Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Les sources HDG... la suite en images

Message » 07 Fév 2008 13:37

expertdoc a écrit:
gromousse a écrit:
J'ai donc validé et optimisé d'abord presque tout le reste du système, enceintes d'abord, puis amplis, préamp, converto et câbles, avant de changer la source qui a apporté un plus indéniable dans un système déjà bien équilibré. :wink:

Maintenant je suis arrivé à un stade "homéostatique", où chaque changement modifie l'ensemble mais sans chercher à pallier un manque flagrant. :idee:


Ben alors content que tu sois content :D :wink:


pas autant que moi :lol: :lol: :lol: 8) mais comme quoi on peut aborder les choses de façon différente et arriver au même résultat :wink:

la seule chose que je n'ai pas fait, c'est optimiser le couple enceinte / local... un comble, et une défaillance grave, mais je ne dois plus rester là que quelques mois, donc matériellement c'était pas logique de trop tenir compte du local. Deux conclusions :
1- je prie pour que mon système actuel se sente encore mieux là où il va :-?
2- je risque d'en changer la moitié dans un avenir pas si lointain, au cas où je me trouverai mes enceintes à moi de ma life :idee: :wink:
gromousse
 
Messages: 1047
Inscription: 23 Mar 2007 17:26
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Fév 2008 13:37

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Fév 2008 18:45

cohuelaz a écrit:Il est vrai que la musique ce n'est point que des courbes comme il est vrai qu'un micro de mesure décèle des nuances que notre oreille ne peut déceler...


Salut, j'en profite pour rebondir là-dessus mais c'est plutôt pour une réponse générale.

Sans doute pour certaines choses, oui le micro est plus sensible que l'oreille, mais par exemple si on met le micro face à un orchestre symphonique: lui et la mesure globale derrière seront infichus d'isoler les instruments dans un tutti. L'oreille et le cerveau, si.

Les notions d'aération entre instruments, de profondeur de la scène sonore, d'extinction des notes alors que d'autres plus fortes sont jouées en même temps, etc... sont tout aussi difficiles à mesurer, mais ce n'est pas pour ça qu'elles n'existent pas. :o Ce n'est pas parce qu'une approche parait rationnelle qu'il faut aveuglément rejetter toute suggestion qu'elle puisse être imparfaite sans jamais se remettre en question.

Buvez du vinaigre et buvez du Coca classique. Pardon? Vous faites la grimace avec le vinaigre? Tss! Vous avez tout faux car à la mesure du pH, le coca est plus acide. Maintenant taisez-vous, cette mesure est incontestable!

Entre la mesure et notre perception, qu'est-ce qui importe? Cette perception est-elle imaginaire ou est-elle juste plus complexe que la mesure mise en jeu?


Loin de moi l'idée de décourager les mesures. Mais il ne faut pas se précipiter sur des conclusions hâtives.
mcarre1
 
Messages: 5987
Inscription: 24 Mai 2003 22:14
Localisation: 06
  • offline

Message » 07 Fév 2008 19:03

cohuelaz a écrit:
Il est vrai qu'une sonde de calibration pour écran voit plus de nuances que notre oeil mais elle ne sait pas définir nos goûts... Comme les micros de mesures, ils peuvent analyser le génie d'un virtuose et montrer ses courbes "caractéristiques" mais ces micros ne nous expliqueront pas pourquoi ce virtuose est un génie ni pourquoi nous l'aimons tant...

Il me semble aberrant de demander à des courbes des explications, tout au plus des constats dont on peut déduire, mais il me semble dangereux, aussi, de ne pas questionner les courbes pour comprendre...

Il me parait si évident qu'il faut utiliser ces 2 facettes pour progresser que parfois je ne comprends pas bien les oppositions.


Je m'auto quote pour le plaisir et répondre, en général, à ce qui vient d'être dit par ce qui fut dit :lol:

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 07 Fév 2008 19:27

Cohuelas écrit : Il est vrai que la musique ce n'est point que des courbes comme il est vrai qu'un micro de mesure décèle des nuances que notre oreille ne peut déceler...



A cette assertion,
Il est vrai que la musique ce n'est point que des courbes

il y a deux façons de répondre, dont une est plus exacte que l'autre.

La première, purement physique, dira que c'est faux. La musique n'est que des courbes, que des différences de pression sonore, de timbres caractérisés par des harmoniques, etc. Et je ne parle là que de sa manifestation sonore : mais intrinséquement elle l'est aussi : rien de plus logique, de plus sec, de plus technique que le solfège, l'harmonie, etc. N'oubliez pas que la musique est la soeur des mathématiques.

La seconde purement spirituelle dira que c'est vrai... mais c'est faux ! :wink: Car c'est spirituel... et que ce spirituel est capté par un micro qui n'est sensible qu'aux différences de pressions qui transforment les mouvements de sa capsule en courant électrique analogique aux déplacements de la membrane !


