Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: canaille17, CHICOTE85, davt94, jeoffrey59, nicobedin, pm57 et 24 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Les tribulations d'un audiophile au pays de la profondeur

Message » 28 Avr 2013 21:07

BPhil a écrit:60, 80 cm du mur cela suffit à se sortir du room gain, le fait de ne pas traiter le mur arrière donne de l’espace et permet au tweeter de bien mieux s’exprimé.

De toutes les façons se n’est pas bien de collé les enceintes prêt du mur arrière, c’est mieux d’essayer de les décollé le plus possible si l’on peut, mais pas de trop.


De mon côté, j'utilise une solution un peu bâtarde, peut-être: pas de traitement acoustique absorbant sur le mur derrière les enceintes, si ce n'est deux baby bass-traps (Hofa) dans les angles, et par dessus ces cylindres, ben, des boîtes en carton, ou des coussins, ce qui contribue à casser quelques ondes stationnaires. C'est un peu ce que fait aussi Davestarwalker avec ses étagères d'angle. Les enceintes, elles, sont des vieilleries closes, équipées de boomers de 30 cm, et placées à 80 cm du mur, très légèrement pincées. Position d'écoute à 2 m environ, triangle presque équilatéral.

Et cela fonctionne très correctement, je trouve. Sans doute, aussi, parce que la zone derrière l'auditeur est abondamment pourvue de rideaux épais, plissés _ entre autres _ et la pièce, globalement, est pleine d'éléments de bibliothèques garnis de livres, CD, LP. D'où une acoustique assez mate, malgré la présence de baies vitrées.

A+

Mahavishnu
Mahavishnu
 
Messages: 71
Inscription: 14 Déc 2011 10:47
  • offline

Annonce

Message par Google » 28 Avr 2013 21:07

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Avr 2013 22:23

Salut Paul,

Ça me fait plaisir de te relire. :wink:

Je vais évidement suivre ce sujet avec grande attention !
Avatar de l’utilisateur
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 8626
Inscription: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • offline

Message » 28 Avr 2013 22:40

Mon cher Dimitri. Tu devrais faire un tour chez Paul pour écouter son installation, cela en vaut la peine. Cordialement Olivier
La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 178
Inscription: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

Message » 28 Avr 2013 22:50

Je n'en doute pas un seul instant.
Et j'avais promis à Paul de le faire.
Mais mes voyages à l'étranger me bouffent malheureusement encore trop de temps pour le moment...
Avatar de l’utilisateur
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 8626
Inscription: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • offline

Message » 29 Avr 2013 11:03

Mahler a écrit:Je me pose aussi des questions sur l'intérêt de l'absorption intense des 1eres réflexions. Surtout si elle n'est pas homogène dans le spectre sonore.


Un certain Floyd Toole dit que :
- les premieres reflexions, tant qu'elles rentrent dans un gabarit délais-amplitude correct, renforcent l'impression d'immersion
- le filtrage en peigne mesurable du fait d'interférences entre onde directe et reflechie fait partie de la vie dans le monde réel et est interprété par le cerveaux et ces deux oreilles comme une information de dimension du local
- les premieres reflexions doivent être une copie du signal d'origine, toute altération du spectre est ressenti subjectivement comme quelque chose de qualitativement moindre
- le spectre des premières reflexions dépend du traitement des murs (épaisseur traitement)
- le spectre des premieres reflexions dépend de la directivité des enceintes.

D'où également tout le discrours de Floyd sur les caractéristiques de directivité des enceintes conçues pour fonctionner dans un environnement domestique avec des murs réflechissants la plupart du temps et les préconisations sur le traitement : mieux ne pas traiter que traiter.

Donc j'en déduis :
- vu que les enceintes ont un très mauvais rayonnement haute frequence vers l'arrière, il vaut mieux absorber complètement l'onde arrière. Les reflections latérales peuvent être traitées par reflexion totale ou absorption totale. (Je me rappelle plus de son point de vue la dessus sur la diffusion...)

Ceci selon Toole.

