Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Lecteur CD HDG : le vrai du faux

Message » 20 Mai 2002 13:56

Je soumets à votre réflexion l'article ci-dessous de Al Fasoldt. En résumé, il nous révèle que les lecteurs CD haut de gamme n'existent que pour faire vendre les autres et que tout cela ne repose que sur des stratégies hautement marketing. A l'écoute les différences ne seraient que bien minces ...

Moi qui lorgnait vers un Linn , un sphinx Myth ou autre Teac de course ... et si j'allais écouter un simple Philips CD 723.

Qu'en pensez-vous ?


"Do expensive CD players really sound better?

By Al Fasoldt
Copyright © 1988, The Syracuse Newspapers

Despite manufacturers' claims, compact disc players sound pretty much the same to most listeners.
The minor differences that are sometimes heard may be real or they may be imagined. It's not possible to determine the issue closer than that, at least with any certainty.
I have discussed this issue before in considerable detail, and I am mentioning it now because a number of readers have asked about the sound of CD players. The typical question is, "Do more expensive CD players sound better?"
The answer is no. Why, then, do some compact disc players cost so much more than others? Is it a rip-off?
Not really. The decision to price some CD players high is a marketing move. Companies know that most consumers equate price with quality, and in hi-fi gear, quality is supposed to be synonymous with better sound.
Oddly, more expensive CD players may not bring in extra profits. They will surely cost more to make, and unless they sell in large quantities, they may not even pay for themselves. Cheap players, which may sell by the hundreds of thousands a month, nearly always make more money for their manufacturers than more expensive players do.
So why take a chance on losing money with expensive compact disc players? It's simple. Money, as Yuppies already know, is only part of the game. Technological dazzle, exclusive design touches and recommendations of those already in the "in" group are all very important, and they mean the same to the makers of hi-fi components as they do in the auto business.
Just as BMWs, which are svelte and expensive, help sell Nissans to those who want the svelte but don't have the pelt, so the $1,000 CD players help sell the $300 models to those who can't yet afford the top-of-the-line.
The psychology works well. And that is generally all there is to it -- except for those few hi-fi buffs who insist that they can hear the difference between a cheap player and an expensive one. Maybe they can, and maybe they just think they can. Objective tests nearly always find such claims to be baseless.
But there is one area that is not so sharply shaded. Of all the esoteric (and expensive) CD players, one model tackles the problem of reproducing sound in a unique way, and the principles it employs are so far out of the mainstream that they may be either completely wrong or totally right.
That player is the Kinergetics KCD-20, a limited-production model that includes special circuitry that is designed to cancel distortions that the company says are inherent in all electronic devices.
Backing up Kinergetics' claim is its impeccable background. It is the developer of a successful circuit that removes distortion from the amplified speech of deep-sea divers. Further, it has used its research in this area to develop devices that do, in fact, cancel out problem sounds in such components as tape recorders.
The KCD-20 compact disc player, at $800, is about four times the cost of a typical bottom-line CD player from one of the major manufacturers. Does it sound four times as good? No, not at all. In fact, my first listening sessions found no difference at all between the Kinergetics player and two or three others I had on hand.
But extensive listening has brought doubts that my first judgment was correct. Over the period of four or five months, the KCD-20 has come to sound more . . . well, more gracious, if that is the way I should describe it. I find that I prefer its sound to any others, but I am not sure why.
Perhaps I have been snared in a psychological trap of my own making. Maybe I just want that player to sound better.
Maybe it really does.
At some point in our technological education, we may begin to solve minor mysteries like this. But until then, we will have to be content with small reminders of how little we actually know about the mechanism of perception. "


David.
Davidfr
 
Messages: 123
Inscription: 31 Juil 2001 2:00
Localisation: Normandie
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Mai 2002 13:56

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Mai 2002 14:03

Il y a de bons et mauvais lecteurs dans toutes les catégories de prix et le
probleme est qu'il faut souvent doubler le budget au moins pour percevoir
une amélioration réelle...pour en revenir à l'article petit détail il date de......1988! autrement dit la préhistoire du CD !
Sonlam
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2444
Inscription: 27 Aoû 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 20 Mai 2002 14:09

Il découvre la lune? Il y a une partie de vrai dans ce que dit cet Américain. Une partie seulement. Plus le prix augmente et plus les améliorations deviennent statistiquement difficiles à cerner.

Les différences entre lecteurs CD sont minimes comparées à celles qui différencient deux modèles d'enceintes acoustiques. Les mots mis dessus évidemment les exagèrent. Et surtout, plus on monte en prix et plus les esthétiques sonores auraient tendance à se différencier d'une marque à l'autre afin de justifier ce qui ne l'est pas toujours (le coût d'une mécanique et de ce qui va derrière n'excède pas 3000F : pour ce prix là c'est le top du top du top), tombant parfois dans un caractère univoque qui peut conduire une oreille éduquée et sans apriori à préférer un modèle moins couteux... qui pourra effectivement être meilleur.
Tout dépend ce que l'on compare.
Un lecteur cher qui s'éloigne de la haute-fidélité pour une belle infidélité (il y en a!) sera toujours moins fidèle qu'un lecteur économique sérieusement conçu et construit.

Alain
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 20 Mai 2002 14:18

quote : "pour en revenir à l'article petit détail il date de......1988! autrement dit la préhistoire du CD ! "

certes des progrès ont sûrement été réalisés depuis ... pour toutes les gammes, faut-il encore prouver, qu'à prix égal un lecteur marche beaucoup mieux aujourd'hui qu'il y a 15 ans !