Si on lit ta phrase en entier, à cause du "comme", ça devient compliqué : car notre oreille, comme le dit Mcarre a un pouvoir d'analyse et de discrimination tel qu'elle peut se focaliser sur un signal, l'isoler du tout... quand le micro placé juste à côté, dans la même salle, n'en n'est pas capable. Il faut mettre des micros d'appoints pour enregistrer la petite mandoline de la Huitième de Mahler qu'on entend dans la salle en direct...

En fait, je pense qu'on ne peut pas, sauf à se tromper, associer ces deux choses dans la même phrase.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 07 Fév 2008 19:48

Mcarre1, on dirait que tu oublies que tout ce qui sort de ta chaîne hi-fi a été enregistré grâce à des micros...et donc tenter de montrer que l'oreille est plus sensible qu'un micro en écoute hi-fi, n'est pas très concluant...

Haskil, Cohuelaz, "Il est vrai que la musique ce n'est point que des courbes"...ce n'est vrai que parce que vous associez la notion de musique à l'action du musicien.

Mais pour la chaîne stéréo, la musique c'est deux courbes représentant les canaux G et D, et rien d'autre ! elle ne fait pas d'acte musicien; elle restituera le bruit d'un 38tonnes enregistré dans la rue, de la même façon que le son de la petite mandoline...

L'auditeur de la chaîne, lui, vient "replaquer" sa compréhension "culturelle" des signaux restitués par la chaîne, et leur rend ainsi une partie du "contenu musical" de l'événement originel.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 07 Fév 2008 20:01

Denis31 a écrit:Mcarre1, on dirait que tu oublies que tout ce qui sort de ta chaîne hi-fi a été enregistré grâce à des micros...et donc tenter de montrer que l'oreille est plus sensible qu'un micro en écoute hi-fi, n'est pas très concluant...

Haskil, Cohuelaz, "Il est vrai que la musique ce n'est point que des courbes"...ce n'est vrai que parce que vous associez la notion de musique à l'action du musicien.

Mais pour la chaîne stéréo, la musique c'est deux courbes représentant les canaux G et D, et rien d'autre ! elle ne fait pas d'acte musicien; elle restituera le bruit d'un 38tonnes enregistré dans la rue, de la même façon que le son de la petite mandoline...

L'auditeur de la chaîne, lui, vient "replaquer" sa compréhension "culturelle" des signaux restitués par la chaîne, et leur rend ainsi une partie du "contenu musical" de l'événement originel.


Nous sommes définitivement sur des conceptions inconciliables mais, n'étant pas mariés, ce n'est pas grave :D :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 07 Fév 2008 20:02

haskil a écrit:
Cohuelas écrit : Il est vrai que la musique ce n'est point que des courbes comme il est vrai qu'un micro de mesure décèle des nuances que notre oreille ne peut déceler...



A cette assertion,
Il est vrai que la musique ce n'est point que des courbes

il y a deux façons de répondre, dont une est plus exacte que l'autre.

La première, purement physique, dira que c'est faux. La musique n'est que des courbes, que des différences de pression sonore, de timbres caractérisés par des harmoniques, etc. Et je ne parle là que de sa manifestation sonore : mais intrinsèquement elle l'est aussi : rien de plus logique, de plus sec, de plus technique que le solfège, l'harmonie, etc. N'oubliez pas que la musique est la soeur des mathématiques.

La seconde purement spirituelle dira que c'est vrai... mais c'est faux ! :wink: Car c'est spirituel... et que ce spirituel est capté par un micro qui n'est sensible qu'aux différences de pressions qui transforment les mouvements de sa capsule en courant électrique analogique aux déplacements de la membrane !


Si on lit ta phrase en entier, à cause du "comme", ça devient compliqué : car notre oreille, comme le dit Mcarre a un pouvoir d'analyse et de discrimination tel qu'elle peut se focaliser sur un signal, l'isoler du tout... quand le micro placé juste à côté, dans la même salle, n'en n'est pas capable. Il faut mettre des micros d'appoints pour enregistrer la petite mandoline de la Huitième de Mahler qu'on entend dans la salle en direct...

En fait, je pense qu'on ne peut pas, sauf à se tromper, associer ces deux choses dans la même phrase.


"Il est vrai que la musique ce n'est point que des courbes comme il est vrai qu'un micro de mesure décèle des nuances que notre oreille ne peut déceler...

Il est vrai qu'une sonde de calibration pour écran voit plus de nuances que notre oeil mais elle ne sait pas définir nos goûts... Comme les micros de mesures, il peuvent analyser le génie d'un virtuose et montrer ses courbes "caractéristiques" mais ces micros ne nous expliqueront pas pourquoi ce virtuose est un génie ni pourquoi nous l'aimons tant... "

Extrait complet, mais tu as raison Haskil, le fait qu'on se comprenne ne veut pas dire qu'on est compris :lol:

En fait je veux signaler que les capacité de mesures des sons et des lumières et même des odeurs est supérieure, aujourd'hui à nos propres capacités sensorielles... On peut, sans se tromper, dire qu'un micro va "capter" plus de nuances de sons que notre oreille n'en est capable... Pareil pour les couleurs, domaine que je connais mieux, une sonde couleur qui voit un espace LAB" voit 18 fois plus de nuances que nous sommes capables de voir...