Cela m'amène à l'esprit une pensée pour certaines enceintes HDG (Triangle Magelan) qui disposent d'un tweeter vers l'arrière. Tentative d'homogéneiser les ondes réfléchies? "The bi-polar arrangement is designed to faithfully reproduce the soundstage by diffusing a 360° sound image."
Avatar de l’utilisateur
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3249
Inscription: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 29 Avr 2013 11:08

Le problème des pièces de vie (et c'est le cas de la mienne), c'est qu'elles ont rarement les mêmes caractéristiques à gauche et à droite.
Chez moi, à gauche, c'est un mur avec ouverture à mi-distance vers une autre pièce.
A droite, grande baie vitrée.
Difficile à traiter de manière équilibrée..
Avatar de l’utilisateur
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 8626
Inscription: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • offline

l'optimum d'effet de profondeur

Message » 29 Avr 2013 12:00

Nexus.6 a écrit:
Mahler a écrit:Je me pose aussi des questions sur l'intérêt de l'absorption intense des 1eres réflexions. Surtout si elle n'est pas homogène dans le spectre sonore.


Un certain Floyd Toole dit que :
- les premieres reflexions, tant qu'elles rentrent dans un gabarit délais-amplitude correct, renforcent l'impression d'immersion
- le filtrage en peigne mesurable du fait d'interférences entre onde directe et reflechie fait partie de la vie dans le monde réel et est interprété par le cerveaux et ces deux oreilles comme une information de dimension du local
- les premieres reflexions doivent être une copie du signal d'origine, toute altération du spectre est ressenti subjectivement comme quelque chose de qualitativement moindre
- le spectre des premières reflexions dépend du traitement des murs (épaisseur traitement)
- le spectre des premieres reflexions dépend de la directivité des enceintes.

D'où également tout le discrours de Floyd sur les caractéristiques de directivité des enceintes conçues pour fonctionner dans un environnement domestique avec des murs réflechissants la plupart du temps et les préconisations sur le traitement : mieux ne pas traiter que traiter.

Donc j'en déduis :
- vu que les enceintes ont un très mauvais rayonnement haute frequence vers l'arrière, il vaut mieux absorber complètement l'onde arrière. Les reflections latérales peuvent être traitées par reflexion totale ou absorption totale. (Je me rappelle plus de son point de vue la dessus sur la diffusion...)

Ceci selon Toole.

Cela m'amène à l'esprit une pensée pour certaines enceintes HDG (Triangle Magelan) qui disposent d'un tweeter vers l'arrière. Tentative d'homogéneiser les ondes réfléchies? "The bi-polar arrangement is designed to faithfully reproduce the soundstage by diffusing a 360° sound image."


Merci pour ces rappels Nexus.

Pour l'instant, il semblerait pour le traitement acoustique de mon studio, que sur ce post, je sois le seul ayant adopté la "méthode anglaise" (Kirkwood :wink: ):fort amortissement derrière les enceintes); BPhill, Malher, roland_de_lassus, Mahavishnu, alexandre... ayant adoptés la "méthode Française" :faible amortissement du mur arrière mais distance conséquente.

Les résultats auditifs en "profondeur" de mon système d'écoute sont toujours apparus à JACBRU et dominax comme perfectibles.

Mais fort brutalement avec la courbe de convolution a phase linéaire 11 DRC et l'ajustement le la nouvelle courbe cible avec relevé du grave....Il y a eu un drastique changement positif en ce qui concerne la perception de la "profondeur"

Je me rappelle quelques CR de forumeurs écrivant "avoir la chanteuse sur les genoux"..Est ce là l'impression de "profondeur" ?

Après l'installation de BPhill suis curieux d'entendre celles de le daim et jf acoustics. :P

J'ai une question a poser: Il est facile en cas de nouveau réglage, nouvelle disposition d'enceinte...de constater un progrès ou pas dans le sens de l'impression de profondeur. Par contre quel est l'optimum absolu en ce domaine ? :-?
Je vois aussi parfois une contradiction entre effet de focalisation et effet de profondeur .
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6748
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 29 Avr 2013 12:54

Igor Kirkwood a écrit:Je me rappelle quelques CR de forumeurs écrivant "avoir la chanteuse sur les genoux".

Hmmm, une installation pareille, je suis preneur ;) ;) ;)
Le Pivert
 
Messages: 1860
Inscription: 01 Juin 2006 15:53
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 29 Avr 2013 12:54

l'effet de grande profondeur n'appartient qu'a la source hélas, ou à un ensemble DAC plus drive :oops:

et à une condition que le reste des electroniques plus enceinte puisse suivre :wtf:

Le DAC qui avait donner le plus de profondeur chez moi, était l'Orpheus DAC one avec une SACD-777es :love:
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 29 Avr 2013 13:08

roland_de_lassus a écrit:Le problème des pièces de vie (et c'est le cas de la mienne), c'est qu'elles ont rarement les mêmes caractéristiques à gauche et à droite.
Chez moi, à gauche, c'est un mur avec ouverture à mi-distance vers une autre pièce.
A droite, grande baie vitrée.
Difficile à traiter de manière équilibrée..

