Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot], IxPo et 21 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Les Watt

Message » 21 Déc 2006 11:33

L'homme auquel tu fais l'hommage de te servir de son nom comme pseudonyme n'a certainement pas été envoyé dans l'espace pour son exaltation !


1000 excuses, quand un sujet me passionne j'ai la facheuse tendance à m'emporter un peu...

Tu souhaites que le juge ultime soit les oreilles, mais en même temps tu invoques la fiche technique d'un ampli et ta compréhension de la technologie pour proclamer la supériorité d'une génération d'appareil.


Non non, la fiche technique c'était uniquement pour comparer que l'on parlait bien de W RMS, même si le reste est aussi glorieux que l'ampli, pour moi l'oreille reste le meilleur instrument de mesure musical à mon sens, désolé pour les matheux et autre sscientifiques.

On peut parler des fiches techniques d'amplificateurs vintage si tu le souhaites, notamment en ce qui concerne la puissance. Les fiches peuvent être utiles pour apprécier les qualités objectives d'un produit, surtout si elles sont sérieusement faites.

Ainsi, même si je confesse moi-même avoir une certaine attirance pour les amplificateurs de haut de gamme d'un passé plus ou moins lointain, je n'en achèterais pas un certain nombre. Pour la bonne raison que leurs spécifications me laissent craindre qu'ils ne soient pas conçus pour tenir les basses impédances. Je pense à certains modèles Pioneer, Denon, Sansui dont je peux retrouver les référérences, si tu veux. Il y en a d'autres que j'achèterais les yeux fermés. Quoiqu'il vaille mieux les garder ouverts pour apprécier l'esthétique souvent très classieuse de ces vieux appareils!

Enfin, au bout du compte, il faut savoir conserver du discernement. Tout ce qui est vintage n'écrase pas tout ce qui se fait aujourd'hui. Et d'ailleurs, il y a des amplis qui se font aujourd'hui d'une façon pas si différente de la manière dont étaient faites les meilleurs réalisations du passé. Je dirais même qu'il y a une certaine permanence dans la rigeur de conception des grands appareils.


Exactement, parmis mes propos extrèmes, et complètement pas objectif ve que je suis un amoureux du vintage, il en reste pas moin, que pour le moment, je n'ai pas encore eu sous la main, ni même parmis mon entourage, un ampli qui soit arrivé à la cheville su SANSUI en question. Je ne dis pas que tout ce qui se fait de nos jours est merdique, chacun y trouve son sompte, seulement, quand on relis le premier post de notre ami zabc51, il avait tendance à dire qu'a l'époque, les W annoncés n'étaient pas RMS en citant un exemple plutôt loin de la réalité du marché de l'époque.

Enfin, au bout du compte, il faut savoir conserver du discernement. Tout ce qui est vintage n'écrase pas tout ce qui se fait aujourd'hui. Et d'ailleurs, il y a des amplis qui se font aujourd'hui d'une façon pas si différente de la manière dont étaient faites les meilleurs réalisations du passé. Je dirais même qu'il y a une certaine permanence dans la rigeur de conception des grands appareils.

Quand on tient compte de la dérive monétaire, on constate aussi parfois une certaine permanence dans les prix. Il me semble que sur ce forum, c'est JérômeB qui l'avait démontré à propos des amplificateurs McIntosh.

Des vieux routiers font par contre remarquer que le prix du matériel, certes pas haut de gamme, mais en tout cas de qualité, avait baissé, permettant ainsi à un plus grand nombre de gens d'accéder à la haute fidélité !


Tout à fait, le vintage n'écrase pas tout ce qui se fait maintenant, mais, de ma courte expérience, je n'ai pas encore un seul amplificateur de moyenne gamme (entre 200/1500€) ayant réussi à me faire oublier mon petit SANSUI.
Alors comment le dire autrement ? moi j'ai pu faire cette comparaison, pas certain que zabc51 l'est fait.


Scytales a tout à fait raison. Et tu dois plutôt confondre les fréquences. Les radars sont sur des fréquences largement au-dela du GHz et non en dessous des 30 MHz et certains radars servant aux mesures des distances en cas de brouillage sont carrement au dela de 10 GHz. Bien Bien loin des 30 MHZ que tu mentionnes. 30 MHz c'est pratiquement la Citizen Band (CB).