Pour autant, on ne peut pas avec une sonde prédire l'émotion que fera naître telle gamme colorée en nous ni pourquoi telle nuance imperceptible de rouge ou de bleu va attirer notre attention... Ni dire pourquoi j'aime les tirages sur papier mat que je cire ensuite pour créer une brillance satinée...

On peut analyser les phénomènes perçus et en faire des courbes mais on ne peut prédire avec elles la perception que nous aurons face à un interprète, un ampli, des enceintes...

Le comme est la pour illustrer un paradoxe : un micro entend plus que nous mais cela ne veut pas dire qu'il entend mieux...

Ceci étant, si on souhaite progresser en photographie, par exemple, il est contre productif de ne pas apprendre le langage des courbes, on gagne énormément de temps en sachant qu'il est plus précis de jouer sur le Magenta et le Cyan pour ajouter du bleu...

Pour moi, l'aspect mesurable des performances, les courbes, est utile pour comprendre mais ce n'est évidemment pas une fin en soi...

Enfin, tout cela se discute. :lol:

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 07 Fév 2008 20:05

cohuelaz a écrit:Enfin, tout cela se discute. :


Oui sauf si les 2 camps adopte une position par trop raide, ce que Haskil avait décrit à l'époque par objectiviste forcené ou subjectiviste forcené :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 07 Fév 2008 20:07

Denis31 a écrit: Haskil, Cohuelaz, "Il est vrai que la musique ce n'est point que des courbes"...ce n'est vrai que parce que vous associez la notion de musique à l'action du musicien :



:lol: La tu t'es loupé mon ami :lol:

Tu l'associes à quoi la musique ? A l'effet papillon ? A l'action de la bourse ? A l'action de la gravité ? :lol:

Je sais :idee: Tu n'écoutes que de la musique aléatoire générée par une programmation informatique !

Ben, y'a quand même des musiciens qui, avant tout, font la musique et heureusement qu'on ne les oublie pas :lol:

Suis taquin, je sais !

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 07 Fév 2008 20:13

Cohuelaz, tu as tout a fait raison, je me suis mal exprimé (d'ailleurs j'ai voulu effacer mon msg mais too late); je voulais souligner que parler de musique au niveau de la chaîne hi-fi, n'a pas de sens: la chaîne ne connait que les signaux G et D, rien d'autre. Elle ne fait pas de musique, elle restitue des signaux. Je ressace sans cesse, je sais :oops:
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 07 Fév 2008 20:19

Non, vous n'êtes pas taquins, vous êtes à côté de la plaque. L'approche de Denis31 est extrêmement rigoureuse, en ce qu'il dissocie la musique du signal.

Il ne parle que des capacités de restitution d'un signal par différents appareils. Et là dessus, il serait tout simplement irrationnel de ne pas être d'accord avec ce qu'il dit. Les appareils n'ont pas de conscience de la signification pour l'auditeur du signal qui transite par leurs circuits.

Que ce soit le doux vrombissement d'un 38 tonnes ou les subtiles harmoniques d'un instrument, les appareils de restitution traitent un signal.

La source, le préampli, l'ampli ou les enceintes ne vont pas miraculeusement rajouter de l'aération ou je ne sais quoi parce qu'elles restituent un orchestre par rapport à ce qu'elles font quand elles restituent un 38 tonnes.
Lizandre
 
Messages: 653
Inscription: 08 Nov 2006 1:06
  • offline

Message » 07 Fév 2008 20:19

expertdoc a écrit:
cohuelaz a écrit:Enfin, tout cela se discute. :


Oui sauf si les 2 camps adopte une position par trop raide, ce que Haskil avait décrit à l'époque par objectiviste forcené ou subjectiviste forcené :wink:


Ca va, je préfère encore une position bien raide à la psychorigidité :mdr: !
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 07 Fév 2008 20:22

Ah ben là, Lizandre, tu me la coupes ! Je plussoie ! :mdr:
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 07 Fév 2008 20:27

Denis31 a écrit:Ah ben là, Lizandre, tu me la coupes ! Je plussoie ! :mdr:


Lizandre me la coupe également :mdr: mais pour ma part je n'écoute pas de signal mais de la musique. Ma fois chacun ses goûts :lol: :D :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 07 Fév 2008 20:56

expertdoc a écrit:
Denis31 a écrit:Ah ben là, Lizandre, tu me la coupes ! Je plussoie ! :mdr:


Lizandre me la coupe également :mdr: mais pour ma part je n'écoute pas de signal mais de la musique. Ma fois chacun ses goûts :lol: :D :wink:


Aaarg ! Moi ce que j'entends, c'est une variation de pression issue du signal enregistré restitué par ma chaîne, qui est captée par mes oreilles, et mon brave cerveau, à l'insu de mon plein gré, j'insiste, remet tout ça en notes bien en place, avec le rythme, l'aération, la profondeur, tout ça...Et au final j'ai bien l'impression d'y être ! 8) Alors de là à parler de musique, effectivement, il n'y a qu'un pas !
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message