Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Les Watt

Message » 20 Déc 2006 0:24

zabc51 a écrit:
Citation:
Rien que de la technique tant décriée par certains


on fait pas d'amplis sans technique mais la technique n'est la que pour servir un but, la reproduction musicale.

Parfois les techniciens oublient le but de leur maitrise et parfois les mélomanes oublient qu'il faut des techniciens pour fabriquer leur matériel comme le musicient entretient des relations de partenariat avec son luthier.

Dans ce cas, on a droit à un dialogue de sourd.

C'est pas le sujet mais j'ai toujours pas bien compris quelles sont les conséquences d'une désaptation d'impédance entre 2 éléments sur le son. Grave écourté ? Grave moins tendu ?


Cordialement,
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Déc 2006 0:24

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Déc 2006 0:33

oui sans doute, mais W = chaleur car fort courant à faire passer même si le rendement est élevé. Mais je ne connais que très peu cette cathégorie. Aurais tu un exemple ?


Un petit calcul trés sommaire pour voir les différences de dissipation et donc de taille des amplis.

Allez, un peti ampli classe A . Rendement 20%. Tu as besoin de 100W, il faudra donc qu'il fasse 500W. Et même si tu n'utilises que 1w (c'est quand même le plus souvent le cas),il faudra que tu dissipes 500w.

Un classe AB rendement 60% pour 100W tu auras besoin de 170W. Tu as 70w à dissiper.

Classe D, 80% de rendement (bien étudier c'est 95%). Toujours pour 100w tu as besoin de 125w reste juste 25w à dissiper. Si tu veux un petit exemple regarde du coté des alim des ordinateurs.

Au vu de ces chiffres il est bien évident que les circuits de refroidissement n'auront pas la même taille car pas les mêmes besoins de dissipation. Et ton ampli s'en trouve vite allégé de quelques kg ou dizaines de kg.
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 20 Déc 2006 0:34

zabc51 as-tu un jour écouté du Sansui ?

Je me disais la même chose que toi auparavant.....Seulement apres avoir fait l'expérience et crois moi que j'ai déja eu l'occasion d'écouter pas mal d'ampli dans les 500-1500 € sur mon instal...ben je dois dire qu'un ampli bas de gamme de chez Sansui (l'AU G55x) enterre largement un NAD 320, Marantz PM7200, prima luna Prologue, et même un Thule IA 100 entre autres...

Par contre il n'en va pas de même pour un Technics SU8080 possédant pourtant une alim bien dimensionée, etc...peut être était-il un peu fatigué mais je n'ai pas retrouvé la même qualité qu'avec le Sansui

J'en déduis donc que Sansui ce n'est pas qu'une légende, mais un véritable savoir-faire qui a perduré bien audela des années 70...
ea
 
Messages: 243
Inscription: 16 Jan 2005 22:32
Localisation: Lille
  • offline

Message » 20 Déc 2006 0:37

Je fais volontairement l'impasse sur les autres classe telles que E F G H ..

G et H étant des AB à fort rendement avec des tensions d'alimentation variables.

La classe T étant juste une marque déposée. Du marketing quoi. C'est de la "simple" classe D
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 20 Déc 2006 0:58

C'est pas le sujet mais j'ai toujours pas bien compris quelles sont les conséquences d'une désaptation d'impédance entre 2 éléments sur le son. Grave écourté ? Grave moins tendu ?


Imagine que tu as un ampli 100W/8Ω. En fonction de la loi d'ohm et de ses dérivées tu as P=RI² ce qui nous donne 3.5 A dans ce cas.

Si ton enceinte fait 8 Ω sur la totalité de sa bande passante pas de probléme.

Mais si elle tombe à 2 Ω dans le bas du spectre, ce qui est relativement courant, elle aura besoin de 7A pour fournir ces 100W.

Et là bon nombre d'ampli en sont incapable. Il fournira peut-être 5A 6A, je ne sais. Mais dans le bas du spectre tu auras un manque. Aprés appelle ce manque comme tu veux.

Et pour avoir 7A dans 2 Ω il te faut un ampli de 400W.

