Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 29 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Les cuivres grincent ..

Message » 01 Jan 2003 12:05

Tout d'abord BONNE ANNEE A TOUS !! 8)

Bon. J'ai enfin identifié ce qui me chagrine sur mon install. Autant les guitares sont superbes, les pianos limpides, les violons et autres cordes juste comme il faut, autant les cuivres ont une tendance nette au grincement, et c'est très désagréable à l'écoute. :cry:

Ce constat est valable en particulier sur les morceaux de musique classique où plusieurs cuivres s'expriment en même temps au sein de l'orchestre.

Je ne sais pas quoi faire pour arranger ça .. sachant que mes enceintes (cabasse) sont plutôt adaptées sur le papier à la musique classique.

Si vous avez déjà eu ce pb ... et un début de solution, je suis preneur !

Merci par avance,

Renzo :wink:
RENZO
 
Messages: 1437
Inscription: 06 Nov 2002 19:57
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Jan 2003 12:05

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Jan 2003 12:32

qu'elle est ta conf. complete ??? cable compris????

amitiés bonne année Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 01 Jan 2003 12:39

BPhil a écrit:cable compris????


attention phil :lol: ..... où sont tes bonnes résolution pour cette année.
je croyais que tu préférais le "cable électrique" :wink:

A+
LaurentD
 
Messages: 2115
Inscription: 27 Fév 2002 2:00
Localisation: Dpt 78
  • offline

Message » 01 Jan 2003 12:45

attention phil ..... où sont tes bonnes résolution pour cette année.
je croyais que tu préférais le "cable électrique"


oups!!!! :oops:!!! ont est en 2003 tes sur?? :) :)


Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 01 Jan 2003 12:47

D'autant que les cuivres au naturel se caractérisent plus par leur caractère pétant, dur et tonitruant, que par le soyeux...

Si tout le reste sonne bien, piano, voix, cordes... les cuivres sonnent bien également :wink:

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 02 Jan 2003 11:46

la config : ampli A/V HK 4500, lecteur CD arcam CD 72 relié à l'ampli par un cable de modul cinémax de base. De l'ampli aux colonnes (Ibiza 352), du realcable 5 mm ...
Un seul saxo, ça va. 10 cuivres ensemble, ça grince. Voix, piano, cordes, tout est impeccable. Comprends pas !
RENZO
 
Messages: 1437
Inscription: 06 Nov 2002 19:57
  • offline

Message » 02 Jan 2003 11:56

Salut
Je pense que ce que Haskil essaye de te faire sentir, c'est que ton système ne "sait" pas ce qu'est un cuivre ou un piano. Si problème il y a, tu devrais le percevoir sur d'autres instruments. Il est totalement irréaliste qu'un défaut ne se fasse sentir que sur un seul instrument...Si tout est "bon", alors la sonorité des cuivres est "bonne" également. Ne s'agirait-il pas plutôt d'un problème d'enregistrement?

Ciao

Maverick :wink:
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 02 Jan 2003 11:57

Salut
Je pense que ce que Haskil essaye de te faire sentir, c'est que ton système ne "sait" pas ce qu'est un cuivre ou un piano. Si problème il y a, tu devrais le percevoir sur d'autres instruments. Il est totalement irréaliste qu'un défaut ne se fasse sentir que sur un seul instrument...Si tout est "bon", alors la sonorité des cuivres est "bonne" également. Ne s'agirait-il pas plutôt d'un problème d'enregistrement?

Ciao

Maverick :wink:
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 02 Jan 2003 12:30

Je comprends, et il peut en effet s'agir d'une question d'enregistrement, mais je ne crois pas, c'est un pb que j'ai relevé en écoutant différents disques - je vérifierais-.

