Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Les Watt

Message » 05 Oct 2005 17:20

Bonsoir à tous,

Malgré le fait qu'une puissance électrique se définit parfaitement scientifiquement.
Existe-t-il une réelle différence entre la puissance annonçée des amplificateurs des années 70 et
ceux d'aujourdhui.
J'ai remarqué qu'il est courant de trouver des amplificateurs des années 70 avec une puissance de 20W, ce qui pourrait paraitre ridicule aujourd'hui.
Merci pour vos éclairement.
PADOLYIMF
 
Messages: 342
Inscription: 15 Juil 2005 18:12
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Oct 2005 17:20

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Oct 2005 18:22

20 watts,c'est loin d'etre ridicule,meme de nos jours(voir les montages à base de 300B)avec des
enceintes au rendement correct.j'écoute de la musique toute la journée avec un niveau moyen
de 0.1 watts (sinon bobo la tete :)
alors 20 watts,ça laisse de la marge.
sinon 1 watt est 1 watt,meme 30 ans apres!(peut-etre un peu émoussé quand meme :wink: )
a vérifier.
salut.le touriste.
le touriste
 
Messages: 7690
Inscription: 31 Juil 2005 13:13
Localisation: rp 77
  • offline

Message » 06 Mar 2006 17:40

Lorsque j'ai acquis mes B&W 601, au rendement plutot modeste, elles tournaient sur un petit Akaï AM 2200 (2x20W il me semble) et ça marchait ma foi pas trop mal :)
En plus il a look d'enfer avec sa façade alu, son gros potard de volume, son coffret bois et sa petite taille.

Aujourd'hui hélas l'ampli a une voie (celle de droite) qui est morte, et il s'est cassé la gueule d'assez haut (2 potards voilés mais fonctionnels à la clefs :( )
Aga3tis
 
Messages: 215
Inscription: 19 Jan 2005 19:33
Localisation: LYON

Message » 06 Mar 2006 18:07

Certains modèle en Classe A très haut de gamme ne font que 20 ou 30 watts, style Accuphase E530.
PAT 94
 
Messages: 12236
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 18 Aoû 2006 10:00

L'unité est la même mais la façon de l'interpreter ne l'est pas forcement!
Il y a vingt ans et bien plus on paralait de watts effcasses, il en falait 15 mini pour entrer dans le club de la hi-fi ( norme din-45500 ). Cette puissance est mesurée sur la bande passante (de memoire) 20 à 15000 hz et c'est une puissance continue.
Aujourd'hui les puissance exprimées sont souvent des puissance crete à crete. soit en moyenne 4 fois le puissance efficasse. La puissance musicale est elle environ 2 fois la puissance efficasse.

Apres doubler la puissance d'un ampli n'augmente le niveau sonore que de 3 db! il faut donc un ampli 4 fois plus puissant pour avoir le même niveau sonore avec une enceinte de 89 db que unequi fait 94 dbde rendement à 1W/1m.

En plus sur les ampli vintage les alimentations en courant sont souvent bien plus consequents que sur les nouveau produits ( bas noyenne game surtout). Une reserve en courant permet des puissances instannée bien meilleures et donc une impression de puissance plus grande! elle permet aussi de delivrer des signaux puissants sans osciller et donc avec moins de distorsion donc un meilleur rendu.
rs9kappa
 
Messages: 73
Inscription: 14 Déc 2005 14:45
Localisation: st pathus
  • offline

Message » 18 Aoû 2006 19:16

Vous avez raison, je vais prendre mon temps pour fabriquer un ampli de puissance 2 x100W RMS d'après un schéma d'ELEKTOR (Crescendo). L'alimentation est conséquente et je pense que le produit pésera au final près de 20Kg. L'article d'ELEKTOR confirme qu'il ne faut pas faire des "économies" sur l'aimentation, cela semble fondamental.
PADOLYIMF
 
Messages: 342
Inscription: 15 Juil 2005 18:12
  • offline

Message » 18 Aoû 2006 19:56

Quelles enceintes as tu a driver ? bon ou faible rendement? impedance assez haute et constante ou basse et torturée? ces elements sont primordiaux pour choisir ton ampli.
J'ai eu des cabasses des clipper 3 ce sont des enceintes tres faciles à driver, mes kappa 9a sont en tout point à l'opposé peu de rendement, une courbe d'impedance descendant vers 35 hzs à 0,8 ohm ce sont des tueuses d'ampli.... même mon mc7200 souffre à (tres)haut regime et popurtant 2 x 280w sous 8 ohms et des courant supperieurs à 40 amperes par canal....
le couple ampli-enceintes est à étudier de trés pres...
rs9kappa
 