C'est pour cela que pas mal tiques quand ils voient un ampli avec des caractéristiques du genre 100W/8Ω 150W/4Ω 180W/2Ω , cet ampli sera incapable de driver correctement tes enceintes si celles-ci ont une courbe d'impédance un peu torturée.

Et ceci est valable quelle que soit la fréquence. Simplement les niveaux d'énergie les plus importants dans la reproduction musicale ont lieu dans le bas du spectre. Tu prends des enceintes electrostatiques comme les ESL avec une courbe inversée, ce sont dans les fréquences aigues que l'impédance chute.
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 20 Déc 2006 1:04

zabc51 a écrit:
C'est pas le sujet mais j'ai toujours pas bien compris quelles sont les conséquences d'une désaptation d'impédance entre 2 éléments sur le son. Grave écourté ? Grave moins tendu ?


Imagine que tu as un ampli 100W/8Ω. En fonction de la loi d'ohm et de ses dérivées tu as P=RI² ce qui nous donne 3.5 A dans ce cas.

Si ton enceinte fait 8 Ω sur la totalité de sa bande passante pas de probléme.

Mais si elle tombe à 2 Ω dans le bas du spectre, ce qui est relativement courant, elle aura besoin de 7A pour fournir ces 100W.

Et là bon nombre d'ampli en sont incapable. Il fournira peut-être 5A 6A, je ne sais. Mais dans le bas du spectre tu auras un manque. Aprés appelle ce manque comme tu veux.

Et pour avoir 7A dans 2 Ω il te faut un ampli de 400W.

C'est pour cela que pas mal tiques quand ils voient un ampli avec des caractéristiques du genre 100W/8Ω 150W/4Ω 180W/2Ω , cet ampli sera incapable de driver correctement tes enceintes si celles-ci ont une courbe d'impédance un peu torturée.

Et ceci est valable quelle que soit la fréquence. Simplement les niveaux d'énergie les plus importants dans la reproduction musicale ont lieu dans le bas du spectre. Tu prends des enceintes electrostatiques comme les ESL avec une courbe inversée, ce sont dans les fréquences aigues que l'impédance chute.


Mal posé ma question Zabc51, en fait j'ai un ampli qui une imédance d'entrée ligne de 47 Kohm et un dac qui a une impédance de sortie de 2/3 Kohms. On est loin d'un facteur 100, donc quelles peuvent être les conséquences sur le son ?

Merci de tes lumières car la je ne sais pas du tout

Cdt
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 20 Déc 2006 1:12

Je me disais la même chose que toi auparavant.....Seulement apres avoir fait l'expérience et crois moi que j'ai déja eu l'occasion d'écouter pas mal d'ampli dans les 500-1500 € sur mon instal...ben je dois dire qu'un ampli bas de gamme de chez Sansui (l'AU G55x) enterre largement un NAD 320, Marantz PM7200, prima luna Prologue, et même un Thule IA 100 entre autres...


Disons qu'aprés plus de 30 ans de conception et fabrication de matériel j'en ai vu pas mal. D'ailleurs tu ne me verras jamais intervenir pour dire que X et supérieur à Y. J'interviens juste pour préciser quelques aspects techniques.

Une chaine de reproduction sonore est un tout. On peut voir les caractéristiques intrinséques d'un ampli mais pas ce que cela donnera avec le local et les enceintes. Sauf à posséder des connaissances en acoustiques que je n'ai pas.

On peut étudier un ampli pour qu'il s'adapte facilement à n'importe quelle charge mais ceci est loin d'etre une généralité surtout dans ce qui est dit HDG.

D'ailleurs comment définir ce qui est HDG? le prix? ce fut la politique menée par une marque japonaise qui, lorsqu'elle changea d'importateur, multiplia ces prix par 2 ou 3 et beaucoup de pub. En l'espace de 2-3 ans ce qui était du archi quelconque devint du HDG sans changement electronique.

Pour ce qui en est des caractéristiques de ton ampli si les 60 de FA sont obtenus en boucle ouverte c'est bien, mais pourquoi ne pas le préciser? par contre il a une trés bonne caractéristiques , ce sont les 50V de son temps de montée.