Dans le domaine des amplis, on semble vouloir aujourd'hui nous prouver le contraire, il suffit de voir le retour en force des amplis à lampe dans le HDG. j'en connais même certains qui utilisent encore aujourd'hui avec bonheur des amplis vieux de 40 ans !

Non, je le redis, pas simple de déméler le vrai du faux dans tout çà.

David.
Davidfr
 
Messages: 123
Inscription: 31 Juil 2001 2:00
Localisation: Normandie
  • offline

Message » 20 Mai 2002 14:44

Même pas besoin de parler de prix égal un Philips 723 à 150 euros enterre un lecteur HDG de 1988 ! pour les amplis c'est fort différent rien de bien nouveau sous le soleil depuis des lustres surtout concernant les tubes....
Sonlam
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2444
Inscription: 27 Aoû 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 20 Mai 2002 19:45

> Même pas besoin de parler de prix égal un Philips 723 à 150 euros enterre un lecteur HDG de 1988 !

Tu m'étonne... Autant pour la partie "analogique" ( aka ampli+enceinte ) les progrès sont loin d'être évidents, autant pour le numérique ( platine et surtout convertisseur ) les progrès sont quand même énormes...
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 20 Mai 2002 19:56

Ogobert, c'est bien la raison pour laquelle je n'arrive pas à comprendre pourquoi les lecteurs de DVD même chers ne sont pas bons d'après vous tous...
Car enfin, la partie purement audio du 723 doit couter 100F pour un industriel et donne des résultats que l'on connaît... Alors pourquoi, y ziarivent pas sur la partie CD des DVD...
Sniff! on le saura jamais!
Alain :roll:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 20 Mai 2002 19:58

haskil a écrit:Ogobert, c'est bien la raison pour laquelle je n'arrive pas à comprendre pourquoi les lecteurs de DVD même chers ne sont pas bons d'après vous tous...
Car enfin, la partie purement audio du 723 doit couter 100F pour un industriel et donne des résultats que l'on connaît... Alors pourquoi, y ziarivent pas sur la partie CD des DVD...
Sniff! on le saura jamais!
Alain :roll:


Alain, on m'a dit il y a peu qu'un 723 revenait à 60fr :o
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 20 Mai 2002 20:17

> je n'arrive pas à comprendre pourquoi les lecteurs de DVD même chers ne sont pas bons d'après vous tous...

Très franchement... Moi non plus :(
Sur le papier, tout fait qu'un DVD devrait être meilleur qu'un CD : mécanique plus précise, souvent des converto avec une meilleure "résolution" ( le 24/96 y est commun ). Et pourtant, à l'écoute, c'est sans appel...
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 20 Mai 2002 20:45

C'est étrange d'autant que les DVD ayant une piste musicale sonnent mieux que les CD qu'on glisse dedans! ça, comme dirait gainsbourg, ça me troue le cul! Je ne comprends pas. Comme si la partie CD était totalement laissée pour compte. Pourtant, elle doit bien prendre le même chemin? Non?
Alain :-?
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 20 Mai 2002 21:14

J'ai écouté des cd sur des platines dvd-sacd Sony et le son n'était pas si mauvais!
alterman
 
Messages: 1712
Inscription: 25 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 20 Mai 2002 21:22

Il faut dire aussi que Sony n'a pas fait beaucoup de mauvaises platines CD, y compris à prix d'attaque! Les première platines pas cher qui marchaient bien étaient Philips/Marantz, Sony et Technics. Il ne reste que les trois premiers sur le créneau. Et encore Philips n'a plus beaucoup de modèles...
Le fait qu'elles soient aussi SACD, ces platines DVD doit être pour quelque chose dans leur bon rendu des CD en 16/44. Les étages de sortie doivent être soignés...
Alain :D
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 20 Mai 2002 21:36

ogobert a écrit:> je n'arrive pas à comprendre pourquoi les lecteurs de DVD même chers ne sont pas bons d'après vous tous...

Très franchement... Moi non plus :(
Sur le papier, tout fait qu'un DVD devrait être meilleur qu'un CD : mécanique plus précise, souvent des converto avec une meilleure "résolution" ( le 24/96 y est commun ). Et pourtant, à l'écoute, c'est sans appel...


Je crois qu'une partie de l'explication vient justement des converto à 48 ou 96kz pour traiter des CD à 44.1kz. Car une règle de base en traitement du signal, est que pour suréchantillonné, il faut préférablement prendre un multiple entier de la fréquence de base. Dans le cas contraire, il y a un risque très important d'introduire beaucoup d'artefacts, à moins d'effectuer une interpollation évoluée, ce qui n'est certainement pas le cas des platines DVD grand-public. En gros, suréchantillonner à une fréquence non multiple sans traitement numérique (interpollation/filtrage), c'est à peu près équivalent à ajouter volontairement beaucoup de jitter sur ton horloge de sortie :cry:
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline

Message » 20 Mai 2002 21:46

Enfin! Quelqu'un qui nous donne une explication plausible! Enfin! ça me fait me souvenir qu'un éditeur connu pour ses prises de son excellentes me disait qu'il avait remarqué la difficulté qu'il y avait d'enregistrer sur DAT pro qui sont en 16/48 (si ma mémoire est bonne) car au transfert en 16/44, il perdait en qualité dans les studios français de transfert...
Est-ce plausible?
Alain
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 20 Mai 2002 21:53

Je n'y connais rien en matos audio pro, mais d'un point de vue purement traitement du signal, oui, c'est tout à fait plausible, car ce que j'ai dit pour le suréchantillonnage, c'est encore pire pour le sous-échantillonnage, comme le passage 48 vers 44,1 dont tu parles !
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message