On recommence, le système nostradamus, transhorizons et autres systèmes basés sur cette techno utilisent les bandes en dessous de 30Mhz relis tes notes, on ne parle par de radar hyper là !!!!

Après, les radars tel que tu les décris (aviation, naval et même pour la police), travaillent effectivement au delà du Ghz, mais renseigne toi, c'est pas du tout la même techno.

Il faut une licence de radio amateur pour s'amuser. Perso c'était du travail suite à des commandes bien précises. Les QSO ne m'ont jamais passionné (du moins je crois que c'est l'appelation)


Même si c'était le Pape, il faut une authorisation particulière donné par l'ANF et l'ACREP pour l'utilisation des fréquences et tout particulièrement sur 432 qui est une bande partagée. Sans cela, c'est illégal (ne parlont même pas des centaines de W annoncés...). Ce n'est pas le sujet ici alors passont...

Et le radar pyramide de Thulé AFB travaille aussi largement au dela du GHz. Il s'agit d'un radar transhorizon à antenne fixe detectant largement au dela de l'horizon.


le système transhorizon cité utilise justement la réflexion des hautes couches de l'atmosphère pour sa détection, il est développé par l'ONERA :
http://www.see.asso.fr/club23/anterieur.htm#nostra
http://www.onera.fr/photos/instexp/nostradamus.php

Pour pouvoir utiliser ces hautes couches, tout amateur de radio le sait, les réflexions en question sont proportionnelle à la fréquence. Plus celle-ci est basse, plus les réflexions sont importantes surtout et principalement en dessous de 30 Mhz. J'ajoute, qu'il n'y a pas que la CB en dessous de 30 Mhz...

Voila, quand on affirme connaitre des choses que l'on ne connait pas le minimum est de s'informer, cela ajoute un peu de crédibilité tu crois pas ?



Il s'agit de groupe électrogéne de l'armée américaine fonctionnant à cette tension et cette fréquence (en triphasé), pas du tout d'émission radio. Et aux derniéres nouvelles la F de 416 Hz est autorisée à tout le monde. C'est même pile poil dans la bande audible.


Bon aucun rapport avec la radio et la hifi ni le 432 et le 1296. Pour info, l'armée de l'air en France utilise aussi le 400Hz.

La puissance necessaire pour une liaison dépend de la F d'emission, de la distance à emettre et du type d'émission.

Je persiste à écrire qu'en liaison directe sans obstacle, vers les 2300 MHZ nul besoin de centaines de watt pour établir la liaison. Regarde donc du coté du satellite PIONEER , celui qui a quitté le systéme solaire. Au dela de l'orbite de Pluton il a continué à emettre et son emetteur est de faible puissance, 1 à 6 watts suivant les sources. Par exemple:
http://forums.futura-sciences.com/archi ... php/t-67...
http://www.cidehom.com/astronomie.php?_a_id=112


oui oui mais avec quel moyens techniques et quelles antennes au sol !!!... les radioamateurs sont loin de tous avoir ce genre de matériel !

Je pense que tu devrais réviser tes connaissances sur la transmission des ondes. Comme tu me disais si gentiment "tu n'es pas crédible"


no comment....

De toute façon quand je vois une phrase disant "je n'acheterai jamais un ampli neuf" je me dis qu'il soit possible que j'ai affaire à un sectaire. On ne me fera pas croire que tout les amplis actuels soient nuls et en tout cas inférieur à ce qui se faisait avant.


je n'y trouve pas mon compte, que dire quand on voit que le prix moyen d'occasion d'un AU-X1 est de 600€... Effectivement , celui qui à un AU-X1 comprendra de quoi je parle, ceux qui n'ont jamais eu ne peuvent donc pas comprendre...