Messages: 73
Inscription: 14 Déc 2005 14:45
Localisation: st pathus
  • offline

Message » 18 Aoû 2006 21:00

""Aujourd'hui les puissance exprimées sont souvent des puissance crete à crete. soit en moyenne 4 fois le puissance efficasse. La puissance musicale est elle environ 2 fois la puissance""


faux! c'est l'inverse; j'ai acheté en 1971 un ampli scott donné pour 2X15 watts RMS qui en faisait à peine 2X 10 réel (rms) (un exemple parmi d'autres)
mon rotel actuel RB 1090 est donné pour 2X 380w efficace en il en fait 2X440w réel ; les exemples ne manquent pas d'ailleurs; dans les années 70 les notices d'ampli donnaient la puissance "musicale";ce n'est plus le cas maintenant ; et en général les tranfo et les condo d'alim étaient de plus faibles valeur que maintenant; mon quad 303 de 1974 avait la "colossale" capacité de filtration de 2X 2200 microfarad sous 50 volt ; le rotel a 90.000 micro F. sous 96 volt; idem si on compare les tranfo. les seules exceptions étaient le HdeG ( Phase linear; luxman etc. et encore, je me souvient du banc d'essai du phase linear 400: le tranfo était énorme mais les capa assez faibles; 2X10.000 micro F si je me souvient bien; l'équivalent de ce genre d'ampli actuellement est en général entre 80.000 à 120.000 microFarad par canal )

cordialement,
jacm
jacm
 
Messages: 351
Inscription: 14 Jan 2005 18:41
  • offline

Message » 18 Aoû 2006 21:06

Mes enceintes sont les premières TRIANGLE COMETE dont l'impédance est de 4 ohm.
Vous avez raison il faut étudier l'ensemble ampli-enceinte, en général les Triangles doivent etre associer avec des amplis "doux".
Elles sont branchées temporairement sur un ancien ampli SCOTT et je suis impressionné. La faible puissance de cet ampli m'impose de mettre le bouton de volume au dessus de la moitié.
Heureusement cette première génération de Comete avait un rendement de 92dB!
D'autre part, je pense que je dois avoir un peu de distorsion du à l'ampli.
Avec le CRESCENDO que je devrai construire sur les 100W RMS disponible, je reste persuadé que je vais en utiliser 20W grand maximum.
PADOLYIMF
 
Messages: 342
Inscription: 15 Juil 2005 18:12
  • offline

Message » 18 Aoû 2006 22:08

jacm a écrit:""Aujourd'hui les puissance exprimées sont souvent des puissance crete à crete. soit en moyenne 4 fois le puissance efficasse. La puissance musicale est elle environ 2 fois la puissance""


faux! c'est l'inverse; j'ai acheté en 1971 un ampli scott donné pour 2X15 watts RMS qui en faisait à peine 2X 10 réel (rms) (un exemple parmi d'autres)
mon rotel actuel RB 1090 est donné pour 2X 380w efficace en il en fait 2X440w réel ; les exemples ne manquent pas d'ailleurs; dans les années 70 les notices d'ampli donnaient la puissance "musicale";ce n'est plus le cas maintenant ; et en général les tranfo et les condo d'alim étaient de plus faibles valeur que maintenant; mon quad 303 de 1974 avait la "colossale" capacité de filtration de 2X 2200 microfarad sous 50 volt ; le rotel a 90.000 micro F. sous 96 volt; idem si on compare les tranfo. les seules exceptions étaient le HdeG ( Phase linear; luxman etc. et encore, je me souvient du banc d'essai du phase linear 400: le tranfo était énorme mais les capa assez faibles; 2X10.000 micro F si je me souvient bien; l'équivalent de ce genre d'ampli actuellement est en général entre 80.000 à 120.000 microFarad par canal )

cordialement,
jacm


De mémoire, la puissance musicale etait le fait de fabricants japonais, n'oublions pas aussi les puissances DIN.
Pour la valeur des capacités, pour mon 2x 100W j'ai choisi des capacités de 68000 microFarad et 2 transfos toriques capotés de 500VA.
Ne critiquons pas les amplis des années 70 , la technologies concernant les diélectriques des condensateurs et leurs fabrications n'etaient pas au meme niveau qu'aujourd'hui.
Je n'ose meme pas imaginer le prix d'un condensateur 63V 68000 micro Farad qui coute aujourd'hui 250 Euros environs.
Dernière chose, il faut se garder de conclusions attives car il faut regarder le schéma de l'alimentation et certains ingénieurs ont de très bonnes idées, de plus si les capacités etaient faibles certains fabricants faisaient fabriquer leur propre transformateur........
PADOLYIMF
 