Ma perception est d'avantage qu'il s'agirait plutôt d'une fréquence propre (celle des cuivres) qui est mal retranscrite et qui du coup "résonne" un peu à fort volume et au milieu de bcp d'instruments.
RENZO
 
Messages: 1437
Inscription: 06 Nov 2002 19:57
  • offline

Message » 02 Jan 2003 12:45

Les cuivres n'ont pas une fréquence qui leur serait propre, mais bon, ce que tu décris fait penser à une dureté dans le haut médium ou l'aigu, ou à un aigu trop puissant et/ou sans nuance.
Tout ce que je peux te dire c'est que dans mon expérience, j'ai obtenu un aigu moins agressif, des timbres plus naturels et plus subtils, en changeant le câble de modulation noname par du DIY (RG179, bientot ogophon), et le câble de HP Vivanco par du Oehlbach. C'était impressionnant comme ce Vivanco privilégiait un grave et un aigu en avant mais sans nuances. Le câble Noname faisait aussi un aigu agressif, sans nuances, avec des sifflantes.Tu pourrais donc essayer de te faire prêter des câbles pour entendre si cela fait un mieux.
Le support des enceintes (pied éventuel, pointes et même contre-pointes) ont une influence très nette sur la qualité de l'aigu chez moi.

Eventuellement, il pourrait aussi y avoir un mieux en modifiant l'acoustique de la salle d'écoute, avec le placement d'une tenture murale derrière toi, par exemple.

Si rien n'y fait il faudra, mais seulement alors, conclure à un défaut d'un de tes appareils ou à un mauvais mariage des appareils.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 02 Jan 2003 13:09

Salut,

Qu'appelles-tu grincement ? Quel enregistrement ?

tu peux préciser quels cuivres S.T.P parce que le saxo c'est un bois.

Et, a priori un saxo, ça ne grince pas sauf si le chat de Lagaffe est tombé dedans :lol:
Il peut-être rugissant si c'est Gato Barbieri en joue, tonique quand Coltrane l'utilise, doux et feutré dans les mains de Hawk mais grinçant, je ne vois vraiment pas.

Si c'était un problème de résonnance, je pense que tu l'entendrais aussi avec le piano.

Au fait, qu'est-ce qui te fait dire que ça grince ? c'est par rapport à un autre système (lequel) ou par rapport au son réel des instruments (live) ?

Peut-être que ton ampli ne suit pas à fort volume sur des formations complexes.

As-tu essayé un autre placement de tes enceintes ? De combien sont-elles espacées du mur arrière et entre elles ?

A plus.

Roro
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 02 Jan 2003 13:11

Salut,

Qu'appelles-tu grincement ? Quel enregistrement ?

tu peux préciser quels cuivres S.T.P parce que le saxo c'est un bois.

Et, a priori un saxo, ça ne grince pas sauf si le chat de Lagaffe est tombé dedans :lol:
Il peut-être rugissant si c'est Gato Barbieri en joue, tonique quand Coltrane l'utilise, doux et feutré dans les mains de Hawk mais grinçant, je ne vois vraiment pas.

Si c'était un problème de résonnance, je pense que tu l'entendrais aussi avec le piano.

Au fait, qu'est-ce qui te fait dire que ça grince ? c'est par rapport à un autre système (lequel) ou par rapport au son réel des instruments (live) ?

Peut-être que ton ampli ne suit pas à fort volume sur des formations complexes.

As-tu essayé un autre placement de tes enceintes ? De combien sont-elles espacées du mur arrière et entre elles ?

A plus.

Roro
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 02 Jan 2003 13:44

Ca grince - entre autre - sur la symphonie n° 4 de Brahms. Quels instruments ? je ne sais pas exactement. Mes enceintes sont sur des pointes et contrepointes, je les ai placées au cm près de manière à avoir un vrai son stéréo. L'évent est placé devant l'enceinte, elles sont très près des angles du fond de ma pièce. Il est vrai que je peux essayer de déplacer un peu l'ensemble ... mais j'ai peur de perdre la scène sonore que j'ai mis tant de temps à trouver !
Le saxo de Stan Getz dans "the girl from Ipanema" est hallucinant de fidélité ... et c'est en effet un bois à la sonorité proche d'un cuivre, mais c'est un bois (ça me conforte dans ma cible cuivre :wink: ). L'ampli ne peut être mis en cause, le concerto pour piano du même Brahms rend bien malgré un enregistrement qui n'est pas fameux.
Je peux toujours essayer de bicabler mes enceintes pour voir si ça améliore ... et essayer les cables de modul d'Ogobert.
RENZO
 