Qu'il y ai des superbes amplis vintage, au rapport qualité/prix inégalé (mais sans garantie) je n'en doute pas une seconde, mais dire qu'aucuns ampli neuf ne vaut le coup ...


c'est le seul problème, la garantie, il faut être un poil bricoleur quand on achète vintage, mais quel plaisir ! (et econnomie :mdr: )
gagarine
 
Messages: 101
Inscription: 15 Sep 2006 13:30
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Déc 2006 11:33

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Déc 2006 11:35

cohuelaz a écrit:Bonjour,

Vous oubliez un point de bon sens, pour acheter du vintage il faut s'y connaitre autrement déception garantie !

Pour les jeunes ou "non-initiés" qui lisent ce post, n'allez pas croire que la solution vintage soit la panacée pour obtenir un son exceptionel à pas cher, en fait ce genre de recherche est plutôt réservée à ceux qui possèdent une solide connaissance du matériel d'hier et, aussi, une capacité pour souder, recaper, refaire des liaisons, changer des potards.

On m'a prêté un ampli tuner Sansui, 5500, tout de suite vu le potentiel mais tout de suite senti le besoin de changer les condos, voire de "shunter" la partie tuner et quelques gadgets et, sans doute, de changer aussi quelques potards... Pas dans mes compétences. Il est certain qu'un spécialiste de l'électronique aura tout à gagner, financièrement, à acheter du vintage ou à réaliser son propre ampli.

Ce n'est pas le cas de tous sur ce forum alors, Gargarine, n'oublie pas que tous n'ont pas tes compétences techniques et que ces compétences ne sont pas du tout indispensable pour écouter de la musique, fort heureusement.

Vous vous en rendez pas compte, mais parfois vous vous livrez à des batailles d'expert qui ont pour conséquences de précipiter un nouveau venu du forum vers le premier ampli neuf qui passe sous ses yeux !

Chaque solution a ses avantages et inconvénients et à vous lire, parfois, on a l'impression que la vérité est là ou bien là.

Pour ma part, je mettrais bien en garde sur certains points quiconque voudrait aller vers du vintage et après je lui dirais fonce, mais en connaissance de cause !

Cordialement,


Sages paroles :wink: il faut effectivement un minimum de connaissances en électro, mais je n'admet pas que l'on dénigre le matériel ancien avec des arguments qui tiennent pas la route.

David.
gagarine
 
Messages: 101
Inscription: 15 Sep 2006 13:30
  • offline

Message » 21 Déc 2006 11:41

PADOLYIMF a écrit:Bonsoir à tous,

Malgré le fait qu'une puissance électrique se définit parfaitement scientifiquement.
Existe-t-il une réelle différence entre la puissance annonçée des amplificateurs des années 70 et
ceux d'aujourdhui.
J'ai remarqué qu'il est courant de trouver des amplificateurs des années 70 avec une puissance de 20W, ce qui pourrait paraitre ridicule aujourd'hui.
Merci pour vos éclairement.


Bonjour,
Beaucoup moins de compétences techniques que bon nombre d'intervenants mais je vais essayer de te fournir une réponse synthétique.

Aujourd'hui comme hier, un watt est un watt, cela ne change pas; Par contre les méthodes de mesures ont évoluées et il semble qu'elles furent plus draconiennes hier, on mesurait la puissance sur l'étendue de la bande passante plutôt que sur une plage précise.

Il faut se remettre dans le contexte pour comprendre les différences de puissance entre hier et aujourd'hui. Les enceintes à driver avaient souvent un bon rendement, supérieur à 90db voire souvent plus, et donc avaient besoin de moins de puissance pour fonctionner correctement. Aujourd'hui ou beaucoup d'enceintes ont des rendement plus bas, 87/88 db, donc il leur faut plus de puissance pour fonctionner, d'ou la neccessité d'avoir des amplis plus puissants. De toute manière, en bas comme en haut rendement la puissance n'est pas un luxe !

Après, une autre notion intervient, la puisance subjective, celle qui donne l'impression qu'entre 2 appareils de même puissance électrique, l'un nous parait beaucoup plus puissant que l'autre. A cela plusieurs explications, la classe d'amplification, A, A/B, D, le type d'amplification, tube ou transistors, la contre réaction et la capacité en courant. Tout cela est peut devenir complexe car il s'agit de variables que l'on peut associer à loisir et fait partie de l'art de l'éléctronicien. On peut, en effet, avoir un ampli à tube en classe A nous donner l'impression d'être mou par rapport à un ampli à transistors en classe A/B si la capacité en courant du premier a été mal étudiée par rapport au second !