Messages: 342
Inscription: 15 Juil 2005 18:12
  • offline

Message » 21 Aoû 2006 19:43

tout à fait padolyimf, la botte secrète du quad 303 était que son alim était régulée, chose rarissime sur un ampli; de même l'Artec ARTP 60 (en panne) que j'ai dans mon grenier; il y a de bon électroniciens qui savent trouver des solution "élégantes"
mais si l'on veut vraiment beaucoup de puissance, il n'y a pas "36 solutions" il faut des gros tranfo. d'énormes capacités et des transistors de puissance capables de fournir beaucoup de puissance; Krell l'a bien compris... cela va maintenant être remis en cause par les amplis dit "numérique" (définition impropre évidemment)

cordialement

jacm
jacm
 
Messages: 351
Inscription: 14 Jan 2005 18:41
  • offline

Message » 21 Aoû 2006 20:11

Ampli Numerique, certes mais vous n'allez jamais vous soustraire au fait qu'une enceinte est constitué de haut-parleurs. Pour faire vibrer la membranne de ce dernier il faut du courant et dans certains cas beaucoup de courant ( loi de Laplace). Je ne sais pas si la hifi résistera aux modes........
PADOLYIMF
 
Messages: 342
Inscription: 15 Juil 2005 18:12
  • offline

Message » 19 Déc 2006 13:46

jacm a écrit:""Aujourd'hui les puissance exprimées sont souvent des puissance crete à crete. soit en moyenne 4 fois le puissance efficasse. La puissance musicale est elle environ 2 fois la puissance""


faux! c'est l'inverse; j'ai acheté en 1971 un ampli scott donné pour 2X15 watts RMS qui en faisait à peine 2X 10 réel (rms) (un exemple parmi d'autres)
mon rotel actuel RB 1090 est donné pour 2X 380w efficace en il en fait 2X440w réel ; les exemples ne manquent pas d'ailleurs; dans les années 70 les notices d'ampli donnaient la puissance "musicale";ce n'est plus le cas maintenant ; et en général les tranfo et les condo d'alim étaient de plus faibles valeur que maintenant; mon quad 303 de 1974 avait la "colossale" capacité de filtration de 2X 2200 microfarad sous 50 volt ; le rotel a 90.000 micro F. sous 96 volt; idem si on compare les tranfo. les seules exceptions étaient le HdeG ( Phase linear; luxman etc. et encore, je me souvient du banc d'essai du phase linear 400: le tranfo était énorme mais les capa assez faibles; 2X10.000 micro F si je me souvient bien; l'équivalent de ce genre d'ampli actuellement est en général entre 80.000 à 120.000 microFarad par canal )

cordialement,
jacm


Bonjour,

Je suis un adepte du vintage, et, de l'électronique. J'ai eu entre les mains différentes générations d'amplis, et hormis quelques très rares exceptions, la produtions actuelle de gamme moyenne fait doucement rigoler niveau électronique.

J'entend par moyenne gamme, tout ce que l'on va trouver chez planete saturn par exemple, yamaha marantz HK etc etc.... entre 100 et 1800€ Voir même au dessus encore.

Si vous avez pris uniquement en exemple votre petit scott, c'est loupé, prennez un SANSUI de moyenne gamme et comparez le niveau conception et qualité sonnore avec ce qu'il se fait aujourd'hui, le SANSUI les balaye allègrement !

Je parle de SANSUI parce qu j'ai eu l'occasion de les étudiers en détail, mais cela pourait être le cas de bien d'autres marques. J'ai eu écouter du haut de gamme chez planète saturn (le jour ou j'ai acheté mes JMLAB pour comparer) dans leur auditorium, j'ai pas manqué de dire au vendeur que c'était vraiment pas terrible et il m'a regardé avec des yeux :o mais à la maison, sur ces même JMLAB le SANSUI a fait des miracles !

Niveau conception, le filtrage est important oui, mais ça fait pas tout ! filtrer 100000uF sur une alim trop courte c'est ridicule ! en revanche, filtrer 5000uF sur une alim surdimensionné c'est déja beaucoup mieux ! Et pour le moment, ce que j'ai vu des amplis actuel, c'est des boites vide ou les W tombent du ciel :roll:
Les W de l'alim ne veulent rien dire en fait si l'on tiens pas compte du rendement de ce même transfo, rien ne vaut la mesure direct par ses propres moyens et ne pas se fier au papier surtout de nos jours :mdr:

Pour en revenir sur le sujet de base, des W c'est des W mais à l'époque il savaient compter :P , je met au défi qui que ce soit ici de venir avec son ampli en plastique et de le mettre a coté de mon "petit" AU517 et faire des essais.... J'offre le Doliprane en prime, car ça risque d'être dur à "avaler" :mdr: certains n'en reviennent toujours pas :mdr:

David.
gagarine
 
Messages: 101
Inscription: 15 Sep 2006 13:30
  • offline

Message » 19 Déc 2006 16:15

comme toujours avant c'était mieux. Et au 18éme siécle, il faisait combien de watts le Sansui?
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 19 Déc 2006 17:48

Il faut commencer par être tout à fait sûr qu'on compare les mêmes puissances :
-DIN ou RMS (ou autre, mais les autres ne sont guère significatives) ?
- sous quelle impédance ?
- quelle distortion ?
- et, pour le HC : combien de canaux à la fois ?

Il suffit d'avoir négligé un seul de ces termes indispensables, et on peut toujours dire "20 W font mieux que 60 W"... on est en train de brasser du vent !
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message