est insensible sont, par ex (liste non limitative)

-réponse en impulsions au point d'écoute,déformation des impulsions
-ecarts temporels importants au point d'écoute,absence de cohérence temporelle (visible sur courbes de phase acoustique
-réponse aux signaux carrée, micro au point d'écoute
-courbes d'H2 à H5 en fonction de la fréquence
-création de pics d'intermodulation (examen en FFT)

Il me parait illusoire de croire l'oreille toute puissante,il n'est pas illusoire par contre de décider que notre propre oreille soit la seule qui "décide" si le son qu'on entend lui plait ou non.
Mais s'imaginer qu'elle est suffisante pour évaluer la conformité des ondes sonores avec celles du réel est une illusion humaine , mais nous sommes des humains et vivons bien heureusement grace à ce genre d'illusions..
Donc ne vous fachez pas,tout le monde fait comme il veut! :P
-
maxitonic
 
Messages: 1812
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 10 Déc 2014 9:37

Maxitonus tu est un peut hors sujet.

On parle de construction de la scène sonore.

placement, détourage, articulation, de hauteur, de largeur, de profondeur, 3D palpable, ouverture, netteté, focalisation,.

tous ces paramètres sont après les mesures bien évidement.

je ne construit pas mes appareils, ne les bidouilles pas, je ne fais pas d'enceinte, ni de source, me contente seulement d'acheter du bon matos exceptionnels aux mesures, avec des sorties audio digne de se nom, point barre.

En clair, tout le matos que je possède a étais mesurer re-mesurer par le constructeur, on paye le prix pour cela.

Me contente d'aligner le mieux possibles tous ces paramètres qui ne se mesure pas, en plaçant convenablement les enceintes dans un premier temps, et puis le reste, etc .....
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 10 Déc 2014 10:20

Un des critères de la transparence en audio : capacité d'un système hifi (stéréophonique p.ex.) à discriminer des sons proches.
Pour ce faire, j'utilise les Duos pour violons, de Bela Bartok (Naxos).
padcost
 
Messages: 1035
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 10 Déc 2014 10:30

maxitonic a écrit:...
Concernant les CABLES, il est impossible d'etre objectif sans se rendre à l'evidence de leur effet, comme le dit, peut etre maladroitement, mais de facon sincère et justifiée, BPhil.
...

Là aussi, il serait bien d'ajouter en tête de phrase "Je pense que..." quand on exprime une opinion, surtout quand elle est loin de faire consensus.
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4152
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 10 Déc 2014 10:47

Une Boston lynfield 500l n'est pas une enceinte exceptionnel au mesures
dominax
 
Messages: 5458
Inscription: 09 Mai 2010 16:50
  • offline

Message » 10 Déc 2014 15:33

dominax a écrit:Une Boston lynfield 500l n'est pas une enceinte exceptionnel au mesures


Mais que voilà une information capitale :hehe: et en quoi ça concerne ce topic :wtf:

Cédric
For the love of music...
cédric1
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5214
Inscription: 07 Avr 2007 18:26
Localisation: En Suisse au bord du lac Léman
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message