Et une derniére chose pour la puissance. Rien n'interdit à un fabricants d'annoncer 50W pour un matériel qui en fait réellement 200. Perso je prenais un coefficient de 50% minimum. C'est à dire que pour un ampli commandé en 100W je partais sur 150-200 d'étude et fabrication. La différence de prix pour du sur commande étant négligeable. Sur un ampli vendu 5000Fr tu avais 50 à 100 Fr de plus. Mais alors quelle sécurité..... la tranquillité n'a pas de prix
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 20 Déc 2006 1:27

Mal posé ma question Zabc51, en fait j'ai un ampli qui une imédance d'entrée ligne de 47 Kohm et un dac qui a une impédance de sortie de 2/3 Kohms. On est loin d'un facteur 100, donc quelles peuvent être les conséquences sur le son ?

Merci de tes lumières car la je ne sais pas du tout


Pour l'adaptation entre les deux aucun probléme.

Ce qui avait été évoqué c'est le risque qu'un cable de mauvaise qualité puisse jouer le role d'un filtre RLC. Il me semble qu'il y a déja eu un post qui évoque ce cas avec des mesures.

Et en prenant un facteur de 100, cela devient négligeable. Disons qu'avec un facteur de 25 cela est calculable et mesurable. Mais pour ce qui en est de l'audible, c'est une autre histoire. Cela doit faire du 1/10 ou 1/100 de dB et encore. Et cela joue dans le haut du spectre.

Ta sortie ferait 47 kΩ et l'entrée suivante 2-3 kΩ là ce serait différent.
J'avais des calculs tout faits comme exemple impossible d'y remettre la main dessus. si je les retrouve ...
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 20 Déc 2006 1:36

zabc51 a écrit:
Mal posé ma question Zabc51, en fait j'ai un ampli qui une imédance d'entrée ligne de 47 Kohm et un dac qui a une impédance de sortie de 2/3 Kohms. On est loin d'un facteur 100, donc quelles peuvent être les conséquences sur le son ?

Merci de tes lumières car la je ne sais pas du tout


Pour l'adaptation entre les deux aucun probléme.

Ce qui avait été évoqué c'est le risque qu'un cable de mauvaise qualité puisse jouer le role d'un filtre RLC. Il me semble qu'il y a déja eu un post qui évoque ce cas avec des mesures.

Et en prenant un facteur de 100, cela devient négligeable. Disons qu'avec un facteur de 25 cela est calculable et mesurable. Mais pour ce qui en est de l'audible, c'est une autre histoire. Cela doit faire du 1/10 ou 1/100 de dB et encore. Et cela joue dans le haut du spectre.

Ta sortie ferait 47 kΩ et l'entrée suivante 2-3 kΩ là ce serait différent.
J'avais des calculs tout faits comme exemple impossible d'y remettre la main dessus. si je les retrouve ...


Merci zabc51
J'avais compris l'importance du cable dans ce cas mais avait du mal à estimer les conséquences. Maintenant je comprend mieux

Suite à vos conseils, à Haskil et toi, acheté des fiches Canare pour un cable coaxial et il me reste à les sertir mais j'attend un câble similaire au mien pour pouvoir faire des comparaisons comparables.


Cdt
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 20 Déc 2006 2:08

La fiche technique du sansui AU517 de gagarine montre bien, si on prend la peine de la lire que la puissance de sortie de 65w par canal est mesurée sur la totalité de la bande de fréquence de 10Hz->20kHz avec un THD de 0.025% sous 8 ohms.

La tendance actuelle des constructeurs est de ne pas montrer ce genre de caractéristiques, et on ne peut les lire que quand on a acheté le produit, dans la grosse documentation, à la fin, là ou il y a écrit :caractéristiques techniques (si le constructeur est sérieux, ce qui n'est pas toujours le cas).

Dans les magasins, sur les étiquettes, on peut lire ampli machin 2x200w, vendu 700E. Le vendeur oublie de dire que c'est sous 4 ohms donc en règle générale, on a la moitié sous 8 ohms, soit 2x100w (sauf sur les ampli HDG), et il oublie de dire aussi qu'il a pris la puissance selon CEI, mesurée à une fréquence de 1kHz et pas sur la totalité de la bande passante, et là, on se retrouve à 2x80W.