Messages: 1437
Inscription: 06 Nov 2002 19:57
  • offline

Message » 02 Jan 2003 15:01

Le saxophone est un bois dans lequel beaucoup de cuivre entre dans la fabrication :wink:
Quand il est inclus dans l'orchestre classique, il l'est dans la nomenclature des bois, mais de façn purement arbitraire. Parce qu'on ne sait pas ou le mettre (un cuivre avec embouchure de bois) et aussi parceque comme l'instrument est trés facile à jouer, il n'était pas rare qu'un clarinettiste s'en charge en plus de la clarinette...

c'est en mettant une embouchure de clarinette basse (bois) sur un ophicléïde (cuivres) que Sax a eu l'idée du saaxophone! Berlioz quand l'instrument apparaît parle d'un nouvel appareil de la famille des cuivre. 'Journal des débats, juin 1842).

Classification sans grande importance donc : la flute est un bois bien qu'elle ne soit plus en bois, dans les orchestres symphoniques, depuis un certain temps. Et une flute en argent, en maillechort ou en or, ça peut aussi te percer les tympans... comme une flute en bois, du reste...

Et l'on peu faire sonner un saxophone très dur et brillant si on le souhaite, il y a même moyen d'aller plus haut que la tessiture théorique du saxo en utilisant des doigtés un peu spéciaux et non académiques (les saxos ont une tessiture de 2,5 octaves en général).

Renzo il est naturel que les cuivres et les bois... en cuivre ou en bois, ou en os, ou en ivoire, ou en bakélite! sonnent plus sec, plus dur, plus grinçant et vrillant que les cordes. Dans la Quatrième de Brahms dont tu parles comme dans de nombeuses autres oeuvres orchestrales. Dès qu'on pousse ces instruments, ils produisent un son très brillant, très cuivré... sauf les plus graves d'entre eux. En plus, ils sont très directifs dans leur émission sonore... et les musiciens d'orchestre qui jouent en dessous d'eux... et devant mettent souvent du coton dans leurs oreilles pour ne pas être assourdi... c'est pas bien, mais ils sont bien obligés surtout dans les fosses d'opéra...

Sur disques, c'est souvent pire qu'en concert, car les micros sont souvent mis près des instruments... Il ne faut donc pas s'attendre à entendre ces instruments sonner moelleux, sauf quand l'un d'eux prend un solo (je pense au cor par exemple), mais bon quand ils donnent la gomme ça grince..., c'est bourré d'harmoniques très dures.

Les cabasses ne sont peut-être pas les enceintes les plus moelleuses de la terre, mais si elles te donnent satisfaction sur le reste, alors elles ne sont pas moins fidèles avec les cuivres. Peut-être préfères-tu en fait une écoutet plus poncée, plus policée et tu t'en rends compte avec des détails comme celui-là.

Tu pourras peut-être un peu "adoucir" ton écoute en changeant de cables, mais prends garde à ne pas dépenser trop d'argent dans ce poste de dépense... un argent qui sera plus utile dans ta tire-lire pour acheter un jour des enceintes, un ampli, un lecteur Cd, que sais-je, d'un meilleur niveau encore que ce que tu as qui n'est pas mal du tout :wink:


Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 02 Jan 2003 17:38

Et pour continuer, j'ai reçu dans mon soulier de nöel un petit John Coltrane dont le Sax sonne moelleux quand il le veut.

Ciao

Maverick :wink:
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline


Retourner vers Discussions Générales