Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Les chiffres, toujours les chiffres....

Message » 23 Avr 2007 15:28

Quelle importance peux-on accorder aux chiffres ?

Ma question est la suivant et n’appel pas forcément de réponse, mais plutôt un débat sur la réelle importance de chiffres de puissance d’un ampli.

Prenons l’exemple d’un ampli dont le constructeur nous dit qu’il délivre 2 X 60 Watts, en classe A : Que veulent dire ces chiffres pris tels quel ? Quels ont été les conditions de mesure pour affirmer cela, parle t’on réellement de 2 x 60 Watts, ou de 60 watts par canal, pris séparément ( c’est à dire qu’on aurait mesuré un canal, puis l’autre, mais pas les deux en même temps ), quel est le taux de distorsion mesuré pour cette puissance donnée ? Comment « évolue » cette distorsion ? Quel est l’intensité, en Ampères, mesurés en sortie de l’ampli pour cette puissance donné ? A quelle impédance ? Quel est sa resserve de courant ? Valeur de la contre réaction ( s’il y en a une ) Sensibilité ?
Et encore, on ne parle pas des différences entre les différentes technologies ( numérique, transistor, hybride transistor-tube, tube ) et des différentes architectures disponibles pour chaque technologie ( simple push-pull, double push-pull, single-end…)
Et, un ampli de 2 X 60 Watts à transistor peut-il être comparer à un ampli à tube, ou à un ampli numérique de même puissance.

Je m’avance un petit peu, mais peut-on imaginer une comparaison entre les chiffres donnés pour un ampli et pour une voiture ( puissance maxi pour un régime moteur donné, et couple moteur maxi pour un régime donné )

Soit, imaginons que nous disposions de tous ces chiffres, mais que veulent-ils dire ? Cela nous donnent-il une indication sur le choix des enceintes à utiliser avec cet ampli ? Mais, une fois de plus, on est confronté à des chiffres, puissance, rendement, impédance, sans compté l’architecture du filtre ( monté en série ou en parallèle ) et, là, c’est plus délicat, il y à la « complexité de la charge » , le type d’enceinte ( traditionnelle, ruban, électrostatique, hybride,…)

On dit souvent que des enceintes à haut rendement fonctionnent mieux avec un ampli de faible puissance et inversement, qu’il faut un ampli de forte puissance pour des enceintes de faible rendement, est-ce une vérité « absolue », on dit aussi que les enceintes à haut rendement donnent le meilleur d’elles même en jouant fort et que les enceintes à faible rendement sont faite pour donner le meilleur d’elles même à faible niveau, là aussi, est-ce une vérité absolue ?

Et, ce n’est pas fini, nos chères revues dites spécialisées nous « bombarde » de mesures ( forme du signal sinusoïdale à 1 kHz, forme du signal carré à 40 Hz, forme du signal carré à 20 kHz )
Ces mesures ont-elles une réelle signification, quand on sait qu’un ampli à lampes type 300B à des résultatscatas trophiques pour ce type de mesures, mais qu’il peut très bien faire des merveilles s’il est bien mis en œuvre ?

Bref, tout ça pour dire que je suis plus ou moins convaincu que le seul moyen de bien jugé un ampli est de l’essayé dans plusieurs configurations ( avec différentes sources, différentes enceintes, différents câbles ) et, bien sur une acoustique soignée, car, il est un peu rapide de dire que, parce que tel ou tel ampli ne fonctionne pas sur un système donné, c’est un mauvais ampli.

Voilà, si tout ça vous semble n’être qu’un amas de bêtises, ben, corrigez moi...
xav72
 
Messages: 515
Inscription: 06 Mar 2006 16:36
Localisation: Belgique

Annonce

Message par Google » 23 Avr 2007 15:28

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Avr 2007 15:43

ben, corrigez moi...


Au fouet ou à la cire ? :mdr: :lol:

Plaisanterie mise à part, je te rejoins tout à fait sur la pertinence et l'objectivité pures de ces données constructeur !

Selon moi, elles servent à "dégrossir" une approche musicale (en terme de goût personnel) et une association cohérente. Ensuite arrivent rapidement d'autres facteurs beaucoup plus subjectifs : goûts musicaux, sensibilité de l'oreille, préférence d'un registre par rapport à un autre, l'émotion suscitée (qui ne s'explique pas !), ...

Je suis comme toi : j'attends l'avis de "vieux routards" de la HIFI, qui pourront sans doute éclairer notre chemin ! :roll: :wink:

Mister Moon (qui ne souhaite pas être corrigé ! :mdr: )
Mister Moon
 
Messages: 1362
Inscription: 24 Juin 2006 13:18
Localisation: Catalogne
  • offline

Message » 23 Avr 2007 15:43

xav72 a écrit:Quelle importance peux-on accorder aux chiffres ?

Ma question est la suivant et n’appel pas forcément de réponse, mais plutôt un débat sur la réelle importance de chiffres de puissance d’un ampli......



Bref, tout ça pour dire que je suis plus ou moins convaincu que le seul moyen de bien jugé un ampli est de l’essayé dans plusieurs configurations ( avec différentes sources, différentes enceintes, différents câbles ) et, bien sur une acoustique soignée, car, il est un peu rapide de dire que, parce que tel ou tel ampli ne fonctionne pas sur un système donné, c’est un mauvais ampli.