Ca commence à faire beaucoup moins, et ceci est valable pour les constructeurs sérieux, sinon c'est pas encore fini. Un exemple perso : ma petite chaine "hifi" Aiwa avec une jolie étiquette détachable dessus, mise par le constructeur :
2x150w Din music power
2x80w RMS
2x65w Din THD 1%
Et puis une fois achetée(il y a 6 ans), j'ouvre la doc, à la fin, caract... THD 0.1% 8w 1kHz 6 ohms !! Aaarrgg. :evil:
Et c'est vraiment là qu'on prend la mesure d'un WATT.

Donc, depuis, quand j'achète du matériel, et je conseille à tous ceux qui lisent ce post de faire de même, je demande au vendeur (même si ça "l'embête" souvent) de me sortir la doc du carton de tel appareil qu'il a mis en expo. On voit de suite les choses autrement . :mdr:

Ces caractéristiques définies par des normes (EIAJ,IHF,CEI,DIN) permettent de savoir ce qu'il y a comme alim. à l'entrée (+ ou -).

Je peux donc dire à gagarine que si je viens chez lui avec mon nouvel ampli HC Yam Rx-V2500 qui fait 7x130w de 20Hz->20kHz sous 8 ohms avec un THD de 0,04% et que l'on fait une écoute comparative en stéréo, avec une sonorité différente bien entendu, on aura bien une puissance quasi identique ! :o

Pourquoi? Eh bien, si on lit bien les caractéristiques du bébé (et yamaha est particulièrement sérieux sur ce point), on voit :
aux enceintes avant G et D (20Hz->20kHz, 65w, 8 ohms THD 0.04%), sachant aussi que cette puissance est atteinte à -3db.
Et je peux quand même dire qu'ils y sont, il vaut mieux reculer de qq mètres pour ne pas avoir les oreilles... (avec des 726S, ce que j'ai, pour gagarine :wink: )

Tous ceci pour éclairer un peu les écoutes faites par tout un chacun et les niveaux sonore perçu. (8w sur mon Aiwa, ça donne bien quand même !)
zeric
 
Messages: 268
Inscription: 02 Déc 2006 20:20
Localisation: Le Médoc
  • offline

Message » 20 Déc 2006 11:15

Zab51 merci pour toutes tes réponses. Elles m'évitent de répondre à Gagarine en détails sur le fond. :wink:

Juste lui dire :

Gagarine : non seulement je connais Sansui mais j'ai voici déjà longtemps sur ce forum défendu cette marque japonaise et quelques autres pour la qualité magnifique de leurs amplificateurs et de leurs tuners.

Sous les quilibets de quelques audiophiles jeunots ou sous l'influence pernicieuse de certaines revues qui parlaient de "japoniaiseries".

Et notamment du dernier intégré de haut de gamme de la marque qui était une splendeur... non seulement esthétique, bien qu'un peu massif, mais de fabrication et de qualité sonore.


Et puis quand même, Gagarine : j'ai un Sansui :lol: Un deux fois 30 watts assez lourd :lol:


Sinon, pour le détail de tes réponses, tu accumules quand mêmes les opinions partisanes, les réponses à côté et les erreurs historiques... :wink:

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 20 Déc 2006 11:48

Ahhhh je vois que le sujet passionne :)

Pour en revenir aux résistances, je confirme donc, c'est bien une lubie bien éloigné de la réalité électronique (comme les cables.... on attache de l'importance là ou il n'y en a réellement pas) ! depuis bien longtemps les résistances sont de qualités et le "bruit" en question ici n'a jamais posé de problèmes dans les amplis. Aux mieux leur précision c'est amélioré mais encore une fois, qui a des résistances 1% dans son ampli nadeu danone ou autre .... ?

J'ajoute après renseignement, que ce phénomène peut effectivement être un problème mais sur des éléments RF en dépassant largement le GHZ. On est donc loin de nos amplificateurs.