Et si tu disposais de chaque côté des enceintes une sorte de "panneau mobile traité acoustiquement", ce qui te permettrait d'avoir la même distance entre l'enceinte et le paneau mobile (que ce soit à gauche ou à droite). On doit pouvoir en trouver d'assez esthétiques. Rien n'empêche de faire l'essai.
Sent from my PC
Rif hi-fi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5451
Inscription: 25 Jan 2008 0:39
  • offline

Message » 29 Avr 2013 13:41

Un panneau mobile ?
Ce sont de grandes baies vitrées, qui font la largeur de la pièce.
Je ne vois pas où je planquerais ce panneau.
De toute façon, je m'en accomode fort bien. :wink:
Avatar de l’utilisateur
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 8626
Inscription: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • offline

Message » 29 Avr 2013 13:54

roland_de_lassus a écrit:Je ne vois pas où je planquerais ce panneau.

Je pensais en quelque sorte à créer une sorte de zone traitée acoustiquement autour des enceintes en installant des parois mobiles traitées.
Par exemple deux panneau esthétiques de la hauteur de l'enceinte :
- premier panneau situé à un mètre à gauche de l'enceinte gauche.
- deuxième panneau situé à un mètre à droite de l'enceinte droite.
Ca pourrait créer un certain équilibre au niveau des enceintes (même distance entre le panneau acoustique et l'enceinte, que ce soit à gauche ou à droite).
:wink:
Sent from my PC
Rif hi-fi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5451
Inscription: 25 Jan 2008 0:39
  • offline

Message » 29 Avr 2013 14:37

Igor Kirkwood a écrit:
Je me rappelle quelques CR de forumeurs écrivant "avoir la chanteuse sur les genoux"..Est ce là l'impression de "profondeur" ?



A mon humble avis, non, justement. Ce n'est pas d'après moi cette impression qu'il faut avoir.

Au contraire, tout doit se passer à l'arrière des enceintes en majeure partie sauf à certains moment où certains effets peuvent effectivement faire apparaitre des choses latéralement, voire très latéralement même. On rencontre surtout cela sur des enregistrements bien trafiqués, surtout sur des morceaux électro.
On doit même avoir cette impression que rien ne sort des enceintes et qu'elles sont là devant nous inertes.

Par contre, on doit avoir cette sensation de présence, que les protagonistes sont là devant nous, bien en relief, bien palpable. Cette histoire de tourner autour des sons chère à Bphil :wink: .

Par exemple sur des enregistrements "bio" (prises de sons non oui très peu trafiquée, de préférence à deux micros) on doit pour voir percevoir les réverbération latérales du lie d'écoute, par exemple. Pour faire simple avoir la sensation d'entendre l'acoustique, l'ambiance du lieu d'écoute. Après cette perception est-elle réelle à 100%? Seul l'ingénieur qui est à l'origine de l'enregistrement peut répondre à cette question, n'est ce pas Igor? :wink:

Bon comme je l'ai écrit ce n'est que mon avis. Je suppose que les spécialistes de la profondeur de la scène sonore sauront mieux expliquer que moi et me reprendront peut être :wink:
Le Dom
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3993
Inscription: 17 Juil 2004 9:22
  • offline

Message » 29 Avr 2013 14:57

Le Dom a écrit:Bon comme je l'ai écrit ce n'est que mon avis. Je suppose que les spécialistes de la profondeur de la scène sonore sauront mieux expliquer que moi et me reprendront peut être :wink:


L'image stéréo est avant tout une construction mentale s'appuyant sur nos sens, il y aura autant de spécialistes que de ressentis.

Au fait c'est le printemps, une écoute en extérieur pour tester l'image stéréo.
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 29 Avr 2013 15:10

J'espère pour toi que tu ne feras jamais d'écoute chez Bphil... car tu seras foudroyé sur place...

Si c'est une construction mentale chez lui, et bé, j'ai un sacré mental. :ohmg: Et tout ceux qui sont y allé y faire des écoutes... (Haskil, Igor, Alexandre10, etc.)

David :wink:
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message