Pour moi tu as tout dis dans ta dernière phrase, il y a quelques indicateur qui peuvent éventuellement aider dans les mesures, mais globalement mon point de vue et qu'il ne faut pas (trop) se fier aux mesures. La puissance affiché d'un ampli ne permet guère de savoir que le niveau maxi que l'on pourra tirrer de son système par rapport au rendement de l'enceinte utilisée. Et encore car si l'mapli à du mal à sortitr ses Watts l'écoute à fort niveau sera très désagréable, alors qu'un ampli beaucoup moins puissant mais très stable te permettra des écoutes à fort niveau qui ne seront pas agressive.

Bref seule l'écoute compte réellement pour etre sur d'obtenir le résultat que l'on attend de son système. De plus on attend tous tellement de choses différente de nos système que certaines associations contre-nature (physiquement parlant pour le mariage ampli/enceinte) ne sont pas forcément à prosrirent.
L'écoute, l'écoute, l'écoute ..... point barre :wink: bien entendu ce n'ewt que mon avis à 2 balles :mdr:
Goan
 
Messages: 2119
Inscription: 01 Avr 2007 23:31
  • offline

Message » 23 Avr 2007 16:15

déjà le jour ou vous tirerez réellement 100W sur votre ampli, la surdité sera proches :mdr:

Ensuite un indicateur à ne pas négliger est la "taille" de l'alim, une bonne réserve de puissance passe par une alim qui tient la route à mon avis :wink:

Pis tout comme Goan : l'écoute, l'écoute, l'écoute!!
Stunty
 
Messages: 1680
Inscription: 09 Jan 2006 19:18
Localisation: 95

Message » 23 Avr 2007 16:24

Stunty a écrit:déjà le jour ou vous tirerez réellement 100W sur votre ampli, la surdité sera proches :mdr:

Ensuite un indicateur à ne pas négliger est la "taille" de l'alim, une bonne réserve de puissance passe par une alim qui tient la route à mon avis :wink:

Pis tout comme Goan : l'écoute, l'écoute, l'écoute!!


Oui, mais, si cet ampli donne réellement 100 Watts, il n'y a qu'une infime partie ( moins de 1% )de cette puissance qui est traduite en pression acoustique ( dB ) :o :o
xav72
 
Messages: 515
Inscription: 06 Mar 2006 16:36
Localisation: Belgique

Message » 23 Avr 2007 16:40

La puissance est une donnée mal maîtrisée.
Il faudrait savoir si la puissance est la même à toutes les fréquences, et tracer un graphe en 3D du spectre harmonique en fonction de la puissance. Cela indiquerait déjà de manière plus précise le comportement de l'ampli à haut niveau d'écoute.
Quand à l'écoute elle-même, d'accord, mais obligatoirement dans la pièce d'écoute, avec les enceintes choisies, et le placement des enceintes optimisé. Sinon, impossible d'évaluer le niveau maximal.
Pio2001
 
Messages: 5904
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 23 Avr 2007 16:49

Pio2001 a écrit:Quand à l'écoute elle-même, d'accord, mais obligatoirement dans la pièce d'écoute, avec les enceintes choisies, et le placement des enceintes optimisé. Sinon, impossible d'évaluer le niveau maximal.


D'accord, mais qu'est ce qui nous dit que ces enceintes choisies, ou que la source utilisé, seraient les plus adaptées pour l'ampli que l'on veut évalué ??
xav72
 
Messages: 515
Inscription: 06 Mar 2006 16:36
Localisation: Belgique

Message » 23 Avr 2007 17:28

Plus encore que la puissance, c'est la capacité en courant de l'ampli qui importe.
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 23 Avr 2007 18:36

PAT 94 a écrit:Plus encore que la puissance, c'est la capacité en courant de l'ampli qui importe.


Globalement c'est pas faux, mais si tu achète un ampli pour alimentter ton super-tweeter qui fait 98db de rendement échaffaudé en multiamp active, le courant tu t'en bas les c****** :mdr:
L'ampli doit toujours etre ramené à ce qu'on lui met derrière à alimenter (bon le coup du super-tweeter en actif c'est hyper rare, je le convient, c'était juste pour l'exemple :wink: ) Tout cela pour dire que tout le monde n'as pas besoin des memes caractéristiques primordiale sur un ampli, en plus en fonction des gouts, c'est pareil, celui qui aime bien avoir le grave qui bave sur la moquette, le courant il s'en fout également :wink:

L'écoute, l'écoute, l'écoute.......je sais je suis lourd :mdr:
Goan
 
Messages: 2119
Inscription: 01 Avr 2007 23:31
  • offline

Message » 23 Avr 2007 18:52

Goan a écrit:
PAT 94 a écrit:Plus encore que la puissance, c'est la capacité en courant de l'ampli qui importe.


Globalement c'est pas faux, mais si tu achète un ampli pour alimentter ton super-tweeter qui fait 98db de rendement échaffaudé en multiamp active, le courant tu t'en bas les c****** :mdr:
L'ampli doit toujours etre ramené à ce qu'on lui met derrière à alimenter (bon le coup du super-tweeter en actif c'est hyper rare, je le convient, c'était juste pour l'exemple :wink: ) Tout cela pour dire que tout le monde n'as pas besoin des memes caractéristiques primordiale sur un ampli, en plus en fonction des gouts, c'est pareil, celui qui aime bien avoir le grave qui bave sur la moquette, le courant il s'en fout également :wink:

L'écoute, l'écoute, l'écoute.......je sais je suis lourd :mdr:


C'est sur, en actif la puissance pour les voies médium aigu est relativement accessoire, mais les installations en actifs ne sont pas la majorité. :wink:
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline


Retourner vers Discussions Générales