Concernant la conception de la partie préamplification, effectivement les CI sont une bonne offre quand aux possibilitées, mais, encore une fois, si on reviens il y a 30 ans, ils faisaient aussi bien voir mieux sans ces CI.... Que doit on penser ?
Concernant la partie amplification, je cherche encore un modèle autre qu'une mini chaine ayant pour la partie puissance un SIL 8/14 ... je veux mon exemple :lol: pour le moment malgré l'ensemble des amplificateur dit de "qualité" que j'ai eu sous la main, jamais vu !!! même dans les revues "audiophile" on y voit que du transistor (y compris sur les amplis à 8000€)

Les progrès on été pharaoniques niveau électronqiue, mais ce n'est pas pour cela que les amplis sonnent mieux, et que les débauches de W annoncés sont au RDV !
Encore une fois, l'amplificateur le plus simple sera celui qui fonctionnera le mieux !

Après, concernant la masse des amplis, désolé mais même si les progrès en matière de transformation depuis 1970 ont été aussi très important, s'il faut fournir du courant, il faut un gros transfo !

Je ne vais pas parler ici d'alimentation à découpage :mdr: alors que l'on me parle du "bruit" des résistances, je vous laisse imaginer ce qu'est capable de produire comme bruit une telle alimentation !!! je pense que je n'achèterais jamais un ampli avec une telle alimentation.
Le plus drôle c'est en RF ces alimentations sont des plaies, même blindé !

Il est évident que le vintage demande un peu de savoir faire en électronique, afin de restaurer ces magnifiques électroniques. Leurs conception n'est pas jetable comme il peut se faire aujourd'hui. C'est justement ces petites connaissance en électronique qui me conduisent à ces différents propos, mais aussi le fruit de ma courte expérience. Avant de me parler de "bruit des résistances" je pense qu'il y a bien d'auters point à revoir.

Que dire du rendement qui doit être proche du 100% si l'on en croit la taille du transformateur et de ces dissipateurs thermique. :mdr:
http://www.pult.ru/upload/images_pub/7279.jpg


A quand l'ampli 500W RMS intégré dans un lecteur DVD ? il faut un peu de sérieux quand même.
Je suis certain que c'est un bon amplificateur, mais je reste aussi certain qu'un petit SANSUI le laisse loin derrière rien qu'au niveau musicalité.

Car il ne faut pas oublier une chose, un amplificateur a pour objet de restituer le plus fidèlement possible ce que donne la source. La qualité cen'est pas la puissance mais la musicalité et c'est souvent là que le problème se pose.

Comment expliquer qu'avec les 65W de mon AU317MKII DANS SON JUS je mette à genoux un YAMAHA AX-497 rien qu'au niveau musicalité, on ne parlera pas de puissance, le YAMAHA n'a même pas vu le jour alors qu'il affiche sur le papier 20W de plus !

Un tel punch le SANSUI que l'on a vraiment l'impression (rien qu'a l'oreille) que l'on ne parle pas des mêmes W.

La classe D et autres amplificateurs numériques, pourquoi pas, mais cette techno n'est pas encore très répendue... Encore une fois, quand on pinaille sur le bruit d'une résistance, il serait bon d'imaginer toute les saloperies d'harmoniques et autres problèmes d'échantillonage que sont capable de générer ces amplis et donc de qualité sonnore pure, qui doit être plus que discutable même si la puissance est au RDV.

Je ne peux pas nier les avancées technologique, mais il est évident, que depuis l'âge d'or de la hifi, l'éconnomie à pris le dessus sur la qualité (sauf dans le très très haut de gamme mais bon, tout le monde n'a pas 10000€ à mettre dans son ampli), et donc que les mesures des W n'est visiblement pas la même pour tout le monde.

Mais j'attend encore avec impatience celui qui est prêt a venir se mesurer avec son NADxxx avec mon AU517 encore dans son jus de... 1977 ! c'est quand vous voulez ! :wink: je fournis les aspirines et le mouchoirs aussi :mdr:
gagarine
 
Messages: 101
Inscription: 15 Sep 2006 13:30
  • offline

Message » 20 Déc 2006 12:05

gagarine a écrit:
et utilisant un schéma éprouvé.


On va dire économique, de nos jours c'est d'actualité alors qu'a l'époque de l'age d'or de la hifi cette notion n'existait pas.


Il ne faut pas dévoyer des termes pourtant univoques. Un schéma éprouvé est, comme ce qualificatif l'indique, un schéma qui a fait ses preuves. Ni plus, ni moins.