Il faut retenir qu'un ampli bien construit sur ses fondamentaux, étages de puissance, alimentation, pont de diodes, impédance interne, donnera toujours cette impression subjective de puissance par rapport à un autre moins bien construit et qu'il s'agisse d'appareils d'hier ou d'aujourd'hui.

En, général, les bons appareils vintage ont une bonne capacité en courant car ils avaient souvent à driver des hauts parleurs assez gros ! Il faut du courant pour tenir un 31 ou un 38 cm et avant la taille des enceintes et de leurs hauts parleurs étaient en général assez conséquent avec des volumes de charge, des tailles d'enceintes, assez importants aussi.

Par contre, un ampli de 2*20 watts, d'hier ou d'aujourd'hui sera souvent un peu juste pour driver la majorité des enceintes du marché, en dehors des solutions Haut rendement. Attention, cela ne veut pas dire que rien ne marche dans ce cas, vous le branchez et de la musique sort mais si vous branchez un ampli 2 ou 3 fois plu puissant vous allez vous rendre compte que le son devient beaucoup plus plein, que la scène sonore s'ouvre et que votre grave gagne enormément en densité !

J'ai un petit luxman de 2*20 w sut des kef Coda, cela marche mais il faut pas trop monter le volume et on sent que le "poids" des notes est un peu léger.

Donc un ampli de 2*20 W, bien construit, d'hier et d'aujourd'hui va marcher mais, mis à part des associations très particulières comme OTL sur HR, on atteindra vite ses limites.

Rinaldo Bassi, conseille des amplis d'au moins 50 w sur du haut rendement et préconise plus pour du moyen rendement.

J'espère t'avoir éclairé avec mes maigres compétences,

Cordialement
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 21 Déc 2006 12:46

oui oui mais avec quel moyens techniques et quelles antennes au sol !!!... les radioamateurs sont loin de tous avoir ce genre de matériel !


La puissance necessaire étant proportionnelle au carré de la distance, il faut relativiser entre les 20-25000 km necessaire pour faire le tour de la terre et les 12 milliards (environ) de KM entre la Terre et Pioneer 10.

D'ailleurs si j'ai bonne souvenance, en 1969 pas mal de radio amateurs ont suivi en direct sur leur recepteur la sortie d'Armstrong.



Pour les jeunes ou "non-initiés" qui lisent ce post, n'allez pas croire que la solution vintage soit la panacée pour obtenir un son exceptionel à pas cher, en fait ce genre de recherche est plutôt réservée à ceux qui possèdent une solide connaissance du matériel d'hier et, aussi, une capacité pour souder, recaper, refaire des liaisons, changer des potards.


De même que changer un filtre à huile sur une voiture ne necessite point de connaissance en mécanique, manier le fer à souder ne necessite pas de connaissance pointue en electronique. JUste savoir reconnaitre un composant et ne pas faire de mauvaises soudures
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 21 Déc 2006 12:56

Si Zab, réviser, recaper, refaire des soudures sèches, changer des résistances fatiguées, des diodes nécessite un minimum de connaissances. Ne serait-ce que pour en relever les valeurs et parfois en trouver les équivalences et même reconnaitre les composants :lol:

Je connais des forumeurs qui ne savent pas reconnaître une résistances d'une diode zener. Et il n'y a aucune honte à cela. Chacun son truc.

Et donc oui, le Vintage c'est très bien : surtout en tubes d'ailleurs, car tant que les transfos d'entrée et de sortie sont en parfait état, un ampli à tubes peut être remis en état de neuf. Surtout si on s'y connait un peu.

Pour les transistors, c'est beaucoup moins évident. Tiens notamment les Sansui qui embarquent, pour certains, des transistors introuvables et sans équivalent évident à trouver...

Bien plus de connaissances que celles qui consistent à changer l'huile de son moteur et le filtre à huile quand on a atteint le nombre de kilomètres prévus par le livret d'entretien.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message