Le coût d'un amplificateur se mesure, AMHA, difficilement à la seule vue du schémas.

gagarine a écrit:
Les composants (condensateurs par exemple), ayant fait de grands progrés qualitatifs


Oui je suis d'accord sur ce point cependant, on peut facilement les remplacer (c'est même conseillé après 30 ans de service) sur un ampli vintage. Je doute quand même que les HK et autres YAMAHA soient tous équipés en BLACK GATES ou en ELNA. De plus, de part leurs conception plastiqueste je doute qu'il en reste grand chose àprès 30 ans. Je doute aussi qu'il sera à l'avenir simple de réparer ce genre d'électronique jetable.


Pour les Harman Kardon, je ne sais pas, mais dans un Yamaha AX-592, non seulement tu trouves des Elna (puisque tu attaches manifestement à cette marque une valeur particulière), mais encore des Elna qui ne sont pas du début de gamme : des LPO (précurseurs des actuelles série Tonerex). A côté, tu trouves aussi des Nichicon Muse : les verts (ce qu'il y a de plus cher en condo "audio" chez Nichicon)

gagarine a écrit:
les résistances qui sont moins bruyantes


??? c'est quoi ça ? ça serait une nouvele lubie comme les cables à 1000€ le m ? :mdr:


Les composants, et notamment les résistances, font du bruit, en premier lieu le bruit thermique (qui dépend de la valeur de la résistance et de la température), mais aussi d'autres formes de bruit qui dépendent de la constitution du composant. Si ça t'intéresse, je peux de retrouver des liens qui en parle, dont une feuille de calcul du bruit thermique.

gagarine a écrit:
Tout ce qui se fait aujourd'hui n'est pas 'petits bras' y compris dans des tarifs très raisonnables. Faut pas exagérer non plus.


Non c'est sur il doit y avoir du bon, mais pourquoi se priver d'un bon ampli vintage certainement plus musical pour le même prix ? avec en plus, de véritables W ne tombant pas du ciel :wink: Je pense, que tu n'as jamais écouté un SANSUI...


Le wattage se mesure, et se compare à conditions de mesure comparables. A ce jeu, il y a des amplis qui sont spécifiés aussi bien que ce Sansui. Et, lorsqu'ils sont bien là, les watts ne tombent certainement pas du ciel : ils sont là parce qu'un produit est bien conçu pour les donner.

Quant à la musicalité, elle est du domaine des artistes qui jouent la musique. Un objet n'est pas musical. Un radiateur, un baril en ferraille ne sont pas musicaux. Pas plus qu'un amplificateur. Mais un homme doué et inspiré pourra tirer des sons musicaux en frappant sur un radiateur ou un baril en ferraille, s'en servant comme d'instruments à percussion. De la même manière, même un Stradivarius n'est pas musical. Mets-moi un Stradivarius entre les mains, et je vais te prouver que cet objet n'est pas musical ! :lol:

gagarine a écrit:
Si tu regardes un NAD 372, un 216 THX, un 218 THX : en 1975 ils auraient été le clou du Festival du son...


Ca doit sans doute être de très bons amplificateur, mais là je penses que tu t'avances un peut beaucoup... Sur le papier oui quoi que, il y a des point ou même les vieux machins de l'époque faisaient mieux; je t'invites (encore une fois je ne parle que de ce que je connais... ) a lire les specs de l'AU-X1, de l'AU9900 de l'AU11000 ou même de splus petits...

Mais bon, 12kG pour 150W RMS je m'y retrouve pas désolé.


Moi non plus si c'est un 150 W/8ohms, 300 W/4 ohms en classe AB

Par contre, un classe AB de 32 W/16 ohms, 75 W/8 ohms, 150 W/4 ohms de 12 kg, on doit pouvoir s'y retrouver !

A distorsions et signaux de mesure égaux par ailleurs...

Ne jamais oublier qu'une puissance est une valeur qui, prise isolément, c'est-à-dire sans autre indication que le nombre de watts, ne signifie rien !
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 20 Déc 2006 12:26

gagarine a écrit:Ahhhh je vois que le sujet passionne :)


Ce n'est pas que le sujet passionne, mais que tes propos sont contestables, car trop globalisants et insuffisamment circonstanciés.

Comme nous sommes sur un forum public qui a vocation à éduquer les consommateurs, il y en a qui veulent apporter la contradiction.




gagarine a écrit:Encore une fois, l'amplificateur le plus simple sera celui qui fonctionnera le mieux !


Les schémas de la plupart des Sansui, qui sont partiellement dévoilés dans les brochures de la marque sur le site vintagesansui.net (dont tu as tiré la fiche technique de ton ampli) montrent que ce ne sont pas les amplis les plus simples, loin de là. Il y a des appareils aux schémas moins complexes, y compris dans les productions actuelles. J'avais il y a quelques années des Rega dont le schéma est beaucoup plus simple que ceux que l'on voit partiellement dans ces brochures.

Est-ce à dire que ton Sansui est moins "musical", pour reprendre ta dialectique ?


Je ne vais pas parler ici d'alimentation à découpage :mdr: alors que l'on me parle du "bruit" des résistances, je vous laisse imaginer ce qu'est capable de produire comme bruit une telle alimentation !!! je pense que je n'achèterais jamais un ampli avec une telle alimentation.
Le plus drôle c'est en RF ces alimentations sont des plaies, même blindé !


Gagarine : plus haut, tu dis que le bruit introduit par les résistances ne pose pas un problème pour les applications audio, parce que l'effet du bruit ne se fait sentir que dans les hautes fréquences.

Maintenant, tu dis que le bruit des alimentations à découpage pose problème pour les applications audio. Or, ce bruit se situe dans des fréquences élevées, au-delà du spectre audio. N'y a-t-il pas une contradiction dans ton raisonnement ?


gagarine a écrit:Que dire du rendement qui doit être proche du 100% si l'on en croit la taille du transformateur et de ces dissipateurs thermique. :mdr:
http://www.pult.ru/upload/images_pub/7279.jpg


Les amplis NAD, c'est un peu particulier.

Je serais ravi d'en parler, mais en tout cas, leur fonctionnement, décrit dans ce brevet de M. Edvardsen, les rend trop singuliers pour en faire des points de comparaison valable avec Sansui, ou avec n'importe quels autres amplis "classiques".

http://patft.uspto.gov/netacgi/nph-Pars ... PN/4521742
Dernière édition par Scytales le 20 Déc 2006 20:32, édité 1 fois.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 20 Déc 2006 12:32

Moi non plus si c'est un 150 W/8ohms, 300 W/4 ohms en classe AB

Par contre, un classe AB de 32 W/16 ohms, 75 W/8 ohms, 150 W/4 ohms de 12 kg, on doit pouvoir s'y retrouver !


Si ça se trouve.

Un excellent transfo torique de 500 va pèse 4 kilogrammes. Tu en mets 2 : tu vois comme je ne suis pas radin :lol: pour un ampli de 300 watts sous 4 ohms.
ça nous fait 8 kilos.

Le reste pouvant peser relativement lourd : ce sont les radiateurs de refroidissement en alu. Mais bon ils ne font néanmoins pas plus d'1 kilo...

Nous reste trois kilos pour les boutons et le coffret vide. ça passe...

(Une partie du poids des anciens amplis venait du fait que le chassis était lui-même un peu inutilement lourd et pas seulement du poids du transfo encore qu'à puissance égale un torique pèse moins lourd qu'un transfo tolé.)

Plus sérieusement : de nombreux amplificateurs professionnels de grande qualité ne pèsent pas le poids artificiellement gonflé de nos jours pour faire accroire l'idée que l'ampli est bon... car la boite dans laquelle ils sont mis n'a qu'une fonction : remplir son office de protection mécanique et électromagnétique. Et tous n'ont pas une ventilation forcée.


Et je ne dis rien des amplis qui ont une alimentation à découpage et que cela n'empêche pas de bien fonctionner quand elle est réalisée de façon impeccable.


Alain :wink:

PS. J'ai un NAD 218 THX dont le transformateur fait quand même 1,2 kilo va (plutôt imposant !) et dont les radiateurs latéraux occupent toute la hauteur et la profondeur d'un imposant coffret. Pour une puissance annoncée de 225 watts sous 8 ohms qu'il tient, je crois, sans trop de problèmes... en régime permanent.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message